AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VOTEZ POUR NOUS!



 

 Kyuubi pour vous servir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ashley Nitsu
Administrateur
avatar
Messages : 902
Date d'inscription : 01/08/2013

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
4000/4000  (4000/4000)
MessageSujet: Kyuubi pour vous servir ? Jeu 11 Juin 2015 - 20:04
Vous êtes prêt ? Je l'espère car une grande et longue bataille va avoir lieu pour le démon à neuf queues que vous êtes nombreux à convoiter. Après une longue hésitation j'ai décidé de lancer la chasse au Kyuubi maintenant. Il est fort possible que les autres arrivent dans l'été puisqu'ils sont nombreux a être en liberté... Ceux qui n'auront pas Kyuubi vous pourrez tenter votre chance sur un autre. Qui ne tente rien n'a rien.


Vous auriez jusqu'au 30 juin pour poster votre rp. Vos rp seront juger avec les autres staffeux qui ne participeront pas à cela, ça va te soit. Je vous incite donc à tenter l'expérience car vous avez tous vos chances. Nous serons les plus objectifs possibles. Parlons maintenant ce que je vais vous demander pour ce concours.

Je vais vous demander un rp très spécial. Je l'appelerais "A travers mes yeux et les tiens"

Dans un seul post, vous y mettrez 2 rp finalement. Un rp où vous faites la capture de Kyuubi du point de vue de votre personnage et un autre, du point de vue de Kyuubi.

Je voulais sortir un peu du concours habituels alors j'ai décidé de faire cela que je trouvais plus sympa que le train train habituel. Bref... Le changement c'est maintenant. /SBAF/

C'est un peu compliqué mais vu la puissance de Bijuu, je ne peux me permettre de faire quelque choses de plus simples.

Alors à vos claviers Mesdames et Messieurs le combat commence maintenant.

Ash'



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



[Seuls les modérateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
MJ/Aeon Cliff
Fondateur/Admin
avatar
Messages : 1404
Date d'inscription : 23/04/2011

Fiche du shinobi
Grade: Kage
Point de vie:
3000/3000  (3000/3000)
Points de chakra:
8000/8000  (8000/8000)
MessageSujet: Re: Kyuubi pour vous servir ? Jeu 11 Juin 2015 - 20:09
Partie 1

La scène se déroulait dans une salle, assez grande. Il s'agissait vraisemblablement d'une bibliothèque. En effet, des rangées d'étagères étaient alignés, contenant des rangées et des rangées de livres. Ordonnée parfaitement, au millimètre près, cela reflétait la personnalité du propriétaire des lieux : droit, carré, très précis et méticuleux. Rien n'était laissé aux hasard. Il y avait plusieurs sortes de livre. En premier, des romans, des contes. La plupart d'entre eux traitait de grands ninjas, de grands personnages, c'est ainsi notamment que l'on retrouvait par exemple un récit sur la vie de Madara Uchiha. Ensuite des traités et des écrits sur les arts ninjas, principalement le ninjutsu et le fuuinjutsu. Enfin, le reste des livres possédait visiblement le même auteur, bien que son nom ne figure pas. Ils étaient tous de la même couleur, rouge bordeaux, avec des rayures dorés, tous étaient numérotés, et tous semblaient, au première abord, identiques.

Et, dans cette immense bibliothèque, un homme lisait. Il était assis à une table, à côté de la dernière étagère, largement vide, seulement partiellement rempli par les livres cités précédemment. Sur la table, visiblement fabriquée à partir d'un bois très rare, on pouvait voir, dans un des coins, une pile de livre, traitant pour la plupart de fuuinjutsu. Ils étaient entassé, de manière ordonné, les un sur les autres. Sur la table se trouvaient deux autres éléments. L'un était l'ouvrage que lisait l'homme. Il était ouvert, environ vers le milieu du livre. A côté, des feuilles. L'une d'elles se trouvaient au dessus des autres, et une plume se trouvait sur cette feuille. Au fur et à mesure que les yeux de l'homme passaient du livre qu'il lisait à ces feuilles, cette plume bougeait. Il la tenait fermement, écrivant comme un fou, un passionné. Au bout d'un moment, une étincelle illumina ses yeux. Il avait compris ! Il délaissa totalement le livre, et se mit à écrire comme un fou. Il écrivait sur une feuille, et sur l'autre, dessinait très rapidement, mais paradoxalement, très précisément, un sceau. Sa façon d'écrire, de dessiner, d'utiliser sa plume, se faisait de plus en plus frénétique, son regard s’agrandissait tandis qu'il était sur le point de terminer son travail.

-J'ai trouvé !
-Père !

Il se retourna, son regard se calmant. C'était comme si une bête féroce s'était arrêtée dans son festin de folie, devenant petit à petit un animal calme et tranquille, au son simple de la voix de son petit. Ses yeux redevinrent normal. Il posa sa plume. Il s'était, en l'espace de quelques secondes, totalement apaisé. Il se retourna sur sa chaise, pour regardait son fils. Il souriait, en se disant que les deux individus étaient totalement opposés au niveau physique. L'enfant était brun, les cheveux mi-longs, et possédaient de très beaux yeux bleus. Il tenait sûrement cela de sa mère. Il possédait aussi des traits fins, communs pour un enfant. Il devait avoir environ six ou sept ans. Il ne tenait sûrement, au niveau physique, rien de son père. L'homme, lui, possédait des cheveux blancs. Ils étaient mi-longs, couvrant ses oreilles, sa nuque, et une mèche venait même se placer devant son visage. Ses yeux, eux, étaient d'un bleu pâle, presque gris, voire blanc, qui auraient pu faire penser aux yeux d'un Hyuuga, sans compter le Byakugan. Son visage, lui, était presque parfait : traits fins, aucune anomalie, un nez petit, mais pas aplatit non plus, qui s'accordent bien avec le reste du visage, une fine bouche, avec des lèvres d'une couleur très pâle, comme sa peau, des yeux dotés de cils fins, presque comme ceux d'une femme, sans rendre le visage de l'homme particulièrement androgyne.

-Qu'y a-t-il, Alexandre ?

Il regardait son fils avec un doux sourire. Ses yeux, eux, s'étaient fermés, et il arborait une expression totalement bienveillante. Son fils le regardait avec ses grands yeux bleus, et un grand sourire.

-Il y a un monsieur pour vous, Père.

Le fils pointait de son doigt la porte, tendant son bras innocemment, comme un enfant de six ou sept ans le ferait. Son père le regardait, amusé. Cependant, il détourna vite les yeux vers la porte. Qui pouvait venir l'importuner à ce moment là ? Il était arrivé à finaliser ses recherches, quel incapable venait l'empêcher de mettre un point final à son essai ? Il regardait la porte d'un air dur, ses yeux s'étaient plissés. Il ne devait pas montrer son énervement et son agacement... rester calme, surtout, en toute situation. Il soupira, il n'avait pas d'autre choix que de voir cette personne, non ? Il sourit à son fils.

-Ouvrons lui donc, il serait disgracieux de le faire attendre.

Le fils hocha la tête, plusieurs fois, rapidement. C'était assez amusant de le voir effectuer ce mouvement totalement enfantin, quand bien même il se forçait d'avoir une attitude noble et gracieuse. L'homme aux cheveux blancs rit un petit peu, avant de se lever. Il fit signe à son fils d'aller ouvrir la porte, puis de retourner dans sa chambre. L'enfant hocha de nouveau la tête, avant de s’exécuter. Quelques secondes s'écoulèrent, et Alexandre sortit de la salle, avant qu'un autre individu ne rentre à sa place. Il s'agissait visiblement d'un ninja, en effet, il portait le bandeau de Kiri, au niveau de son bras. Sa tenue était celle d'un shinobi lambda du village de Kiri. Au niveau du visage, il possédait de fabuleux cheveux blonds, mi-longs, ainsi que de superbes yeux verts émeraudes. Au moment où il rentra dans la salle, il lança un salut au propriétaire des lieux.

-Takamitsu ! Comment ca va, vieux fère ?

Le dénommé Takamitsu regardait l'individu. Kiro Mizutani... Un juunin de Kiri, assez fort, et surtout très populaire auprès des femmes. En effet, son apparence assez fabuleuse l'avait transformé en un véritable Don Juan, lui qui était, jeune, extrêmement timide pourtant. Takamitsu le connaissait depuis qu'ils étaient enfants. A vrai dire, il avait dorénavant du mal à le supporter, lui qui était devenu extraverti et extrêmement envahissant. Il l'agaçait, il fallait le dire, d'autant plus qu'il était devenu, tout du moins pour l'homme aux cheveux blancs, un faible. Il n'eut pas le temps de répondre, que son ami d'enfance continua à lui parler.

-J'ai lu ton dernier livre, au fait ! Il est tout bonnement formidable ! Vraiment, incroyable, tu as beaucoup de talent.
-Merci Kiro, merci...

Il s'efforçait à sourire, mais il ne supportait pas d'entendre parler de ce livre. C'était une merde, littéralement. Il l'avait écrit seulement pour les revenus que ça lui rapporterait, pour aider ses recherches. Comme si le commun des mortels pouvait espérer ne serait-ce que porter un œil sur ses vrais ouvrages. Ils n'étaient destinés qu'à lui seul, et à personne d'autre. C'est pour ça qu'il les avait numéroté. Il retenait par cœur quel numéro correspondait à quel livre, mais ces imbéciles en seraient incapable. Une immense encyclopédie de savoir, destinée à son usage seul. Voilà pourquoi il avait écrit ces livres. Alors à chaque fois qu'il entendait parler de la... qualité, des ouvrages qu'il destinait au grand public, il ne pouvait s'empêcher de bouillir intérieurement. Cependant, il ne montrait rien. Il se contentait d'afficher un sourire. Il finit par plisser les yeux, regardant sérieusement le juunin de Kiri. Son sourire avait disparu, et en quelques secondes, il avait détruit l'atmosphère d'amusement que son interlocuteur avait instauré.

-Bien, pourquoi viens tu me voir ? Pas simplement pour me féliciter.


Kiro soupira. Il devait sûrement vouloir discuter de manière plus légère pendant encore un peu de temps, mais visiblement, ce n'était pas l'intention de Takamitsu. Il finit par se reprendre, glissa sa main dans sa poche. Il en sortit, quelques instants plus tard, une lettre scellé. Sur cette dernière se trouvait le sceau du Mizukage. Le ninja la tendit à son camarade, qui arqua un sourcil. Que lui voulait donc le maître de Kiri ?

-Une lettre du Mizukage ?
-En effet, il me la confié ce matin même, me disant de te la remettre au plus vite. L'affaire est urgente, apparemment, et tu sais très bien qu'il est cloué au lit par la maladie.

L'écrivain se saisit de la lettre. Quelle pouvait donc bien être la mission que voulait lui confier son soi-disant dirigeant ? Depuis qu'il était malade et alité, le Mizukage ne prenait presque plus d'initiatives, et ses ordres se faisaient extrêmement rare. Pour qu'il aille jusqu'à rédiger une lettre, la sceller, et l'envoyer, en convoquant un ninja comme Kiro, ce n'était pas pour rien. La lettre devait être d'une grande importance. Son contenu...
Takamitsu releva les yeux. Il était toujours là. Il lui lança un regard froid et dur.

-Qu'est-ce qu'il y a Taka ? Oh, j'ai compris, tu veux que je parte ! Excuse moi, j'étais trop heureux de te revoir ! Bon j'y vais, à plus tard.

Il se dirigea vers la sortie, presque en sautillant. C'était bien lui ça... Sans aucun soucis. Assez médiocre, il fallait bien l'avouer. Mais tout de même, assez divertissant par moment. Hum, les souvenirs d'enfance obstruait sa vision, il faut croire. Ce n'était pas habituellement le genre du maître des lieux, mais soit. Cela ne le dérangeait guère, et un peu de convivialité l'aidait à se détendre entre deux séances de recherches.
Mais le plus important était cette lettre.
Il l'ouvrit, brisant le sceau.
Il se mit à lire la lettre alors. Pour être honnête, cela l'ennuyait. Il était au milieu d'importantes recherches, et être interrompu par une mission, visiblement très importante, et donc longue, ne ferait que le gêner durant ses recherches. Mais il lit tout de même la lettre, pour en finir au plus vite.

« Takamitsu.
Tu es le plus puissant ninja du village, et mon plus fidèle Anbu »

Fidèle ? Quelle blague. Le vieillard ne comprenait visiblement rien à l'homme aux cheveux blancs. Mais c'était amusant, et cela donnait à Takamitsu le soutien du chef du village, un avantage non-négligeable.

« Je dois t'avouer ma peur de voir le village s'écrouler dans les temps qui courent. Un ninja déserteur a été repéré, et il est une menace pour nous. Il se trouve sur une île, au nord. Il serait, selon certaines rumeurs, le réceptacle de Kyuubi. Que ce soit le cas ou non, vas le confirmer, et s'il est dangereux, achève le. Mais s'il est le réceptacle de Kyuubi, reviens, et préviens nous. Même toi, tu ne peux affronter le démon à neuf queues. »

Kyuubi ? Takamitsu souriait... Non... Il ne souriait pas, il jubilait... Sa tête était penchée vers le bas, pour ne pas laisser paraître son excitation... Bien que personne ne fut là. Kyuubi... Quelle magnifique opportunité ! Merci, le vieux. Vraiment. C'était là le sujet de test parfait... Et aussi, un énorme potentiel. Oui, tout le chakra que contenait cet être, cela devait être immense. Peut être la finalisation de ses recherches... Le pouvoir ultime... Il se souvenait des bijuus... Combien de temps cela faisait-il ? Dix ans ? Déjà dix ans que le combat titanesque qu'il avait mené, auprès de ses compagnons, contre 8 bijuus, s'était déroulé. Seul Kyuubi n'était pas présent à cette époque. Sûrement devait-il déjà avoir un jinchuriki...

Takamitsu se rapprocha de son bureau... Ce sceau... C'était parfait... Il souriait comme un fou.

-Parfait. Il est temps de partir, j'ai à faire. Cela va sûrement s'avérer encore plus passionnant que ces recherches. Il est temps...

~~
Une cabane en bois. Hum, voilà une cachette bien pitoyable. Takamitsu se demandait quel genre de  danger public pouvait demeurer dans une habitation aussi simple et pathétique que celle-ci. Lui, il possédait un véritable manoir à Kiri, mais aussi plusieurs repères, cachés, un peu partout dans le monde, qui étaient bien plus impressionnants que ce misérable habitacle. Les rumeurs sur cet homme seraient-elles fausses ? Si ce n'était pas Kyuubi, Takamitsu serait fortement déçu. Il avait fait tout ce chemin, et s'était déplacé, il fallait que le jeu en vaille la chandelle. Le cas échéant, l'homme aux cheveux blancs offrirait à l'individu une mort... très douloureuse.

-J'espère que cela ne s'avère pas être une perte de temps.

De ses yeux pâles, Takamitsu observait la cabane. Il ne sentait pas de chakra particulièrement puissant provenir de l'intérieur, et pourtant, il avait un pressentiment. Peut être n'était-ce que le désir ardent de trouver l'objet de son intérêt qui se matérialisait sous la forme d'une impression, aussi vague qu'incertaine ? Ou peut être était-ce là le propre des grands hommes que de pouvoir pressentir l'avenir, n'ayant cependant aucune preuve pour appuyer leur pensée. Mais Takamitsu chassait ces idées de sa tête.
Il sentait le doux vent d'automne sur sa joue. Les feuilles des arbres tombaient une par une, lentement, au sol, tandis que froid commençait à s'installer dans le pays de l'Eau. Le chef de la famille Cliff était ainsi venu vêtu d'un long manteau en fourrure, qui constituait son principal habit. Plus que le froid, c'était l'attrait de Takamitsu qui avait dicté ce choix de vêtement. Un habit inhabituel pour un homme extra-ordinaire, selon lui.

-Bien, je ne désire pas rester ici plus longtemps qu'il ne le faille. Si ce n'est pas l'individu que je recherche qui vit ici... Tant pis pour  lui.

Une lueur fut alors émise de son bras droit. Une aura de meurtre se dégageait de lui, une aura de puissance, comme un vent écrasant, étouffant, détruisant tout sur son passage. Une immense quantité de chakra pouvait être perçue, qui aurait pu faire trembler de peur les plus puissant de ce monde par son gigantisme.

-Que tout soit réduis en cendre. Explosion du feu de l'enfer.

Seule une explosion suivit sa phrase, tandis que les flammes s'emparait du terrain. Les arbres alentour brulèrent, tandis que l'habitacle fut totalement ramené à l'état de poussière, ne laissant derrière qu'un amas de braises fumantes. Mais ce que Takamitsu ne vit point, c'étaient les traces d'un cadavre calciné. Il aurait pourtant juré que l'individu se trouvait dans cette maison quand il arriva. Et personne ne pouvait échapper à sa détection.

-Alors tu es en vie. Mais ta prochaine attaque est extrêmement prévisible, j'en ai bien peur.

[Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]

Il entendait, derrière lui, le bruit du tonnerre qui gronde. Une zone situé en plein milieu de l'eau profiterait naturellement à un utilisateur de raiton qui pourrait aisément utiliser le terrain à son avantage, l'eau étant naturellement le chemin de la foudre. Ce ne fut point un étonnement pour Takamitsu quand il se retourna pour observer deux rayons de foudre lui foncer dessus à une vitesse alarmante. Mais l'homme aux cheveux blancs ne paniquait point, se contentant simplement de sourire.

-Un Samazama Kashikousen ? Tellement pathétique... Atsugai.

Seul sa main se déplaça, pointant, la paume ouverte, les différents rayons de foudre qui venaient s'abattre sur le shinobi de Kiri. Ce fut alors une titanesque bourrasque de vent qui se généra, dirigé vers l'ennemi ayant tiré ces rayons. La technique de foudre ne put que s'évaporer devant une attaque supérieure en puissance et en élément, laissant ainsi la bourrasque continuer son chemin destructeur, propulsant alors l'ennemi au loin, au risque de lui infliger d'importants dommages. Mais cela n'empêchait pas l'individu de sourire tandis que ses blessures se soignaient d'elle même, comme si ce corps avait était béni par la miséricorde divine.

L'expression faciale de Takamitsu se métamorphosa, passant du visage désintéressé et froid de l'homme à l'excitation absolue totale. Son corps habituellement stoïque subissait alors de fortes convulsion, ses mains bougeant de manière particulièrement désordonnée, un sentiment immense étant alors en train de prendre le contrôle de son corps.

-Cette régénération... Voilà donc bien Kyuubi ! Parfait, je n'ai donc pas perdu mon temps finalement. Tu ne peux pas savoir à quel point j'attendais ce moment, tout le potentiel illimité qui s'offre à moi en te trouvant. Le sujet parfait.

Il riait aux éclats tandis qu'une forme de démence prenait le dessus. Il était réellement et purement heureux, chose extrêmement rare chez cet individu dont l'apparente joie n'était qu'une facette trompeuse.
Visiblement, son adversaire était désorienté par l'attitude de l'homme. Takamitsu prit note de cet élément, se calmant, avant de se concentrer de nouveau sur l'objet de son désir, prenant enfin la peine de détailler l'être qu'il poursuivait.
Son ennemi se révéla être un jeune blondinet d'une vingtaine d'année qui lui jetait un regard féroce avec ses yeux d'un bleu profond. Cette apparence simple cachait visiblement un ninja talentueux aidé du pouvoir d'un démon enragé. Il tenait un kunai à la main, prêt à attaquer à tout moment, faisant preuve d'une hostilité évidente et d'une importante endurance.

-Vous êtes envoyé par le village de Kiri
-On pourrait dire cela.

Takamitsu souriait. Il se rapprochait lentement de son adversaire. L'excitation s'était emparé de son visage tandis que ses pas le rapprochait peu à peu de son ennemi, et que son chakra envahissait les lieux.

-Cependant, je viens surtout ici pour moi. Le village m'importe peu, mais ce bijuu que tu contient en toi sera pour moi le fruit de mon aboutissement.
-Alors vous n'êtes pas un obstiné... Vous êtes un malade. Mais je vais m'occuper de vous.

Le jeune homme joignit l'acte à la parole. Une immense quantité de chakra s'amassait autours de lui, une quantité phénoménale, tout aussi immense que celle que pouvait amasser Takamitsu... Formidable, totalement formidable, de quoi faire bouillir le sang de l'homme aux cheveux blancs, qui ne s'attendait pas à trouver un adversaire à sa mesure.

-Suiton, Daibakufu no jutsu !

Une vague gigantesque se créa alors derrière le réceptacle du démon à neuf queues. Incroyablement grande, elle s'élevait dans les airs, prêt à s'abattre et à déferler sur la terre, emportant tout sur leur passage, pour ne laisser que chaos et désolation. Mais cela n'était pas assez pour effrayer l'homme de Kiri, qui souriait.

-Profiter de mon utilisation du Katon, et utiliser le suiton, sa faiblesse, sans pour autant que mon autre affinité, le raiton, ne possède un avantage. Un intelligent stratagème. Face à un ennemi autre que moi.

Cette fois ci, c'est une aura encore plus puissante et imposante que précédemment qui se concentra autours du guerrier. Il s'apprêtait à lancer une technique d'une ampleur immense, qui serait probablement assez forte rivaliser, voire surpasser, cette vague destructrice.

-Shoton. Les trois dragons.

Trois dragons de cristal se créèrent alors derrière Takamitsu, parfaitement calme. Les dragons étaient longs, et ne possédaient que de petits bras, mais c'était assez.

-Allez, mes fidèles alliés, et démontrez à cet individu notre puissance.

Les dragons foncèrent alors sur la vague. Les deux titans s'apprêtaient à se percuter l'un l'autre. Les dragons, tels des cavaliers, chargeaient vers le tsunami, qui pourtant les surplomber. Ils n'eurent aucun mal à passer à travers le jutsu suiton, qui ne put se maintenir, s'effondrant alors sous la forme d'une immense quantité d'eau, déferlant au sol sous la forme d'un nouveau déluge. Le guerrier de Kiri, pour esquiver sauta sur l'un de ses dragons, tandis que les deux autres s'abattait sur le jeune combattant, incapable de les arrêter. Percuté par les deux dragons, et projeté violemment sur un arbre, qui s'écroula sous l'impact, il fut victime de la puissance supérieure de Takamitsu.

Le jeune homme était à terre. Son sang coulait sur le sol, et quand bien même ses blessures se refermaient, sa vitesse de régénération n'était pas suffisante, et le temps que le pouvoir de son démon ne fasse effet, il était déjà en mauvaise posture.

-Tu te demande sûrement comment je peux maîtriser autant de techniques à la fois ? C'est très simple... Tous les éléments sont stockés dans des sceaux, sur tout mon corps. En réalité, c'est assez facile. Les ninjutsu ne sont que des savoirs, des données, d'une certaine manière. Des données extrêmement complexe... Mais avec assez d'analyse il devient très facile de les déchiffrer, vraiment. Avec de nombreuses expériences, j'ai pu extraire ces données de corps de divers ninja, soit ennemis, soit déserteurs, pour en faire des sceaux. Les cinq éléments basiques furent très simple à stocké, quand au cristal, je possède une maîtrise naturelle de ce dernier. Tu vois, tu ne peux rien faire.
-Toi... Je vais te montrer...

Le jeune homme commença alors à accumuler du chakra.

-Le village de Kiri m'a offert à Konoha car mon corps était compatible avec le démon... J'ai du souffrir simplement pour leurs intérêts égoïstes... Mais je compte bien me venger.

Takamitsu soupira, tandis que la terre tremblait. Le chakra qui s'accumulait autours du garçon était terrifiant, et aurait pu repousser n'importe qui d'autre, mais face à un adversaire aussi terrible, finalement, ce n'était rien d'autre que du vent. Cependant, au fur et à mesure, la peau du gamin devenait rouge... L'homme aux cheveux blancs remarqua cela, et fit immédiatement quelques mudras, ce qui surprit l'hôte, étonné de voir que son chakra se calmait et que sa peau redevenait normale.

-Qu'as tu fait ?

Il regardait aux alentours, pour voir un très grand sceau, de plus de dix mètres de diamètres, sous lui. Il sentait le pouvoir du bijuu lui échappait, tandis que l'homme de Kiri soupira, avant d'émettre un sourire.

-Tu voulais essayer d'utiliser ce chakra pour activer un très puissant mode et m'attaquer au corps à corps, et pousser ta régénération au maximum, n'est-ce pas ? J'ai bien peur que cela ne fonctionne pas. Ce sceau est spécial. Je l'ai créé il y a des années, suite à ma première rencontre avec un hôte. Il ne maîtrisait pas parfaitement son bijuu. Comme toi. Tu pense le contrôlait, mais est-ce réellement le cas ? Ce sceau empêche l'hôte d'utiliser le chakra du bijuu contre sa volonté. Quand au démon... Et bien dirons nous qu'il est plus redoutable que jamais.

Takamitsu sourit d'autant plus qu'il vit son adversaire se tenir le cœur, subitement. Alors, il avait raison... Ce gosse n'avait pas pu soumettre le titanesque démon renard. Le chakra du bijuu, qui s'était jusque là calmé, se concentra de nouveau. Il produisit un terrible vent, tant il était violent et désordonné... Ca commençait, le bijuu était en train de sortir. L'auteur de tout cela, regardait, un immense sourire aux lèvres.

-Visiblement, ce qui retient le démon est bien faible... Rien comparé à certain sceaux que j'ai pu voir... Formidable, cela va me faire gagner du temps, allez, viens, Kyuubi !

~~Fin de la musique~~

[Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]

Une explosion de chakra, rouge comme le sang, se produisit alors sur le lieu du combat. Fort heureusement, Takamitsu avait pris la peine de demander au Mizukage de faire s'éloigner tous les civils de la zone. De quoi agir librement, sans que personne ne puisse assister au combat. Surtout que la brume de Kiri était à son apogée...
Une fois la fumée issue de l'explosion disparue, le jeune homme n'était plus là. Il avait sûrement était réduit en poussière par le chakra du démon. C'était bien fait pour lui. Encore un faible. Non, il n'était plus là, à sa place était enfin présent celui qui était au centre de toute cette mascarade.

-Kyuubi. Cela faisait longtemps que j'attendais ce moment.

L'immense bête féroce détourna sa tête vers le ninja de Kiri, toujours sur son dragon de cristal. Il poussa simplement un cri, avant d'abattre sa main sur celui qui l'avait réveillé de son sommeil. Ce dernier ne perdit pas son calme, se contentant d'effectuer un immense bond en arrière tandis que son dragon était détruit.

-Il est temps d'y aller sérieusement, j'imagine !


Expédiant du chakra dans tout son corps, en quelques secondes, le manteau, mais aussi le haut de Takamitsu furent réduis en millier de morceaux, tandis que son torse était révélé. Sur ce dernier se trouvaient de nombreux sceaux qui brillaient. Peu à peu, des lignes commençait à relier ces sceaux, lignes composés de divers symboles, nouveaux et anciens. Le chakra que dégageait le maître du Fuuinjutsu était décuplé, et sa puissance à son plut haut niveau. Il avait activé son mode, chose extrêmement rare. En l'air, sous ses pieds, une plateforme, qui était faite en cristal, apparue.

-Suis moi, démon...


Il sauta de sa plateforme pour atterrir sur une autre, puis une autre. Il les créait une par une, sous ses pieds. Ses sauts étaient immenses, et sa vitesse impressionnante. La bête, déchaînée, le suivait, le manquant à chaque fois de peu, frappant la zone de ses terribles griffes.
Mais l'homme aux cheveux blancs ne mit pas longtemps pour s'arrêter. Il était temps. Il fit face à Kyuubi.

-La dernière fois que j'ai vu un démon à queue, c'était lorsque j'ai affronté tes 8 frères...

Kyuubi, qui était depuis le début du combat enragé, se calma subitement. Une voix retentit alors... Une voix imposante, grave, et presque majestueuse se fit entendre, tandis que la bouche du monstre commençait à bouger.

-Ainsi, c'était toi... Il y a une dizaine d'année, un groupe d'humain ont affronté mes frères... Tu en faisais parti.
-En effet. Mais maintenant, voici le final de cette histoire. Amusons nous.

Esquissant un sourire, Takamitsu fit un mouvement de bras, déplaçant ce dernier sur le côté. A ce moment précis, ce furent des dizaines de sceaux qui se créèrent, partout, en l'air. L'apparition de ces jutsus était extrêmement rapide, et ils entouraient tous Kyuubi. Qui les observait avec colère. L'instant d'après, sortant de ce qui ressemblait plus à des portails, des dizaines d'armes foncèrent sur leur cible. D'un revers de la main, une dizaine fut dévié, tandis que les autres se plantaient péniblement dans le dos du monstre. L'homme aux cheveux blancs effectua un autre mouvement, et une quarantaine de sceaux apparurent alors, une vingtaine de chaque côté du démon. Ce dernier se contenta de pousser un cri titanesque pour en repousser la majorité, tandis que ses griffes le protégeait du reste.

-C'est tout ce dont tu es capable, humain ?

Il ouvrit sa gueule... Une boule noire et rouge commençait à s'y créer... Voila donc la terrible bombe bijuu... Elle était encore plus puissante que celle des précédents démons. Le chakra qui s'accumulait était énorme, et la puissance destructrice immense. Kyuubi relâcha alors l'orbe, qui fonça à toute vitesse vers Takamitsu, avant d'être stoppé dans sa course. Une barrière se trouvait entre l'homme et la bêtre. Une barrière de chakra, chakra lui même projeté par un sceau.

-Les sceaux sont vraiment un art avec un potentiel incroyable, n'est-ce pas, Kyuubi ?

La barrière céda, mais une seconde se trouvait un peu plus loin... L'attaque du démon perça une à une les barrières, avant d'arriver devant Takamitsu. Elle était bien plus petite qu'avant.

-Briser toutes mes barrières, incroyable. Mais cela fut un peu trop couteux.

Plusieurs armes, provenant de portails situés aux alentours du ninja, vinrent se planter dans l'orbe, qui explosa alors. Elle n'avait pas résisté dans cet état.

-Je dois avouer être impressionné, Kyuubi. Arriver à briser toutes mes barrières, repousser mes armes... Il semblerait que je doive utiliser ce que j'ai de plus raffinés.

Il souriait, tandis que de nouveaux portails s'ouvrait. Le démon les regardait, ses crocs et ses griffes prêtent à déchiqueter toute l'armada de l'impudent qui avait osé le réveiller et le provoquer. Et lui avec.

-C'est inutile humain.
-Tu pense ?

Une épée vint se planter dans la jambe du démon, tandis que son visage transposait la surprise qu'il devait avoir. Son adversaire souriait toujours autant, encore plus qu'avant.

-Uniquement des armes uniques... Raffinés, forgés durement... J'en ai fabriqué certaines, et trouvé d'autre. Elles sont l'élite de ce que je possède. Admire, Kyuubi ! Infinite Regalia !

Son chakra envahissait tout l'espace, rivalisant avec celui de la bête légendaire. Qui était donc cet homme capable d'affronter, d'égal à égal, un démon à queue ? Voila ce que devait penser la cible de l'homme. Encore plus de portails s'ouvrirent, ils étaient encore plus nombreux. Il y en avait exactement quatre vingt d'ouverts. Il tirèrent tous, de chacun d'entre eux sortait une arme différente. L'animal frappait, repoussant les armes, tentait d'esquiver, mais la pluie d'attaque surpassait largement ses capacités. Il avait beau être monstrueusement fort, il ne reste qu'une bête. Les armes se plantaient en lui, dans son dos, ses jambes, ses bras.

-Très bien... Il est temps ! Ten no Kusari !

Huit sceaux se formèrent en l'air, entourant totalement le démon. Des huit sceaux sortirent huit chaines, qui s'agrippèrent chacune à des membres du bijuu, deux par membre.

-Les chaînes du Paradis. N'essaie pas de te débattre. Les armes que je t'ai lancé t'ont affaibli, et je ne pense pas que même avec ta force, tu puisse t'en sortir.
-Humain... Que veux tu de moi ?
-Moi ? Tu es un spécimen intéressant, surtout ton chakra. Mais te sceller en moi serait bien trop compliqué. Je nous ai amené au dessus d'un de mes abris, prévu exprès pour cela. Une petite statue à ton effigie se trouve à côté de nous... Tu devrais voir sa lueur, c'est le signe que j'ai activé son sceau. Bon voyage...

Le prisonnier n'eut rien le temps de dire. Une lumière aveuglante était visible d'en bas. C'était l'ultime sceau, celui sur lequel travaillait Takamitsu. De quoi piéger le démon dans cette statue.
Cependant, ce dernier ne voulait pas se laisser faire, et la technique n'était pas immédiate. Une immense quantité de chakra se concentra au niveau du bijuu.

-Tu crois que je vais te laisser faire comme ça ? Je vais t'anéantir !

Une bombe bijuu, tout aussi puissante que la dernière, se concentra dans la gueule du bijuu. Merde. Les sceaux qui invoquaient les barrières étaient inefficaces pendant encore plusieurs minutes. Chose extrêmement rare, Takamitsu paniquait, l'attaque allait le toucher. Il claque des doigts, et la plate forme sous lui disparue, cependant, cela n'empêcha pas le bijuu de tirer sa bombe.

-Barrière ultime de cristal !

L'homme aux cheveux blancs tomba au sol juste à temps. Il se fit entourer par un gigantesque dome de cristal. La bombe s'éclata contre le dome. Mais Kyuubi ne s'arrêta pas là. Il lança une deuxième, puis une troisième bombe, et cette dernière détruisit le dôme. Takamitsu souriait, nerveusement. Sa proie préparait une quatrième attaque. Mais ce fut trop tard. La lumière qui illumina la zone la remplit totalement, empêchant une quelconque vision. Avant de s'estomper.
Une fois la lumière disparue, il n'y avait plus rien. Il s'en était fallu de peu. A quelques secondes près, il serait mort, ou fortement blessé. Kyuubi n'était pas un bijuu pour rien.

~~Fin de la musique~~

Le ninja de Kiri se dirigea vers la statue. Il s'était assuré qu'aucun témoin ne soit présent dans les environs, l'île était déserte. De plus, la brume était tellement épaisse qu'on ne put voir ce qui se passait là, tout du moins, pas de loin.

-Bien... Visiblement, il n'y avait pas de démon ici, Mizukage-sama... Seulement un terroriste à éliminer.

Il sourit une dernière fois, avant de repartir.


Partie 2


Combien d'année cela faisait-il ? Plusieurs décennies, peut-être. Ou bien même plusieurs siècles. Dans cette prison, le démon avait arrêté de compter. Il était séparé de tout. Séparé du monde, séparé du temps, séparé de l'espace. Tout était si loin, ses souvenirs, même, ne semblaient plus que des illusions d'un passé qui avait disparut. Comme si tout ce qui avait précédé son emprisonnement n'était qu'un long rêve avant son réveil, dans cette geôle lugubre. Les années passaient, et ses souvenirs, eux, devenaient de plus en plus vagues, de plus en plus lointain. Il ne dormait pas, mais il n'était pas éveillé non plus. Il se trouvait dans un état passif, conscient de sa situation, mais incapable d'agir, de bouger. Il était piégé, éveillé dans un rêve infini dont il ne pouvait sortir. Ni sa rage, ni sa fierté ne saurait lui apporter le salut qu'il désirait, et seule une intervention extérieure pourrait le sauver de ce cachot.

Et pourtant, malgré tout, un souvenir lui restait. Le souvenir de cet homme aux cheveux blancs. Il ne se souvenait plus de son nom, mais son visage, lui, était resté gravé dans sa mémoire. Le visage de celui qui l'avait défié... Non, pire que ça. Le visage de celui qui l'avait vaincu. Jour après jour, il se remémorait ce visage. L'orgueil qu'il affichait... Comme une provocation, un défi lancé au démon, un défi qui n'avait cessé de l'obséder après toutes ses années. Il l'avait perdu. Ce n'était pas passé loin, mais force est de constater qu'il l'avait perdu. Cette pensée resterait à tout jamais gravé au plus profond de son être, et jamais il ne pourrait s'en extirper.

Et voilà qu'il venait. Cet individu. Il ressemblait fort à celui qui l'avait défié auparavant... Non pas physiquement, mais dans sa façon d'être. Dans l'aura qu'il émettait, il ressentait celle de son ennemi d’antan. Qui était donc ce jeune fou ? Il venait dans cet endroit, caché, inconnu de tous, comme s'il savait parfaitement ou il mettait les pieds. Il semblait venir là sans crainte aucune. Il n'était pas effrayé, ni même un tant soi peu sur ses gardes. Il venait dans ce lieu... comme s'il était chez lui. Cette antre n'appartenait qu'à une seule personne, et c'était au Renard à Neuf Queues. Un simple, misérable humain, s'aventurant ici, ne devait rien savoir. Et pourtant, son expression était celle de celui qui agissait en toute connaissance de cause. C'était celle de son nemesis.

L'individu était un jeune homme, d'une vingtaine d'année. Il était plutôt grand, et ses cheveux bruns, mi-longs, retombaient un peu sur son visage. Il portait un long manteau noir, avec des nuages rouges dessus. Ce motif... Il n'était pas inconnu à Kyuubi, mais cela venait d'un passé bien trop lointain. Les yeux de l'homme étaient son trait le plus particulier : ils avaient une mystérieuse couleur violette, très peu commune. Il se trouvait à l'entrée de l'abri. Ce dernier était creusé à même la roche, et était entièrement en pierre. Il était allumé par des lampes de chakra, se nourrissant du chakra du démon... Encore une expérience de cet homme aux cheveux blancs... L’impertinent !

Face à l'homme au manteau se trouvait des êtres. Ils étaient peu communs, il s'agissait en effet de pantin à forme humaine. Ces pantins avaient pour trait particulier d'être sous l'effet d'un sceau, qui les liait directement au bijuu. C'était son chakra qui les manipulait. Il était facile de deviner l'auteur de tout cela. Une voix s'éleva alors, semblant venir de ces marionnettes.

-Humain... Toi qui ose t'aventurer ici... Rebrousse chemin, ou tu mourra.
-Je ne meurs pas ici, Kyuubi.

Il connaissait donc bien son nom... Il était venu ici pour lui ? Quel orgueil... Quel culot ! Un second humain qui désire mater le démon renard ?! Cette arrogance... Totalement insupportable ! Il n'en pouvait plus. Tous ces humains le traitait tel une bête de foire... Il était un être légendaire. Une existence qui sublimait celle de ces pitoyables mortels ! Tous se soumettraient !

[Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]

Un immense chakra se dégagea alors des pantins. Les êtres de chairs, dépourvus de volonté, commencèrent à bouger. Ils étaient 3, tous dans une même toge noire, et chauve. L'un maniait une lance, l'autre une épée, et l'autre n'utilisait rien. Un trio puissant renforcé et contrôlé par le chakra du démon. Soudain, le premier, celui à la lance se mit à bouger. Il fonça sur Aeon avec une vitesse déconcertante, aucun humain ne pourrait dépasser cette vitesse. Cependant, tandis que sa course était entamé, le sol se cristallisa sous ses pieds.
Le cristal... Encore un élément qui rappelait ce foutu geôlier... Il ne le laisserait pas s'échapper comme ça.

Le pantin à la lance donna un très puissant coup à l'intru, bien qu'il était ralentit. Ce dernier se contenta d'attraper sa lance avec ses mains, souriant.

-C'est là tout ce que tu peux faire ?

Quel impertinent... C'était bien les humains, une petite réussite, et ils pensent que tout est gagné pour eux. C'était réellement pitoyable. Ces êtres inférieurs qui osaient s'opposer à des créatures légendaires ne méritaient qu'une seule punition, la mort.
Soudain, les deux autres pantins apparurent sur les côtés. Ils étaient extrêmement rapide, et près à attaquer l'individu au manteau.

-Cela ne suffira pas. Crêtes de cristal.

Deux énormes pics de cristal apparurent alors, un sur chaque flanc. Il ne fallut que peu de temps pour que les combattants chauves soient transpercés par cette attaque, mais cela ne suffisait cependant pas à les éliminer. Sous les pieds de l'ennemi, et sur ses poings, une couche de cristal apparut. Il s'approcha, d'un seul mouvement, du guerrier à la lance. Il était devant lui, et lui asséna un unique coup de poing, avec une puissance titanesque. Son adversaire fut projeté sur le mur, hors combat. Sa lance ne le suivit cependant pas, récupéré par son bourreau, qui la lança en direction du crane de celui qui combattait sans arme. Déstabilisé par l'attaque de cristal, ce dernier ne put esquiver, et succomba sur le coup.

-Très bien humain... A ton dernier adversaire, je vais transmettre toute ma puissance !

Le chakra se dégageant de l'épéiste fut soudainement démultiplié. Devoir recourir à ce genre de bassesse pour un simple humain... C'était pathétique, mais dans cet état, c'était bien tout ce que pouvait faire Kyuubi. Il haïssait profondément le fait de devoir reconnaitre la valeur de cet humain, mais il était mis devant le fait. Il était fort.
La projection titanesque de chakra fut suffisante pour briser en mille morceau le cristal qui avait transpercé la marionnette humaine, et guérir ses blessures. Mais cela ne fit pas frémir celui qui le défiais. Il semblait toujours aussi dur de lui, toujours aussi confiant. Ce... Ce bâtard... Il fallait lui faire payer. Jamais le démon n'avait été aussi énervé, jamais depuis son emprisonnement.
Son adversaire se contenta simplement de poser la main sur son épée, dans son fourreau.

-Bien... Allons y.

Il dégaina son épée, tandis que le dernier défenseur de la bête se rapprochait. Cette dernière disposait d'une immense rapidité, malgré le terrain créé par le manieur de cristal. C'était le moins que pouvais faire le bijuu. Enfin, une réaction de son ennemi, qui était visiblement surpris par l'agilité monstrueuse de son adversaire. Mais ce n'était pas sa seule surprise, oh non. Lorsque le pantin donna un coup, ce dernier fut d'une puissance herculéenne. Malgré sa parade, l'homme brun fut propulsé au loin, incapable de surmonter la force ennemi.

~~Fin musique~~

-Maintenant humain, comprends tu ? Tu ne peux même pas vaincre cet avatar de moi !
-Tu parles trop. J'ai sous-estimé ta force dans cet état. Je ne reproduirai plus cet erreur.

[Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]

Que se passait-il ? Pourquoi cet humain, alors qu'il était en position de faiblesse, lui parlait-il sur ce ton ? Pourquoi dégageait-il un tel chakra ? Quelque chose se produisait... Non, pas ça... Kyuubi avait déjà vu ça, par le passé... Il reconnaissait ce phénomène ! Le chakra qui s'accumulait autours de son ennemi... Comme à ce moment là. Sa couleur de cheveux commença alors à changer tandis que sa puissance augmentait à vue d'oeil. Ils devenaient blanc.
Une vision apparut alors au bijuu. Celle d'un homme aux cheveux blancs... Il y a des années de cela. Il était comme lui... Il fallait le détruire. La rage du bijuu explosa.

L'épéiste tenta de foncer sur l'intru, mais ce dernier put aisément parer le coup que son ennemi lui porter. Il était toujours aussi calme, et visiblement, bien plus fort qu'avant. Il contre attaqua. Un échange de coup s'ensuivit alors. Le démon était forcé d'observer cette situation... Pourquoi ? Pourquoi, malgré cette forme, était-il encore mis en difficulté ? Comment des humains, ces êtres faibles et pathétiques, pouvaient-ils prendre l’ascendant sur un démon millénaire ? Comment pouvaient-ils surpasser, avec leur faible corps, une puissance presque divine ? Toutes ces questions occupaient l'esprit du démon. Elles avaient remplacé sa rage. C'était maintenant du dépit qui l'habitait.

-Il est temps d'en finir !

De l'arme de l'homme au manteau commençait à émaner du chakra... Elle devenait encore plus puissante. Ses coups encore plus lourds. Le pantin, lui, était repoussé à chaque coup. Il ne pouvait plus que parer les attaques incessantes de son ennemi. Et lorsqu'il n'eut derrière lui plus que le mur, ne pouvant plus reculer, il s'effondra. Transpercé, dos au mur, par la lame de son adversaire. C'était terminé. Sans un mot, le vainqueur se contenta d'avancer. Il passa la porte qui se trouvait au bout de la salle du combat.

~~Fin musique~~

Il était là. A quelques mètres. La statue, posée au milieu de la salle. Le démon le sentait, il s'approchait. Il voulait l'en empêcher... Il ne voulait pas le voir s'approcher. Il en avait peur. Pas de sa force. Mais des questions qu'il suscitait. Il avait peur de ces êtres qui remettaient en cause sa domination. Il ne les supportait pas.  Il les détestaient profondément.

-Recule !

Sa voix se fit entendre. Imposante, mais hésitante. Celui qui le défiait sourit. Il se contenta de toucher la statue. Une grande lumière blanche envahit alors la salle.
Il pouvait le voir. Directement. En face de lui. Il se trouvait or de sa cage, assis sur une chaise, dans un immense vide.

-Nous nous rencontrons face à face Kyuubi. Je suis Aeon Cliff.

Il ne répondit pas. Il ne savait que répondre.

-Tu te demande sûrement... Comment Takamitsu Cliff, puis moi même avons réussi à te repousser malgré ta puissance ? Tu te demande comment des êtres humains peuvent s'opposer à un démon tel que toi, non ?
-Toi... Qui est tu ?
-Moi ? Seulement un homme. Il est vrai que ta puissance est étonnante. Mais les humains, aussi faibles qu'ils sont, ont un potentiel infini. C'est ce potentiel qui est la cause de ton emprisonnement. Tu étais sûrement aussi fort que ton adversaire, voire plus. Mais tu étais ce que tu étais. Lui visait toujours plus haut. C'est pour cela qu'il t'a vaincu.

Cette théorie était abjecte. Et pourtant, le démon ne pouvait la réfuter.

-Et toi, que cherche tu, Aeon Cliff ?
-La paix. Et pour cela, j'ai besoin de puissance. Ta puissance.

Ce regard... Il était déterminé... Il lui rappelait un regard... Celui d'un garçon. Il ne se souvenait plus de rien à propos de ce garçon... A part de son regard. Tellement déterminé. Ces yeux bleus, plein de compassion, et emplie de la plus grande ténacité. Il les détestaient. Il les haïssaient. Et pourtant... Il se souvint avoir prêter sa force à ce garçon. Au fond de lui même, il les admirait. Il admirait ces humains qui se dépassaient. Mais admettre cela viendrait à remettre en question l'intégralité de son monde. Le monde qu'il avait battit après la mort du Rikudo Sennin. Mais il ne pouvait plus nier ce fait. Pour la troisième fois, un humain avait mis à mal ses perspectives. Il devait l'admettre.
Peut être était-ce ce qu'il avait cherché et attendu depuis lors. Un humain digne de lui. Un humain comme ce jeune homme aux yeux bleus.

-Ce garçon... Cet homme... Et toi... Vous êtes si différents, et pourtant, vous vous ressemblez... Vous êtes ceux qui veulent être notre égal. Ce potentiel infini de l'homme dont tu parle... M'est indéniable. Je désire le voir par moi même. Me le montreras-tu ?

Aeon Cliff sourit.

-Avec grand plaisir.

Une nouvelle lumière illumina la pièce.
Takamitsu avait vraiment tout prévu. Au moment ou Kyuubi accepta Aeon comme son compagnon, le sceau qui se trouvait sur la statue disparut alors, pour réapparaître sur Aeon. Ce dernier put sentir le chakra de Kyuubi l'envahir. Leurs pensées se mélangèrent. Ce que pensait l'un, l'autre le savait également.

Aeon se dirigea alors vers la sortie.

-Maintenant... Changeons ce monde. Il est temps.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Thème d'Aeon



[Seuls les modérateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Nitsu
Administrateur
avatar
Messages : 902
Date d'inscription : 01/08/2013

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
4000/4000  (4000/4000)
MessageSujet: Re: Kyuubi pour vous servir ? Mer 1 Juil 2015 - 2:31
Aeon est le grand gagnant de ce concours pour Kyuubi. Bravo à toi.

La qualité de ton rp, de ta syntaxe, de ton orhtographe sont tout simplement génial.Le respect des règles que j'ai imposé ont été parfaitement respecté.

Ton rp est fluide, agréable et les fautes très peu présentes c'est juste un bonheur pour moi( Et oui, je suis en L, les fautes ne sont pas mes copines. xD ).

Bref, le staff annonce qu'Aeon possède Kyuubi. ♥



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



[Seuls les modérateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
MJ/Aeon Cliff
Fondateur/Admin
avatar
Messages : 1404
Date d'inscription : 23/04/2011

Fiche du shinobi
Grade: Kage
Point de vie:
3000/3000  (3000/3000)
Points de chakra:
8000/8000  (8000/8000)
MessageSujet: Re: Kyuubi pour vous servir ? Mer 1 Juil 2015 - 2:33
Quel suspens, la compétition était terrible x)

TREMBLEZ MORTELS ! MOUHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Thème d'Aeon



[Seuls les modérateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kyuubi pour vous servir ?
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark',pour vous servir...
» Pour vous remonter le moral
» Ambre Elendil pour vous servir !
» Ismaël, pour vous servir !
» Que puis-je faire pour vous aider....? [Pv Maximilien Shreck]

Sauter vers: