Mission de rang C [Soni/Zetsu/Inaya/Beryl/Mako]

 :: Paperasses :: Les rp et missions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Hadès
Modérateur
avatar
Hadès
Messages : 365
Date d'inscription : 04/05/2015

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
4000/4000  (4000/4000)
Dim 14 Mai 2017 - 14:37
Enfin, tout le monde étaient réunis au point de rendez vous; c'est le ninja du Kumo qui arriva le dernier et se présenta directement avant que les autres ne fasse de même. Ils formaient à eux tous une belle petite équipe : Soni avec un don assez étrange mais très puissant; Beryl était un hyûga un peu le clan rival des Uchiha aux niveau du dojutsu et enfin il y avait Mako un ninja de Suna qui maîtriser le sable, une affinité très rare qui une fois bien maîtrisé est dévastatrice.

Le chef d'équipe donna ses consignes, Soni qui avait maintenant une très bonne entente avec Zetsu, depuis quelques mois ils étaient tous les jours en missions ensemble; il avait créé un lien.
Suite à sa le convois démarra, en suivant la formation recommandé par le capitaine de la mission digne d'un stratège du clan Nara réputé pour leur stratégie infaillible. Ils avancèrent vers la forêt, cela mis quelques heures avant d'arriver dans celle-ci. Bizarrement une fois entré dans la forêt ils marchèrent pendant des heures, l'impression de tourner en rond ce fit sentir par tout le monde mais bizarrement personne n'en a parlé. La nuit tomba, les ninjas discutaient autour d'un petit feu. Mais d'un coup le climat changea une fine brume vint entouré nos chers amis ainsi qu'une centaine de corbeaux.
"Une invocation de reconnaissance ?" * pensais Zetsu.
Quelques secondes après cette apparition une silhouette apparu, ils avaient tous était pris dans un genjutsu Beryl lança un kunai dans le vent; Zetsu était quant à lui immuniser contre le genjutsu instinctivement ces pupilles s'activèrent, il jeta du sable dans le feu pour l'éteindre avant de libérer ses camarades de l'emprise de l'illusion adverse.

- Reprenez la route, je vais m'occuper de lui. Je vous rejoindrez.

Après quelques mûdras, Zetsu lança plusieurs petites boules de feu sur les corbeaux aux alentours afin qu'il ne puisse pas aller prévenir la personne qui les envois... L'ennemi fit son apparition a quelques mètres de Zetsu en face de lui.

- Voyons voir lequels de nos deux dojutsu est le meilleur, jeune Uchiha !
Hadès
Revenir en haut Aller en bas
Mako Murakami
Membre
avatar
Mako Murakami
Messages : 151
Date d'inscription : 06/03/2016

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Dim 14 Mai 2017 - 21:29
Zetsu, impérial dans sa façon d'agir, avait sauvé ses frères d'armes d'une mort certaine. Il avait choisi d'affronter seul cet ennemi pour les laisser s'enfuir et permettre la poursuite de la mission. Il faisait passer ses amis et son travail avant sa propre vie, qu'il n'hésitait pas à mettre en jeu. C'est le cœur serré que ses coéquipiers partirent sans lui. Ils s'enfoncèrent plus profondément dans le bois avec le prisonnier, abandonnant le Uchiha à son sort. Mako en éprouvait un terrible sentiment de culpabilité et de frustration. Il se sentait mal pour lui. Il n'avait encore jamais vécu cette situation et la regrettait amèrement. Pourtant il ne fallait pas se laisser abattre. Il fallait continuer la mission coute que coute.

Après des heures de cavales, la nuit avait fini par engloutir le jour. Le rouquin avait plus ou moins réussi à suivre le cap en direction du marais grâce à la topologie des lieux, ruisseaux, collines ou ravins. Au fur et à mesure de leur avancée, la végétation prenait un autre aspect autant qu'il était possible d'en juger dans le noir. Visiblement ils arrivaient dans une zone tampon entre la forêt derrière eux et les marais devant eux. Le terrain se faisait plus humide, plus boueux. De la mousse commençait à recouvrir chaque pierre. D'immenses lierres s'enroulaient autour de très vieux arbres malades. Les couleurs vives de la belle forêt du départ avaient tournées au gris, rendant les lieux beaucoup plus mornes et tristes.

Décor:
 

Mako gardait la tête de l'expédition. Il ouvrait la marche comme convenu quand la lame d'un sabre fendit l'air à toute vitesse à coté de lui, dans son angle mort. Le borgne ne voyait pas ce qui se passait sur sa droite et c'est de là que, derrière un arbre, l'individu attaqua. Beryl se jeta alors sur son ami de toutes ses forces pour lui éviter de finir décapité sur place. Il le renversa à terre, la tête la première dans la boue. Il venait de lui sauver la vie. Probablement grace à ses hautes capacités sensorielles, il avait pu voir venir le danger au tout dernier moment. Alors, le mercenaire engagé par Ryumon, frère du détenu, sortit de sa cachette. C'était un homme aux longs cheveux gris. Élégamment vêtu de noir, de gris et de rouge, il tenait à la main un redoutable katana acéré.
Ennemi:
 



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦




Mako Murakami
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Kaguya
Membre
avatar
Kiyoshi Kaguya
Messages : 76
Date d'inscription : 20/01/2017

Fiche du shinobi
Grade: Genin
Point de vie:
500/500  (500/500)
Points de chakra:
500/500  (500/500)
Mar 16 Mai 2017 - 18:09
Après avoir été sauvé par Zetsu, le petit groupe continua sa route avec un sentiment de culpabilité. Zetsu avait été courageux, il s'est sacrifié pour nous laisserai partir. En regardant ses camarades qui avaient un air triste, c'était très dur de laissera Zetsu seul contre cet individu. Beryl essaya de remonter le moral du groupe.


-Zetsu gagnera, j'en suis-je sûr. J'ai confiance en lui et en son dôjutsu.

Tout en continuant de marcher, Beryl essaya de croire à ses propres paroles. Le changements d'ambiance dans la forêt se fait sentir, passant de forêt enchanté en un marais maudit. Beryl n'avait pas confiance en ce marais, il y avait plein d'endroit pour se cacher et attaquer par suprise, mais il n'activa pas son byakugan jugeant qu'il devait garder ses réserves de chakra. Beryl qui était derrière culpabilisait encore d'avoir attaqué un ennemis sans prévenir, c'est peut être sa qui aurait déclenché le genjutsu  qui a failli leur être fatal.

Après avoir récupérer tout son chakra, Beryl activa son byakugan pour vérifier la zone. Il y avait une présence,  Beryl n'eût même pas le temps de prévenir ses compagnons que la présence essaya de tuer Mako. Beryl courut et se jeta sur Mako pour lui faire  éviter une blessure. Beryl se relevait avec une coupure sur la joue, c'était l'épée de cet inconnu qui avait failli le tuer.

-J'espère qu'il n'y avait pas de poison sur sa lame. Partez, je vais m'occuper de son cas et je vous rattraperai. Je vais t'apprendre à attaquer mes amis en traître !

Une envie de meurtre paraissait dans les yeux de Beryl, Il voulait lui faire comprendre qu'il n'y aura qu'un seule homme qui ressortira vivant de ce combat et se ne sera sûrement  le Hyuuga.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦




Mes ordres sont absolu car je suis toujours vainqueur !
Kiyoshi Kaguya
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Jeu 18 Mai 2017 - 21:55
Tout le monde s'était présenté. La belle blonde le fit aussi. Assez vite, le chef de leur mission, annonça leur formation. Au vu des capacités d'Inaya, ce fut sans surprise qu'elle se retrouva à l'arrière. Elle ne parlait pas vraiment, ne se vantait pas. Contrairement à ce Hyuuga, disant avoir une vision à 360° alors qu'en réalité il ne voyait que dans la direction de son regard. Le Kamigan avait tout de même la faculté de voir tout, absolument tout sur 360° en même temps. C'était un avantage à ne pas oublier et le jeune chuunin fit en sorte d'utiliser la petite Inaya intelligemment.

Le trajet était long et comme à son habitude, elle se taisait. Après tout sa concentration était à son maximum. L'utilisation de son dojutsu lui prenait assez de chakra, parler n'était qu'une formalité à laquelle elle ne souhaitait pas se plier. Zetsu se trouvait juste devant la jeune genin, elle se sentait assez en sécurité et faisait en sorte qu'il le soit aussi. Elle baillait un peu alors qu'elle remarquait enfin, le chakra de quelqu'un, devant eux. Zetsu venait à l'instant de sauver l'intégralité du groupe. Il s'engageait dans un combat. Le visage de la blondinette fut marqué par l'inquiétude.

Elle connaissait la puissance de Zetsu mais cela ne changeait rien, absolument rien. Son regard se décrocha de lui avec peine pour devoir protèger les autres aussi. Il ne fallut pas si longtemps que ça pour qu'un autre ennemi nous attaque et que un nouveau combat éclate. La jeune genin ne disait rien, elle faisait ce qu'on lui disait mais elle connaissait les limites de sa puissance. Elle esquivait tant bien que mal les attaques et se rapprochait de Soni pour ne pas perdre leurs formations. "Je suis désormais la seule qui possède un dojutsu sensoriel. Je vais faire de mon mieux pour vous prévenir de nouvelles attaques."

Et le danger s'approchait plus que ne pensait la douce genin d'Oto. Une mise en garde, un souffle et cela suffisait pour se faire attaquer. Essoufflée, elle essayait d'anticiper les attaques aussi rapidement que possible pour éviter que quiconque soit blessée en ajoutant "Il y a quelqu'un, ici. Juste devant vous. Je le ressens." Ses sourcils se fronçaient, tout en gardant dans un petit coin de sa tête, que Zetsu se battait derrière eux, pour les protéger. Inaya ne supportait pas très bien cette idée là mais elle devait avancer pour le bien de la mission.

Elle pensa alors et supplia même de revoir Zetsu assez vite. Le tension montait de plus en plus et ce n'était vraiment pas simple de comprendre tout ce qui se passait. Elle faisait de son mieux pour s'en sortir, elle saignait un peu de la cuisse et de la joue avec toutes les attaques et les esquives... La blondinette n'était qu'une genin après tout.
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Mako Murakami
Membre
avatar
Mako Murakami
Messages : 151
Date d'inscription : 06/03/2016

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Ven 19 Mai 2017 - 18:01
Marais:
 

La lune éclairait péniblement les marais. Ses rares rayons lumineux perçaient difficilement la végétation. On ne distinguait guère plus qu'une sorte de mangrove inextricable où chaque pas se faisait au détriment d'un effort physique. Plus Mako s'enfonçait dans ce bourbier, plus il devait lutter pour ouvrir la voie aux autres. De son épée, il tranchait, découpait, les obstacles qui se dressaient sur son chemin, lianes, branches, racines... Dans ce milieu semi-aquatique, il avait de l'eau jusqu'au genoux. De la vase verdâtre et dégoutante avait envahit les lieux. Une forte odeur nauséabonde s'en dégageait tandis qu'une multitude de sangsues pullulaient dans ce bouillon putride. De temps à autre, quelque chose de plus gros vous frôlait les jambes, sans vraiment savoir de quoi il s'agissait et peut être valait il mieux ne pas le savoir. Un peu partout, de gros crapaud visqueux coassaient à tue tête sous une pleine lune blafarde. Pendant la saison des amours, c'est celui qui chantait le plus fort qui obtenait les faveurs du plus grand nombre de partenaires. Dans cette course à la reproduction, les immondes batraciens mettaient toutes leurs forces dans un concert de coassements assourdissants. Parfois un bourdonnement sourd traversait le marécage. D'énormes libellules de la taille du poing fendaient l'air à la recherche de nourriture.

Le prisonnier était au bout du rouleau. Il n'était pas entrainé comme les shinobis pour cavaler du matin au soir. Il montrait clairement des signes de fatigue. Son allure était plus lente. L'effort trop intense lui donnait des vertiges. Il trébuchait souvent sur des racines ou branchages qu'il ne voyait plus, obligeant Soni à le relever plus d'une fois. Pendant les quelques pauses du groupe, il restait à demi fléchi, les mains sur les genoux, essayant tant bien que mal de reprendre son souffle. Il respirait de plus en plus difficilement, incapable de récupérer des forces. Il ne jouait pas la comédie pour gagner du temps. C'était vraiment dur pour lui. Cependant, il guettait volontiers les environs, non pas par crainte d'une attaque mais dans l'espoir d'une attaque. Quand est ce que ces fichus ninjas allaient finir par mourir et le laisser en paix. Son frère avait visiblement engagé du beau monde pour le faire évader pendant son transfert. Une belle bande de crapules, avides d'or, d'argent et de carnage. Intérieurement il se délectait à l'idée de voir ce mystérieux Uchiha gisant dans une mare de sang et le jeune genin de kumo avec la tête empalée sur une pique. Il attendait avec impatience la suite des événements. Il aurait bien aimé casser les jambes et les bras du borgne qui guidait tout le monde dans cet enfer marécageux avant de le noyer lentement. Il avait ce petit sourire sadique au coin des lèvres quand il imaginait ses geôliers mourir atrocement. Si seulement le blondinet aux cicatrices pouvait se débattre au bout d'une corde, pendu à un arbre. Cette idée lui remontait le moral. Quand à la jeune femme, fraiche et ravissante, d'obscures pensées obscènes lui traversaient l'esprit quand il la dévorait du regard.

Cette dernière s'était subitement arrêté pour avertir ses compagnons du danger qui les guettait. Les yeux d'Inaya étaient vraiment extraordinaires, capable de débusquer un ennemi pourtant bien caché. Elle mettait cet avantage efficacement au bénéfice du groupe depuis la perte du Hyuga quelques heures auparavant. Un ninja sensoriel était indiscutablement un formidable atout dans cette mission. A quelques mètres d'elle, dans la direction pointée par son index, une obscure forme humaine se tenait accroupie sur une épaisse branche d'arbre. Un homme dissimulé dans les feuillages les attendait. Mais à partir du moment où la jeune kunoichi l'avait démasqué, il devint encore plus menaçant.Son corps se mit à chauffer fortement et à dégager d'importantes volutes de vapeur. Visiblement il ne bénéficiait plus de l'effet de surprise et passait en mode ultra offensif. Mako n'avait jamais vu cette technique de ses propres yeux jusqu'à présent mais il en avait entendu parler. Il s'agissait de l'ouverture des portes de chakra. Au prix de sa vie, un combattant pouvait repousser ses limites physiques à leurs paroxysme pour faire toujours plus de dégâts. On raconte que certains experts en la matière pourraient rivaliser avec les kages en personnes.
Adversaire:
 



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦




Mako Murakami
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Mar 23 Mai 2017 - 19:19
Le paysage était si calme, si doux. Un calme olympien régnait dans le marais. Malgré cela, malgré le fait qu'ils durent abandonner leurs camarades et parfois plus pour certains, ils marchaient en direction du lieu de détentions. Les trois ninjas semblaient véritablement sereins. Inaya observait un peu partout, à la recherche du moindre ennemi. Elle le sentit venir, elle vit pour être exact. La chaleur qu'il dégageait soudainement, elle en avait entendu parlé, quelque part dans un bouquin. C'était une histoire avec des portes de chakra ou quelque chose comme ça, peu importait, cette technique était redoutable, elle le savait.

"Merde... Ses mouvements étaient réellement rapides." pensa-t-elle. Les yeux d'Inaya suivait les moindres de ses mouvements, pour savoir où il allait, dans quel but. Il se dirigeait vers Soni et le prisonniers, consciente de la justesse de temps, elle s'interposa avec rapidité pour pousser Soni et le prisonniers en dehors du choc avec justesse, tout en sortant d'un cran son katana pour absorber le choc, elle y ajouta un parti de son chakra. Même avec cela, elle partit en avant, grimaçant pour retenir le coup "PARS !". Elle s'écartait au possible du monstre se présentant. Elle jeta un coup d'oe

La petite blondinette s'approcha de lui avec précaution avant d'ajouter "Je... Je ne promets rien quand à mon combat mais ce qui est sûr c'est que je peux assurer nos arrières" annoncait-elle, timide. La belle lui tendit sa main avec beaucoup de calme et de précautions "Tu es prêt à te battre ? Il faut trouver un endroit où notre vision sera meilleurs. Tu ne sais pas où est-ce qu'on pourrait trouver cela ?" Elle rangea son katana dans son étui pour sortir un arc. Sa concentration semblait être au paroxysme, une erreur de sa part et c'était la mort, pour tout les deux.

Elle poussait Mako pour lui évitait un coup de l'homme, de nouveau de justesse. Cela n'allait réellement pas être simple. En colère, un grognement sortit de sa bouche. Elle sortit de sa poche un gant, celui d'un archet. "Mako, il faut qu'on l'arrête, viens avec moi !" Il la suivait, sans rechigner. Le début de ce combat allait commencer et il ne sera pas de tout repos.
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Mako Murakami
Membre
avatar
Mako Murakami
Messages : 151
Date d'inscription : 06/03/2016

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Mer 24 Mai 2017 - 17:51
Soni poursuivait la mission seul. Il ne restait plus que lui pour transférer le détenu dans la prison de Suna. A présent, tout reposait sur ses épaules. C'était maintenant qu'il devait assumer son rôle de leader et terminer le travail coute que coute. Son équipe s'était clairsemée les uns après les autres au fil de l'aventure et des ennemis qui se présentaient à eux. Il avait laissé ses frères d'armes en arrière pour s'occuper de la menace et les couvrir. Ce n'était pas des décisions faciles à prendre mais il avait fait au mieux pour la réussite de la mission. Pour ce jeune ninja fraichement promu au rang de chuunin, c'était un baptême du feu dont il se souviendrait longtemps. Les événements avaient dérapé petit à petit et prit une tournure inquiétante. La banale mission d'escorte entre deux villages cachés avait tourné au désastre. Il ne restait plus que lui. Ses amis s'étaient sacrifiés un à un pour lui permettre de continuer d'avancer. Peut être avaient-ils péri. Peut être pas. Il ne pouvait que croire en eux et espérer les revoir un jour.

Le jour allait bientôt se lever. Cela faisait presque une journée entière que les deux survivants voyageaient à un rythme effréné. En un jour, ils avaient parcouru les deux tiers de la distance. A ce rythme là il finiraient le trajet en moitié moins de temps que prévu. Cependant, Sanzaemon était clairement à bout de force. Ils payeraient ce tour de force à un moment ou à un autre. La traversée du désert ne leur ferait aucun cadeau, surtout que Mako n'etait plus là pour leur faire partager son expérience du terrain. Quelque part, le ninja borgne et la kunoichi de Oto, combattaient un adversaire redoutable.

décor:
 

Le paysage commençait déjà à changer tout doucement. Soni et le prisonnier quittaient lentement les zones boisées et marécageuses. A la place, il ne restait qu'une vaste plaine désolée et sans vie. D'une ancienne forêt, il ne restait plus que quelques troncs d'arbres en piteux états, morts, noircis et complétement desséchés. Des marais il ne restait plus qu'une lugubre tourbière, dernier vestige d'eau et de vie avant l'impitoyable désert. L'air était horriblement humide et moite. L'atmosphère en était suffocante et donnait l'impression de manquer d'air même en prenant de grande inspiration. Cette lourdeur rendait les déplacements encore plus désagréable. A chaque pas, les pieds des deux hommes s'enfonçaient dans une dizaine de centimètres de boue bien épaisse et collante, histoire de les accabler encore un peu plus. Non seulement il devenait difficile de marcher mais en plus ils laissaient d’énormes empreintes bien visibles de leur passage. Au loin, une faible lueur orangé éclairait une étrange structure arrondie. En s'approchant de plus près, ils purent constater avec stupéfaction qu'un petit feu de camp brulait à l'intérieur d'un énorme crâne en pierre. Si seulement Mako était là pour les avertir du danger...



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦




Mako Murakami
Revenir en haut Aller en bas
Soni Hattori
Modérateur
avatar
Soni Hattori
Messages : 252
Date d'inscription : 08/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Lun 5 Juin 2017 - 11:08
Cela faisait déjà quelques jours que la troupe de ninjas avancer à travers forêt et marais pour se diriger vers Suna. Leur premier adversaire ne se fit attendre, et surgit telle une ombre hantant la forêt que les Shinobi étaient entrain de traverser. Beryl le défia en lançant un Kunai, mais c'était trop tard, tout le monde était déjà pris dans un terrible Genjutsu, sur le point de se suicider. C'est Zetsu, in extremis, qui sauva la situation en les libérant du Genjutsu grâce à son terrible et puissance Sharingan, dévoilant sa véritable puissance pour affronter le premier adversaire de la troupe qui continua son chemin, laissant le Uchiha derrière en espérant qu'il saurait venir à bout de son adversaire. Soni n'avait pas aimé prendre cette décision, mais les sentiments n'avaient rien à faire dans une mission, et c'était pour son bon déroulement que Zetsu avait voulu rester derrière en couvrant leurs arrières. De toute façon, le Hattori le connaissait bien, et il était convaincu qu'il réussirait à vaincre ce mystérieux personnages.

Ce fut quelques heures plus tard qu'ils pénétrèrent dans un marais putride et pas très accueillant, alors que le soleil c'était déjà couché, laissant la place à une nuit peu rassurante dans ce genre d'endroit. Alors que les Shinobi avançait, les pieds embourbaient dans la boue, une lame déchira l'air pour venir frapper Mako dans son angle mort. Par chance, Beryl, grâce à ses incroyables capacités sensorielles, réussit à repérer l'ennemi et poussa Mako, le sauvant d'une mort certaine. Les yeux de Beryl devinrent ceux d'un meurtrier, et il inspira tout à coup la crainte, faisant comprendre au groupe que c'était à lui d'affronter ce mercenaire épéiste au long cheveux blancs. Ainsi, à nouveau, Soni dut se résoudre à laisser un membre du groupe derrière lui, mais cette fois-ci un membre qu'il ne connaissait pas bien et cela ne le rassurait pas vraiment.

Alors que le groupe avançait de plus en plus lentement, le prisonnier ayant du mal à avancer faute d'entraînement, c'est Inaya qui repéra quelque chose grâce à son Dojutsu. C'est un véritable monstre, une montagne de muscle qui sauta sur Soni pour tenter de libérer le prisonnier et certainement de tuer le Hattori. Inaya, dégainant son sabre et poussant le Chuunin absorba le choc avec sa lame. Soni resta quelques secondes par terre, les yeux ébahis. Jamais encore on ne l'avait sauvé comme Inaya venait de le faire, jamais il n'avait éprouvé de la gratitude pour quelqu'un depuis près de six ans. Ce fut le cri de la Kunoichi qui le ramena à la réalité lorsqu'elle lui hurla de partir. Soni la remercia rapidement et leur souhaita bonne chance à tout les deux avant de partir à toute allure, le prisonnier avec lui.

La fatigue se faisait de plus en plus présente, les deux hommes avaient du mal à avancer et Soni savait que si lui pouvait tenir encore un peu, le prisonnier n'y arriverait pas, et la mission de l'équipe Hattori était de le ramener en vie à Suna. Soni ne pouvait pas se permettre d'échouer cette mission, pas après avoir laissé ses compagnons derrière lui, pas après qu'ils soient tous peut-être morts. Traînant le prisonnier en marmonnant quelques insultes à l'égard du terrain et du prisonnier, ils arrivèrent bientôt dans une plaine déserte, désolé, où régnait un énorme crâne à l'intérieur duquel on pouvait apercevoir les lueurs orangées d'un feu. Soni se méfia d'abord, mais qu'avait-il à perdre maintenant que le prisonnier était sur le point de lâcher à cause de la fatigue? Ils se dirigèrent donc vers le crâne et y entrèrent. Mauvaise idée. Là, assit à côté du feu, un étrange type aux long cheveux blancs, habillé en noir et dont le visage était transpercé par une cicatrice les regardait en souriant, avec une magnifique faux squelettique dans le creux de son coude.

L'ennemi:
 

Soni poussa le prisonnier en arrière avec force, l'éjectant du crâne.

-Cela fait longtemps que j'attends un manieur de faux digne de ce nom,
j'espère que tu seras à la hauteur.


-Je vais vous envoyer dans l'autre monde, toi et ta faux de mort!

Ainsi commença le combat de deux manieurs de faux.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Soni Hattori
Revenir en haut Aller en bas
Mako Murakami
Membre
avatar
Mako Murakami
Messages : 151
Date d'inscription : 06/03/2016

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Lun 12 Juin 2017 - 11:53
Décor:
 

Le soleil se levait lentement dans un resplendissant ciel bleu azur parcourut de quelques petits nuages en fin de vie. Il pointait le bout de son nez juste au dessus des falaises de grès, éclairant ce magnifique paysage de sa douce lumière dorée du matin. La roche prenait une teinte gris clair au soleil tandis que la face ombragée avait une couleur gris anthracite. Ce relief montagneux était en quelque sorte le dernier rempart avant l'immensité du désert. Au-delà de cette frontière naturelle, d'innombrables dunes de sable s'étendaient à perte de vue.

Inaya et Mako se rendait au sommet du plus haut pic, comme prévu lors du briefing de départ en cas de séparation des membres de l'équipe. Il avait été convenu à l'avance de se rendre en ce lieu et d'attendre autant que possible les shinobis manquants. Le genin de Suna connaissait bien les lieux. Plus il se rapprochait de son village, plus il se sentait à l'aise. Il ouvrait la voie d'un pas rapide et assuré. Il ne faisait pas encore trop chaud pour marcher et le chemin était dégagé et praticable. Une vraie petite randonnée agréable et sans danger. Les voyageurs avaient pour habitudes de faire escale au sommet pour profiter de la vue. Il y avait un peu en arrière, un petit campement joliment taillé dans le roc. Une paroi rocheuse habilement creusée, formait un petit auvent. Au sol, un bloc parfaitement rectangulaire servait de banc devant un socle rond pour faire un feu pour ceux qui avaient de quoi en faire. Mais il valait mieux ne pas trop se faire remarquer avec un panache de fumée visible à des kilomètres. Le campement était relativement sur. Le pic était en pente douce et régulière. Il n'offrait que peu de cachettes. On pouvait voir venir des ennemis de loin. Mais d'un autre coté, on se retrouvait pris au piège à son sommet. L'un dans l'autre, ce n'était ni un bon, ni un mauvais lieu de rassemblement. Il ferait l'affaire du moment qu'ils étaient discrets.

Inaya avait prit son tour de garde pour scruter les alentours. Il fallait dire que l'observation n'était pas l'avantage du borgne de Suna. La kunoichi et son dojutsu sensoriel était toute indiquée pour ce travail. De son coté, Mako avait fait l'inventaire de leurs ressources. Il avait rationné au mieux les vivres et l'eau en vue de l'éprouvante traversée du désert. Il était dans son élément quand il s'agissait de survie en milieu désertique. En vrai baroudeur, il en connaissait toutes les ficelles. Une fois les préparatifs terminés, il s'allongea sur le banc de pierre et ferma les yeux. Il n'avait plus que ça à faire, attendre, patienter, s'inquiéter. Il n'était plus maître de son destin. La réussite de la mission dépendait maintenant de tellement de paramètres inconnus. Autant en profiter pour se reposer. Le stress et la fatigue n'étaient jamais de bon conseillers.

Attendre, patienter, s'inquiéter...



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦




Mako Murakami
Revenir en haut Aller en bas
Soni Hattori
Modérateur
avatar
Soni Hattori
Messages : 252
Date d'inscription : 08/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Lun 19 Juin 2017 - 18:46
Lorsque Soni avait éjecté le prisonnier hors du crâne, se dernier s'était cogné la tête contre un rocher et avait perdu connaissance. Une chance pour le Hattori qui avait peur qu'il essaye de s'échapper lorsqu'il combattrait ce mystérieux homme à la faux squelettique. Longtemps les deux manieurs de faux restèrent face à face, s'évaluant l'un l'autre juste en se regardant droit dans les yeux. Soni le visage sans émotion, le mystérieux homme aux habits noirs un sourire aux lèvres et l'air malicieux. Ils étaient tous deux prêts à se battre, et bien que le combat n'est pas encore physiquement commencé, mentalement les deux protagonistes étaient déjà entrain de lutter ardemment l'un contre l'autre dans ce jeu de regard qui semblait durer une éternité. C'est Soni qui se décida à attaquer le premier, envoyant un Kunai sur son adversaire qui l'esquiva d'un simple mouvement de tête. Les deux adversaires prirent leur faux.

-Je ne saurai combattre un manieur de faux sans me présenter. Hisan Gure,
faucheur d'arme et mercenaire.


-Soni Hattori, Chuunin d'Oto et grand manieur de faux.

Hisan fit tournoyer sa faux et commença un enchaînement de coups rapides et précis, que Soni put contrer assez facilement en vue de la prévisibilité de son adversaire. Les deux faux tournoyaient, s'entrechoquaient, fendaient l'air sans fin tandis que leur manieurs se regardaient toujours droit dans les yeux tels de fiers guerriers ne voulant pas donner la victoire à l'autre. Au bout d'un certain temps, voyant que le combat ne donnait rien, Hisan recula et, après avoir effectué quelques Mudras rapides, prononça quelques paroles: "Bukimi-Gun No Jutsu". Devant Soni s'éleva alors une armée squelettiques. Une soixantaines de squelettes, épées au poing, sortirent de terre et se mirent à marcher en rang, parfaitement coordonnés, vers le Hattori. Ce dernier commença à les combattre avec ardeurs, faisant voler les épées dans les airs, massacrant ses ennemis à coup de faux violent, mais lorsque trois épées fendirent l'air vers lui et qu'Hisan bondit vers lui, faux à la main, Soni n'eut le temps que de désarmer les trois squelettes, et se prit le coup de faux dans la poitrine. Le Hattori recula de quelques pas, tête basse et main sur l'épaule. Il releva la tête, fier, et ôta sa main de son épaule. Son regard avait changé: la colère et la détermination se lisait dans ses yeux. A son tour d'utiliser ses propres techniques. Le Hattori arracha une motte de terre du sol et la balança sur la quinzaine de squelettes restant. Étrangement, ils ne disparurent pas, et tous ceux qui étaient auparavant tombés en tas d'os se relevèrent, recomposés. Soni comprit immédiatement et se mit à rire.

-Tu as réussi à créer un Genjutsu assez puissant pour que même la douleur de ton attaque sur mon épaule ne le dissipe pas à mes yeux, mais cela ne suffira pas!

Soni prit un Kunai dans son étui et, sous le regard ébahi de son adversaire, se fit une entaille dans la poitrine. Il exécuta ensuite quelques mudras et une aura verte claire apparut sur ses mains qu'il posa sur sa poitrine qui commença à guérir, bien que la plaie saignait toujours, trop grande pour que les talents de médecin de Soni ne lui permettent de la refermer entièrement. Les squelettes disparurent aux yeux du Hattori. Soni serra sa faux dans sa main droite et fonça vers Hisan qui fit de même. Pourtant, au dernier moment, Soni lança sa faux par terre, se baissa pour esquiver un coup de son adversaire et lui plaqua un Rasengan sur la poitrine avant de lui lancer trois Kunai: un alla se planter dans son épaule gauche, un autre dans le bassin et le dernier dans la poitrine. Pourtant, Avec une force physique et mentale étonnante, le manieur de faux se releva et retira les Kunai de son corps, les laissant tomber au sol.

Le regard des deux combattants changea. Le dernier assaut allait commencé, et ils étaient prêt à en découdre plus que jamais. Ils ne coururent pas cette fois, marchant simplement l'un vers l'autre, et lorsqu'ils furent à proximité, la vitesse à laquelle les coups furent portés fut impressionnante, et des étincelles jaillirent à chaque fois que les lames s'entrechoquèrent. Cette échange de coups dura bien une dizaine de minutes, et pourtant...Reculant légèrement, Hisan donna à Soni l'occasion qu'il attendait. Le Hattori fendit l'air et trancha le torse de son adversaire qui tomba au sol, le corps rouge de sang. Hisan savait qu'il était aux portes de la mort, et pourtant il souriait. Il était heureux.

-Soni...Hattori...Je...Je suis content que...Ce soit un manieur...de faux aussi puissant...que toi...qui me donnes la mort. Je n'ai pas...toujours fais les bons...choix...et j'en paye...le prix aujourd'hui.

-Pourquoi avoir fait ces choix alors?

-Parce que j'ai tout...Perdu.

-Moi aussi j'ai tout perdu, Hisan, et pourtant aujourd'hui je me bats pour le bien au lieu de me lamenter de devenir un vulgaire mercenaire. Tes talents sont grands,
tu aurais pu devenir un grand ninja. Ma famille est morte à Konoha sans que personne n'y face rien, j'ai rejoins Hebi, mais aujourd'hui je suis retourné dans la lumière.


-La lumière heinDit Hisan après un rire étouffé par ses toussotements douloureux.Le système Shinobi ta tout enlevé et tu continues à croire qu'il est la lumière. Je vais t'apprendre une chose que tout le monde sait, mais que personne ne veut admettre. Le bien et le mal n'existe pas. Il y a seulement le pouvoir.
C'est là la dictature que le système Shinobi a mit en place, cachée par des mensonges de bonté et de lumière. A présent prends ma faux, va-t-en d'ici et réfléchis bien à la suite de ta vie Soni Hattori.


Hisan prit un Kunai et s'égorgea, abrégeant ses souffrances. Soni fut troublé par ses paroles, lui rappelant celle d'Ashley Nitsu. Le Hattori venait de faire un choix. Il allait ramener ce foutu prisonnier à Suna, finir cette foutue mission et se décider à rejoindre l'Akatsuki.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Soni Hattori
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Paperasses :: Les rp et missions-
Sauter vers: