Epreuve RP examen Juunin Eizo

 :: Paperasses :: Les events et les examens Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Eizo Fuyusaki
Membre
avatar
Eizo Fuyusaki
Messages : 268
Date d'inscription : 28/09/2013

Fiche du shinobi
Grade: Anbu
Point de vie:
1500/1500  (1500/1500)
Points de chakra:
1500/1500  (1500/1500)
Mer 1 Juil 2015 - 3:00
Béni soit les bombes fumigènes, ou au moins celui qui les a inventées.

En revanche maudit soit Aeon Cliff ! Il m’avait ce soir envoyé en mission de reconnaissance. Un village, tranquille, peuplé largement de fermiers, aurait été récemment conquis par un groupe de shinobi, probablement des renégats. Du moins fussent ce que les rumeurs, datant d’une semaine, relataient, mais le tout était aussi appuyé par un manque de nouvelle de la part des villageois.

Et le Tsuchikage m’avait envoyé ici, surement pour se débarrasser de moi quelques temps, ou pour quel qu’autre raison que ce soit, afin d’enquêter sur cette affaire. J’étais donc arrivé quelques heures auparavant dans le village, et j’ai pu constater la véracité des rumeurs. Tout se passait bien, j’étais loin d’avoir été repéré. J’ai donc décidé de trouver plus d’informations, en prenant quelques risques : rentrer dans ce qui semblait être le lieu où se trouvait le chef des renégats, et récupérer le maximum d’informations utiles à l’intérieur. Et tout se passa pour le mieux, jusqu’à ce que malencontreusement le toit de la bâtisse s’écroule sous mon poids (que ma masse corporelle soit en faute ou que ce soit celle de l’état du bâtiment, personne ne le saura jamais. Enfin donc, j’ai atterrit sur la table de banquet des shinobi. Peut-être n’ont-ils pas appréciés que mon postérieur ait écrasé leur plat de résistance, mais ils n’ont pas réfléchis deux fois avant de tenter de m’égorger. Heureusement, à coup de pieds et de baguette dans l’œil, j’ai réussi à me sortir de cette situation par la porte d’entrée, et à m’enfuir dans le bois adjacent au village. J’ai cependant été stoppé à mi-chemin par les shinobi, qui ont réussi à m’encercler. C’était sans compter sur le jeune Ansho-bo, nom par lequel je vénère désormais cette petite bombe de fumée, qui sema la confusion le temps que je m’enfuie.

Désormais, je les aie perdus dans les bois, ne serait-ce que pour un temps, en prenant de l’avance et en courant dans tous les sens afin de semer plusieurs fausses pistes). J’ai récupéré mes marionnettes et une quantité non négligeable d’équipements que j’avais préparé pour ce voyage, au cas où les choses tournent mal comme à présent, et j’avais le temps de mon exploration dissimulé le tout dans un petit fourré.

Mon équipement se compose donc de :
- Mes marionnettes
- Beaucoup de cordes
- Une pelle
- Dix lances
- Trois haches
- Cinquante-et-un kunai
- Une bombe lumineuse

Comme je le sais très bien, les shinobi finiront par me retrouver, et je ne pourrais fuir indéfiniment. Avec ce que j’ai actuellement en plus de mon savoir survivre en forêt et montagne, je pense pouvoir réaliser quelques pièges amusants pour quand mes poursuivants me retrouveront…

La première étape de mon plan est de m’occuper de mettre en place un terrain favorable à mes dispositifs. Je me trouve actuellement en pleine forêt, plus précisément dans une alcôve naturelle formée par de la roche. En haut de celle-ci se poursuit le terrain de forêt, et plusieurs arbres ont poussé sur cette terre, surplombant l’alcôve. Dans cette alcôve, en plus du fourré dans lequel j’ai caché mes affaires, se trouvent deux arbres, assez hauts. Mon but va être d’obstruer l’entrée de l’alcôve, afin de faire transiter mes poursuivants par une seule entrée à l’intérieur de cette alcôve. A cet effet, je découperais plusieurs branches, au moyen d’une de mes haches, des arbres environnants, mais pas des arbres surplombants l’alcôve. Avec ces branches et une partie de mes cordes, je ferais des « buissons artificiels » pour former ce qui semblera être une barrière naturelle protégeant l’entrée du demi-cercle de l’alcôve, ne laissant que cinq mètres aux shinobi pour pénétrer dans l’alcôve.

Une fois le terrain adapté, je me servirais de ma pelle pour creuser cinq trous, assez profonds : un à quelques pas de l’entrée de l’alcôve, à l’intérieur de celle-ci, un légèrement plus loin, se décalant vers l’est du terrain, à cinq mètres du premier, le troisième à l’opposé du second, donc vers l’Ouest de l’alcôve, le quatrième aligné avec le premier et au niveau des deuxièmes et troisièmes. Dans chacun de ces trous je disposerais deux de mes lances, orientées vers l’ouverture du trou. Je me servirais de feuilles et branches cassées pour dissimuler l’ouverture de ces trous.

Après cela, la troisième partie du dispositif consistera à suspendre en hauteur, depuis un des arbres au-dessus des rochers trois cordes, au bout desquelles j’attacherais mes haches. Ces cordes seront attachées à trois branches de trois arbres distincts, assez loin les uns des autres. Elles seront suspendues à la branche par une autre corde, que je sectionnerais en temps voulu. Une fois ce cordage rompu, les haches fonceront toutes vers l’entrée de l’alcôve, deux depuis l’ouest, une depuis l’est de l’alcôve. Je doute qu’elles atteignent leurs cibles, si elles en ont, mais au moins elles participeront à accentuer la confusion de mes adversaires

La quatrième étape consiste à se servir de cinquante des kunai. Sur d’autres arbres surplombant les rochers, un à l’ouest et l’autre à l’est, et étant des arbres différents de ceux auxquels les haches sont attachées, je plierais une des branches de chacun de ces arbres au moyen de cordages, et attacherait les cordages en question à des rochers en bas, afin que lorsque ces cordes soient tranchées, la branche soit fortement secouée en direction de l’intérieur de l’alcôve. Cette secousse relâcherait une pluie de kunai que j’aurais dissimulé sur les branchages et dans les feuillages, ne les attachants que faiblement, la secousse étant suffisante pour relâcher les armes dans l’alcôve.

Ensuite je placerais à deux endroits, au-dessus des rochers, deux tas de pierres, relativement grosses et trouvées à la va-vite, qui seront retenus de tomber par des petites barrières en bois, rapidement fabriquées avec des branches et de la corde, facilement retirables par le sectionnement d’autres cordes, attachées à chacune des deux barrières. Bien sûr, le tout provoquera un petit éboulement. Les tas pierres, je les situerais de part et d’autre de l’alcôve : un à l’Est, et un à l’Ouest.

Quelques précisions diverses sur mon plan :

- Les cordages devant être sectionnés, je les rassemblerais à un seul nœud de cordages, jusqu’à l’endroit où je me cacherais, derrière le fourré au fond de l’alcôve. De ce nœud tous les cordages partiront, et je pourrais les sectionner quand bon me semble au moyen de mon dernier kunai.

- Lorsque les malandrins seront tous entrés dans l’alcôve, je commencerais à activer les pièges après les avoir aveuglé avec ma bombe lumineuse.

- Je manipulerais également mes marionnettes pour les faire se déplacer dans les arbres, au-dessus des shinobi. Peut-être cela aura un effet dissuasif pour certains, leur faisant croire que je ne suis pas seul et qu’ils sont surpassés en nombre.

- Parmi les traces que j’ai laissées, une remonte directement ici, jusqu’à l’entrée de l’alcôve.


Maintenant, je n’ai plus qu’à tout mettre en place, puis attendre avant de pouvoir me régaler du prochain spectacle.
Eizo Fuyusaki
Revenir en haut Aller en bas
MJ/Hikaru Yutsuki
Fondateur/Admin
avatar
MJ/Hikaru Yutsuki
Messages : 1505
Date d'inscription : 23/04/2011

Fiche du shinobi
Grade: Kage
Point de vie:
3000/3000  (3000/3000)
Points de chakra:
8000/8000  (8000/8000)
Lun 6 Juil 2015 - 22:25
Le groupe te poursuivant est composé de un chuunin et six genins. Ils se séparent pour te trouver, mais se rassemblent devant l’alcôve. Lorsqu'ils s'avancent, ta bombe lumineuse les aveugles. Combinés aux haches, cela les désorientent, tandis qu'ils marchent n'importe où : quatre genins tombent dans les troues et meurent empalés. La pluie de kunai blesse légèrement le chuunin, cependant, ce dernier est plus réactif que ses compagnons, et le dispositif étant activé en dernier, il utilise un jutsu doton pour se protéger, cependant, cela blesse le genin derrière, qui fuit à cause des marionnettes, cependant, rien n'empêche de penser qu'il va revenir.

La note : 18/20

Résultat :
Quatre genins morts.
Un chuunin en bon état, légèrement blessé.
Un genin en fuite, possibilité qu'il revienne, blessé.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦





MJ/Hikaru Yutsuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Examen juunin Eizo troisième épreuve
» Vers l'examen juunin
» La première épreuve de l'examen Juunin.
» Examen de Potions
» [CE2] - Première Epreuve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Paperasses :: Les events et les examens-
Sauter vers: