[Mission rang D] Surveiller les enfants turbulents en retenue

 :: Paperasses :: Les rp et missions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 19 Mai 2015 - 5:46
Le soleil a déjà bien entamé sa course dans le ciel midi est passé. Après un bon repas je décide d'aller voir quelle mission est disponible. Alors, devant un grand panneau regroupant toutes les missions actuelles j'hésite grandement. Elles sont classées selon leur rang de difficulté et je me penche sur une mission rang D en particulier.
Elle stipule que certains élèves d'une classe de l'académie ninja dont quelques racailles sont en retenus. Aucun professeur n'étant disponible, l'école demande l'aide d'un shinobi afin de pouvoir calmer et contenir ces élèves turbulents.

Je la prend et me dirige tranquillement vers l'académie. En marchant je réfléchis à ce qui a pu me motiver à la prendre. En réalité, quand j'étais petit j'était un enfant turbulent moi aussi. Je n'allais pas à l'école et restait juste avec les membres de mon clan. Enfin, jusqu'à 10 ans je n'ai pas vu grand monde. J'étais en faite plutôt triste par le passé. Mon enfance fut difficile à subir mentalement. J'ai cependant pu m'en sortir et surtout garder espoir grâce à mes rêves. Dans mes songes j'étais un des plus grands shinobi de ce monde. Tout le monde m'aimait et j'avais plein d'amis. Des utopies alors que j'étais enfant, puis finalement j'ai pu m'arranger pour intégrer l'académie ninja de Kumo. J'ai appris mais un peu trop actif maintenant que ma vie s'était un peu ouverte, les professeurs se plaignaient souvent de ma capacité de concentration.
Souvent, j'étais en retenu. Mes parents étaient fâchés à cause de cela et des fois me tapaient. Ce qu'ils ne savent toujours pas c'est que je faisait un peu exprès de me faire sanctionner afin de rester un peu plus longtemps dehors.
Autant dire que mes relations avec mon clan n'ont pas été très fortes ni joyeuse.

Alors que je marche un petite larme coule sur ma joue. Une seconde la suis puis je m'essuie afin que personne ne le remarque. Je sens que j'ai la gorge nouée. Me raviver tous ces événements n'était pas vraiment nécessaire. Je remarque aussi qu'après tant d'années, la plaie est toujours ouverte. Elle ne s'est pas encore refermé mais j'espère que ça arrivera plus rapidement que je ne peux bien le croire.

En tout cas, je reprend un peu mes esprits et me rend compte que je suis arrivé à l'école. Je rentre et me présente à l'accueil puis on me conduit à la salle de retenue.

Là, six élèves m'attendent. Deux sont entrain de lever la main sur deux autres camarades. J'interviens alors et bloque leur tentative.

Non ! Je vous déconseille de faire ça, moi c'est Gin Monorisu !

Les deux gamins se retournent vers moi et me dévisagent.

Toi t'es pas d'ici ! Mon père c'est un grand ninja et quand il saura ce que tu viens de faire il te défoncera.

Le mien aussi il va te montrer à quel point tu es nul !

Je les regarde sans grande considération et leur met un petit coup sur la tête à chacun. Ensuite, je me tourne vers ceux qui se faisaient persécuter et leur demande la raison de leur retenue.

C'est à cause d'eux ... ils nous ont dit de mettre une punaise sous la chaise de notre professeur sinon on se ferait taper, alors on l'a fait et voilà le résultat.

Une fois que ce blaireau sera partie vous vous ferez défoncer je vous le jure !

Une seconde fois, je met une coup sur la tête de celui qui se prend pour un dur. Ensuite, je tourne les épaules et vois deux autres enfants, chacun dans un coin de la salle, ne parlant à personne et qui me regarde avec peu d'attention. Il ne semble pas vraiment vouloir être ici mais en même temps il dégage une aura très forte de lassitude et de jemenfoutisme.

Je décide alors de les laisser dans leur coin et prend à par les deux persécuteurs de la classe. Une fois à l'écart, je leur explique l'importance de l'école. Ce que l'académie peut nous ouvrir comme porte et aussi les belles choses d'être un shinobi. Vouloir protéger son village passe forcément par le fait de protéger les faibles. Alors, avoir un comportement brutal envers ses camarades et contraire aux valeurs ninja que véhicule l'académie. L'un deux, celui qui m'a traité de blaireau alors que je suis un vrai lion, ne m'écoute quasiment pas. L'autre semble avoir compris et en faite, suivait son ami par peur de se faire frapper. Seulement, il était passé persécuteur à ses cotés et non persécuté comme les deux pauvres élèves qui ont manqué de se faire frapper quand je suis arrivé.

Ensuite, une fois que mon petit discours est terminé, j'emmène les deux souffre-douleur avec moi. Je leur explique en gros l'attitude à avoir pour rivaliser avec leurs camarades. Je passe aussi du temps à les motiver et à les valoriser. Avec mes mots, ils parviennent à prendre plus confiance en eux je le sens. Notre entretien dure environ 45 minutes et une fois de retour dans la classe avec les autres, le dominant se rend vite compte qu'il n'a plus sa suprématie et son ascendant psychologique sur les autres. D'ailleurs, ceux-ci, en formant un groupe de trois, parviennent à le ridiculiser et à le faire tomber de son piédestal. J'observe alors la situation pour ne pas qu'elle dégénère et rapidement, la fin de la retenue arrive. Les quatre élèves dont je me suis le plus occupé partent et reste les deux autres gamins solitaire.

Alors les gars, qu'est-ce qu'il y a ?

Je sens un malaise s'installer et l'un d'eux prend la parole.

On est cousin et le problème c'est qu'on veut pas retourner chez nous ... dans notre clan c'est pas du tout la joie, d'ailleurs on va se faire frapper pour avoir été retenue, mais au moins, on a passé moins de temps avec eux !

Je les regarde et la nostalgie prend le dessus sur moi. Je me revois, bien des années en arrière dans la même situation qu'eux. Je sais exactement ce qu'ils ressentent. Des questions qui font souffrir les assaillent comme: pourquoi suis-je ici ? Ai-je vraiment une place dans ce monde ? ou pleins d'autres encore. Quand nous sommes enfant, nous n'avons pas la même perception des problèmes. Nous sommes fragiles mentalement et une main qui se tend vers nous peut nous sauver la vie.

C'est alors avec une voix pesante et la gorge nouée que je leur répond.

Les gars, quand j'étais petit, dans mon village, mon clan n'était pas très ouvert. Je suis rentré à l'académie ninja vers 13 ans je crois, plus tard que tout le monde. Certains me considéraient comme un raté, d'autres comme une erreur. Pourtant, dans cet amas de con, j'ai trouvé des amis. Des gens avec qui j'ai pu partager, avec qui j'ai pu un peu m'évader de mes problèmes familiaux. Moi aussi, j'allais en retenue exprès pour retarder mon arrivée chez moi moi. Pourtant ....

Une larme perle sur mon visage, ma gorge se serre de plus en plus et je vois les visages des deux cousins qui se déforment eux aussi. L'un d'eux pleure déjà à chaude larme et l'autre se retiens comme il le peut.

Pourtant, j'ai réussis à sortir de ce système avec mon clan. L'école à finalement réussit à me rendre une joie de vivre à toute épreuve. J'ai pu me forger un mental d'acier et une âme de Lion.

J’essuie la goutte d'eau sur ma joue et termine rapidement mon discours.

Venez ici les gars !

Je leur ouvre grand mes bras et les deux se blottissent contre moi. Leurs pleures cesse et je leur regarde droit dans les yeux avant de mettre à terme à cette discussion. J'écris alors sur un bout de papier quelques mots et leur donne.

Voici mon adresse, si vous avez besoin de parler, de conseil, que j'intervienne de n'importe quelle manière ou juste d'un service quelconque alors venez et je serai à votre disposition ! Je sais ce que vous vivez, je peux donc parfaitement comprendre et je ferais tout pour arranger votre situation.

Contre ma volonté, je dois tout de même libérer la salle et donc nous partons. Je raccompagne les deux enfants jusqu'à leur domicile et repars, le cœur gros chez moi. Je vais aider ces enfants de toute mon âme comme j'aurais voulu qu'on m'aide moi à leur age. Ils méritent un soutien, ne serait-ce que psychologique, je me dois donc de leur donner.
Le lion que je suis, ne peux laisser des enfants ... des lionceaux ... dans un tel état. Il en est de mon devoir, de mon désire surtout de faire quelque chose pour eux. Ainsi, je pourrais peut-être réussir à les libérer de ce qui les empêche d'avancer. Cependant, pour cela, il faut qu'ils aient des rêves car sans rêve, on ne vis pas, on subit ce qui nous arrive. Je leur inculquerais alors ce que j'ai vécu, pour qu'ils puissent devenir de vrais lions, des lions libres et majestueux et non névrosé par la tristesse.
Ainsi, j'aurais emplit mon cœur de joie bien plus que d'avoir accomplit une mission en aidant au mieux ces jeunes qui sont l'avenir de ce village et de notre monde.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MJ/Kakashi
Fondateur/Créateur/Admin
avatar
MJ/Kakashi
Messages : 2800
Date d'inscription : 28/10/2009

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
5000/5000  (5000/5000)
Mer 20 Mai 2015 - 3:55
Mission Validé ! Je t'offre un PROF d'entrainement plutôt qu'une somme en Ryos. Je t'invite à le rajouter dans ton inventaire en temps que "PROF Récompense Mission".

Points Positifs:

J'ai réellement apprécié lire ton RP, le fait que tu fasse encore une fois une suite logique entre t'es RPs les rendent plus intéressant à lire et cela surtout si l'on a lu les précédent qui nous annonce d'une certaine manière l'état mental de ton personnage et aussi l'état physique dans lequel il se trouve.
Dans ce RP mission, l'un des points positif que je souligne et que tu as parlé du passé de ton personnage ce qui est très bien car qui plus est tu as réutilisé cela dans le cadre de la résolution de ta mission, tu es passé par la persuasion des enfants pour les rendre moins turbulent ou plutôt leurs expliquer ce qui les attend dans leurs futur.

Points Négatifs:

Les termes tel que "défoncer", "Pourtant, dans cet amas de con" essaye de les substituer par d'autre mot moins enclin à la vulgarité, si tu arrive à assimiler le fait que le choix d'utiliser de beau mot ne fera qu'embellir la lecture de t'es RP et impactera sur leurs qualité, tu sera vouer à faire des RPs encore plus captivant et nous pourrions facilement être emporté.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦




"Même à la frontière de la mort, je continuerai à survivre. Un coup de poing fait mal mais un regard tue...
MJ/Kakashi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 20 Mai 2015 - 21:16
Merci beaucoup Kakashi pour le prof dont j'ai besoin et aussi pour ta critique constructive.
ça me fait plaisir que tu prennes du plaisir à me lire, promis je ferais un peu plus attention à mon langage.

En tout cas, voilà merci Kakashi de nous donner l'envie de nous améliorer ça nous fait le plus grand bien.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» Un vol au colisée [Mission rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Paperasses :: Les rp et missions-
Sauter vers: