Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 3 Oct 2014 - 2:26
Je ne sais pas vraiment ou j'allais. Le désert est immense alors ce ne serait pas étonnant que je me sois trompé de direction. En plus cette chaleur est étouffante. Je voudrai tellement retrouver Kiri. La pluie est beaucoup plus agréable. Je soupira et continua de marcher. Par contre, à un moment je vis un jeune homme, au loin. Au début je pensait ar un mirage mais il s' approchait de plus en plus à moi. Alors ça ne pouvais pas en être un. Je soupira une deuxième fois mais cette fois de soulagement.

- Excuse-moi. Sais-tu ou je dois aller pour rejoindre Kiri... ? - demandais-je de mon habituel visage neutre.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 3 Oct 2014 - 12:37
Combien de temps était ainsi passé? Des jours? Des Semaines? Ou même des Années? Combien D'âme et d'ombre la coquille qu'il était avait-il croisé? De toute manière, rien ne l'atteignait réellement, alors quelle importance. Il errait dans ce monde, dans ce qui fut Jadis son Village et par delà les frontières de son village, pour y revenir parfois! Sans réel but... à l'époque! Car depuis son esprit se scinda en deux. La partie encore innocente mais rendue immature côtoyait sa partie plus sombre et dangereuse. Deux esprits dans un seul corps! Deux mondes différent se respectant et vivant en harmonie malgré la différence. Il n'y avait qu'un seul point commun entre les deux êtres. Leur Nindo nouvellement trouvé... Leur objectif commun, et ce semblant de Haine qu'il portait envers le monde Shinobi.

C'est ainsi qu'il avait décidé de disparaitre du Village de Suna, sans que personne ne l'en empêche. Après tout, pourquoi essayerait-il. Cela faisait un moment que les villageois voyait son corps vide se baladait au milieu des ruelles, ce n'était qu'un élément du décor, et une pauvre victime de plus des combats. Quand aux gardes, l'enfant venait et repartait tellement de fois qu'il le laissait faire à présent! Ainsi, Celui qui était devenu Heiwa Jigoku dans d'étrange circonstance pouvait à loisir rentrer et sortir de son village. Mais pour l'heure, le jeune garçon avait décidé de le quitter avec ses propres raisons en tête. Oh il y reviendrait cela était sur.

Il se retrouva donc sur la route, son visage recouvert par un bandeau, ne laissant ressortir que ces étranges yeux et quelques mèches de cheveux blanches et noires. Alors qu'il portait les derniers vestiges de sa famille dans un sac qu'il tenait du bout des bras, et une immense gourde aussi grosse que lui attaché dans son dos! Et malgré la taille et après toute invraisemblance, elle ne lui semblait pas lourde et aucunement gênante. Comme si elle faisait partie intégrante de son propre corps! Le garçon marchait ainsi encore et encore, son regard vide rivé sur le lointain, alors que la chaleur de plus en plus dure, ne l'atteignait pas. Un autre étrange phénomène se produisait par moment, ou plutôt deux exactement...

Le premier étant sa vision qui par moment se troublait, et au lieu de voir comme d'habitude, une étrange aura ressortait des petits êtres tout autour de lui, comme si le chakra de chaque être s'échappait de leur corps. Et pire, sa vision portait sur 360 degré, et pourtant ceci ne l'inquiétait pas plus que ça. Sa famille avait toujours été spéciale et découvrait des talents et des pouvoirs rare et reconnus.

Le second fait étant moins visible, car de petit grain de sable tourbillonnait légèrement autour de lui, comme animé d'une vie. A moins qu'une tempête de sable se préparait, ce qui était peu probable. Surtout que ce phénomène ne se déroulait qu'autour de l'enfant, le sable même virevoltant devant le regard du garçon, lui étirant un franc sourire par instant.

Mais alors qu'il continuait son chemin en silence. Tout ce petit manège cessa, le sable reprit ses propriétés inerte, et son champs de vision revint à la normal. Devant lui, une silhouette se dessina, pour finalement se retrouvait à ses côtés. Cette même personne s'adressant à lui! Depuis combien de temps quelqu'un ne lui avait pas adressé la parole? Il n'arrivait pas à s'en souvenir et encore moins du son de sa propre voix.

Il écouta cette jeune fille qui lui faisait face, sans pour autant répondre de suite à sa demande! Il l'observa des pieds à la tête, la jugea et l'analysa. Le tout sans opérer un seul mouvement. Les rouages de son cerveau s'activant, alors qu'il cherchait la réponse à la question de cette femme.

~ Kiri? Kiri est un village je crois! Celui de la pluie... ou je me trompe peut être!~

Après quelques minutes de silence pesante, Heiwa se mit finalement à bouger son visage se tournant en arrière, comme si quelqu'un se trouvait derrière lui. Finalement, il prit la parole,d'une voix aussi monocorde et neutre:

-Je ne peux vous indiquez le chemin de ce village! Tout ce que je peux vous dire: si vous continuez votre route, vous arriverez au village de Suna. Je ne sais si cela peut vous aider!

Il reporta son attention sur la jeune femme, un sourcil légèrement levé. Se rendait-elle compte du risque qu'elle prenait , à s'adresser à un inconnu et en dévoilant aussi facilement son appartenance à un pays lointain et étranger. Néanmoins, lui n'était pas un danger pour elle, du moins pour l'instant. Il se contenta donc de la regarder encore. Il n'avait plus depuis un certain temps entretenu une quelconque conversation avec quelqu'un. Autant dire qu'il avait perdu en savoir-vivre et savoir-faire. Que devait-il faire par la suite? Entamer une conversation? Lui proposer de l'aider? Ou bien faire une partie du chemin avec elle? Mais contre tout attente, c'est en se surprenant lui même et manquant de sursauter, qu'il entendit sa propre voix.

-Nous pourrions faire, une partie du chemin, si vous le désirez. Nos contrées reculés sont parfois inhospitalière pour les étrangers. Et des dangers rôdent dans le désert!


Il écarquilla les yeux un instant puis se ressaisit, attendant un quelconque comportement de la personne qui lui faisait face!
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 3 Oct 2014 - 13:58
Je le voyais m'examiner de haut en bas cependant je ne dis rien. Je peux le comprendre. Nous nous connaissons pas et je suis peut être une ennemie. J'attendis un long moment qu'il commence à parler. J'ai même pensé à passer mon chemin mais finalement il dit quelque chose.

- Suna... Je préfère ne pas aller là-bas.

Suna n'est pas le village que je préfère.  Surtout avec cette chaleur étouffante à laquelle je ne suis pas habituée. Je soupira et observa un peu autour de moi. Puis finalement lui. Enfin, plutôt la gourde qu'il portait à son dos. Elle doit être assez lourde et pourtant il la porte comme si ce n'était rien. Ensuite sa vois retentit à nouveau et je posa mes yeux rouges sur lui. Ensemble ? Ce qu'il dit est vrai. Eh bien ce petit est intelligent. C'est tout ce que je peux dire. Je croisa mes bras et ferma les yeux.

- J'accepte... Bien sûr aucun coup dans le dos de l'autre. - dis-je en rouvrant les yeux et affichant un visage neutre.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 4 Oct 2014 - 0:44
Pourquoi lui avait-il proposé une telle chose? Même lui ne le savait pas, et au fond de lui le regretter déjà! Mais un début de réponses vint petit à petit germer dans son esprit! Après tout, s'il voulait apporter La véritable Paix à ce monde, il devait apprendre à connaitre les êtres à qui il l'offrirait. Méritaient-il réellement cette Paix?  

Son regard froid et sans émotion se baladait tranquillement sur la jeune fille pour finalement se fixait dans le regarde de cette dernière, sans une hésitation. Une étrange lueur brillant dans ses yeux qui se voulait inexpressif. Il gardait ce même regard, lorsqu'elle témoigna son choix de ne pas s'approcher davantage du Village de Sable. Étrange témoignage d'une étrangère, alors qu'elle s'adressait à un de ces habitants. Était-elle inconsciente? Dans un sens, il avait été tout autant alors qu'il lui avait proposé de marcher ensemble. Mais sans pouvoir plus se poser de questions, la jeune fille répondit aussitôt à sa demande, croisant les bras et fermant les yeux avant de reprendre la parole.

Et pourtant le masque imperturbable, qu'affichait Heiwa, se craquela pendant une infime seconde, alors qu'il fut déstabilisait par ce qu'elle lui annonçait! Tant de franchises, et de Naïveté dans une même phrase, lui fit écarquillait les yeux de surprise. Heureusement, il se reprit juste à temps, alors qu'elle ouvrit les yeux.  Comment pouvait-elle accepter son offre et dans la seconde même demandait qu'aucun coup bas ne soit fait l'un envers l'autre! Elle pensait quoi? Pouvait-elle vraiment croire à la bonne parole d'un inconnu. Après tout s'il était réellement un ennemi prêt à en découdre, il lui promettrait et attendrait le bon moment pour agir. Un acte aussi simple que cela. Ce monde corrompu ne connaissait que ça, Mensonge, trahison et manipulation. De quel pays venait-elle pour garder cette innocence, qu'il lui avait été dérobé à lui?

Il a regarda instantanément pendant un cours instant, alors que le vent balaya le sable qui alla fouetter leur visage. Leur visage? Pour un spectateur très attentif, il aurait pu remarquer que le sable semblait s'éloignait de quelques centimètre du visage d'Heiwa, comme par magie. Mais ne laissant pas le temps à quiconque d'apercevoir ce fait, il fit un pas en avant pour se poster à ses côtés. Regardant à L'horizon comme s'il pouvait voir quelques choses que seul lui apercevait. Après quelques secondes et une seconde bourrasque, le Genin s'exprima à nouveau!

-Derrière nous se trouve le village de Suna, et ce sur des kilomètres. Le chemin que tu viens d'emprunter mène, je ne  sais où, mais surement pas à la destination que tu souhaites. Il nous manque donc plus que deux choix soit à notre droite... Soit à notre Gauche. De souvenir, si nous prenons ce chemin!


Le jeune garçon leva son bras, enveloppé dans son manteau blanc, dans la direction qu'il mentionné, tout en ajoutant:

-Nous serons au plus proche de la frontière du Pays, et donc nous pourrons sortir du désert. Je pense que même si nous nous éloignons de ton Village, nous serons plus en sécurité hors du désert qu'en son sein, pour continuer notre chemin!

Une fois mis en évidence son exposé, il se tourna à nouveau vers la jeune fille. Attendant sa réponse, comme si peu lui importait son choix. Il devait apparaitre comme un bien étrange garçon, qui ne semblait rien attendre, ni rien chercher exactement. Une simple âme posé ici vadrouillant sans but!
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 5 Oct 2014 - 20:24
Pendant quelque instant en voyant le garçon face à moi, je me souvenu de moi quand mes parents ont été tué. j'étais tellement perdue après cela. Je fus légèrement déstabiliser en remémmorant ses évenements. Je serrai plus fort mes bras puis ressortit de mes pensées en entendant le jeune se mettre à mes côtés. j'écoutai attentivement ses explication et hochai la tête en posant mon regard là ou son bras pointait.

- Je comprends.

Je soupirai, commençant à transpirer un peu. Franchement, j'ai hâte de retourner à Kiri. Je commençais à marcher, les mains dans mes poches, étant sûre qu'il était à mes côté.

- Par la même occasion. Je suis Mizuno Yuna.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 8 Oct 2014 - 13:43
Elle était plutôt une fille direct, car à peine avait-elle dit qu'elle comprenait son monologue, qu'elle était déjà parti dans cette direction. Des perles de sueur glissant sur sa peau blanche. Une question naïve lui traversa un instant l'esprit: Pourquoi tant de shinobi craignait tant le climat du village du Sable. Il était pourtant préférable cette douce chaleur, à la fraîcheur mordante de ce que certains appelaient "Neige". Il observa aussi le teint pâle de la jeune fille le comparant à sa peau d'albâtre, légèrement bronzé et bruni par le soleil de son pays. Était-ce un critère de beauté dans ce monde? Enfin trop de questions dont les réponses ne venaient pas ou viendraient en temps et en heure.

Il rattrapa en quelques enjambées la jeune fille pour se tenir à ses côtés, se tenant sur la défensive, néanmoins. Après tout le désert était reconnu comme dangereux pour tous, et s'y aventurer seul était de la folie ou du suicide. Surtout pour deux jeunes comme eux. Saurait-elle se défendre en cas d'attaque? Le désert connaissait bien des mystère et bien des monstruosités. Si ce n'était pas des brigands, ce pouvait être les violentes tempêtes de sable, ou encore les animaux sauvage et errant... ou pire encore, comme les grand Ver de Sable, et quelle autres surprises pouvaient accueillir ce désert qu'on disait infini. Mais les risques qu'il pouvait croisait, ne l'attendait pas à la prise de parole de la jeune fille qui ainsi se nomma, affligea un étrange mutisme au garçon. Le visage figé dans une expression vide.

~Mizuno ... Yu...Yuna~

Il décortiqua le nom dans tous les sens comme si ce simple nom était l'identité de la jeune fille, un symbole qui faisait d'elle ce qu'elle était. Mais alors lui qui était-il? Etait-il une simple ombre foulant ce monde. Il savait qu'il fallait à son tour se présentait, mais que pouvait-il dire. Il ne se souvenait même plus de son nom. Il avait prit un nouveau nom sans savoir ce qu'il signifiait vraiment. Et jamais encore n'avait-il eu besoin de le prononcer ni à voix haute et encore moins à quelqu'un. Son visage passible, se tordit dans un étrange rictus, alors que ses lèvres tentèrent de former un mot, un son. Comme si le simple fait d'essayer de le dire était une torture. Aucun mort ne sorti encore, et pourtant il luttait contre une force invisible. Le sable autour d'eux commençait à vrombir, comme si de légère secousse que personne ne pouvait ressentir, faisait vibrer le sol. Certains grain encore infime et trop petit pour les voir à l’œil nu s'envolèrent tout autour d'eux. Formant une sphère protectrice. Le sable ressentait-il un quelconque danger approchait et mu d'une propre volonté voulait protéger les deux enfants. Ou sentait-il la détresse de son enfant. Puis finalement, après un temps qui du point de vue de Heiwa avait semblait durer une éternité, alors qu'uniquement une ou deux minutes étaient passées, il s'exprima, la sueur sur le front:

-Heiwa Jigoku!

Le temps sembla s'arrêter, tout comme les phénomènes étrange, le sable figé dans les airs, retomba net au sol, comme si tout ceci n'était qu'un mirage. Et Heiwa fini par reprendre son sang-froid à nouveau, appréciant chaque syllabe de ce qu'il venait de prononcer. Comme s'il s'imprégner de ceci. Il tourna son visage vers elle et lui dit de but en blanc!

-Es-tu une Ninja du Village de Kiri? Pourquoi être venu jusqu'ici, aussi éloigné de ton pays et de ton village?


Son visage n'affichait encore et toujours aucunes expressions, tel un automate programmé...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les vautours du désert
» tuto haradrim, opération désert
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Paperasses :: Les rp et missions-
Sauter vers: