Je suis lié à toi désormais [PV Hime]

 :: Paperasses :: Les rp et missions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Noa Uzumaki
Membre
avatar
Noa Uzumaki
Messages : 404
Date d'inscription : 29/03/2014

Fiche du shinobi
Grade: Anbu
Point de vie:
1500/1500  (1500/1500)
Points de chakra:
2100/2100  (2100/2100)
Sam 20 Juin 2015 - 15:48
Et voilà, j'étais mort, ce sentiment était bizarre, je n'avais plus aucun fardeau, plus aucune obligation, ce sentiment de liberté m'enivrait, il était plus que présent, mais je n'étais pas totalement mort... Une trace de mon existence était encore là, pourquoi ? Parce que je n'étais pas mort en vain, mon chakra, une minuscule portion était toujours là, dans quelqu'un, cachée et discrète même si le quelqu'un en personne est justement la personne la plus connue du village... Cette portion de chakra c'était moi, je n'étais plus vraiment un shinobi, je suis plutôt un esprit... Un peu comme un bijû au final... Je n'es pas de queue mais je suis comme eux, tant que mon "hôte" ne saura pas que je suis là, je resterai enchainé comme je l'étais actuellement, les seules différences sont que je ne fournit pas de chakra puisque je suis du chakra, et je me suis mis moi même dans cette situation... M'enfin bref, je devais me faire remarquer, je savais tout ce qui se passait a l'extérieur, tout ce qui arrivait a Kumo, mais ne pouvais interagir.

• Kazehana Hime ! Ou plutôt, Yondaime Raikage... Je suis là en toi ! •

Criant assez fort pour être sûre qu'elle m'entende bien, oui, mon "hôte" était Kazehana Hime, la Yondaime Raikage, et je voyais tout ce qu'elle faisait, repas, travail, douche -bah oui vraiment tout- et là je savais qu'elle dormait, habillée en T-shirt et mini short... Attendant une réponse



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦




La paix est mon nindo, je l'atteindrais et stopperai la chaine infernal de la haine

Thème de Noa:
 


Thème de Kalia:
 
Noa Uzumaki
Revenir en haut Aller en bas
Meï Nishimura
Mamie du forum
avatar
Meï Nishimura
Messages : 154
Date d'inscription : 02/05/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Sam 20 Juin 2015 - 16:52



Un réveil explosif




Dormir ...  J'avais aussi besoin de dormir. N'allez pas croire que parce que je suis Raikage que je suis inhumaine  et invulnérable. Oh que non, on est bien loin du compte. La nuit était déjà bien avancée et je dormais paisiblement. La journée avait été longue et j'ai fais ce que j'avais à faire. Cependant, je ne dois pas ignorer ma propre santé. La nuit était plus douce sur Kumo et ma fenêtre était entrouverte afin de permettre à l'air de se renouveler dans la pièce même si je n'y suis pas très souvent. Les bougies étaient déjà éteintes et je me trouvais dans mon lit sous ma couette en tenue de nuit. Silencieuse, je devais probablement rêver un peu comme Peter Pan ou Clochette. Il faut admettre que je suis encore une adolescente dont l'accumulation des pouvoirs fait peur. Mais je n'ai rien demandé... Je n'avais pas demandé à être d'un village et d'un pays. Car j'avais appris le décès du Daimyo de mort naturelle et comme il n'a pas de descendante, je devais aussi m'occuper de ce rôle. Comme si je n'en avais pas assez. Mais je me fichais de tout ça sur le moment. Mes yeux vairons étaient fermés et j'avais laissé la nuit m'emporter dans ses bras comme si elle était ma mère... Il paraît que la nuit porte conseil mais je passe plus de temps à m'entraîner la nuit que le reste du temps. C'est donc pour ça que je me suis effondrée dans mon lit dés que je suis arrivée. Il faut savoir se reposer et un shinobi a pour devoir de veiller à sa santé aussi bien physique que mentale. Je pensais passer une bonne nuit de repos...

Mais j'avais tord... Une voix... Dans mon rêve, j'entends une phrase qui revient comme un écho. Cette voix connaît mon nom... Connaît mon statut... Tout semble se chambouler petit à petit... Cette voix... Elle me semble familière et pourtant, je ne sais pas d'où elle vient. Bien que cette voix fut utilisée une seule fois, j'avais cette impression d'écho qui me marque de plus en plus. Sans comprendre comment, j'ouvre les yeux et je me redresse. La couette tombe alors sur mes hanches et je regarde autour de moi. Quelle est cette voix ? D'où vient-elle ? Ma respiration est forte car je me réveillée en trombe mais j'avais cette drôle d'impression. Est-ce qu'on m'espionnait ? J'ai mis un petit moment avant d'être sûre qu'il n'y avait personne dans cette pièce sinon Keiji aurait déjà réagit... Je ferme tranquillement les yeux en soupirant avant de me lever. Je file me passer de l'eau sur le visage espérant retrouver le sommeil. Ignorer cette voix ? Je ne pense pas mais tout n'est pas clair. En moi ? Je ne suis pas sûre de comprendre. Mettant les mains dans l'eau, j'attrape de l'eau pour me la passer sur le visage. Relevant le visage, je pose les mains devant moi et je prends une grande inspiration. La nuit était trop calme... Après quoi, je retourne me coucher tout en fermant les yeux.

Quelques minutes après, je me rendors pour me retrouver dans un espace sombre. Où suis-je ? Je ne suis pas sûre de comprendre... Que se passe-t-il ? Je regarde tout autour de moi et je ressens comme un frison dans le dos. Faisant quelques pas, je ne remarque aucun changement. « Qui est là ? Comment me connaissez-vous ? ». Je pouvais paraître débile comme question mais on ne peut pas avoir la tête claire lorsqu'on est face au parfait inconnu. Cette voix m'a interpellée et je devais savoir qui s'était et où je me trouve. Contrairement à mon senseï, j'ai encore énormément à apprendre. « Montrez-vous ... ». J'avais cette pointe de peur mais j'avais appris à me contrôler. Heureusement d'ailleurs. Toujours dans le noir, je ne savais pas trop quoi faire mais aussi comment faire ?


code (c) crackle bones / texte (c) Kazehana Hime



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Lost in the Echo
A memory has to put in order, a name engraved in the history... Or rather to make reappear.

Meï Nishimura
Revenir en haut Aller en bas
Noa Uzumaki
Membre
avatar
Noa Uzumaki
Messages : 404
Date d'inscription : 29/03/2014

Fiche du shinobi
Grade: Anbu
Point de vie:
1500/1500  (1500/1500)
Points de chakra:
2100/2100  (2100/2100)
Sam 20 Juin 2015 - 18:39
Déjà je l'avais réveillé, elle s'était levée et était allée se passer de l'eau sur le visage, elle avait l'air surprise tout de même et retournait vite se couchait, se rendormant aussitôt et se retrouvant en elle même, je le sentais mais elle ne me voyait pas, se trouvant encore dans le couloir, un chemin de pierre était tracé jusque moi, moi qui était enchainé en étoile, les bras vers le haut, elle demandait qui était là, elle avait donc pas reconnu ma voix, dommage... Elle ne savait pas qui était là mais en même temps elle était dans le noir, elle pouvait me voir du bout du couloir, il n'y avait pas de porte, reprenant alors la parole.

• Yondaime, suit le chemin et tu me verra... N'ai pas peur et tu serra heureuse •

Attendant alors de la voir, espérant qu'elle n'aurait pas peur de venir ou du moins qu'elle ne serait pas trop surprise même si je me doutais qu'elle serait bien plus que surprise... Enfin je pense... Après tout ça va lui faire bizarre de revoir son sensei censé être mort, même si techniquement je le suis et que je suis juste du chakra désormais...



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦




La paix est mon nindo, je l'atteindrais et stopperai la chaine infernal de la haine

Thème de Noa:
 


Thème de Kalia:
 
Noa Uzumaki
Revenir en haut Aller en bas
Meï Nishimura
Mamie du forum
avatar
Meï Nishimura
Messages : 154
Date d'inscription : 02/05/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Sam 20 Juin 2015 - 19:32



Une obscurité familière




Obscurité ...  Je suis dans le noir mais je n'arrive pas à distinguer le lieu … Suis-je dans un rêve ou un cauchemar ? Je reste immobile quelques minutes tout en observant autour de moi. Je sentais une présence familière... Une présence que je n'avais plus sentie depuis bien longtemps... Toujours dans le noir, je ne savais pas trop quoi faire mais aussi comment faire ? J'étais à la fois rassurée mais inquiète... Je ne connais pas cet endroit mais j'étais comme dans un couloir. Secouant ma tête, je devais me reprendre... Regardant autour de moi, je cherche quelque chose qui pourrait m'aiguiller, me guider ou m'aider à comprendre ce qui se passe. La voix s'exprime de nouveau et je lève la tête en tournant sur moi-même. Cette voix... Je connais cette voix... Tout à l'heure, je l'avais mal entendu mais cette fois, elle était aussi claire que mon esprit. Senseï... Est-ce vraiment vous ? Comment est-ce possible ? Suis-je dans un rêve ? Je vous ai vu mourir... Vous étiez dans mes bras... Noa... Sandaime... C'est impossible... Suis-je en train de péter les plombs ? M'a-t-on maudite ? Ensorcelée ? Je suis complètement perdue... Le fait d'avoir entendu sa voix rend mes battements de cœurs plus rapide. Est-ce vraiment lui ? Comment être sûr qu'il s'agit bien de lui ? Je joins mes mains avant de les approcher de mon cœur tout en fermant les yeux. Senseï... Comment ? J'ai été votre élève voir même plus mais je vous ai mort dans mes bras... J'ai du mal à y croire... Vous êtes mort il y a peu et votre disparition ne m'a jamais laissé de marbre... J'ai obéis à votre volonté sans savoir ce qui m'attendais... Pourquoi ?


« Senseï... Sandaïme-sama... ». Je venais de murmurer ses titres mais je connaissais son vrai nom. Si je suis dans un rêve alors j'en suis heureuse et ma crainte s'apaise. Ouvrant les yeux de nouveau, j'étais toujours dans ce noir mais il semblerait que je distingue un couloir. Desserrant mes mains, je me mets alors à courir vers la fin de ce long couloir sans fin. Je devais savoir même si la voix ne me laisse aucun doute sur l'identité de la personne. Mais s'il est là et que je l'entends, est-ce que cela veut dire que je suis morte ? On m'aurait tuer dans mon sommeil ? Plus de responsabilité ? Plus de guerre ? Plus de bataille ? Je me secoue la tête pour me chasser l'idée de la tête. Surtout qu'il m'appelle par mon titre officiel... Celui de Yondaime... Quatrième... Je mets un moment pour arriver jusqu'au bout du couloir où j'aperçois une lumière... Cette lumière était comme un projecteur mais qui était sur une silhouette que je connaissais mieux que personne. Noa... Arrêtant ma course au pied de la lumière, j'étais essoufflée comme si je venais de faire une course-poursuite. Levant mes yeux vairons vers la silhouette, je ne peux pas m'empêcher d'être plus que surprise. C'était lui... Sa voix ne m'avait pas trompée... Mais que fait-il ici ? Le pire, c'est qu'il est attaché en étoile. Pourquoi ? J'arque mes sourcils en me demandant ce qui se passe. Mais je ne peux pas m'empêcher de me concentrer sur Noa... Des tas de questions me passent par la tête et je ne savais pas par où commencer. « Sandaime-sama... ». Plus par réflexe, je pose un genou à terre. Ici, je ne suis rien de plus qu'un ninja. Même si je dois avouer que je ne sais pas où je me trouve ni pourquoi ? J'avais même des doutes sur la personne en face de moi... Comment ne pas en avoir quand on a vu cette personne mourir sous ses yeux ?


code (c) crackle bones / texte (c) Kazehana Hime



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Lost in the Echo
A memory has to put in order, a name engraved in the history... Or rather to make reappear.

Meï Nishimura
Revenir en haut Aller en bas
Noa Uzumaki
Membre
avatar
Noa Uzumaki
Messages : 404
Date d'inscription : 29/03/2014

Fiche du shinobi
Grade: Anbu
Point de vie:
1500/1500  (1500/1500)
Points de chakra:
2100/2100  (2100/2100)
Sam 20 Juin 2015 - 20:04
Je l'entendais, elle courrait vers moi, vite, comment allait elle réagir ? Je la vis arriver et elle ne savait vraiment pas comment réagir, me regardant alors avec de grands yeux, elle était réellement surprise, d'un côté ça m'amusait, elle allait sans doute être contente, la regardant alors, j'étais perché assez haut en fait, a facilement cinq mètre de haut, en étoile, un peu comme un dieu prisonnier, mais je la vis alors poser un genou a terre, la regardant surpris, puis l'entendant prendre la parole... Sandaime-sama ? Elle m'appelait encore comme ça ? Ça me faisait rire, j'étais heureux, mort mais heureux qu'elle me reconnaisse encore comme le sandaime Raikage, souriant et la regardant.

• Yondaime, content de te revoir, comment va tu ? Relève toi, Hime-chan, et euh... Tu voit le sceau sur le pilier ? Tu peut le décrocher ? Histoire que je puisse descendre.... •

Riant bêtement, je devais avoir l'air sacrément idiot là... La regardant, elle avait pas changée, toujours aussi belle, charmante, mignonne, mais je voulais descendre... Depuis que je suis mort j'étais attaché là... Donc autant dire que ça devient pénible... Même si en tant que mort je n'ai pas faim... Pas soif... Aucune douleur, en fait je suis sans vie, il ne me reste plus que mes émotions...



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦




La paix est mon nindo, je l'atteindrais et stopperai la chaine infernal de la haine

Thème de Noa:
 


Thème de Kalia:
 
Noa Uzumaki
Revenir en haut Aller en bas
Meï Nishimura
Mamie du forum
avatar
Meï Nishimura
Messages : 154
Date d'inscription : 02/05/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Sam 20 Juin 2015 - 21:31



Une obscurité familière




Hésitation …  Je ne sais pas si je dois le libéré mais j'avais besoin de réponses. J'étais à genou devant lui car même si je lui succède, je lui dois encore le respect. Je reconnais que je suis complètement perdue. Il est mort dans mes bras mais il est pourtant droit devant moi... Suis-je victime d'un Genjutsu ? Je ne savais pas ce que je devais faire … Je suis contente de le revoir mais je ne sais pas si je peux retirer le sceau... Attendez... le sceau ? Mais quel sceau ? Je lève alors la tête pour poser les yeux sur le sceau... Il était comme une sorte de note explosive mais avec un signe clair dessus. Puis j'arque un sourcil... Je n'y comprenais pas grand chose. Quel est le rapport entre Noa et le sceau ? Il se serait scellé ? Non, je dois rêver ? Je me secoue la tête avant de me relever. Il était en train de rire... Je ne savais pas pourquoi... Alternant Noa et le sceau, je me tâte encore. Après tout, je ne savais pas si c'était vraiment lui. Finalement, je finis par me dire que si je ne retire pas le sceau, je ne le saurais jamais. Le regardant une dernière fois, je manifeste un sourire en coin avant de lui dire. « D'accord mais je crois que vous me devez des explications ... ». Je n'oublie jamais rien et je portais autour de mon cou le collier qui lui appartenait. En effet, lorsqu'il est mort, je l'ai conservé comme souvenir car il était bien plus qu'un chef, un guide pour moi... Et il a attendu sa mort pour me dire enfin des mots uniques alors que notre relation était déjà bien avancée. Il faut dire qu'elle a toujours été ambiguë car on a tout de suite été très proche et je ne saurais pas capable de l'expliquer. J'avais échoué à un premier examen Chuunin et je n'avais pas pu repartir avec ce grade au sein de ce village alors qu'aujourd'hui, je suis la tête pensante de ce village. Cela ne choque que moi ? Pourtant, je reconnais que sa bienveillance et sa ténacité m'avait permise d'en arriver là. La réalité veut qu'il soit mort mais je devais comprendre ce qui se passait.

Contournant la lumière, je m'approche du sceau que j'observe un moment. C'est la première fois que j'en vois un alors je me demande comment cela marche et tout mais aussi est-ce que je vais réussir à le retirer. Décidément, je ne connais vraiment rien à l'art des sceaux... Et honnêtement, cela ne fait pas partie de mes affinités. J'avais déjà à faire alors ce n'était pas pour m'embêter encore plus. Je lève alors la main pour la poser sur le sceau avant que celui-ci ne s'illumine. C'est alors que je le retire et un bruit sourd. Je recule de plusieurs pas avant de me rendre compte que des « chaînes » se déplacent et que Noa retrouve enfin pied au sol... Bien que cette notion est relative. Dés lors, le sceau que j'avais dans les mains disparaît et je lève la tête vers Noa tout en le regardant d'une façon incrédule. Je devais comprendre ce qui se passait et actuellement, il est le seul qui a les réponses. « Je ne comprends ... pas... ». Je reste sur mes gardes dès dois qu'il s'agirait d'une duperie mais même au fond de moi-même, quelque chose m'apaisait dans ses lieux même si j'ignore toujours où je me trouve. Tout était encore floue dans mon esprit et j'étais complètement perdue devant celui qui m'a tant appris et qui m'a fait découvrir des choses dont j'ignorais l'existence jusqu'à lors...


code (c) crackle bones / texte (c) Kazehana Hime



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Lost in the Echo
A memory has to put in order, a name engraved in the history... Or rather to make reappear.

Meï Nishimura
Revenir en haut Aller en bas
Noa Uzumaki
Membre
avatar
Noa Uzumaki
Messages : 404
Date d'inscription : 29/03/2014

Fiche du shinobi
Grade: Anbu
Point de vie:
1500/1500  (1500/1500)
Points de chakra:
2100/2100  (2100/2100)
Dim 21 Juin 2015 - 2:01
Elle retirait alors le sceau, même si elle avait hésitée... Ce qui était normal... Après tout j'étais mort devant ses yeux, dans ses bras, j'avais donné mon dernier soupir devant elle, mes dernières paroles pour elle... Reposant alors mes pieds au sol, enfin, cela faisait longtemps ! Yosh ! M'approchant alors d'elle et remarquant quelque chose, son collier, celui qu'elle portait, c'était le mien, je ne pus m'empêcher de sourire, le prenant dans ma main tout en lui laissant.

• Hime, ce collier, sait tu ce qu'il représente ? •

La regardant alors, je voyais bien qu'elle ne savait pas vraiment en fait, répondant moi même a ma question.

• Mon village natal... Uzushio, j'y suis mort la première fois en me battant contre mon père et en sacrifiant ma vie pour celle des villageois... Même si une femme m'a ressuscité... Là bas... J'étais le disciple de Saori-sensei... Une Uzumaki... Comme moi, c'était l'Uzukage... Mais elle est morte comme moi lors de l'attaque de notre village par Yami... J'étais dans une équipe avec Izuna et Tsubasa... C'était le bon.vieux temps... Cette spirale sur ce collier, c'est le symbole du clan Uzumaki... Et de notre spécialité... Le fuinjutsu... L'art des sceaux... •

La regardant alors en relâchant le collier, j'avais pris un air sérieux, nostalgique, réfléchissant alors ensuite... Je pensais a mon passé, quand j'étais vivant encore... Puis reprenant, elle me demandait des explications, très bien, je vais lui en donner.

• Tu veut que je t'explique ? Très bien... Tu te souvient de cette mission pendant laquelle tu était gravement blessé ? C'est moi qui t'ai soigné, proche de tes blessures il y avait ce morceau d'étoile, je me suis renseigné alors sur ton clan, et je sais tout... Pendant que tu était endormie a l'hôpital j'ai simplement scellé une part de mon chakra en toi, comme ça le jour où je devais mourir je serais toujours là, attaché jusqu'à ce que tu te rende compte que j'étais là, maintenant que je suis dedans je peux ralentir les radiations sans aucun risque... Je suis désormais un peu comme un biju même si je pourrais pas t'aider au combat ou autre a moins que tu n'arrive a me faire sortir mais tu en es encore incapable.... Voilà, tu sait tout •

Lui caressant alors la joue en souriant en espérant qu'elle ne douterait plus après ça... Sinon je saurais plus du tout quoi faire... Même si j'aurais être plus que son sensei... On a toujours était très proche mais on se l'ai jamais avoués, le seul moment où je lui ai dit est lors de ma mort.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦




La paix est mon nindo, je l'atteindrais et stopperai la chaine infernal de la haine

Thème de Noa:
 


Thème de Kalia:
 
Noa Uzumaki
Revenir en haut Aller en bas
Meï Nishimura
Mamie du forum
avatar
Meï Nishimura
Messages : 154
Date d'inscription : 02/05/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Dim 21 Juin 2015 - 18:55



Une obscurité familière




Interrogative …  Voilà ce que j'étais... Je ne savais pas encore où je me trouvais mais j'étais quasiment certaine qu'il aurait des réponses. Je lâche le morceau où se trouvait le sceau et celui-ci part en fumée tandis que je le regardais. Je n'avais pas reconnu le sceau qui se trouvait dessus mais cela n'avait plus aucune importance. Je tourne la tête vers Noa avec cet même air interrogative. Je n'étais plus sûre de tout comprendre.Debout, je l'observe simplement avant qu'il ne s'approche de moi et je baisse la tête. Oui, je le reconnais comme tel et il le restera puisqu'il est mort ainsi et il est même considérer comme un héros pour l'ensemble des villageois. Et pourtant, je me trouvais devant lui, immobile, j'étais comme tétanisée et perdue. Je ne comprends pas ce qui se passe et il était peut-être le seul à pouvoir m'expliquer. C'est très étrange comme réaction mais j'étais malgré tout sur mes gardes. Je frissonne en sentant sa main entrer en contact avec ma peau lorsqu'il prend dans sa main ce qui lui appartient. Oui, il s'agit de son collier que j'ai conservé en guise de souvenirs. Il me demande alors si je sais ce qu'il représente et je fais non de la tête. Comment pouvais-je le savoir ? Je lève les yeux vers lui et je l'écoute simplement. Il me dis alors qu'il est originaire d'Uzushio... Je connaissais ce village de nom mais je n'y suis jamais aller. Et de toute façon, ce ne sont plus que des ruines. Peut-être aurais-je l'occasion d'y aller un jour mais soyons réaliste, cela ne sera pas pour de suite. Tout le long de ses premières explications, il n'avait pas lâcher le collier de la main et je n'ai pas cherché à le lui retirer. C'est à lui et même si théoriquement, il est mort, cela reste sa propriété. Son air change et je reste observatrice comme s'il ne s'était rien passé. « Je vais le conserver précieusement … A moins que vous ne préféreriez que je le dépose sur votre tombe ? ».

Vient alors le moment où les explications arrivent. Je reste attentive à ce qu'il va me dire car ce son aussi mes questions. Il me parle de cette fameuse mission qui a rapidement mal tournée. Je m'en rappelle comme si c'était hier. Enfin, c'est vite dit car finalement, les seules choses dont je me rappelle, c'est que je me suis réveillé sur un lit d’hôpital. On m'avait dit que j'avais été blessé en mission mais je n'ai plus de souvenirs de cet accident. Et maintenant, je pense que je pense que cela ne reviendra pas. Je ne pouvais que me fier à ce qu'il me dit. Cependant, je me rappelle m'être réveiller pendant qu'il dormait en me tenant la main. Je trouvais ça mignon mais je n'avais pas encore compris pourquoi.  C'était il y a quelques mois... Et même encore aujourd'hui, je ne me rappelle de rien et je n'ai même pas de flashs... Ce n'est pas si grave qui ça finalement. Puis il parle de bout d'étoile et j'en sursaute. Arquant un sourcil, je me demande de quoi il parle... Je ne savais pas du tout de quoi il parlait... « Mais enfin, senseï, mon clan est un clan d'assassin... je ne vois pas le rapport avec un morceau d'étoile ou de radiations... De quoi vous me parlez ? ». Fallait être honnête, je ne savais vraiment pas ce dont il s'agissait mais peut-être qu'il va m'éclairer. Pour le reste cela semble aussi clair que de l'eau de source naturelle. Reprenant un visage neutre, je ferme les yeux lorsque je sens sa main sur ma joue. Est-il réel ? Je ne savais même pas. Cependant, il m'a bien confirmer qu’il était mort et qu'il avait sceller une infime partie de son chakra à l'intérieur de moi. Mais cela n'a pas de sens...

Me mettant à réfléchir quelques peu, je le regarde avec un air perplexe. « Quel est l'intérêt d'une telle manœuvre ? Et vous êtes en train de me dire que vous parlez depuis mon subconscient ? » Celui me paraît véritablement encensé. Pourquoi ce serait-il scellé à l'intérieur de moi ? Je secoue ma tête avant de le regarder de nouveau. Par reflexe, je viens me blottir dans ses bras même s'il est censé être mort en défendant le village. Je lui avais rendu hommage du mieux que je le pouvais. . « Je n'ai pas eu le temps de vous dire « au revoir » ». Je suis une shinobi des plus basiques mais maintenant, j'aurais un instructeur dissimulé à l'intérieur même de mon corps.

code (c) crackle bones / texte (c) Kazehana Hime



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Lost in the Echo
A memory has to put in order, a name engraved in the history... Or rather to make reappear.

Meï Nishimura
Revenir en haut Aller en bas
Noa Uzumaki
Membre
avatar
Noa Uzumaki
Messages : 404
Date d'inscription : 29/03/2014

Fiche du shinobi
Grade: Anbu
Point de vie:
1500/1500  (1500/1500)
Points de chakra:
2100/2100  (2100/2100)
Dim 21 Juin 2015 - 19:35
Je la regardais, elle avait quand même l'air de pas très bien comprendre, elle devait certainement ce poser des questions, la regardant alors encore plus, mais mon regard était pas le même, je la regardais en souriant, tandis qu'elle venait alors se blottir dans mes bras, fermant les yeux et lui caressant la tête comme pour la rassurer.

• Ne soit pas triste, je suis là Hime et je serais toujours là... De plus non je ne suis pas ton subconscient, tu peut me parler et venir ici quand ça te chante, par la simple pensée et je te répondrais, néanmoins je ne suis que du chakra, je suis bel et bien mort et ca je ne peux rien y faire, donc j'ai du me sceller moi même pour pas que mon chakra ne dérègle le tien mais maintenant que je suis là je le contrôle. Quant a ton clan... •

Je la regardais tristement, soupirant, je savais ce qui l'attendait et ça me rendait triste, prenant un air grave, mais rassurant a la fois.

• La cicatrice a côté de ton cœur... C'est un bout d'étoile, il te sera utile une fois réveillé mais... Il relâche des radiations qui finiront par... Te tuer... C'est pour ça que je suis là... Je resterai ton sensei mais je pourrais en même temps ralentir les radiations quand ton don sera réveillé... •

Lui faisant alors un bisou sur le front, et la serrant fort contre moi, de peur qu'elle s'envole, je voulais tellement la protéger, le sandaime amoureux de la yondaime, amusant mais cela me fit rougir a vue d'oeil.

• Je te l'ai déjà dit en mourant... Je t'aime •



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦




La paix est mon nindo, je l'atteindrais et stopperai la chaine infernal de la haine

Thème de Noa:
 


Thème de Kalia:
 
Noa Uzumaki
Revenir en haut Aller en bas
Meï Nishimura
Mamie du forum
avatar
Meï Nishimura
Messages : 154
Date d'inscription : 02/05/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Mar 23 Juin 2015 - 11:52



Une obscurité familière




Soulagée …  On pouvait dire que je l'étais. Je ne suis pas morte mais j'étais à l'abri.Enfin, c'est ce que j'avais compris. Blottie dans ses bras, j'avais les yeux fermés. Finalement, ce lieu sera mon petit havre de paix loin de toutes les responsabilités que j'ai sur le dos. Il a voulu à ce que je devienne son successeur et il a gagné. Je le suis devenu. Le village ne s'en porte pas plus mal et il se redresse petit à petit. C'est long mais il fallait de la patience pour arriver au bout de ses plans ou de ses idées. Pour le moment, je n'avais qu'un plan pour finir la reconstruction qui dure depuis des semaines. Depuis l'attaque des Nuages Rouges, plus rien ne semble identique mais je devais faire avec. Car malgré les événements, je devais quand même veiller sur le village. On me reconnaît comme Raikage mais je ne fais pas l’unanimité dans ce pays. Mais que puis-je y faire ? Pour le moment, je ne peux rien faire contre toutes ses mauvaises langues mais peut-être qu'un jour, je leur montrerais et je frapperais au cœur même de leur fierté mal placée. Je suis peut-être jeune mais je ne suis pas débile... Avant de devenir ninja, j'étais autre chose et cet entraînement là, je n'ai pas le droit de l'oublier. Il me caresse la tête et je reste là un moment avant qu'il ne prenne la parole à nouveau. Me détachant de lui, je le regarde tout en l'écoutant. Je n'ai rien d'une grande dame mais je devais le devenir pour la sécurité du village mais aussi pour moi. « Maintenant que je vous ai descellé, cela ne me perturbera pas ? ». Je préfère demander car le fuinjutsu n'est absolument pas mon domaine. Et pour être honnête, j'ai déjà à faire. Mais la suite des révélations allait peut-être me secouer. Il me regarde... Tristement... Mais je ne savais pas pourquoi. Pourtant, il devait m'expliquer. Cette histoire d'étoile près du cœur... Qu'était-ce ? Je ne sais même pas... Pour moi, c'est encore flou mais je savais qu'il ne me mentait pas. Il ne l'a jamais fait.

Restant attentive, je reste près de lui à l'observer et à l'écouter. Que pouvais-je faire mieux ? Rien. Mais j'avais quand même cette sensation de pouvoir le toucher comme s'il était vivant … C'est la panique complète. Il est mort mais je le vois comme s'il était vivant, Je devais faire son deuil mais cela risque d'être encore plus compliqué maintenant que je peux discuter avec lui. Lui qui a toujours su me guider. Il m'explique que je risque de déclencher un don lorsque cela se réveillera... Peut-être... On verra bien. « Merci même si je ne sais pas ce qui va se passer ». Savoir ce que me réserve l'avenir... Non, pas trop envie de savoir en fait. Mais sa présence... J'en avais peut-être encore besoin. Au moins, je ne partirais pas les yeux fermés dans mes divers entraînements. C'est déjà ça de pris finalement. Je ferme alors les yeux lorsqu'il dépose un baiser sur mon front. Je le sentais vraiment. Comme s'il était à coté de moi et toujours en vie. J'ai cette impression de sentir son odeur, son parfum... C'est plutôt étrange comme sensation en fait. Surtout pour un mort. Il me serre fort contre lui et je montre un sourire. « Heyyyyyy, doucement. Vous voulez m'étrangler, Senseï ? » Je le regarde en souriant alors que j'avais cru un instant le voir rougir. Alors, il m'aime vraiment ? Lorsqu'on le voit comme un chef, un leader et un professeur, le fait de le voir autrement est vraiment bizarre. Ou alors, je ne voulais pas le reconnaître. On a été proche de suite et on a développé une complicité importante. C'était ça qui me plaisait. Gardant mon sourire, je dépose alors un baiser sur la joue de Noa avant de lui murmurer. « Pourquoi avoir attendu pour me le dire ? ».

code (c) crackle bones / texte (c) Kazehana Hime



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Lost in the Echo
A memory has to put in order, a name engraved in the history... Or rather to make reappear.

Meï Nishimura
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ♥« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Paperasses :: Les rp et missions-
Sauter vers: