Domicile Mai Hunay. [Ouvert, si vous toquez]

 :: Paperasses :: Les rp et missions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 28 Sep 2015 - 1:20
Après une dure journée de formalités administratives et autres achats pour bien s'installer, Mai rentre enfin chez elle. Elle range les courses dans les placards et se tourne vers le reste de l'appartement qui suite à son emménagement est dans un désordre total.

* Il serait peut-être temps de faire quelque chose à ce sujet *

Le soleil commence à se coucher et bien qu'épuisée, elle se décide à commencer à réorganiser l'ensemble des cartons à moitié défaits qui jonchent le sol. Les vêtements par-ci, la décoration par-là. Le temps passe et l'appartement ressemble de plus en plus à quelque chose. Après deux heures de rangement et de ménage il ne reste plus qu'un seul carton, un des plus importants, celui contenant les quelques jeunes plantes qu'elle avait emmené avec elle lors du voyage. Bien que seule dans son appartement elle ne peut s'empêcher de déclarer à haute voix :

" Alala, les villes ne sont décidément pas assez vertes. Heureusement que je vous ai avec moi. "

Elle ouvre alors la fenêtre et dépose les plantes sur le rebord. Elle retourne fouiller dans son placard et en sort un arrosoir. Elle le remplit et arrose les plantes. La lune est déjà haute dans le ciel quand elle se dirige vers son lit. Elle s'allonge et regarde son réveil, les chiffres rouges sont sa seule source importante de lumière avec les rideaux fermés. Dehors la clameur du village résonne dans la rue, elle se met alors à penser.

* Bon sang, ce que les villes sont bruyantes. Je donnerai n'importe quoi pour un peu de forêt et de montagne loin de cette fourmilière. Demain je devrais chercher un endroit à part pour m'entraîner. Je n'aime pas trop ces terrains qui regorgent de monde et dans lesquels on ne peut pas se concentrer en paix. D'ailleurs ce concept d'équipe, il faudrait que j'y pense aussi ! Comment je suis sensée trouver un sensei dans cette académie. Rho, je devrai arrêter de râler, je suis pas venue là pour ça... Allez il est tard, il serait peut-être temps de se reposer. *


Elle finit par fermer les yeux, éclairée par les quelques rayons de lune traversant le rideau.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Tatsuki Mei
Administrateur
avatar
Tatsuki Mei
Messages : 1333
Date d'inscription : 19/05/2014

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
5000/5000  (5000/5000)
Mar 29 Sep 2015 - 23:50
Le pays de l'Eau... La situation était assez inconnue depuis que l'ancien Mizukage Seiya avait désormais rejoint Hebi, c'est pour cela que j'y avais était envoyer. Mais, car il y a toujours un, mais, les ninjas de ce village était assez tendu, et malgré mon arrivée amicale, l'ambiance était tout de même tendu... Et bien sûr, ce qui devait arriver, arriva... Une bousculade involontaire, et la course-poursuite était déjà lancée.

-Arrêtez-vous !!

*Ah d'autre, pour me manger une ville séance de torture à l'aide de Genjutsu...*

Je sautais de toits en toits, mais je ne pensais pas tomber sur des ninjas encore en mesure de me suivre, malgré tout, il y avait encore quelques anbu à Kiri... Mais, il était temps de me débarrasser d'eux, lâchant un fumigène, attendant le bon moment pour faire deux clones avant de me métamorphoser en pot de fleurs pour me poser sur un appui de fenêtre sur lequel était déjà posé quelques pots avec des plantes.

*Bon, maintenant je vais devoir me cacher jusqu'au lever du jour...*

Je retrouvai mon apparence normale avant d'entrer dans l'appartement sur lequel cette fenêtre donnée, et là encore une fois, il fallait qu'il y ait une personne à l’intérieur... Je devais agir rapidement, je décidai donc jouer l'intimidation. Je restais silencieux, le regard froid.

-Je te préviens, si tu donnes l'alerte, je raserai le village entier. Je tuerais le moindre habitant, femme, enfant et vieillard compris.

Dans un sens, vu la situation actuelle du village, cela ne serait pas difficile... Peut-être un ou deux ninjas un peu tenaces à éliminé, mais aucun grand problème.





♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Tatsuki Mei
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 30 Sep 2015 - 0:12
Une respiration... Quelque chose de simple, d'automatique, de bref. Pourtant la dernière que Mai prit changea brutalement le cours de cet après-midi embrumée. Alors habituée au brouhaha quotidien de la ville, elle n'avait pas remarqué le bruit venant de la poursuite sur les toits avoisinants. En un quart de seconde, il était là au milieu du salon. Un homme, apparemment ninja, avec des yeux d'un pale qu'elle n'avait jamais vu auparavant, et dans ce regard une absence totale de sentiments sympathiques, juste une froideur sinistre.

" -Je te préviens, si tu donnes l'alerte, je raserai le village entier. Je tuerais le moindre habitant, femme, enfant et vieillard compris. "

Ces mots, dits avec un détachement effroyable, résonnèrent un moment dans son esprit avant que celui-ci ne se remette à réagir. Ce fut alors une tempête de question, d'images du passé, d'espoirs, de visages qui traversèrent son imagination en une fraction de seconde. Vint alors la pensée, typique de ces moments là, la pensée unique à laquelle on aimerait ne jamais être confronté mais qui tournait en boucle à cet instant précis :

* Ce type va me tuer, la fin est proche *

Le corps tremblant, les yeux brillants, elle ne bougea pas. Il n'y avait rien autour, pas un quelconque objet pouvant servir d'arme, rien. Le soleil couchant donnait à cet homme une allure encore plus grandiose, encore plus effrayante. Mai pouvait sentir qu'il ne servait à rien de lutter, que le chakra qui émanait de cet homme était supérieur au sien.

C'est alors, que dans un mouvement incontrôlé, ses lèvres se mirent à bouger pour former deux mots. Ces mots sortirent de sa bouche d'une voix brisée, quasi chuchotante. Ces mots ne s'écouteraient pas au travers des murs de pierre de l’appartement, il se dirigeaient à lui et lui seul. Ces mots furent :

" D'accord. "
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Tatsuki Mei
Administrateur
avatar
Tatsuki Mei
Messages : 1333
Date d'inscription : 19/05/2014

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
5000/5000  (5000/5000)
Mer 30 Sep 2015 - 0:41


" D'accord. "

*Mince alors, je m'attendais à plus de résistance... J'en ai peut-être un peu trop fait...*

Je soupirais alors, avant de m'asseoir au sol adossé contre un mur. J'étais en train de menacer une gamine ? Merde, je commençais presque à culpabiliser... Je regardais le sol calmement, réfléchissant à un plan d'action, à vrai dire, je n'avais pas envie de blesser qui que ce soit... J'avais était envoyer par Kumo juste pour avoir un rapport de situation, avec cette foutue guerre qui approchait... Je me levai soudainement pour m'approcher de cette jeune fille avant de la regarder droit dans les yeux... Elle n'avait pas l'air d'être une mauvaise personne... Je me reculai avant de prendre un léger sourire désolé.

"Je suis désolé, je ne voulais pas te faire peur... C'est juste que je n'ai vraiment pas envie de me battre et de faire des blessés pour rien, tu comprends ? "

Je devais avoir une belle allure tient, il n'y avait même pas cinq minutes, j'étais en train de menacer de détruire le village et de tuer tout le monde... La bonne blague, même moi, je n'y croyais pas du tout... Ce que je voulais, c'était avant tout la paix... Car même si ma mémoire était encore souillé par mon amnésie, je ne voulais pas voir de douleur dans le regard des gens... Je détachai le fourreau de mon sabre, et posai le reste de mes armes non loin de la jeune fille.

"Voilà, juste pour te montrer que je ne te veux vraiment aucun mal..."





♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Tatsuki Mei
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 30 Sep 2015 - 1:38
"Voilà, juste pour te montrer que je ne te veux vraiment aucun mal..."

Ayant pensé au pire, le cœur battant à la chamade, elle ne put retenir les larmes une seconde de plus. Le voilà maintenant qui souriait, Mai n'en croyait pas ses yeux. Ses poings se serrèrent tandis qu'elle serrait les dents au point que la crispation soit visible sur son visage. Tout en pleurant, elle cria :

" MAIS QU'EST-CE QUI NE VA PAS BIEN CHEZ VOUS LES Nin... Garçons ?! "

Ce dernier mot elle prononça normalement, se rappelant que quelques instants auparavant le garçon était encore pourchassé par des ninjas. Son corps se décrispa peu à peu et elle reprit son calme. Elle attrapa un mouchoir s'essuya les joues et se dirigea vers la fenêtre, jetant au passage un regard surpris sur les armes qu'il possédait (elle n'en avait jamais vu autant). Elle ouvrit le battant, permettant à l'air frais de venir la rafraîchir. Enfin elle tira le rideau, se retourna et s'appuya contre le mur. L'homme assis sur le sol, ne l'avais pas quitté des yeux pendant toute la scène. Elle leva les yeux au ciel en signe de désespération, mais aussi pour ne pas croiser son regard trop longtemps. Sa jambe tressaillait encore de l'émotion. Elle lui dit alors ironiquement :


" Bien sûr, asseyez-vous et faites comme chez vous, vous voudriez peut-être un peu de thé tant qu'on y est. "

Reprenant sur un ton plus calme bien que ferme :

" Alors maintenant que vous êtes entré chez moi et que vous m'avez menacé pour ensuite me dire que je ne risquais rien, je vais vous dire ce qu'il va se passer. Je laisse la fenêtre ouverte pour le moment, si vous faites ne serait-ce qu'un mouvement suspect je hurle... que ce soit clair. Je ne sais pas ce qu'il se passe dans cette ville mais je commence à comprendre pourquoi ma famille vit depuis des générations à la campagne ! "

Elle finit par baisser les yeux, pour les plonger dans le regard de son interlocuteur. Elle finit par ajouter ceci, avant d'attendre sans réponse sans bouger :

" Bien Monsieur le ninja ultra-armé qui ne veut de mal à personne, peut-être que vous pourriez me dire ce que vous faites ici et pourquoi vous êtes obligé de vous cacher. D'ailleurs la moindre des politesse quand on rentre chez quelqu'un, même par effraction, c'est de présenter. "
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Tatsuki Mei
Administrateur
avatar
Tatsuki Mei
Messages : 1333
Date d'inscription : 19/05/2014

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
5000/5000  (5000/5000)
Mer 30 Sep 2015 - 2:30
" MAIS QU'EST-CE QUI NE VA PAS BIEN CHEZ VOUS LES Nin... Garçons ?! "

" Euh..."

Sa réaction était compréhensible, après tout en vue du chakra qu'elle dégageait, elle ne devait pas être plus gradée qu'un chuunin, et encore.

" Bien sûr, asseyez-vous et faites comme chez vous, vous voudriez peut-être un peu de thé tant qu'on y est. "

* Hum, cette petite à du cran...*

" Alors maintenant que vous êtes entré chez moi et que vous m'avez menacé pour ensuite me dire que je ne risquais rien, je vais vous dire ce qu'il va se passer. Je laisse la fenêtre ouverte pour le moment, si vous faites ne serait-ce qu'un mouvement suspect je hurle... que ce soit clair. Je ne sais pas ce qu'il se passe dans cette ville mais je commence à comprendre pourquoi ma famille vit depuis des générations à la campagne ! "

*Si tu savais petite, tu n'aurais même pas le temps de cligner des yeux...*

" Bien Monsieur le ninja ultra-armé qui ne veut de mal à personne, peut-être que vous pourriez me dire ce que vous faites ici et pourquoi vous êtes obligé de vous cacher. D'ailleurs la moindre des politesse quand on rentre chez quelqu'un, même par effraction, c'est de présenter. "

Il est vrai que je ne m'étais pas présenté, en même temps, je devais me faire le plus discret possible... Mais bon, je culpabilisais tout de même de lui avoir fait pareille frayeur... Que faire, dire la vérité ou mentir ? Bonne question, un ninja normal, et surtout de mon rang aurait mentit, mais je n'étais pas de ce genre là... Je restais donc assit, le regardant droit dans les yeux avec un regard un peu plus "humain". Et puis, elle n'avait pas froid aux yeux, cela me rappelait quelqu'un, mais pas moyen de savoir qui... Enfin bref, je me levai doucement, avant de me pencher en avant pour me présenter.

" Je me présente, Eikichi Hyuuga. Je suis un ninja de Kumo, veuillez excuser mon impolitesse. Cela vous va mademoiselle ? "

Je parlai avec le même ton ironique, tirant même la langue à la fin de ma phrase. Parce que même dans ce genre de situation, il faut savoir rester le maître de soit même. Plus sérieusement, j’essayai juste de détendre un peu l'ambiance, qui était pour le moins électrique...

" Plus sérieusement, tu dois savoir que Yami garde son oppression d'une poigne de fer, et que la guerre ne va pas tarder... J'ai étais envoyer ici pour faire un compte-rendu de la situation au Raikage, le fait que Kiri n'ai plus de Mizukage, et de ce fait de ninja assez fort pour se défendre d'une attaque est assez problématique... "

J'étais tout de même redevenu sérieux, ce sujet ne devait pas être pris à la rigolade... Beaucoup de personnes allaient surement mourir d'ici quelques mois, quelques semaines, quelques jours ? Personne ne le savait, mais il fallait rester sur ces gardes... Et en aucun moment baisser sa vigilance, je regardais cette jeune fille de haut en bas... Je refis mon estimation, elle devait être encore une jeune novice...

" Par déduction, je dirais que tu n'es encore que de rang genin, de plus tu n'avais rien pour te défendre, et cerise sur le gâteau, j'ai réussis à rentré chez toi sans aucun problème... Petite, tu ne dois jamais baisser ta garde, tu comprends ? Même les villages ne sont plus des endroits sure, Kiri pourrait bien être la première cible de Yami..."



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Tatsuki Mei
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 30 Sep 2015 - 2:59
Écoutant les explications d'Eikichi, elle attendit poliment que celui-ci termine. Il lui conseilla finalement de prendre garde :

" Par déduction, je dirais que tu n'es encore que de rang genin, de plus tu n'avais rien pour te défendre, et cerise sur le gâteau, j'ai réussis à rentré chez toi sans aucun problème... Petite, tu ne dois jamais baisser ta garde, tu comprends ? Même les villages ne sont plus des endroits sure, Kiri pourrait bien être la première cible de Yami... "

Elle ferma la fenêtre et s'assit en face de lui. Ses yeux étaient à présent comme d’accoutumé. Elle s'assit au sol, s'appuyant sur le mur opposé, en face de lui. Elle déclara :

" Bien Monsieur Eikichi, je me présente je suis Mai, Mai Hunay du pays de l'eau. Excusez mon ignorance mais je ne sais pas trop de quoi vous me parlez. Certes le nom de Yami m'évoque quelque chose mais c'est très vague vous semblez parler d'une personne dangereuse. Pour ce qui est de la situation à Kiri, je suis consciente qu'il y a un risque tant ce pays est instable. Cependant, je ne m'imaginais pas qu'un étranger pourrait atterrir ici, il faut reconnaître que la probabilité est faible. Bon vous que vous êtes du type étranger polis si on l'y reprend et que vous avez l'air plutôt pacifiste malgré votre arsenal. Donc vous venez du pays de la foudre et vous servez le Raikage. Ça, ce sont des notions qui me parlent, celles qu'on trouve dans les livres. Que voulez-vous savoir de Kiri ? "

En finissant sa phrase, elle se releva et entrouvrit le rideau pour laisser un petit point de vue sur la rue éclairée. Elle reprit :

" Les gens ont-ils peur ? Oui. Sort-on dans la rue la nuit ? Non, pas sans armes. Allons-nous mourir demain ? J'espère que non. Qu'est ce qu'on peut y faire nous autres ? Je m'entraîne oui, mais pour l'instant je ne fais pas le poids contre des gens de votre trempe. Le Raikage a priori est un homme puissant, si une menace pèse sur nous et que nous n'avons pas de leader, il nous aidera peut-être. J'imagine bien que dans ce monde quelqu'un doit bien se soucier d'éviter que les petits se fassent écraser injustement par les grands. A moins que..."

Elle s'arrêta pensive, un instant. Elle se caressait le menton pour faire comprendre qu'elle réfléchissait. Une fois sa pensée claire, elle la révéla :

" A moins que vous enquêtiez sur nous parce que vous avez un quelconque intérêt dans ce pays. C'est sur qu'avec les conditions de vie ici, récupérer les moins valeureux serait une chose facile. Ou peut-être qu'après tout nous sommes juste une plateforme de test pour savoir combien Yami peut frapper fort. Votre histoire m'a l'air louche. Dois-je vous appeler ennemis ou amis ? "
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Tatsuki Mei
Administrateur
avatar
Tatsuki Mei
Messages : 1333
Date d'inscription : 19/05/2014

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
5000/5000  (5000/5000)
Mer 30 Sep 2015 - 23:09
" Bien Monsieur Eikichi, je me présente je suis Mai, Mai Hunay du pays de l'eau. Excusez mon ignorance mais je ne sais pas trop de quoi vous me parlez. Certes le nom de Yami m'évoque quelque chose mais c'est très vague vous semblez parler d'une personne dangereuse. Pour ce qui est de la situation à Kiri, je suis consciente qu'il y a un risque tant ce pays est instable. Cependant, je ne m'imaginais pas qu'un étranger pourrait atterrir ici, il faut reconnaître que la probabilité est faible. Bon vous que vous êtes du type étranger polis si on l'y reprend et que vous avez l'air plutôt pacifiste malgré votre arsenal. Donc vous venez du pays de la foudre et vous servez le Raikage. Ça, ce sont des notions qui me parlent, celles qu'on trouve dans les livres. Que voulez-vous savoir de Kiri ? "

Je ne répondis pas à cette question, j'en avais déjà assez dit à mon sens. Je la regardais ce diriger vers la fenêtre, pour donner un petit point de vue sur la rue.

" Les gens ont-ils peur ? Oui. Sort-on dans la rue la nuit ? Non, pas sans armes. Allons-nous mourir demain ? J'espère que non. Qu'est ce qu'on peut y faire nous autres ? Je m'entraîne oui, mais pour l'instant je ne fais pas le poids contre des gens de votre trempe. Le Raikage a priori est un homme puissant, si une menace pèse sur nous et que nous n'avons pas de leader, il nous aidera peut-être. J'imagine bien que dans ce monde quelqu'un doit bien se soucier d'éviter que les petits se fassent écraser injustement par les grands. A moins que..."

" A moins que ? Finis petite. "

" A moins que vous enquêtiez sur nous parce que vous avez un quelconque intérêt dans ce pays. C'est sur qu'avec les conditions de vie ici, récupérer les moins valeureux serait une chose facile. Ou peut-être qu'après tout nous sommes juste une plateforme de test pour savoir combien Yami peut frapper fort. Votre histoire m'a l'air louche. Dois-je vous appeler ennemis ou amis ? "

Je tapai mon visage avec ma main, encore une personne qui croit en la théorie du complot, je soupirais avec un air blasé.

" Réellement ? Si j'étais un ennemi, tu ne penses pas que ton village serait déjà à feu et à sang ? Que tu serais déjà morte à l'heure qu'il est ? Yami n'est pas une personne petite, c'est un groupe, une organisation semblable à l'Akatsuki ou à Hebi, à la différence que cette dernière et bien plus puissante... "

Je fis une pause, j'avais un mal de crâne horrible, comme si quelques choses essayé de sortir de moi... Une haine incontrôlable, de la colère pure... Posant ma main sur mon visage, je m'aidais du mur pour rester encore debout, c'était la première fois que cela m'arriver...

" Les cinq grandes nations ne pourraient même pas leur tenir tête, ils ont réussi à détruire Uzushio... Le village des tourbillons, mais aussi Ame. Yami a aussi tué l'ancien Hokage, un certain Seiji Hyuuha... Ils sont capables de détruire n'importe quel village, ou n'importe qui... "

Plus je parlais de Yami, plus je sentais de la haine monté dans mon cœur... Une colère inconnue, mon rythme cardiaque augmenter, de plus en plus.

" Mais toi petite, je peux voir du potentiel au fond de toi... Tu n'es pas prête pour ce combat, mais je peux t'aider. Je peux t'enseigner le peu de choses que je connaisse pour survivre. Car il te faudra monter en force pour protéger ce que tu aimes, et surtout pour protéger les valeurs auxquelles tu dois te tenir. C'est avant tout ça être un shinobi. Alors que fait tu ? Je ne te demande pas de quitter ton village, non, je te propose mon aide, pour le moment venu. "

Pourquoi avais-je réagi ainsi ? Bonne question, je venais littéralement lui demander de devenir son maître... Je pouvais sentir son potentiel. Je ne devais pas laisser une chance pareille partir, peut être deviendrait-elle le futur Mizukage ?



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Tatsuki Mei
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 1 Oct 2015 - 0:41
" Mais toi petite, je peux voir du potentiel au fond de toi... Tu n'es pas prête pour ce combat, mais je peux t'aider. Je peux t'enseigner le peu de choses que je connaisse pour survivre. Car il te faudra monter en force pour protéger ce que tu aimes, et surtout pour protéger les valeurs auxquelles tu dois te tenir. C'est avant tout ça être un shinobi. Alors que fait tu ? Je ne te demande pas de quitter ton village, non, je te propose mon aide, pour le moment venu. "

Au moment de finir sa phrase, le ninja lui-même être surpris d'être celui qui l'avait prononcée. Il faut dire que dans le contexte, la situation était passée d"un extrême à l'autre. Il y a à peine une heure, il la menaçait, et maintenant il lui proposait de lui enseigner ce qu'il savait.

Mai quant à elle, analysait encore la première partie de son discours, ce à quoi elle rétorqua :

" Oui je crois à la théorie du complot, faudrait pas se contredire, vous m'avez vous-même dit de ne croire en personne et cette théorie je l'applique à la règle. "

Voyant son interlocuteur sous le coup de l'émotion elle repris d'une voix douce :

" Je vois que vous n'avez pas un fond mauvais et que la simple évocation de cette organisation vous provoque quelque chose. Je ne connais pas Yami mais je devine que dans le monde des ninjas, ce nom doit porter une lourde réputation. "

En même temps qu'elle déclarait ceci, une foule d'expectations se bousculaient dans sa tête. Il lui avait tout de même proposé de lui enseigner ce qu'il savait.

* Rien ne me rattache à cette académie de toute façon, il n'y a même plus de sensei pour former des équipes. Il faut savoir saisir les opportunités quand elles se présentent. Cependant... puis-je croire en ce que dit cet homme compte tenu du fait qu'il s'agissait d'un inconnu il y a une heure à peine ? *

Avant de reprendre la parole, elle l'observa de la tête aux pieds. La colère semblait l'affecter réellement, à tel point que son corps semblait affaibli. La course-poursuite y était peut-être aussi pour quelque chose. Elle se leva et récupéra dans un placard quelques herbes broyées et les mélangea avec de l'eau. Elle lui tendit le verre et conclut :

" Tenez, prenez ça, c'est contre les douleurs crâniennes; Une mixture de mon village, cent pour cent naturelle. A vous de voir si vous croyez que je vous empoisonne ou non. Après tout, vous me proposez de m'enseigner ce que vous savez, il faudra donc que nous nous fassions confiance. "

Elle se rassit à sa place initiale et attendit sa réponse en pensant.

* Prendre un ninja comme apprenti est quelque chose de bénéfique et à la fois de dangereux. On s'expose à ce que les gens en apprennent sur nous et l'utilise à mauvais escient. Je ne prendrai jamais d'apprenti, ça je peux me l'assurer. Cependant, s'il choisit de prendre ce risque c'est qu'il est potentiellement digne de confiance, voyons s'il l'a dit sur le coup et si sa proposition est sérieuse. *
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Tatsuki Mei
Administrateur
avatar
Tatsuki Mei
Messages : 1333
Date d'inscription : 19/05/2014

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
5000/5000  (5000/5000)
Jeu 1 Oct 2015 - 1:16
" Tenez, prenez ça, c'est contre les douleurs crâniennes; Une mixture de mon village, cent pour cent naturelle. A vous de voir si vous croyez que je vous empoisonne ou non. Après tout, vous me proposez de m'enseigner ce que vous savez, il faudra donc que nous nous fassions confiance. "

" Je te remercie petite. "

Je pris le mélange d'herbe et d'eau qu'elle me donna, je le bus d'un coup. Je ne savais pas pourquoi, mais je l'aimais bien cette petite. Elle n'avait pas froid aux yeux, mais elle avait surtout raison. La confiance était la base même de l'apprentissage, et sans cela, il ne pourrait rien avoir. Malgré le fait que j'avais perdu la mémoire, j'avais comme le sentiment de faire le bon choix, comme si quelqu'un me pousser. Étrange, c'est vrai.

" Vois-tu, pour certaines personnes le Bien et le Mal n'est qu'une question de point de vue... Mais ce point de vue peut lui-même mener à la guerre... La guerre amène la peur. La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance... Ce que je veux te dire par là, c'est que le monde n'est pas le même au-delà des villages... Tu n'es pas tout-puissant, or de ses murs, à chaque seconde, tu peux mourir. C'est une première leçon que je te donne, c'est sur cette base que tu dois rebondir. La force d'un ninja ne réside pas seulement dans sa capacité physique, elle est avant tout psychique. Ton corps doit être en accord avec ton esprit, si ce n'est pas le cas, tu peux être sûr que la mort t'emportera... "

C'était mon expérience personnelle qui parlait, enfin pour le peu de souvenirs que j'en avais. Juste qu'il ne faut pas baisser sa vigilance, sous le risque de tout perdre... Malgré le fait que je ne suis à Kumo depuis quelques semaines seulement, j'ai vus des familles déchirer, des orphelins en n'en plus savoir compter... Je ne voulais plus voir cette douleur dans les yeux des gens, mais je ne pouvais pas y arriver seul, non... Il me fallait quelqu'un pour m'aider, et je pensais avoir trouvé cette personne. Beaucoup me diront que je juge trop vite les gens, peut-être que oui... Mais cette fille à le cœur bon, je le ressens.

" La guerre est sur le point d'éclater, mais ce n'est pas ça qui m'empêchera de t'apprendre le plus de choses possible. Mais sache que personne par la guerre ne devient grand... Malgré tout, beaucoup de personnes pensent le contraire... Si c'est personnes ne peuvent être raisonné, il se peut que nous soyons amenés à les tuer... La confiance n'est pas une chose à prendre à la légère, et je comprendrais bien que tu ne m'accordes pas la tienne tout de suite. Mais sache que si tu dois prendre une décision, n'essaie pas. Fais-le, ou ne le fait pas. Il n’y a pas d’essai. Alors que choisis-tu petite ? "










♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Tatsuki Mei
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» Simpsonisez vous
» Georges Saati, vous avez raison mais ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Paperasses :: Les rp et missions-
Sauter vers: