Mako Murakami
Membre
avatar
Mako Murakami
Messages : 151
Date d'inscription : 06/03/2016

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Dim 28 Aoû 2016 - 11:58
Yamanaka Saito

   Sexe : Masculin
   Age : 20 ans
   Taille : 1m80
   Poids : 70 kg
   Couleur des cheveux : Châtain clair
   Couleur des yeux : Bleu
   Trait particulier : Aucun
   Appartenance a un clan : Yamanaka
   Expression récurrente : Gotcha !
   Affinités principale : Suiton uniquement
   Votre Nindo : Pour l'amour et la justice.
   

   

   

   
Caractère

   

Saito possède le don héréditaire de télépathie propre au clan Yamanaka. Depuis qu'il a éveillé cette faculté dans son enfance, il a pu lire les pensées les plus secrètes d’innombrables personnes. Autant dire qu'il en connait un rayon sur la nature humaine. Même si ce don lui sembla être une malédiction au début, à cause des atrocités qu'il put percevoir. Il fini par acquérir une certaine sagesse avec le temps et grâce au soutien de son clan. En effet, les Yamanaka ont développé une philosophie de vie afin de surmonter ces peurs et ces doutes. Ils se la transmettent de générations en générations pour bâtir des ninjas solides et équilibrés mentalement.

Depuis quelques mois, il vit le parfait amour avec Kaghero, celle qu'il pense être la femme de sa vie. Elle est un peu plus âgée que lui mais c'est sans doute son coté un peu plus mature qui l'a séduit... et aussi parce qu'elle est magnifique :p

   
Histoire

   


Il était relativement tôt ce matin là quand les services de police de Konoha avait fait appel à Saito Yamanaka. A huit heure du matin pile, il était demandé en salle d'interrogatoire pour aider les forces de l'ordre dans une enquête criminelle.

Il y a de cela quatre ans, une jeune femme avait disparu sans laisser de traces, à la grande surprise de son entourage. Et voilà qu'hier, son joli petit collier refait surface dans une bijouterie du centre-ville, entre les mains d'un homme pour le moins suspect. Il a d'abord expliquer à l'enquêteur chargé de l'affaire, l'avoir gagner aux cartes, avant de changer d'avis, puis finalement dire ne plus se souvenir comment il l'a eu.

Ayant fait preuve de patience dans cette enquête à première vue sans issus. La police avait finalement un mobile pouvant expliquer cette disparition, l'argent. Seulement voilà, sans corps, sans armes du crime, sans témoins ni aveux, ils n'avaient rien pour inculper l'auteur présumé du crime. Si crime il y avait eut.

Le jour se levait et une pâle lumière filtrant à travers une fenêtre à barreaux éclairait la petite salle austère des interrogatoires. Saito relisait attentivement le dossier alors que le suspect attendait de l'autre coté de la table, immobile et menottes aux poignets. Quand à l'inspecteur qui suivait l'affaire depuis maintenant quatre ans, il se tenait debout, dans le coin gauche de la pièce, pour assister à l'entretien.

Saito referma calmement le dossier et le posa sur le coin de la table. Il bascula légèrement en arrière afin de s'installer confortablement sur son siège et leva enfin les yeux sur son interlocuteur. Il s'agissait d'un homme d'une trentaine d'année, un peu maigrichon et à l'hygiène douteuse. Le genre de personne qui en bave dans la vie et reste à l'écart du monde qui l'entoure.

Le ninja prit sereinement la parole et commença l'entretien.

- Mes collègues vous ont préalablement informés de ma visite et des charges qui pèsent sur vous.

- Avant de commencer, avez vous de nouveaux éléments à me fournir?

Les deux hommes se jaugèrent alors du regard pendant plusieurs secondes.

- Bien, je prends votre silence pour un non.

- Vous êtes de konoha, reconnaissez-vous ce symbole?


De la main droite, Saito écarta légèrement son magnifique haori bleu océan jusqu'au niveau de l'épaule gauche. De cette façon, on pouvait apercevoir son kimono blanc et le logo qui était cousu dessus. Il s'agissait d'un cercle avec une fleur stylisée à l'intérieur, symbole du clan Yamanaka.

A sa vue, l'homme devint blême et ne put s'empêcher de déglutir bruyamment.

Le shinobi remit son haori en place avant de se rapprocher et de se pencher, les deux coudes sur la table, la tête posée sur ses mains jointes. Il fixait son interlocuteur avec une telle intensité dans le regard, qu'on aurait dit un prédateur prêt à dévorer sa proie.

- Oh oui... vous y êtes... vous comprenez dans quelle situation vous êtes...

- Coopérez, et le juge fera preuve de souplesse avec vous lors du procès. Murez vous dans le silence et... je prendrais ce dont j'ai besoin par la force. Je ne me retiendrai pas. Je ne vous ferai aucun cadeau...

- Avez vous de nouveaux éléments à me fournir?


Les secondes s'écoulèrent. L'atmosphère était tendue dans la petite salle d'interrogatoire. Mais aucune réponse ne se fit entendre. D'un mouvement rapide comme l'éclair, Saito mit alors sa menace à exécution. Il se redressa vivement sur ses jambes et saisit violemment le crane du vaurien de la main. Avant même qu'il ne comprennent la situation, le ninja était déjà entré dans son esprit et faisait défiler les souvenirs lier au collier et à la jeune femme disparu. Il ne lui fallut que quelques secondes pour revoir son enlèvement et le calvaire qu'elle endura avant de mourir.

- Gotcha !

Quand il eut fini, Saito relâcha la tête du meurtrier. Cette dernière vint heurter la table sans résistance, les yeux grands ouverts et la bave aux lèvres.

Après quoi, il rangea sa chaise et se tourna vers l'inspecteur. Il avait fini son travail. Il lui indiqua précisément où était enterré le corps de la défunte et dans quelle condition elle était morte. L'argent n'était pas le mobile. Le collier n'était qu'un trophée qu'il avait emporté en souvenir. Il y en avait deux autres chez l'assassin. Le criminel s'en était séparé à contre cœur dans la bijouterie car les temps étaient durs pour lui. Saito évoqua alors avec le policier d'autres éléments importants qui permettraient de rouvrir ces deux autres dossiers.

L'entrevue fut rapide mais couronné de succès. C'est pour cela que la police faisait souvent appel à lui. Il obtenait des résultats là où elle ne le pouvait. Le meurtrier croupirait en prison derrière des barreaux et les familles des victimes pourraient enfin faire leur deuil correctement.

   

   
Mako Murakami
Revenir en haut Aller en bas
MJ/Hikaru Yutsuki
Fondateur/Admin
avatar
MJ/Hikaru Yutsuki
Messages : 1505
Date d'inscription : 23/04/2011

Fiche du shinobi
Grade: Kage
Point de vie:
3000/3000  (3000/3000)
Points de chakra:
8000/8000  (8000/8000)
Dim 4 Sep 2016 - 14:50
Hum, j'ai juste un léger problème avec... C'est que l'Histoire n'en est pas vraiment une, c'est juste ce qu'il s'est passé un jour dans sa vie...
Sinon, je valide la fiche, tout va bien Smile



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦





MJ/Hikaru Yutsuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Round #1 : Saito VS Kazama
» Carrière de Shikasuke Saito
» [Présentation] - Hanako Yamanaka
» Clans Yamanaka, Nara et Akimichi
» Plaines Infinies - Chapitre 1 - Hanako Yamanaka

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Gestion des personnages :: Présentation :: Présentations archivées-
Sauter vers: