Une retrouvaille démoniaque.

 :: Paperasses :: Les rp et missions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Kaito Uzumaki
Membre
avatar
Kaito Uzumaki
Messages : 124
Date d'inscription : 21/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Genin
Point de vie:
500/500  (500/500)
Points de chakra:
600/600  (600/600)
Dim 28 Juin 2015 - 21:50
Alors que Kaito revener de mission a Kumo, il s'arrête alors plusieurs minutes pour observer la vue. Il fesait vraiment beau au pays de la foudre..

L'histoire de ce pays a beau être charger en émotion, le pays à toujours était refait, plus beau de jour en jour..

Une vraie merveille se pays..

Au loin, on entendait une flûte de Pan.. Kaito reconnût cet air maudit..

Oh non.. Ne me dite pas que c'est elle..

Kaito fonce alor vers le son. Il vit la démone au loin..



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦





La force ne suffit pas pour vaincre un ennemi. La stratégie, elle, permet une victoire certaine. Avant de foncer, réfléchissez. Si la paix est une illusion.. Alors je détruirais cette illusion pour laisser place à la vérité.
Kaito Uzumaki
Revenir en haut Aller en bas
Meï Nishimura
Mamie du forum
avatar
Meï Nishimura
Messages : 169
Date d'inscription : 02/05/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Ven 3 Juil 2015 - 23:22




    Village de Kumo


    Une journée des plus communes et des plus simples. Ma journée se résume à peu de chose. Pour une fois. Je vais peut-être pouvoir me reposer un peu. Bon, d'accord. J'admets qu'être Kage prend énormément de temps mais je ne dois pas me négliger pour autant. Et puis, honnêtement, je suis déjà bien présente pour tout le monde. Le village achevait tranquillement sa reconstruction et il ne restait qu'une seule pièce du puzzle pour confirmer l'état de ce village : la tour. Pourquoi est-ce la dernière partie à être refaite ? Parce que j'estime que je pouvais attendre. Je suis aussi kunoichi et je suis bien plus résistante que la plupart des civils. Pour moi, ils étaient la priorité. C'est comme ça que les Kages doivent réagir. Eux avant soi car tous les villageois sont mes enfants même si la plupart sont bien plus âgés que moi. Cette image me fait sourire. Quittant ma tente de fortune, je regarde vers le mont Rakurai, le mont des dieux selon certaines légendes ou encore le mont du Sage des Six chemins, afin d'observer la progression de la reconstruction de ce qui sera prochainement la tour du Raikage... Oui, c'est là-bas que je vais devoir aller vivre... Dans les hauteurs, proche des dieux et loin des hommes. Mais n'imaginez pas que parce que je vivrais en hauteur, je m'éloignerais des hommes. C'est entièrement faux. Car je suis aussi un être humain et je peux mourir n'importe quand. Manifestant un petit sourire, je lâche ma longue chevelure rosée. Je ne sais même pas pourquoi elle devient de cette couleur mais je trouve ça mignon. Et puis le changement n'est pas forcement négatif. Autour de mon cou se trouve le symbole de la famille Uzumaki qui appartient à mon senseï aujourd'hui décédé. Paix à son âme et qu'il repose en paix maintenant. Il peut rester tranquille car aujourd'hui, je veille sur le village comme il me l'a demandé. Tandis qu mes tâches sont accomplies, je me permets donc de marcher un peu parmi les civils et parmi les ninjas qui patrouillent. Je suis peut-être le Raikage mais je peux avoir besoin de m'isoler de temps à autre. Il n'y a pas de mal à ça honnêtement. Mais tandis que je pensais être tranquille, je suis rejoint par un de mes rares ANBU qui finit par se mettre à genou devant moi. Baissant alors la tête, je lui fais signe de se relever. De là, il se redresse et il me tend un tout petit morceau de parchemin. Le fixant du regard, je déplie le morceau de parchemin où un seul signe était présent... Levant ensuite les yeux vers l'ANBU, j'hoche la tête avant de lui rendre le morceau de parchemin qui brûle alors. Je n'avais pas fait attention à ce qu'il avait fait et je le vois disparaître tandis que je me décide à abandonner ma marche pour faire ce que je devais faire. Je devais m'en occuper personnellement.

    Non loin du village de Kumo



    Je me tenais prête à me défendre si nécessaire et je savais qu'un membre des nuages rouges a été aperçu non loin du village. Je ne voulais pas revoir les scènes de la précédente bataille qui a coûté si chef au village. Aussi bien en pertes humaines qu'en matériel. Mais heureusement, Kumo a su se redresser et se reconstruire. J'avais pris les décisions qui me paraissaient le plus judicieux et le plus urgent. Lançant une chasse, je me mets aussi en route avant de me mettre à fouiller les environs. On est jamais sur de rien après tout. Au bout d'un moment, je finis par entendre le son d'une flûte. Intriguée, ce son me disait quelque chose mais impossible de me rappeler quoi. Instinctivement, je suis donc le son de la flûte qui paraît délicat et sans fausse note à mes oreilles. Je ne savais pas où cela allait me mener mais je devais essayer et puis je n'étais pas seule dans le coin. Plusieurs de mes hommes avaient du aussi l'entendre.







    ♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Meï Nishimura
Revenir en haut Aller en bas
Lisi Misaki
Membre
avatar
Lisi Misaki
Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2015

Fiche du shinobi
Grade: Anbu
Point de vie:
1500/1500  (1500/1500)
Points de chakra:
1500/1500  (1500/1500)
Sam 4 Juil 2015 - 12:28
Kumo, le pays de la foudre, un joli pays en soi... Non je n'étais pas la pour le détruire, juste m'amuser un peu.... J'étais donc dans une clairière, jouant ma mélodie avec ma flûte de pan... Une mélodie douce, sereine et qui avait l'air de glisser sur le vent, mais comme je m'y attendais je n'étais pas rester discrète bien longtemps... Un jeune homme arrivait devant moi... Le regardant et riant...

• Tient tient, tu es le gamin de l'autre fois, a Suna, et bien... Bonjour, tu veut quoi ? •

Puis je ressentit un autre chakra, pleins d'autre a vrai dire, six ou sept pour être précis, activant alors mon Kamigan et distinguant alors les sept qui arrivaient mais le plus proche était désormais juste devant moi, désactivant alors mes pupilles...

• Ow... Le Raikage en personne... Quel honneur... Je vois que Noa ne l'es plus... Dommage.. Mais... Pourquoi tant de personne ? C'est pour moi ? •

J'étais vêtu de la robe de l'Akatsuki et du chapeau, ainsi que ma bague... Les regardant attendant leurs réponse.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Lisi Misaki
Revenir en haut Aller en bas
Kaito Uzumaki
Membre
avatar
Kaito Uzumaki
Messages : 124
Date d'inscription : 21/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Genin
Point de vie:
500/500  (500/500)
Points de chakra:
600/600  (600/600)
Sam 4 Juil 2015 - 15:59
Kaito souriait en voyant la femme de l'Akatsuki, le temps passer vite.. Les débuts de Kaito était vraiment mouvementer a cause de cette femme qui avait fait tant de victimes à Suna.

Bonjour, je suis venue voir qui vous alliez faire exploser.. Avec votre petite flûte. Vous jouez toujours aussi bien.. Était-ce juste pour vous détendre ?

Kaito avait les mains dans ces poches, la tête légèrement en arrière, il semblait plutôt décontracter. Il ne voulait pas avoirs peur devant les ennemis, mais avec l'approchement de la guerre, les alliances commençaient a se forger. L'Akatsuki était désormais leurs alliés.. Mais pour combien de temps encore ? Qui dit qu'il ne trahirais pas cette union de paix temporaire ?

Vous êtes au courant pour Yami je suppose ?



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦





La force ne suffit pas pour vaincre un ennemi. La stratégie, elle, permet une victoire certaine. Avant de foncer, réfléchissez. Si la paix est une illusion.. Alors je détruirais cette illusion pour laisser place à la vérité.
Kaito Uzumaki
Revenir en haut Aller en bas
Meï Nishimura
Mamie du forum
avatar
Meï Nishimura
Messages : 169
Date d'inscription : 02/05/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Mar 7 Juil 2015 - 20:46




    Non loin du village de Kumo


    Le son continue à me guider. Lorsqu'on est entraîné à assassiner sur ordre, c'est qu'on peut détecter les yeux fermés et surtout avancé sans crainte. Les instincts de survie sont toujours levés et présents. Pourtant, je n'ai pas les yeux fermés mais je sentais que je devais suivre cette musique. Néanmoins, je ne connaissais qu'un seul village qui utilisait la musique. Est-ce que cette personne appartient à ce fameux village du Son ? Je le saurais probablement assez tôt. Pour le moment, je garde mon calme et je savais qu'un manteau rouge se déplaçait dans le coin et j'étais pas du genre à apprécier. Je commence à croire qu'il essaye de me narguer et personne n'aime ça... Même moi. Ce pays... C'était le mien, surtout depuis que les deux plus grands pouvoirs ont été regroupés. En effet, le daimyo du pays a trouvé la mort de façon naturelle et c'est à moi qu'incombe l'autorité. Cela ne change rien pour moi mais je devais juste redoubler de vigilance. Surtout en ce moment... Les clans ont l'air de s'agiter et j'ignore encore pourquoi... Je devrais peut-être surveiller ça de plus près un peu plus tard. Continuant ma route en suivant la musique, je finis par l'apercevoir. Cependant, je ressens un chakra non loin d'elle et je constate qu'il ne s'agit pas d'un manteau noir aux nuages rouges. Il avait déjà détecter la présence de Lisi en ces lieux. Non mais sérieusement, elle n'espère tout de même pas que je vais la laisser fouler le sol des lieux que ses camarades ont meurtris tout de même... A présent devant elle, j'avais remarqué qu'elle avait user d'un dojutsu. Cela montre déjà ce dont elle est capable mais il ne fait jamais sous-estimer ou sur-estimer un adversaire. C'est alors qu'elle parle... Levant la tête, je la regarde avec sévérité.

    « - Si c'est Noa que vous voulez voir, vous n'avez qu'à aller foutre le bordel chez les vôtres... »

    Comment puis-je rester insensible à cette provocation gratuite... Il est peut-être vrai que la guerre approche mais je ne pouvais pas pardonner un tel acte de barbarie de leur part et encore moins le massacre qui a été perpétuer dans mon village. Bien que peu de personne la connaissent, je la reconnaissais. Car elle ressemble trait pour trait à l'assassin d'un des Kazekages lors de la réunion. C'est vrai, je n'y étais pas mais j'ai eu la totalité des résumés de mes ANBU qui s'étaient rendu sur place... De plus, elle apparaissait dans le fameux bingo-book donc oui, je connais son identité. Elle porte bien son manteau noir à nuages rouges avec le chapeau qui va bien...

    « - Vous ne croyez tout de même pas venir fouler les terres du pays de la Foudre après ce que vous et votre organisation avez fait ? N'est-ce pas, Lisi Misaki ou devrais-je plutôt vous appeler assassin du Kazekage ? »

    Je ne peux pas lui permettre de rester ici. Et si je l'a laisse tranquille, c'est mon autorité qui risque d'en patir. J'ai déjà une autorité assez ambiguë alors je ne pouvais pas laisser passer ça. Oui, c'est vrai, Kumo est un village fier mais il n'oublie jamais ses origines. L'ensemble de son village est attaché à l'aspect guerrier du Sage des Six Chemins alors je fais avec. Je peux être bourrin mais je préfère faire dans la discrétion. Or là, je venais de trouver le nuage rouge qui gambade librement. Il est clair que cela ne pouvait pas être plus clair. Je ne pouvais pas continuer à la laisser se balader librement et il est temps que les sanctions tombent. C'est alors que le jeune homme demande si on est au courant pour Yami. Oh oui, pour être au courant, je le suis et je prépare mes hommes à cette guerre sans fin depuis que c'est connu. Malheureusement, le temps risque de me manquer.

    « - Je suis au courant... »

    Pourtant, je savais que si elle voulait attaquer, elle l'aurait déjà fait. Pour le moment, mes hommes ne sont pas là et je devais me débrouiller simplement par mes propres moyens. Observant le possesseur de la flûte, je laisse mes sens et mon instinct se manifester et je suis prête à réagir si le besoin s'en fait sentir. On est jamais sur de rien avec eux...







    ♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Meï Nishimura
Revenir en haut Aller en bas
Lisi Misaki
Membre
avatar
Lisi Misaki
Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2015

Fiche du shinobi
Grade: Anbu
Point de vie:
1500/1500  (1500/1500)
Points de chakra:
1500/1500  (1500/1500)
Mer 8 Juil 2015 - 1:36
Terminant alors ma mélodie, avant qu'elle ne prenne la parole et remettant mon bandeau d'Oto, barré, a mon bras gauche, riant un peu, cette situation m'amusait réellement, Noa? Il es mort, je le savais bien, mais provoquer était pour moi un jeu, un jeu que j'aimais énormément, la regardant alors de haut en bas, je sentais une pointe de peur, en même temps comment pouvaient ils ne pas craindre un peu ? Cette sensation, ca m'excitait, le sentiment de danger, de provocation, je m'amusais comme une folle, écoutant alors.

« - Vous ne croyez tout de même pas venir fouler les terres du pays de la Foudre après ce que vous et votre organisation avez fait ? N'est-ce pas, Lisi Misaki ou devrais-je plutôt vous appeler assassin du Kazekage ? »

Et bien, cela me faisait encore plus rire, la regardant de plus en plus amusée, répondant alors.

• Je suis honoré que vous me connaissiez Raikage, j'avoue mon crime, j'ai tuée le kazekage.... Excusez moi de ne pas avoir tuée le deuxième ensuite mais j'ai pas eu le temps, voyez vous Tadashi Uchiha avait apparemment envie de jouer avec moi et ma cher camarade, de plus.... Je foule en ce moment le sol du pays de la foudre non ? Mais.... Qu'allez vous faire ? •

Rangeant ma flute en souriant, posant alors mon chapeau sur un rocher et la regardant de toute ma hauteur, elle devait être aussi âgée que moi, tandis que le mome reprenait

• Oui je sais... Et alors ? Qui a dit que j'allais vous tuer ? C'est vous qui m'avez rejoint, moi je jouais tranquillement et innocemment, mais il est vrai que vous m'amusez énormément... De plus merci du compliment, disons que a Oto on grandit avec ça... Surtout quand on a besoin de détourner l'attention, pratique quand ln est Anbu... •

Souriant puis glissant un bout de papier a cote de la Raikage, apparaissant d'un coup a coté d'elle en posant ma main sur son épaule.

• Vous avez l'air tendue Raikage, pourquoi l'êtes vous ? •



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Lisi Misaki
Revenir en haut Aller en bas
Kaito Uzumaki
Membre
avatar
Kaito Uzumaki
Messages : 124
Date d'inscription : 21/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Genin
Point de vie:
500/500  (500/500)
Points de chakra:
600/600  (600/600)
Mer 8 Juil 2015 - 3:10
HRP: Tu as 4ans de plus que Kaito xD donc môme.. xD Encore, je serais plus jeune, j'veux bien mais là.. x)

=====

Kaito regardait la Raikage arrivait, il rencontrer vraiment des gens important pour un simple shinobi.. Ce qui n'était pas pour lui déplaire, mais la Raikage ne semblait pas vraiment rassurer par cette femme de l'Akatsuki..

Enchanté Raikage-Sama, je connais cette femme.. Elle est déjà venue à Suna.

Kaito regarde alors le femme de l'Akatsuki, elle était toujours la même.. Un démon au visage d'ange. Kaito sourit, il savait que si elle aurait voulut tuer, elle l'aurait déjà fait.

Je n'ai jamais dit que vous alliez nous tuez, mais j'aime bien votre son de flûte par contre, si vous pouviez rejouez un petit air.. Se serait très sympathique de votre part. A Oto je parie qu'il y a de très bon joueurs de musique.

Kaito voyant la femme de l'Akatsuki à côté de la Raikage, il regarder juste la scène, pas trop inquiet.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦





La force ne suffit pas pour vaincre un ennemi. La stratégie, elle, permet une victoire certaine. Avant de foncer, réfléchissez. Si la paix est une illusion.. Alors je détruirais cette illusion pour laisser place à la vérité.
Kaito Uzumaki
Revenir en haut Aller en bas
Meï Nishimura
Mamie du forum
avatar
Meï Nishimura
Messages : 169
Date d'inscription : 02/05/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Ven 10 Juil 2015 - 16:29




    Non loin du village de Kumo


    Il est vrai que je n'étais pas présente lorsque Lisi s'était débarassé d'un des deux Kazekages mais mes A.N.B.U m'avaient fait leur rapport au complet. Je savais avec précision ce qui s'était passé sauf la fin. J'ignore encore que l'Hokage et d'autres personnes se sont fait capturer. Et pour être honnête, ce ne sont actuellement pas mes affaires. Je dois arrêter de prendre les gens par pitié et je dois grandir... Se retrouver à la tête d'un village à mon jeune âge, c'est très tendu mais je fais avec et je me bats sans cesse pour asseoir mon autorité auprès des divers clans qui compose le village caché des nuages. Si je ne fais pas attention à ce que je dis ou je fais, on pourrait me lancer une flèche enflammée dans le dos. Mais cela fait plusieurs semaines que je suis là et que je maintiens le village en place alors qu'il était sur le point de se laisser aller. Peur ? Non, plutôt blasée... Je me suis fait à l'idée de mourir en assurant la sécurité de mon village et même si j'ai déjà eu peur, je l'ai toujours caché. Tandis que certains apprenaient à éveiller leur chakra, j'apprenais à le taire et à le dissimuler sans jamais le réveiller. Tandis qu'on apprenait à certains à contrôler leur sentiment, j'apprenais à les taire et à jamais les afficher. C'était comme ça et pas autrement... Mais aujourd'hui, je suis la dernière survivante et je devais faire avec. La voyant rire, je montre un sourire en coin sans pour autant la lâcher du regard.

    « - Il aurait du vous emporter avec lui et je me fiche de vos … « ébats » avec le Kazekage … Ce ne sont pas mes affaires... »

    Cà, c'est fait. Pas besoin d'aller plus loin. Oh non, je ne suis pas prête de pardonner. Mais je reste quelqu'un de censée et de réfléchie qui ne prend pas de décision à la légère. C'est peut-être mon point fort avec une faculté d'analyse assez impressionnante. Mais je peux remercier l'enseignement du clan assassin pour ça car finalement, cela ne me sera pas inutile comme je pouvais le penser à une certaine époque. Pour être honnête, je connaissais Yami depuis les livres d'histoire et ce qu'on m'en a raconté. Je n'étais peut-être même pas née. Cela remonte à tellement longtemps que je ne suis pas sûre de me souvenir. Il est vrai que le chef de cette organisation a déclarée la guerre mais, finalement, qu'est-ce que j'en ai à faire de cette guerre ? Mon village est en ruine alors ils peuvent venir et terminer le travail. Je serais sur place mais il n'y aura plus personne. Je reste moi-même et je la surveille laissant ainsi mes hommes me retrouver. Il faut dire qu'ils seront là dans peu de temps mais un point où je suis assez d'accord : ce n'est pas l'heure de verser le sang … Il a déjà trop coulé au point que nos points d'eau sont aussi ferreux que le sang... Probablement, une punition divine... Elle demande ce que je pourrais faire... A vrai dire, j'ai plein de possibilités sous la main.

    « - J'ai pleins de possibilités alors ne me tentez pas... »

    Malgré tout ça, j'arrive encore à être clémente. Peut-être, devrais-je arrêter de l'être ? Mais je le devais afin d'assurer aussi ma propre sécurité. Je la laisse parler au jeune Sunajien. Oh, d'ailleurs, je ne l'avais pas véritablement vu. Je l'avais entendu parler mais sans plus. Peut-être, devrais-je être plus polie ? Allez savoir. Après tout, Suna et Akatsuki sont alliés, ce qui n'est pas encore mon cas. Je me tourne alors vers lui et je m'incline pour lui montrer que j'avais un minimum de respect. Dés lors, je me redresse avant de prendre la parole avec un ton et un air différent de celui dont je m'adressais à Lisi. Et honnêtement, qui ne pouvait pas connaître les visages qui se trouvent dans le célèbre Bingo-Book ? Même en tant que Raikage, je suis tenue de savoir qui est un déserteur et qui ne l'est pas. Or, cette femme est dans ce fameux livre des mises à prix.

    « - Elle figure aussi dans le Bingo-Book, mon jeune ami ! »

    C'est alors qu'elle sent quelque chose près d'elle et elle se décale. Ses sens sont toujours aux aguets surtout depuis qu'elle porte le chapeau jaune et qu'elle a enchaînée sur le poste de Daimyo. A ne jamais ignorer. Puis je ressens une main sur mon épaule et sans crier gare, j'attrape la main pour lui faire une clé de bras. Rapidement, je n'hésite pas à sortir une lame dissimulée dans mon brassard qui vient alors se placer sous le cou de la porteuse du manteau noir à nuages rouges. Il ne faut pas me prendre pour une idiote et les affaires du village ne regarde que moi. La maintenant de cette façon contre moi, je savais qu'elle risquerait de se tordre le bras en se débattant et à se couper en essayant de se tirer. J'étais donc en position de force. Mais cela ne durerait pas... Cependant, je ne devais pas devenir aussi sanglante que mes prédécesseurs et je devais faire attention à ça. Restant avec un air calme et un ton calme, je reste attentive.

    « - Qu'est-ce que cela peut vous faire ? Depuis quand les affaires d'un village vous intéresse-t-elle ? »







    ♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Meï Nishimura
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Un sourire démoniaque pour une lumière divine : Lakusas Dreyar
» Les mangas...sont-ils démoniaque à ce point?!
» Ascension Démoniaque
» Retrouvaille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Paperasses :: Les rp et missions-
Sauter vers: