Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 13 Juin 2015 - 1:34
Entraînement 1


La chaleur fait rage à Suna comme à son habitude. J'ai maintenant l'habitude et mon corps est beaucoup plus résistant mais ce n'est pas tout. Je transpire toujours autant et mon endurance en prend aussi un coup. Aucune mission  ni aucun entraînement pour moi aujourd'hui. C'est un jour de repos comme j'en ai jamais eu. Seulement, je m'ennuie. Seul chez moi, allongé sur le lit je rêvasse un peu. Au plus profond de moi je me demande comment devenir plus puissant. J'imagine des jutsu d'une puissance inégalées afin de protéger le village. Pourtant, je n'ai pas la réponse, celle qui me dirait comment devenir assez fort pour protéger tous les villageois. Donc, je sors de ma flemmardise et m'en vais au siège du Kazekage. Là, je discute avec un professeur de l'académie. Je lui demande s'il connaît un moyen ou quelque chose afin que je devienne plus puissant. C'est alors qu'il me fait un récapitulatif sur les ancien Kazekage. Il  évoque alors une technique, enfin, une affinité permettant de contrôler le métal.

- C'est impossible, ça existe vraiment ?

-Bien sûr que ça existe, si je te le dis !

-Donc je peux l'apprendre, tu connais quelqu'un qui pourrait être mon sensei ?

-Non, je suis désolé mais ce kekkei genkei est très rare. Je ne connais personne qui le maîtrise.

-Bon bah pas grave !

Je mets alors un terme à cette discussion. Ensuite, je fonce à la bibliothèque et cherche des informations. Seulement rien, alors, désespéré je rentre chez moi. Je passe toute la journée à penser à cette affinité mystérieuse. D'ailleurs, cette nuit là, je ne cesse de rêve d'un combat. Il m'oppose à l'assassin de Noa Uzumaki. J'affronte cet utilisateur du cristal avec le fer, sur le dos de Chika invocation. A nous deux, le duo des lions, nous vainquons l'adversaire et protégeons ainsi Suna d'une attaque de l'Akatsuki.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 14 Juin 2015 - 2:27
Entrainement 2

Malgré mes déceptions de la veille, aujourd'hui je me suis décidé à persévérer. Les shinobi de Suna ont réussi à maîtriser cet affinité il y a longtemps, ça veut dire que les anciens du village doivent en savoir bien plus que ceux de mon âge. Il faut donc que je me renseigne auprès d'eux.
Aujourd'hui, je vais alors de maison en maison pour recueillir un maximum d'informations. Le Kinton, comme il s'appelle, me hante. J'y pense tout le temps, même lorsque je dors ou mange. Bien que je suis sensé effectuer quelques missions, je continue ma quête. C'est alors que j'ouvre la porte d'une vieille grand-mère réputée très ancienne et qui connait tout sur le village. A vrai dire, pour me facilité la tâche, j'aurais du commencer par là. J'entre donc et nous discutons tous les deux longuement avant que j'aborde le sujet crucial.

-Grand mère, connais-tu le Kinton ?

-hummm ... c'est l'affinité qui permet de contrôler le métal non ?

-Oui c'est exactement ça ! Tu ne saurais pas s'il y a quelqu'un qui pourrait me l'apprendre ?

-Tu sais ce kekkei genkei est dangereux car extrêmement puissant. Il a fait la gloire de plusieurs grands ninja de notre village. D'ailleurs, il a permit de construire notre renommé. Si tu comptes l'apprendre, je connais un utilisateur encore vivant. Il habite à l'extérieur du village dans le désert. Cet homme vit en ermite, il est très dangereux et le village l'a rejeté pour ses pratiques trop violente. Je ne pense pas qu'il soit bon pour toi d'y aller, enfin, quoi que ... Notre village pourrait peut être mieux s'en porter.

-Parfait !!! tu pourrais me dire comment aller à sa rencontre ?

- Oui bien sûr, attend que je retrouve le plan.

La vieille dame cherche dans tas de papier mais ne trouve rien. Finalement, après avoir mit des feuilles de partout, elle trouve un vieux bout de papier jaunit par le temps. Elle le déplie et sourit. C'est surement le bon.

-Voilà, je te préviens, cet homme vit dans des catacombes, il est spécial est dangereux. Fais attention à toi jeune ninja.

Je la remercie de tout mon être puis retourne chez moi. J'y fais un sac avec des vêtements et d'autres affaires. Une fois prêt, j'annonce mon départ au services du Kazekage pour une absence d'une semaine. Je pense que ce sera suffisant. Puis, mon sac sur les épaules je m'en vais dans l'immensité du désert.

Je marche alors longtemps, très longtemps suivant assidûment les indications de l'ancienne du village. Même si toutes les dunes semblent être identique, je pense ne pas me perdre. Par contre, je n'ai plus d'eau. Mon corps se dessèche et je suis dans un sale état. Je tiens bon et continue ma quête sans relâche.  C'est alors que s'érige devant moi quelque chose d'extraordinaire. Entre deux dunes immenses, il y a un trou dans le sol, celui mène à un bâtiment construit sous le sol. Impressionnant ... je n'en crois pas mes yeux et à vrai dire, la fatigue ne m'y aide pas vraiment. Sans peur, j'entre dans les catacombes et je remarque qu'il y fait plus frais qu'à l'extérieur. Aussi, au loin dans l'ombre j'aperçois une silhouette que s'avance vers moi. On dirait un homme muni d'une canne. Une fois qu'il est à la lumière, je peux le voir plus en détail. C'est un sexagénaire avec un corps sculpté comme un véritable guerrier. Il possède plusieurs cicatrices, vestiges de ses faits de guerre passés. De plus, il dégage une sensation bizarre, comme un aura néfaste.
D'une voix rocailleuse il commence la discussion.

-Qui es-tu jeune homme ? N'as tu pas peur de moi ?

-Bien sur que non, je suis Gin Monorisu et je viens pour apprendre le Kinton !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 15 Juin 2015 - 5:03
Entraînement 3

L'ermite de métal comme j'aime l'appeler m'a donc accueilli. Il ne m'aime pas vraiment mais je passe la soirée dans son antre. Selon lui, au petit matin je vais devoir m'en aller car je ne suis pas digne d'un noble art comme celui de contrôler le métal. Je ne l'écoute pas le moins du monde. Je sais très bien que je vais réussir à lui prouver que je suis digne d'un tel pouvoir. C'est donc en m'imaginant l'avenir que je m'endors. Difficilement certes, mais mon sommeil est réparateur. Au première lueur du soleil, je n'ai plus autant les stigmates de ma traversée que la veille. Je me lève doucement et regarde autour de moi. Il n'y a personne, donc je le cherche et le trouve à l'extérieur. Il fait léviter des tiges de métal et lorsqu'il me voit s'énerve d'un coup.

-Tu n'es pas encore partis toi ? Je t'avais prévenu !

D'un coup, les tiges se dirigent vers moi à toute vitesse. Je parviens à les esquiver en sautant sur le coté. Il cherche le combat, c'est d'accord, j'ai du répondant.
Je concentre mon chakras et lui tire des 3 senbons de raiton par la bouche. Les aiguilles fusent en direction de son torse. Lui voit les choses autrement, sortie de nulle part, des plaques de métal viennent le protéger de mon jutsu. J'adore déjà les possibilités que m'offrirais le kinton.

-pas mal l'ancien !

-t'es mauvais gamin !

D'un coup, il me lance une balle de métal à toute vitesse dessus. Je ne peux esquiver et me la prend de plein fouet sur les avant bras qui me servaient à protéger mon torse. Je suis donc propulsé en arrière et je suis un peu sonné mais je me relève.

-Pathétique !

Puis, dans un élan de rage, il forme une lance entièrement faite de métal et me la lance dessus. Cette fois-ci je l'esquive. Malheureusement, il apparaît devant moi sans que je n'ai pu voir quoi que ce soit. Du métal recouvre son poing et il m'envoi un direct dans l'estomac puis enchaîne avec un crochet dans la pommette. Je tombe alors au sol. Puis, il tord des barres de fers et m'attache les mains avec. Je suis donc cloué au sol, sans avoir la possibilité de me défaire de mes entraves.

-Pourquoi veux-tu apprendre le kinton gamin ?

-C'est pour pouvoir protéger mon village. Je suis un ninja de Suna, j'ai vécu le désastre à Kumo et maintenant que je suis au village du sable, je veux pouvoir le défendre. Il y avait deux Kazekage et l'un d'eux est déjà mort. C'est mon devoir de protéger les villageois. Avec le kinton, j'aurais un moyen de contrer ceux qui veulent du mal au peuple de Suna !

-C'est un noble dessein. Je respecte ça ! Disons que nous passons un marcher. Avant d'apprendre le kinton il faut se ressourcer, se retrouver avec soi même. Il faut que tu puises une nouvelle force que tu n'as pas encore. Donc à partir d'aujourd'hui, il est 8 heures. Demain à 8 heures je reviens te chercher ici. Tu acceptes ? Bien sur, ni eau ni nourriture.

-S'il le faut c'est d'accord !

-Attention ça va faire mal !

D'un coup, il met sa main en arrière et une multitudes de petits éclats de métal se rassemble autour de sa main. Puis, violement, il me la plaque contre le torse et les éclats entrent de ma chair. Le pire, c'est que c'est à l'endroit où se situe le cœur. Je crois au début qu'il veut me tuer mais non il me laisse en vie. Je souffre, jamais je n'ai ressenti pareil douleur. Je crache beaucoup de sang, puis il retire sa main.

-Si tu survis jusqu'à demain, alors tu mériteras d'apprendre le kinton ! Au revoir.

Ma vision se trouble et je vois sa silhouette m'abandonner.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Seiya Uchiha
BOSS
avatar
Seiya Uchiha
Messages : 801
Date d'inscription : 16/08/2012

Fiche du shinobi
Grade: Kage +
Point de vie:
4000/4000  (4000/4000)
Points de chakra:
6000/6000  (6000/6000)
Lun 15 Juin 2015 - 9:48
Allez encore 7 courage Wink



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Seiya Uchiha
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 16 Juin 2015 - 3:14
Entrainement 4

J'ai mal, j'ai soif et j'ai faim. Voilà comment je pourrais résumer l'expérience de ma préparation. La douleur, si près du cœur est difficilement soutenable et pourtant, je dois tenir bon. Pour moi, pour le village et surtout pour tous ceux que je n'ai pas pu sauver. Je me dois de devenir plus fort, le plus fort afin que plus aucun désastre comme celui de Kumo n'éclate. Donc, je tiens bon. On peut penser que c'est surhumain de résister à de telles souffrances. Moi je ne crois pas, je pense plutôt que c'est mes idées, mon but qui pousse mon corps à dépasser ses propres limites. Seulement, c'est n'est pas mon seul malheur. Il y a la chaleur et la soif qui me taraudent. Ma gorge est complètement desséchée, j'ai même l'impression que c'est le cas pour chaque particule de mon corps. L'eau me manque, mais là encore, je trouve au fond de moi une force que je ne connaissais pas et qui me permet de survivre. Puis la faim m'assaille. J'ai régulièrement des vertiges, un manque de sucre mais aussi de tous les nutriments essentiels à la vie.

Je me bats intérieurement pour ma survie et donc je peux faire un bilan. Je me regarde en face. C'est d'ailleurs devant la mort que les gens voient leur reflets le plus exact. C'est ainsi que je me retrouve, face à moi même. J'analyse ce que j'ai déjà fait. Pourtant, je n'en suis pas satisfait. Ma mission en ce monde, la voie pour laquelle je suis née n'est pas achevée. Je dois encore poursuivre mes efforts quels qu'ils soient. Les yeux fermés, j'oublie le temps. J'oublie l'espace qui m'entoure. C'est ainsi que j'arrive à supporter mon calvaire. Aussi, je m'oublie pendant un moment. Je ne répond plus de rien, aucune sensation ne me parvient et mon corps reste inerte, il ne réagit à aucune signaux.

C'est alors la nuit, plus fraîche, plus supportable, puis enfin le jour se lève. Quelques temps après que le soleil est pointé le bout de son nez, mon sensei arrive. Marche vers moi, puis d'un geste de main, me libère de mes entraves.

-Alors tu es toujours vivant gamin !

Ma salive est inexistante, je n'arrive même pas à répondre. C'est alors qu'au fond de moi, je trouve l'énergie, enfin, l'ultime parcelle qui me reste afin de parler.

-Je te l'avais dit !

D'un coup, mes yeux se ferment et c'est alors un trou noir.
Je me réveille quelques temps plus tard, dans les catacombes de l'ermite de fer. Je suis au frais et à coté de moi se trouve une gourde remplit d'eau. Je me mets alors en position assisse tant bien que mal et m'abreuve abondamment. La rencontre entre l'eau rafraîchissante et mon gosier aride me procure la plus grande sensation de bien être jamais connu. Mon maître s'approche alors de moi et s'assoit en tailleur afin de me parler.

-Gamin, les éclats que je t'ai planté dans la poitrine vont peut être te faire mourir. En effet, ils s'approche petit à petit de ton cœur. En réalité, si dans moins d'une semaine tu n'as pas réussis à les enlever grâce au kinton et par toi même alors tu mourras. C'est aussi simple que cela.

-C'est d'accord, alors je mettrais moins d'une semaine !

J'ai envie de le frapper bien évidement mais à quoi bon. Je suis condamné si je le fais. Il faut donc que j'apprenne cet art au plus vite.

-Donc nous commençons l'entraînement !

-Parfait !

-Donc, je vais tout t'expliquer. Le kinton est une affinité particulière. Elle découle directement du raiton. D'ailleurs, elle prend son essence dans les ondes électromagnétiques que produit le raiton. Ses ondes se propagent dans l'air et attirent ou alors répulsent les métaux. Ainsi, tu pourras agir comme un aimant. Il faut donc une grande maîtrise du raiton pour pouvoir utiliser le kinton. Tu pourras par la suite contrôler le métal et celui-ci ne sera plus un ennemi, un obstacle ou quoi que ce soit. Il sera ton arme et ton allié.

-D'accord, bah moi je m'y connais un petit peu en raiton, c'est pas exceptionnel mais je sais que j'y arriverais ! Je serais digne de ton enseignement et j'arriverais à extirper ces éclats de métaux à temps !

-J'aime ta détermination, c'est bien gamin. J'ai vu un peu ce que tu pouvais faire. C'est très bien, tu étais rapide et fluide dans ta maîtrise du raiton. C'est le principal. Aujourd'hui, tu vas récupérer les forces que tu as laissé dans ton teste d'hier. Tu t'es forgé de nouvelles idées, un nouveau mental et c'est parfait pour la suite.

-D'accord sensei !

C'est alors que je passe une bonne journée de repos. Je ne fais que boire, manger et dormir. De quoi me retaper en un rien de temps et faire en sorte que mon corps soit au rendez vous pour les prochaines épreuves.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 17 Juin 2015 - 1:35
Entraînement 5

Aujourd'hui contrairement à hier, il n'y aura pas de repas. Aucune trêve, je ne dois pas prendre de retard sur mon entraînement car sinon je vais mourir. Le village aura toujours besoin de défenseurs acharnés. Je me dois de le protéger de toute mon âme. Il n'y a rien de plus simple, aucun désir plus pur à mon avis. C'est donc pour ça, qu'après une journée magnifique, de l'eau et de la nourriture abondante. Depuis le levé du soleil, je n'ai mangé qu'un bol de riz. De quoi prendre quelques forces.

-Gamin, concentre toi sur les variations, sur les ondes que provoque le raiton. Aujourd'hui, tu ne vas faire que cela. Une fois que tu les auras bien cernées, alors tu seras définitivement prêt à commencer l'art de maîtriser le métal.

-C'est d'accord sensei !

L'ermite de fer s'assoit en tailleur en face de moi et concentre son chakra raiton. Il est assis, les yeux fermés avec l'index et le majeur levé, les autres doigts refermés, la position initiale du ninjutsu.

-Maintenant, ressent mon chakra, laisse le te traverser puis repousse le ...

-D'accord !

J'imite alors sa position et me concentre de toute mon âme. Je mets tout de même 1 ou 2 heures avant de ressentir son chakra. Il avait raison, le raiton arrive par vague, il effectue beaucoup de variation. C'est impressionnant. Je ressent on chakra, il est partout. Je le laisse alors m'imprégné, il me souffle un peu les cheveux au début. Je suis tenu par les tripes. Cette impression est vraiment incroyable. Puis, comme il me l'a conseillé, je tente de combattre ces ondes avec les miennes. Je visualise mon chakra aller au contact du sien. La rencontre est étrange et prouvant mes quelques facultés en raiton, je parviens à tenir le coup. Quelques petites émanations électriques apparaissent entre nous à cause du choc provoqué.  Puis d'un coup, il décide de changer son affinité. Il utilise maintenant le kinton. D'un coup, ses ondes prennent une autre dimension. Elles ont une puissance démultipliées. Rien à voir avec celles d'avant. Malgré ma nette infériorité, je tiens bon. Il faut que je tienne. Il faut que je lui prouve que je suis digne de cet art. Il faut que je survive. Il faut que je protège Suna.

Durant, plusieurs heures je luttent comme un vrai lion. Seulement, j'arrive aux bouts de mes forces. Mon chakra s'épuise doucement et je ne peux quasiment plus combattre le flux de ses ondes. Je commence même à avoir mon esprit qui semble s'échapper. En réalité, peu à peu je vais sombrer vers l'inconscience. C'est une sensation horrible que de sentir qu'on ne peut rien faire. C'est au moment où je vais réellement sombrer que d'un coup, quelque chose d'énorme se produit en moi. D'un coup, mes ondes ont une montée en puissance immense. D'un coup, elles arrivent au niveau des siennes et rivalisent avec. Malheureusement, je n'ai plus assez de chakra et je me fais submerger.

-Tu as réussi gamin, tu as changé ton affinité. Enfin ... en théorie, maintenant il faut que tu puisses l'utiliser, ça c'est une autre affaire.

-Tu es génial le vieux, c'est grâce à toi !

-Bon maintenant va dormir, demain nous allons nous lever tôt pour que tu puisses rapidement maîtriser le kinton, sinon je te rappel que c'est la mort.

Sans discuter, je m'exécute sur le champs après avoir bu quelques gorgées d'eau.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 18 Juin 2015 - 4:13
Entraînement 6

Aujourd'hui, le soleil n'est pas encore levé lorsque je commence mon entraînement. Mon sensei, le vieil homme, aux cheveux blancs et pourtant plein de vitalité se tient devant moi. Nous ne parlons pas. Aucun de nous ne bouge, seul le sable transporté pas le vent n'est pas figé. On dirait presque que le temps est en suspend. Lui et moi, opposons nos ondes électromagnétique. Depuis hier, j'ai développer le kinton, mais je ne peux l'utiliser. Mon chakra s'est transformé mais je ne sais pas encore comment le manipuler. C'est sur cette voie sinueuse que je me dirige maintenant. Le chemin est encore long et semé d'embûche alors que le temps me manque. Il ne dois me rester que quelques jours et ma vie en dépend. Si je ne maîtrise pas le kinton à temps, alors je mourrais et ne pourrais pas accomplir ma mission envers Suna. C'est donc une course au pouvoir et contre la montre que je suis en train de vivre.

L'ermite de fer comme j'aime l'appeler m'interpelle enfin pour passer à la pratique du kinton.

Gamin, maintenant que ton chakras est là, tout va changer. Nous allons passer aux choses sérieuses. Il est temps que tu t'exerces !

Toutes dents dehors, je fais le plus grand sourire possible.

D'accord l'ermite de fer ! ça marche allons y !

Il tourne les yeux et va chercher une grande barre en métal. Celle-ci doit mesurer environ 70 centimètres et est plutôt large. Mon sensei la pose à plat sur le sable brûlant à quelques mètres de moi. Puis, une fois fait, il s'approche de moi et se positionne à mes cotés.

Je te montre gamin !

Il tend alors sa main devant lui. D'un coup, la barre de fer lui fonce dessus jusqu'à sa main. Je ne suis même plus surpris pas cela. Il l'a déjà fait à maintes reprise devant moi, c'est presque devenue banal.

Bon ça marche je fais la même !

Il renvoi la barre à sa position initiale et c'est alors à mon tour.

Je me place alors, jambe un peu écarté et la main droite tendu devant moi. Je concentre mon chakra dans ma main. Je sens les ondes électromagnétiques émaner de moi. Je fixe la barre des yeux, elle est si loin de moi et pourtant si proche. Je projette mon chakras jusqu'à la barre est essaye de la faire bouger. L'exercice est difficile. Je su à grosses gouttes. La concentration est importante et je ne dois pas flancher.

Je reste alors immobile durant plusieurs heures sans avoir réussi à faire bouger cette maudite barre. C'est impossible. Elle ne frémit même pas. Donc, jusqu'au repas de midi, je n'arrive à rien. C'est frustrant, je veux tout détruire autour de moi mais je me force à rester concentrer. J me sert d'ailleurs de cette rage.

Allez, viens nous allons manger gamin !

Attend l'ermite !

J'utilise toute ma frustration, tout mon chakra. D'un coup, la barre oscille. De plus en plus, puis d'un coup, elle me fonce dessus à toute vitesse. Je suis même obligé de l'esquiver afin de ne pas me faire transpercer. C'est dangereux, j'ai failli y passer mais je suis heureux.

J'ai réussi !!!!

Bien joué gamin !

Je saute alors de joie avant de rejoindre mon maître pour aller manger. Nous prenons alors un repas copieux et nous nous reposons le reste de la journée. J'ai réussi à utiliser les ondes électromagnétiques du chakra kinton afin de faire bouger et contrôler la barre de métal. Il me manque énormément de pratique et de maîtrise mais c'est un pas en avant immense pour moi.
Je sens que j'y suis presque, la maîtrise est à portée de main.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 19 Juin 2015 - 2:21
Entraînement 7

Le jour à peine levé, j'ai commencé mon entraînement avant que l'ermite de fer ne soit levé. J'ai commencer par approfondir l'exercice de la veille. J'ai donc continue à attiré des objets métalliques grâce au chakra kinton. Depuis l'enseignement de la veille, j'ai acquis une expérience importante. J'arrive donc sans problème à attirer n'importe quels métaux. Aujourd'hui, j'ai même réussi à attirer des billes très petites de fer. Ce n'était pas facile mais j'ai réussi grâce à ma persévérance.

Je continue donc pendant un long moment jusqu'à ce que mon maître arrive. Ses cicatrices bien en évidence, tel des trophées, il s'approche de moi.

C'est bien gamin, prêt pour travailler dur ?

Je le regarde dans le blanc des yeux. Il sait très bien que je suis prêt à m'entraîner. Par contre, ce qu'il ne sait pas c'est que je souffre à cause des éclats de métaux qu'il m'a inséré dans le poitrine. Petit à petit, ils s'approchent de mon cœur. D'ailleurs, ce matin j'ai même craché du sang. Mais bon, je n'y prend pas garde car je dois avant tout apprendre l'art du kinton au plus vite.

Bien sûr sensei !

Il avance encore un peu et se place à coté de moi. Dans sa main, il tient une barre de fer. Comme hier, celle-ci sera mon outil de travail. D'un coup, il projette la barre à une vitesse impressionnante. Puis, il l'attire pour recommencer. Cette fois-ci, il la projette tout doucement. Afin de bien me montrer la fonction de répulsion du métal, tout comme peu le faire un aimant.
Puis, il fait revenir la barre pour une dernière fois et me la tend.

Voilà, il faut que tu y arrives, je reviens ce soir gamin !

Ainsi, le vieil ermite repart tout comme il est venue: sans bruit.

Je me concentre alors sur mon exercice du jour. Je met un maximum de chakra dans ma main portant la barre de fer et tente de le repousser. Aujourd'hui, je me sens plus à l'aise avec ma nouvelle affinité. En effet, avec mes progrès d'hier, c'est plus simple pour moi.
Donc au bout de deux heures d'essai, je parviens enfin à expulser ma barre à quelques mètres devant moi. C'est parfait.
Seulement, ce n'est pas tout. Il faut que je continue pour devenir plus puissant, pour mieux m'approprier le kinton et être plus performant. Donc, durant plusieurs heures, j'attire et répulse la barre de fer sans relâche. Je le fais de plus en plus rapidement, de plus en plus loin mais aussi, de plus en plus fort.
L'entraînement est long est très intense. D'ailleurs, à un moment, je manque de tomber de fatigue. C'est après une journée entière de perfectionnement sans prendre le temps de manger que je tombe, épuisé. L'ermite vient me chercher et nous rentrons dans les catacombes où il a élu domicile.

Après un copieux repas, je m'endors comme un bûche, exténué.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Seiya Uchiha
BOSS
avatar
Seiya Uchiha
Messages : 801
Date d'inscription : 16/08/2012

Fiche du shinobi
Grade: Kage +
Point de vie:
4000/4000  (4000/4000)
Points de chakra:
6000/6000  (6000/6000)
Ven 19 Juin 2015 - 4:05
Allez plus que 3 courage!



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Seiya Uchiha
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 20 Juin 2015 - 5:27
Entraînement 8

Le jour se lève et moi avec lui. J'ai débuté la matinée par un solide petit déjeuné. L'ermite de fer c'est réveillé en même temps que moi et nous avons mangé ensemble. Quelques blagues ont fusées. Il est vrai que maintenant, la confiance c'est installée entre nous. Nous sommes devenu plus qu'un maître et son élève. Il est un peu un exemple pour moi. Sa vie n'a pas été un glorieux chemin mais il a toujours voulu protéger Suna. Ses approches étaient trop expéditives mais au fond, c'est un bon gars. Malheureusement, le village le renie, le traitant comme un rebut de la société. Pour moi, il n'est rien de tout cela, c'est un homme simple qui aime son village. Un véritable shinobi tout compte fait.

Nous parlons pendant une ou deux heures puis commençons l'entraînement. Nous restons dans les catacombes pour l'entraînement d'aujourd'hui. C'est parfait. Il fera bien moins chaud que pour les jours précédents.

Gamin, tu vas aimer l'entraînement d'aujourd'hui. Je vais t'apprendre à maîtriser le métal dans l'espace. Tu sais attirer et répulser le fer. Cependant, le kinton ne se résume pas à cela. Il faut que tu sois capable d'avoir tout contrôle sur l'objet dans l'espace qui t'entoure. Cela va donc prendre la forme d'un combat. Les coups de pourrons être porté qu'avec le kinton retiens bien cette règle.

Je le regarde avec admiration. Malgré son age quelque peu avancé, il tient une vitalité remarquable. Ses cicatrices font éloges de grand et glorieux combat et sa musculature est impressionnante. Moi, j'ai un peu maigri depuis le début de l'entraînement. Puis, aussi, mes cheveux ont blondi à force d'être exposé à la lumière du soleil accablante ici. Cependant, je me suis forgé un mental d'acier. Cela est aussi dû à la mort qui rôde autour de moi. Les éclats de métal me font mal, je souffre en silence. Il m'arrive même, de plus en plus souvent, de cracher du sang. Je sens que la fin approche. Il faut donc que je me dépêche de maîtriser le kinton.

Allons-y sensei !

Alors, l'ermite me lance une barre et fer et se saisit d'une autre similaire. Puis, il fait léviter la sienne. Je tente alors de faire pareil mais c'est très dur pour moi. Alors, il l'utilise comme projectile et me l'envoie dessus à une vitesse folle. Je propulse la mienne contre la sienne et chacune d'elle retourne à son possesseur initiale. Je sens que l'entraînement va être compliqué.
Lui, il fait léviter sa barre de faire et la maîtrise parfaitement.
Moi, je ne peux que l'envoyer ou la faire revenir à moi. C'est impressionnant la différence qui existe entre nous deux.

Tu dois utiliser le kinton intelligemment. Tu sais repousser et attirer, essaye de faire les deux en même temps pour stabiliser ta barre. Puis, bouge ta main afin de la déplacer où tu le souhaite.

Je tente alors de suivre les conseils de mon maître mais cela est très compliqué. Alors que je tente d'utiliser les deux pouvoirs de l'aimant, la barre ne suit pas mes attentes. Un coup elle fonce droit devant moi, un autre coup elle m'arrive dessus. J'ai énormément de mal à bien doser les deux. C'est difficile de trouver le juste milieu. Pourtant je dois y arriver.
Pendant ce temps, l'ermite m'envoie sa barre, esquive la mienne et vient me frapper avec. Il vise le ventre, le dos et les jambes. J'ai un mal fou à résister à ses coups et durant trois heures consécutives, je ne parviens même pas à le toucher.

Nous stoppons l'entraînement durant une petite heure afin de se restaurer. L'exercice d'aujourd'hui consomme pas mal de chakra et nos corps sont très sollicités. Il faut pouvoir endurer la charge de fatigue et pour cela, un bon repas est indispensable.

Allez, reprenons sensei !

Sans dire un mot, l'ermite se relève et m'attaque de nouveau, la barre me fonce vers le visage et par réflexe je met mon bras en barrière. La barre de métal qui est mienne vient interférer et protège ma figure. Je souffle un coup, puis, je dois me reconcentrer car l'assaut n'est pas terminé.
Je concentre correctement mon chakra et dose comme je peux mon emprise sur le fer. Par miracle, je stabilise la barre et en bougeant mon bras, je m'aperçois que le métal suit mes mouvements. C'est parfait, je fais alors un grand sourire et commence à combattre mon maître. Nos barres de fer s'entrechoquent, provoquant beaucoup d'étincelles.

Bien joué gamin, tu maîtrises enfin le fer comme il le faut !

J'envoie alors mon arme sur l'ermite. Malheureusement, il dévie mon attaque et m'envoie la sienne. Je tente de contrer sa barre de fer avec  mon kinton. Je me concentre dessus pour l'arrêter. J'y suis presque, je sens qu'elle ralentit mais en même temps, elle se rapproche rapidement de mon visage. J'ai a peine le temps de fermer les yeux par réflexe que la barre me percute de visage. Je tombe par terre et ne peux ouvrir que l’œil gauche. Je vois du sang, il coule à flots sur mon visage.
L'ermite accourt vers moi puis me porte les premiers soins. Je tombe dans l'inconscience et me réveille une heure après. Je me lève et vois mon sensei assit quelques mètres plus loin.

De nouveau debout gamin ? Tu es vraiment solide, tu mérites cet enseignement.

Il est fier, il ne s'excusera pas et pourtant je ne lui en veux pas. C'est même presque normal. Je passe à coté d'un bout de miroir et me regarde dedans. Plus de sang, seulement une grosse cicatrice sur l’œil droit. C'est presque étrange mais je vois avec les deux yeux.

Heureusement que tu as fermé les yeux. Sinon, tu aurais perdu ton œil droit !

Je rigole un peu puis le regarde droit dans les yeux.

Alors, j'ai accomplis ce que tu attendais de moi pour l'entraînement d'aujourd'hui?

Bien sûr gamin, tu es un bon élève ! Tu mérites d'être ici et à ce rythme, j'ai l'impression que tu ne mourras pas ... enfin, ça reste à prouver.

Au moment même où il prononce ces mots, je tousse et crache un peu de sang. J'ai une douleur dans la poitrine et décide alors de me coucher afin d'être d'aplomb pour demain. En plus, j'ai un peu mal au crâne. Je dors comme un bébé et passe une nuit des plus réparatrices que j'ai jamais connu.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une étrange découverte
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)
» Une découverte effrayante
» Découverte d'un nouveau sens...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Paperasses :: Les rp et missions-
Sauter vers: