Entrainement Vitesse, résistance et force

 :: Paperasses :: Les rp et missions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Lun 1 Mai 2017 - 16:07
Vitesse :

L'air était doux ce jour là, c'était agréable parfois. L'horizon était à perte de vue dans cette grande plaine. J'étais seule, comme toujours. Je n'appréciais pas tellement la présence des autres lors de mes entraînements. Je regardais devant moi, j'avais tellement de choses à apprendre, tellement de choses pour devenir puissante, pour pouvoir protéger mon village. Je me tournais vers un bruit sourd. Mon coeur battait fort, je me tournais un peu effrayée de voir cet bête. J'adorais les animaux mais un sanglier qui faisait sans doute mon poids même voir plus, sérieusement ?

Il commençait à reculer pour me charger, prise de panique, je me mis à courir à toute vitesse en esquivant les coups de défense qu'il essayait de me mettre dans le dos. Ma respiration était accélérée, je me demandais même comment j'arrivais à respirer. Mon coeur s'empalait et moi aussi d'ailleurs. Je courrais aussi vite que je le pouvais. Comme si mes petites jambes pouvaient fuir une telle bête, je sentis sa défense m'érafler le bas du dos et je comprenais que je devais trouver une autre solution au plus vite.

Je réflechissais. En regardant un peu partout autour de moi, je n'avais rien pour m'y aggriper. Je me débrouillais plutôt pour manier mon chakra. Peut-être pouvais-je créer quelque avec cela ? Et si je concentrais du chakra sous mes pieds et dans mes jambes, je serais capable d'être plus rapide ? Je me concentrais du mieux que je pouvais tout en courant. Je sentais mon chakra passait dans mes veines, je sentais sa chaleur et cette flamme. Je dirigeais tout cela dans mes jambes et sous mes pieds.

Je réussissais sans trop de difficultés. Je me reconnaissais bien là. J'avais tellement travaillé à malaxer mon chakra que j'étais capable de choses assez simple comme cela. Je ne savais pas si j'avais la capacité à apprendre plus que des choses aussi bête mais je l'espérais. J’espérais avoir la capacité de m'améliorer chaque jour. Je courais enfin à une bonne allure. L'animal semblait s’essouffler alors que je retrouvais un peu le mien.

C'était une petite victoire mais bien assez pour me satisfaire. Demain, je serais encore plus rapide. J'y croyais et je ne baisserais pas les bras. Il fait maintenant assez frais, il serait peut-être mieux de rentrer chez moi. Le sanglier était semé et j'étais épuisée. Je marchais vers ma maison avec calme. J'avais vraiment mal aux pieds et jambes. Je ne pensais pas que déplacer autant de chakra dans un membre pouvait être aussi douloureux.
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Mer 3 Mai 2017 - 19:28
Vitesse :

Il pleuvait ce jour-là. Tellement que je ne savais plus où je me trouvais. C'était étrange d'être autant désorientée juste par de la brume et de la pluie. J'essayais de retrouver mon chemin. Tout était si terne et sombre. Le temps changeait à une vitesse affolante en ce moment. Je toussatais, il faisait froid et j'étais à peine couverte.

Je marchais, trempée de la tête au pied. Puis un bruit, celui qui me fit relevé la tête sur les environs. Le bruit était sourd comme des bruits de pas lointain. Je serais peut-être en mesure d'utiliser le kamigan mais mes pupilles fatiguaient énormément pour le moment. Et sincèrement, si je me faisais attaquer perdre le peu de chakra que je possédais semblait être une très mauvaise option.

Mes sens étaient à l'affût jusqu'à entendre cette voix celui d'un homme. Il cherchait quelqu'un ou plutôt quelque chose et sincèrement, je ne souhaitais pas être en travers de leurs chemins. Des yeux blancs traversèrent la fumée, j'étais déjà vue. Hors de question de me faire avoir pour ce genre de personnes. Je ne connaissais pas leurs niveaux mais j'espèrais très sincèrement être plus rapide qu'eux.

Une intense course poursuite suivit. Je sautais par tout ce qui me dérangeait, les branches, les lapins et tout ce que vous vouliez d'autres qui n'étaient pas ici jusqu'ici mais qui, comme par hasard, se mettaient en travers de mon chemin dans un moment inopportun. Mon coeur battait si vite et je gardais à perdre haleine. Mon souffle était saccadé et mon corps épuisé. Il fallait que je les sème. C'était si simple à penser pourtant, j'avais beau courir de toutes mes forces, je n'y arrivais pas.

Je concentrais un peu plus de chakra dans mes pieds, il fallait que je sois plus rapide et une fois cela fait, la situation sera parfaitement maitrisée. Je fermais les yeux pour me concentrer, j'allais plus vite, ça fonctionnait. Je ne les entendais plus enfin tout du moins plus assez pour avoir ce foutu frison dans le dos. Lorsque je reouvris les yeux, je me pris une branche en pleine tête, ça me couchait directement, je me relevais un peu en panique avant de voir des genins de Konoha et mon amie se moquait de ma réaction et prendre soin de ma blessure. "Tu as eu une froisse, toi !" Je ne disais rien mais je souhaitais si fort le répondre et si c'était toi, qu'aurait-tu fais ? Je préférais me taire, être méchante, trop directe avec les autres n'étaient jamais une bonne idée. Le silence était pour moi, une plus grande vertus.
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Ven 5 Mai 2017 - 22:40
Comme le soleil était haut. Il faisait si beau. Elle sentait pourtant la fatigue pesait sur ses épaules. Elle avait du travailler toute la journée sur les missions des Anbu et sur celle de Zetsu. Son inquiétude pour lui l'avait exténuer. Pourtant, en rentrant chez elle, elle dût affronter la colère de son père "Tu ne m'en avais pas parlé..." Alors que si, elle lui avait tout dis en rentrant de la réunion. Habituellement, elle n'aurait rien dit, serait restée avec son père et aurait parlé de son travail, de son entrainement.

Cette fois-ci, elle était sérieusement fatiguée et en colère. L'un devait être lié à l'autre sans aucun doute. Elle détestait ressentir cela envers son père, c'était son seul parent, le seul qui lui restait avec son frère. Un long soupir sortit d'entre ses lèvres démontraient sa lassitude. Elle enfilait ses vêtements d'entrainement puis partit courir.

Inaya appréciait réellement courir, ça lui vidait la tête et elle réfléchissait mieux ou pas. La blondinette avait tellement l'habitude de tout analyser, de tout observer et de tout comprendre que courir, c'était vraiment le pied pour elle. C'était le moment libre et agréable de sa petite journée. Elle courrait avec des lest, autrement dit des poids se trouvaient sur ses chevilles pour rendre tout cela un peu plus durs et plus sportifs. Ca lui ressemblait bien finalement.

Elle courrait depuis une bonne demi-heure déjà. Puis des marches se présentaient à elle. Quoi de mieux que cela pour travailler son cardio ? La belle s'engagea dans les marches pour les monter. Ses jambes tremblaient d'épuisement. A tout moment, elle pouvait tomber. Pourtant, elle ne s'arrêta pas. Elle était enfin en haut, essouflée. Elle reprit sa course jusqu'à chez elle en croisant des gens, en leurs souriant. Oto était un village si doux et tranquille. Les gens étaient assez atypiques mais un peu comme elle, finalement ?

Son corps fatiguée mais pourtant elle se forçait à garder le même rythme. Le poids devait si lourd qu'elle en venait à se demander la raison de cela. Elle s'épuisait pour mieux dormir, pour mieux se sentir. Ses petites joues étaient rosis par sa dépense. Elle ne baissait pas, elle pourrait s'arrêter parler à son amie qui venait de l'appeler, s'arrêter manger un bout après tout, la genin le méritait bien. Elle n'en faisait rien. Elle continuait à courir, à s'arracher à cette tâche, comme elle l'avait toujours fais.

Quand elle arrivait chez elle, elle tremblait encore. Quelques minutes de plus et c'était le malaise qui l'attendait. Pourtant, elle allait se nettoyer puis diner. Demain sera un peu plus dur et elle le savait.



Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Dim 7 Mai 2017 - 20:52
Vitesse :

C'était tranquille aujourd'hui, peut-être un peu trop. Je baillais un peu. J'étais épuisée aujourd'hui. Je posais ma tête sur mon bureau en regardant dehors. Je commençais à m'endormir sans vraiment m'en rendre compte. Puis, les souvenirs d'hier me revenaient en tête. Il faisait si sombre, j'avais froid. J'étais rentrée tard du travail. Zetsu était parti avant moi, après m'avoir rendu son rapport. Il tonnait d'un coup. Je sursautais en courant rapidement pour me mettre à l'abris. J'avais vaguement entendu parlé d'un shinobi errant dans nos rues en ce moment. Il était vraiment fort et ça effrayait pas mal de personnes.

Bien-sûr que j'aurais dû m'en douter, que ce mec il existait vraiment et qu'il allait me tomber dessus. Une main se posa sur ma bouche, j'étais surprise au début. Je ressentis même un long frisson me parcourir le corps. Mon cerveau réagissait instantanément, il me disait de prendre la fuite. Je ne faisais pas le poids contre lui. J'essayais de me débattre pour sortir de son emprise. Sa poigne était si forte. Je devais réfléchir à une solution.

Mais comment réfléchir dans une situation pareille ? Mon cœur battait si fort que j'étais persuadée que même mon agresseur pouvait l'entendre. Je tournais ma tête légèrement vers lui. Il fallait que je me sortes d'ici au plus vite, il fallait que je cours, vite. J'avais si peur. J'étais incapable de me défendre, sa force était si grande. J'analysais la situation, un coup d'oeil à droite, un coup d'oeil à gauche, derrière, devant. Il me traînait presque pour m'emmener, on ne savait où. Un mur, un mur juste derrière lui.

D'un coup brutal, je me balançais en avant pour me faufiler d'entre ses mains. Un avantage d'être petite et légère. Je devais courir, c'était mon unique chance de m'en sortir. Je commençais à courir, il m'attrapa par le pied. Je lui donnais un coup de pied dans le visage puis me relevais le plus rapidement que possible. Puis, je courrais. Encore plus vite, j'étais rapide. L'adrénaline me posait à être plus rapide sans doute. J'activais mon kamigan pour ressentir son chakra. Il était toujours là, pas loin. Merde...

Je glissais d'un toit me laissant chuter de quelques mètres. L'homme s'arrêta puis il observa mes yeux avec un sourire sinistre. Je bondis de la fênetre à laquelle j'étais agrippée. Avant de me faufiler dans les petites ruelles pour lui échapper. Je courrais encore et encore. Je croyais perdre mon coeur quelque part dans les ruelles. Je respirais à peine, mes poumons étaient aussi en panique que moi. Il se contractait pour tenter de recevoir un peu plus d'air mais cela devenait compliqué. La peur me comprimait le Larynx.

Mon dons commençait à m'épuiser véritablement et ma fuite aussi. Pour ma vitesse, je concentrais tout mon chakra dans mes yeux et dans mes pieds. Ainsi, cela permettait d'améliorer la performance de mes jambes. Le chakra avait cette effet sur n'importe qui en possédant. Il augmentait nos capacités, il nous permettait de vivre. J'avais lu dans un livre que le fait de concentrer du chakra dans les membres permettaient aussi certaines techniques puissantes de corps à corps. Je n'en étais bien-sûr pas là mais j'apprenais petit à petit à mieux malaxer mon chakra. La preuve était que je l'avais fais pour courir et pour garder mes pupilles activaient.

L'homme prenait de la distance sur moi. Je commençais à le semer mais je ne m'arrêtais pas de courir. Je sentais encore sa présence bien trop proche de moi, je me rappelais encore de sa chaleur, de ses mains, de son corps et de sa force. Ca me répugnait si fort que je manquais de tomber. Une main m'attrapa avant que j'atteigne le sol. Je fermais les yeux, il m'avait rattrapé. Je manquais de chakra, mon dons s'était  désactiver il y avait quelques secondes. Je tremblais un peu.

Quand je tournais la tête, prête à me battre, je fus surprise par le visage de Zetsu. Je me retenais de pleurer, j'avais vraiment la trouille parce que je savais que ce combat, je l'aurais perdu. Je n'acceptais pas la défaite, je n'acceptais pas qu'un type comme lui avait posé ses sales pattes sur moi, ça me dégoutait de me dire qu'il était prêt à m'enlever et qu'il était encore plus satisfait de tout cela en voyant mes pupilles. Il voulait me capturer comme si j'étais un foutu pokemon et me faire je ne savais quoi ou me vendre à je ne savais pas qui. Je murmurais faiblement "Zetsu..."

Je me sentais faible, une grosse partie de mon chakra était partie dans mon dons. Je tentais de rester debout mais mes jambes se dérobaient sous moi. Zetsu ne posa pas de question pour le moment, il se contenta de me rattraper une nouvelle fois et de me porter pour me ramener chez moi. Je ne disais rien, je sentais juste la chaleur dans mes joues me brûlaient. Sérieusement, je me sentais vraiment mal à l'aise. Mais j'étais sincèrement pas en état de contester, si de dire quoi que ce soit, ni de refuser son aide. Et même si je l'étais, je ne crois pas que je contesterai quoi que ce soit. Cet homme, celui qui me poursuivait, je le reverrais, j'en étais persuadée et rien n'était moins rassurant que de ne pas connaitre ce moment.
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Lun 8 Mai 2017 - 15:06
Force :

Zetsu m'avait installé sur mon lit, je me souvenais encore de son odeur, de sa peau et de sa douceur. Lorsque j'ouvris les yeux, la nuit était encore installée. Le sang pulsait encore dans ma tête, j'avais mal au crâne. Je me relevais lentement en regardant par ma fenêtre, encore confuse. Un regard se posa sur moi, je me tournais vers celui-ci, un peu effrayée. Ce n'était que Zetsu, il était restée près de moi, tout ce temps. Je restais sous ma couette alors que nos regards se croisaient. Il me protégeait, ça me rassurait dans un sens.

Je finissais par lui expliquer ce que c'était passé pendant ce début de nuit. La colère se lisait dans son regard. J'étais inquiète. Il ne devait pas aller se battre, pas maintenant. Il faisait nuit et il n'avait aucune capacité sensorielle comme les miennes. Si il se faisait surprendre, il pourrait mourir. Je ne pouvais imaginer une telle chose. Il commençait à se lever, je bondis sur lui, je le retenais d'une petite main encore faible et douce et j'ajoutais timidement en baissant la tête "S'il te plait... Zetsu n'y va pas. Ne me laisse pas seule après tout ça. Je t'en prie" Je voyais l'attendrissement qu'il eut soudainement dans ses yeux. Avais-je reussis à le convaincre ?

Je me mefiais quand même. Zetsu restait un homme têtu, il lui ferrait la peau, je le savais. Il posa une main sur le haut de mon crâne comme pour me rassurer et commençait à se diriger vers la porte. Je ne pouvais pas le laisser faire ça. Je me déplacais devant la porte et le fixait avec détermination en hochant négativement la tête. Il me fixait avec son sharingan, je fermais mes yeux pour ne pas être influencé par ça. J'activais mon dons aussi.

Il commençait à se diriger vers la fênetre, juste à côté de moi. Je courrai vers lui avant de lui sauter sur le dos. J'entendis un petit grognement de surprise. Je m'agrippais à lui pour l'empêcher de partir. Je forçais de toute mes forces sur ses épaules et son bassin. J'essayais d'user d'un peu d'intelligence pour le faire basculer en arrière avec le poids de mon corps. Je m'agrippais au rebord de mon lit pour espèrer une chute plus rapide.

Je tirais fort et lui aussi. Il possédait bien plus de force que moi, ça me faisait un mal de chien de tirer comme une malade là-dessus mais je ne pouvais pas le laisser si diriger vers sa mort certaine. Je lui tirais vers moi, le plus possible. Mes bras tremblaient tellement je forçais sur mon corps pour le retenir. "Zetsu... Reste ici, je t'en prie. Ne me laisse pas !" Je disais ça en tirant encore plus. Je ne voulais pas qu'il parte, c'était hors de question. Je sentais ma respiration s'accelerer une nouvelle fois.

L'effort que je demandais à mon corps était énorme, mon corps s'était alors accélérer jusqu'aux battements de mon coeur. Je sentais ses muscles se décontractaient un peu à mes paroles. J'en profitais pour tirer un coup sec et le faire tomber sur mon lit. Je montais à cheval sur lui en disant encore essoufflée "Tu ne bougeras plus d'ici jusqu'à tant que tu me promettes de ne pas y aller...". Je fis la moue et Zetsu eut un léger rire et me fixait amusé "Inaya, tu te rends compte que tu es sur moi et en pijama ?"

Instantanément, je rougis et bondis autour du lit, toute paniquée. Je me cachais le visage trop honteuse. Zetsu riait bien ce qui me mit un peu plus mal à l'aise. Je détournais la tête quand même boudeuse quand il s'approcha de moi. Il me souleva et m'embarqua sur son épaule pour me mettre sur mon lit et ajouta "Repose toi, je resterais là..." Je souriais un peu encore rouge pivoine et soupirait de soulagement avant de m'endormir.
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Mar 9 Mai 2017 - 19:26
Force :


Il faisait nuit, cette fois encore. Le rumeur disait que cet homme était toujours là. Zetsu le cherchait depuis quelques jours déjà, sans jamais le trouver. Je marchais dans la rue, calmement. J'étais détendue depuis cette histoire de la dernière fois. Pour me rassurer, j'activais mon dons. Puis, tout s'effondra. Sa présence, il était là. Je me retournais brusquement avec de le repousser de toute mes forces. Il ne bougeait pas beaucoup. Il m'attrapait les poignet, j'étais déjà prisonnière. Je ne pouvais même plus bouger mes bras. J'étais souple alors je bondis rapidement pour lui mettre un coup de genoux dans les parties et retombaient sur mes jambes avec élégance. Il se plia mais ne me lâcha pas. Je tirais de plus en plus, mon visage était marqué par la peur mais je devais me battre. Il ne me touchera pas. Jamais. Il ne prendra pas le pouvoir de mes yeux et je ne deviendrais pas aveugle.

Je sautais une nouvelle fois pour lui assener un autre coup dans le menton cette fois-ci. Sa tête reculait légèrement en arrière, suffisamment pour qu'il puisse me lâcher un bras. Mon amie passa par là et en me voyant, un combat s'engagea entre lui et nous, deux. Je n'étais tellement pas assez forte, je n'arrivais même pas à me défaire de son emprise. Il esquivait avec tant de facilité les attaques de mon amie. Il me tira d'un geste brusque, sa force était telle que je me retrouvais au sol en quelques secondes, je sentais du sang coulée le long de mon visage, c'était le miens. Il était encore brûlant. Je tentais de me relever. J'étais vraiment sonner, je voyais encore tellement trouble. Mon dojutsu lui, voyait parfaitement le chakra qui se déplacait. Je soupirais longuement, mon amie saignait aussi. Elle pissait le sang même. Je devais faire quelques choses. Je regardais un peu partout autour de moi. Avant de décider de sortir plusieurs kunai et shuriken et de les jeter avec toute ma force sur cet homme, il les esquiva mais reporta son attention sur moi.

Mon amie n'était pas loin de l'inconscience. Sa vie contre la mienne, je ne pouvais l'accepter. Je me relevais en essuyant le sang coulant de ma poche. Sois forte, Inaya. Je me le repetais. Il ne bougea pas et continuait de frapper mon ami. Ca bouillionnait en moi, la colère montait si vite que sans même m'en rendre compte, j'étais à côté de lui. Je venais de lui assener un coup de pied rempli de mon chakra pour l'expulser de mon amie. Je la relevais alors que mon visage ne craignait plus, il était véritablement en colère. Il s'approchait de nouveau de moi, il m'entoura de ses bras. Je gigotais dans tout les sens. Puis, dans un souffle de calme, je forçais de tout mon possible sur ses bras, je forçais tellement qu'il finit par me lâcher. Je le poussais de toute mes forces en hurlant "LACHE-MOI"

Je pensais assez facilement distinguer le surprise chez l'homme se trouvant devant et chez mon amie. Je la relevais le temps que l'homme reprit ses esprits et lui murmura à l'oreille "Pars... Va loin. ne le laisse pas te rattraper d'accord ?" Elle secoua la tête en pleurant un peu. Bien-sûr qu'elle ne voulait pas me laisser mais elle savait autant que moi qu'elle serait un frein. A contre coeur, elle me laissa à mon triste sort. Bizarrement, je n'avais pas peur. J'avais sauvé la vie de mon amie, je ne craignais pas pour moi-même. Il me frappa si fort que j'écroulais à terre, je sentais le sang coulé de ma lèvre, c'était douloureux mais chaud. Je ne voyais presque rien, j'étais totalement sonnée. L'homme me ramassa en me jetant sur son épaule. Mon sang gouttait par terre, mon corps était lourd et douloureux. Puis, une voix. La sienne. Je relevais rapidement la tête, ma vision encore trouble, je pouvais le reconnaître entre mille pourtant.

Je me débattais le plus possible, je lui donnais un coup de genoux dans le torax, il me libéra sous l'impact. J'avais toute ma force dans ce dernier mouvement. Zetsu arriva à ma hauteur assez rapidement, avant de me déposer avec douceur contre un mur. L'homme avait déjà commencé à partir. Zetsu hésita entre le poursuivre ou m’emmener à l’hôpital. J'étais vraiment ravie en voyant qu'il tenait plus à moi qu'à sa vengeance... "Inaya..." Je secouais la tête négativement pour lui dire qu'il n'avait pas à faire cette tête désolé. Il essuyait le sang qui coulait encore du coin de mes lèvres, je ne disais rien. Même dans cette état, je rougissais. Il me souleva, me portant comme une petite princesse. Je ne disais rien, encore mal à l'aise, je murmurais simplement "Merci..."
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Ven 19 Mai 2017 - 16:59
Un son, celui d'une chaise ou peut-être juste d'une porte. Je peinais à bouger, je ne semblais plus maître de mon corps. Quand j'ouvris les yeux, je m’apercevais un peu stressée que c'était une chambre d’hôpital. Zetsu m'avait déposé ici. Je me relevais, position assise un peu mal installée, j'avais mal à ma fesse droite, c'était une horreur. Je me sentais encore vide, vide de force et de puissance sans doute. La peur venait tétaniser mes muscles lorsque je repensais à cet homme. Je laissais un long soupir s'échapper de mes lèvres. Je commençais à me lever pour aller au toilette quand je sentis quelque chose me retenir, qui n'était autre que le corps lourd et endormi de Zetsu. Un fin sourire naquit sur mon visage, il était si mignon. Je tendais ma main vers lui, un peu hésitante.

Je me retins puis finalement la posa sur ses cheveux ébènes. Ca me calmait instantanément, lui ne bougeait pas d'un millimètre, on aurait dis un petit chaton qui demandait des caresses. C'était vraiment attendrissant. Je me retenais de rire un peu, pour ne pas le réveiller. Mais un tel moment m'obligea à me rappeler l'envie que j'avais en me levant. Je gigotais un peu pour me sortir de l'emprise de Zetsu mais rien à faire. Son poids devait faire le double du miens. J'avais beau me débattre dans tout les sens, cela ne changerait rien. Cependant, j'arrivais à débloquer une jambe sur deux. On avait un début. Un grognement se fit entendre. Je m'arrêtais de bouger, comme momifiée sur place. Je retenais même un peu ma respiration. Il avait besoin de repos, il enchaînait énormément les missions depuis quelques temps. Je ne voulais pas éveiller ce petit visage fatigué et adorable.

Une fois que Monsieur changeait de position, je me retrouvais dans une situation encore plus complexe qu'au départ. Autrement dis, Zetsu venait de m'agripper le poignet et moi de m'affaler sur mon lit. Puisque mon poignet était la seule chose qui me permettait de me maintenir relever. Je forçais un peu sur mes abdos pour me redresser et gigotait mon poignet dans tout les sens. Il avait une poigne aussi ce type, c'était une grosse blague. Je gigotais du mieux que je pouvais. Mais rien a faire, je restais bloquée et mon envie de faire pipi augmentait de plus en plus. Bon tant pis pour son sommeil, il fallait vraiment que j'y aille. Je montais sur lui, bondissais partout, poussait ses mains avec mes pieds. Il grognait mais ne se réveillait pas. J'essayais tout ce qui était possible et inimaginable. Pour dire, j'avais même essayer de me suspendre à son bras pour que mon poids le fasse lâcher. Mais RIEEEEEEEEEN, il s'accrochait à moi comme à sa propre vie.

Bien essoufflée, je remontais sur mon lit alors que Zetsu s'agrippait à moi et venait à s'affaler un peu sur mes jambes. Dans un long soupir, je tentais de réfléchir à une solution mais une petite voix de ma tête me disait "DEPECHE TOIIIIIIIIIIIIIIIIII ! JE VAIS EXPLOSER !" Compliquée de réfléchir avec cette voix qui me hurlait de me bouger. C'était étrange de voir que malgré tout cela, même si il était en contact avec moi, cela ne me faisait rien. Pas dans le mauvais sens, non, ce n'était pas que je ne ressentais rien mais simplement que pour la première fois depuis la mort de ma mère, c'était agréable de ressentir la chaleur de quelqu'un d'autre. Cependant, il me dérangeait vraiment, là, maintenant. Je tentais une dernière chose. Je posais mes pieds sur son bras et ma main disponible sur son torse pour le pousser de toute mes forces. Je sentais mon poignet glisser, glisser. J'allais y arriver. Vraiment.

Je poussais avec toute la force que j'avais encore pour me libérer de sa délicate emprise. Je me demandais la tête qu'il verrait si il se réveillait à ce moment là mais peu importait, c'était vraiment urgent là. Ma main se faufila enfin. J'explosais de joie en courant limite pour aller au toilette, jusqu'au moment où, en posant mon pied parterre, enfin, notre Zetsu endormi, ouvrit les yeux, un peu étonné. Je ne disais rien et me pressais d'autant plus de partir au toilette. J'étais en tenue d’hôpital, autant pour dire que je ne tenais pas à rester ici, comme une imbécile alors que je me sentais à moitié nue.
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Sam 20 Mai 2017 - 23:58
C'était plusieurs semaines après l'hopital. C'était calme, j'avais repris mon travail depuis quelques temps et mes entraînements régulièrement aussi. C'était agréable de retrouver ce moment à moi, ce moment me permettant de me défouler. Une amie m'avait proposé de partir m’entraîner avec elle. C'était rare que j'accepte mais elle y tenait vraiment. Le fait de fuir, de me tourner le dos pendant que je me défendais contre cet homme, sous ma demande, semblait vraiment la troubler.

J'avais accepté de venir avec elle, elle en avait besoin. Même si je ne possédais pas tellement le sens de la sociabilité, je me rendais bien compte de cela. Peut-être parce que j'aurais ressenti la même chose à sa place, peut-être parce que c'était ce que je pensais quand à chaque fois, Zetsu venait à mon secours. Je ressentais cette horrible envie de devenir plus forte. Cette intense envie de me dire que Zetsu n'aura plus le besoin de me défendre et que ça sera moi qui le défendra. Un long soupir sortit d'entre mes lèves avant de sentir une main se poser sur ma tête, je bondis un peu violemment un kunai en main. Je me calmais quand je voyais que c'était mon amie.

Je n'aimais pas tellement le contact et encore moins depuis que j'avais croisé ce fou furieux. Elle me regardait, un peu surprise mais finissait par me sourire. Je ne disais rien et répondis par un lèger soupir et un mouvement de la main pour lui dire de venir "Ah quoi pensais-tu pour que j'arrive à te surprendre ?" Je rougissais un peu en secouant la tête et les mains "Haaaa heuuu rien du tout. Je me disais juste qu'il était temps que je devienne plus forte !". Elle hochait la tête comme pour approuver mes paroles. Une fois arrivées à notre lieu d'entrainement, ma jeune amie observa autour d'elle pour admirer l'endroit. Je voyais l'expression de son visage signifiant juste qu'elle trouvait cela magnifique "Tu t’entraînes souvent ici ?" Je hochais la tête.

C'était mon petit coin à moi, mon lieu de paix, mon petit paradis, mon sanctuaire. Ca me permettait de me calmer, de me détendre et de réfléchir. J'adorais venir ici, c'était si beau, si calme. Je lui montrais une pierre en lui expliquant les consignes. Si nous voulions être plus fortes, ce rocher on devait le mettre en miette. Enfin, un long moment commençait. Un coup, puis deux, puis vingt. Nos os claquant contre la pierre, des cris de douleurs et de rage, de volonté. Je sentais le sang couler le long de mes jambes et de mes phalanges.  Même avec cela, je ne m'arrêtais pas. J’enchaînais les coups. Je faisais de mon mieux. Je devais me surpasser, je devais y arriver.

Montrer à quel point, j'étais capable de me battre, de me défendre. J'y arriverais, je me le répétais. Même si je sentais mon corps se marquait par l'impact, même si j'avais l'impression que mes os allait se brisait à tout instant. Je devais me surpasser et détruire cette pierre. Je commençais à faire de bel trace sur cette pierre et mon amie aussi. Je donnais un coup de poing chargé de chakra venant marquer la pierre d'un petit cratère. Rena me regardait un peu impressionnée, je lui souriais avant de m'allonger par terre en me traînant à quatre pattes pour aller chercher des bandages. En jour, en un seul coup, je fendrais cette pierre en deux. Je bandais mes plaies puis soudainement, un homme des forces anbu s'approcha de moi pour m'annoncer "Zetsu vient de revenir de mission" Je secouais la tête pour approuver son information et fit signe à mon amie de me suivre et lui tentant les bandages.
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Ven 9 Juin 2017 - 23:32
Aujourd'hui, Inaya préparait un nouvel entraînement de résistance. Elle s'était réveillée tôt comme à son habitude pour se faire, elle n'avait pas prévu de faire quoi que ce soit dans l'après-midi mais elle voulait quand même avoir du temps libre, ou pour se reposer du moins. Elle s'était donc rendue pour s'entraîner sur le terrain vague où elle avait l'habitude d'aller avec une petite idée d'entraînement en tête, elle allait combattre un ou plusieurs de ses clones en ayant pour simple option de parer les coups du mieux qu'elle le pouvait. A certains moments elle se demandait si elle n'était pas un peu masochiste puis elle continuait son homologue en affirmant que c'était obligatoire pour être une vraie kunoichi.

Après quelques minutes de marche elle était arrivée au terrain vague, elle s'empressa de créer un clone qui se plaça face à elle en position de combat, bien sûr il savait d'or et déjà ce qu'il avait à faire et la jeune Nukenin n'eut plus qu'à se placer elle aussi en position de combat afin de commencer l'entraînement, le clone s'élança vers l'original afin de la rouer de coups de pieds et de poings. Inaya s'en sortait plutôt bien pour un début, elle réussissait à encaisser à peu près comme il le fallait les coups en tentant de ne manifester aucun signe de faiblesse. Cela dura de nombreuses et longues minutes, la jeune fille se voyait couverte de bleus au fur et à mesure que l'entraînement se poursuivait, à vrai dire elle n'encaissait pas tout parfaitement alors voilà ce qu'il se passait mais elle ne voulait pas s'arrêter pour autant. Un coup la fit valser un peu plus loin, son esprit avait beau tenir le coup, son corps lui n'en pouvait plus. Elle fut donc obligée de se reposer pendant au moins une demi-heure, le temps de se remettre les idées au clair et de réfléchir un peu, après ça elle était de nouveau sur pieds ! L'entraînement repris donc, Inaya avait cependant moins de mal à encaisser, elle c'était sûrement habituée au rythme et à la puissance des coups. Une heure passa alors que la jeune fille poursuivait l'entraînement qu'elle arrêta enfin, épuisée, pour rentrer chez elle et se reposer calmement.
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» entrainement de force...(Amandaaaaa + Roaaaaaaad =3)
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» capacite prise de force D25S
» Prise de force
» [Cycle Escadron Rogue] Paquet de Force 6 : Passage en Vitesse-Lumière - Jump to Lightspeed

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Paperasses :: Les rp et missions-
Sauter vers: