Une graine peut-elle germer dans la tête d'un fou? [PV Ashley]

 :: Paperasses :: Les rp et missions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Soni Hattori
Modérateur
avatar
Soni Hattori
Messages : 259
Date d'inscription : 08/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Lun 8 Mai 2017 - 17:31
Soni se trouvait accroupi, sur la branche d'un arbre. La branche d'un arbre à côté duquel il avait dû passer des centaines de fois sans s'en rendre compte, à l'époque où la joie était encore un mot présent dans le vocabulaire du jeune Hattori. A une, ou peut-être deux centaines de mètres s'étendait le village caché de la feuille, Konoha. Konoha....Son ancien village, là où il avait appris les rudiments de la vie d'un ninja, là où il était devenu genin pour la première fois, là où il avait rencontré ses anciens amis...Ceux même qui l'avaient trahi. Soni regardait son ancien village avec un regard mélangeant à la perfection haine et rancœur. Un regard qui en disait beaucoup sur les véritables intentions du Hattori. Mais pour l'instant, limité par sa puissance, il ne pouvait rien faire. Pourtant, sa haine avait diminué depuis son apprentissage du Mokuton avec Toranku, depuis qu'il avait senti qu'il pourrait devenir avec Zetsu, mais elle n'avait pas disparu. Elle était toujours présente dans son cœur, et elle le serait quoi qu'il arrive. Alors qu'il était perdu dans ses pensées, Soni entendit un bruit. Un bruit de pas, et un bruissement de feuilles. Un craquement de branche.

Le Hattori tourna sa tête vers l'origine du bruit. Au début, il ne vit rien, puis il regarda plus précisément et remarqua une femme. Elle devait certainement avoir un peu moins que l'âge du Shinobi aux cheveux blancs. Il ne l'avait jamais rencontré, et pourtant son visage lui semblait familier. Soni avait beau cherché, il n'arrivait à se rappeler où il avait le visage de cette femme...C'est alors qu'il eut un déclic: ce visage, il l'avait dans le bingobook, quand il l'avait lu alors qu'il s'ennuyait l'autre soir! C'était Ashley Nitsu, une criminelle très recherchée mais surtout très très puissante! Elle posséderait d'ailleurs un démon à queue enfermé en elle. Le Hattori savait qu'il ne pourrait pas tenir tête à cette femme, mais il se dit que ça pouvait être intéressant de s'amuser un peu. Enchaînant quelques Mudras, il utilisa le Mizu Bunshin et se cacha. Son Mizu Bunshin bondit discrètement sur la branche où se trouvait la criminelle, juste derrière elle.

-Une belle femme comme vous ne devrait pas se balader seul, surtout quand elle est hautement recherchée dans le monde entier, non?



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Soni Hattori
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Nitsu
Administrateur
avatar
Ashley Nitsu
Messages : 906
Date d'inscription : 01/08/2013

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
4000/4000  (4000/4000)
Lun 8 Mai 2017 - 18:20
Mes plans étaient net et précis. Konoha n'avait pas changé d'un pouce depuis la dernière fois. Je le voyais bien. J'avais eu raison de me faufiler dans la forêt. J'écrivais sur mon petit calepin les informations recueillis alors que je tenais dans mon autre mains une jeune Anbu. Il semblait tellement souffrant. Je le balançais contre un arbre, le laissant pour mort. Pourtant l'anbu bougea un peu et je me tournais vers lui dans un soupir tout en sortant son katana et ajoutais avec froideur "Tu aurais mieux fais de ne pas bouger. J'étais prête à te laisser en vie, une personne aussi jeune ne mérite pas de mourir".

L'anbu me regardait avec difficulté regrettant sans doute le fait d'avoir bouger. Je n'ajoutais rien, le transperçant de ma lame. J'étais las de devoir tuer parce que les gens étaient stupide. Mon dojutsu me permettait d'avoir beaucoup d'information sans le moindre effort. Sincèrement si l'anbu s'était tenu tranquille, je n'aurais même pas eu besoin de lever le moindre doigt. Pourtant je sentis un chakra non loin de moi. Je ne disais rien et continuais de marcher lorsque je remarquais la division de ce chakra, je ne pus retenir un sourire.

Cela aurait été efficace si mon dons ne me permettait pas de remarquer ce genre de détails. Je me tournais vers le clone de l'individu en baillant un peu. Je sortis les mains de mes poches en replaçant mes gants. En quelques secondes, je me trouvais derrière le vrai inconnu en ajoutant "Tu es intelligent mais encore faible". Je m'étirais un peu. Le déplacement instantané permettait beaucoup de choses dont surprendre son adversaire. J'aurais pu le tuer si je le voulais. Tout m'était si simple lorsque mon adversaire possédait ce niveau. J'étais passée par ici, aussi. Je comprenais tout ses agissements, je comprenais même pas son attitude et je ne lui en voudrais sans doute pas si il me crachait au visage.

J'étais une criminelle après tout et il l'avait bien souligné, j'étais recherchée. Cela faisait si longtemps que je ne prêtais plus intérêt aux regards que l'on portait sur moi. Je savais pour quoi je me battais et je défendais des valeurs qui étaient à mes yeux assez nobles pour tuer plusieurs centaines de personnes. Comme l'avait fais les pays entre eux, je voulais les détruire pour mener la haine dans leurs villages. Je penchais la tête vers son bandeau en fronçant les sourcils, le signe d'oto ? Je n'ajoutais rien et je m'appuyais à un arbre juste à côte en croisant les bras. "C'était intelligent de ta part, très prévenant. Evitez de prendre un risque inutile est une vertue très recherchée chez les shinobi." Je marquais une pause en rangeant mon carnet dans une de mes poches. "Que faites-vous à Konoha, shinobi d'Oto ?"



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Ashley Nitsu
Revenir en haut Aller en bas
Soni Hattori
Modérateur
avatar
Soni Hattori
Messages : 259
Date d'inscription : 08/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Lun 8 Mai 2017 - 19:24
Le meurtre de l'ANBU de Konoha par Ashley avait bien fait rire Soni. Il avait attentivement regardé le sabre s'enfonçant dans la poitrine du pauvre Shinobi du village caché de la feuille. C'était vraiment drôle de voir à quelle vitesse les gens pouvaient mourir pour un rien. Ah la cruauté de l'homme, le meurtre, la guerre, les conflits...Comment se divertir si tout cela n'existait pas, après tout? Et puis avouer que c'est quand même amusant de voir un pion du village qu'on déteste le plus se faire tuer sans raison apparente juste devant ses yeux. Soni trouvait tout cela amusant, mais ce qui l'inquiétait, c'est qu'il avait envoyé un clone, et que maintenant il remarquait que la Nitsu possédait un Dojutsu. Et le pire dans tout cela, c'est qu'il savait qu'elle s'appelait Ashley Nitsu, il aurait donc du se douter qu'elle posséder ce Dojutsu. Le Hattori avait agi en ne réfléchissant qu'à moitié, et il n'aimait pas ça du tout. Il c'était mis stupidement en position de danger. En quelques secondes, la Nitsu c'était retrouvé derrière le véritable Soni. Du déplacement instantané, impressionant, et le Hattori ne s'y attendait vraiment pas.

-Tu es intelligent mais encore faible

-En effet, c'est juste, je suis encore trop faible

Soni n'avait pas peur, et il était pourtant en grande position de faiblesse. Mais il savait que la Nitsu ne le tuerait pas. Si elle avait voulu le faire, elle aurait fait au moment de sa téléportation. Il lui aurait suffit de dégainer son sabre et de lui planter dans le dos au moment où elle était arrivé derrière le Hattori, mais elle ne l'avait pas fait. Soni se demandait bien pourquoi d'ailleurs, il avait créé un clone de lui pour se rapprocher de la criminelle, ce qui pouvait être considéré comme une action belliqueuse bien que ce n'était pas du tout l'intention du Shinobi aux cheveux blancs. La criminelle s'adossa un arbre et fit un "compliment" à Soni, compliment avec lequel le Hattori n'était pas d'accord. Il n'avait pas bien analysé la situation, et bien qu'il n'était pas allé directement au front, envoyé un clone contre un possesseur de Dojutsu pour le surprendre et d'une stupidité sans pareille.

-C'était intelligent de ta part, très prévenant. Evitez de prendre un risque inutile est une vertue très recherchée chez les shinobi.

-Ce n'était qu'à moitié intelligent. Ça l'aurait été entièrement si j'avais pris en compte votre nom de famille, le clan Nitsu, qui possède un Dojutsu. C'était une action stupide que d'envoyer un clone vous surprendre alors que vous possédez un Dojutsu.

La Nitsu rangea son carnet, tandis que Soni la regardait dans les yeux, avec son regard vide d'émotions.

-Que faites-vous à Konoha, shinobi d'Oto ?

-Je regarde la splendeur de Konoha avec l'espoir qu'un jour ce village soit mis à feu et à cendre, et que je sois au centre de la place publique entrain de rigoler, les bras ouverts, ma faux dans les mains. Je suppose que je peux vous dire ça sans que vous me livriez aux autorités supérieurs, puisque vous êtes vous même une criminelle, n'est ce pas?

Le Hattori observa pendant quelques secondes Ashley. Elle dégageait une aura calme, mais qui imposait le respect. Le Shinobi aux cheveux blancs savait qu'il était bien incapable de faire quoi que ce soit contre elle.

-Et vous, si je puis me permettre, que faites vous ici?

Soni souriait. Son regard était toujours vide d'émotion, mais lui, il souriait, comme amusé par cette situation plutôt ironique. C'était assez drôle en faite. Un Chuunin d'un village ninja et une criminelle hautement recherchée qui parlent sans se soucier du rang et du passif de l'un ou de l'autre.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Soni Hattori
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Nitsu
Administrateur
avatar
Ashley Nitsu
Messages : 906
Date d'inscription : 01/08/2013

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
4000/4000  (4000/4000)
Mar 9 Mai 2017 - 17:13
J'entreouvris la bouche pour lui répondre mais au lieu de cela, je ricanais un peu. Ce garçon était à la hauteur de mes attentes. Tout s'expliquait un peu plus clairement dans ma tête. La mission que j'avais rélleement étant de faire perpétuer la tradition. Il n'avait rien fait à la mort de l'anbu, il observait simplement pourtant, il avait été là depuis le début. Je préférais l'écouter en hochant la tête pour confirmer ses paroles. Il était encore plus lucide que je le pensais. Il avait l'intelligence pour tresser des stratégies restaient à savoir si il serait capable de les mettre en oeuvre. Il manquait encore d'expérience, je le ressentais bien puisque lui même se rendit compte de son erreur.

Je le savais mieux que personne d'autre, le temps semblait être ton meilleur ami lorsqu'il s'agissait de s'améliorer. Je croisais les bras pour continuer de l'écouter. J'étais surprise d'entendre ses projets pour Konoha. Je posais une main devant ma bouche en riant discrètement. Décidement, ce gosse serait parfait comme nouveau membre de l'akatsuki. Ses projets, son ambition et la haine qui lisaient dans ses yeux, c'était tout cela qui poussait un homme à rallier nos rangs. En réalité, le monde changerait uniquement si l'akatsuki reprenait son niveau. Si l'ancienne akatsuki était remplacé par une nouvelle, avec des projets encore plus définis que les notre, avec une histoire, avec un chef, avec un but, celon que nous avions tous, changer les villages, changer le système.

Il fallait mieux tout détruire pour mieux reconstruire. Son regard, celui sans émotion, je l'eus à une époque et il poussa vers un avenir aussi funeste que puissant, aussi rare que difficile. Je soupirais longuement lorsqu'il rétorqua ma question. "Je mets en place la destruction de ce village. Cela risque de me prendre un certain temps. J'avais besoin d'information et il semblerait que ma proie en possédait énormément." disais-je joyeusement satisfaite. Je l'observais avec calme avant de tirer sur ma cape qui couvrait ma nuque "Tu vois ça ? C'est la marque de l'akatsuki, celle qui a fait de nous des personnes puissantes. Les gens l'appellent la marque maudite mais peut-être n'est-pas elle juste le démonstration du changement ?"

Je gardais mon dojutsu actif, mes yeux habituellement bleus, devenaient blancs et noirs. J'ajoutais enfin "Même si tu connais l'existence d'un dons chez les Nitsu, tu n'étais pas en capacité de connaitre leurs pouvoirs. Je suis la seule Nitsu actuellement qui possède le dojutsu, l'héritage de ma famille. Tu n'avais aucune chance de savoir ce qu'il allait se passer." Je réfléchissais un temps avant de lui demander avec calme "Comment t'appelles-tu ?" Le silence de la fôret convenait assez pour ce genre de discussion. Konoha tombait doucement et Ishi avec. Pour mon ami ça ne me faisait pas plaisir mais pour mon avenir et celui du monde, ce n'était qu'un juste retour des choses. Plus je discutais avec ce jeune homme et plus je me disais que dans quelques temps, l'akatsuki renaîtra et il en sera peut-être la cause. "Pourquoi cherches-tu à détruire Konoha ? Car, ton vœu, si tu le souhaites, nous pouvons le réaliser... Même voir, tu pourras le voir naitre de tes propres mains."



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Ashley Nitsu
Revenir en haut Aller en bas
Soni Hattori
Modérateur
avatar
Soni Hattori
Messages : 259
Date d'inscription : 08/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Mer 10 Mai 2017 - 14:42
Ashley rigola aux paroles de Soni. Sûrement avait-elle le même but que le Chuunin, et cela l'amusait. Soni sourit. Si c'était en effet le cas, une alliance avec une femme aussi puissante qu'Ashley Nitsu ne pourrait être que bénéfique, mais mieux fallait-il ne pas se précipiter et continuer cette discussion qui semblait amusé à la fois la criminelle et le Chuunin. Il faut dire que cette situation ainsi que la situation était drôle. Soni s'amusait de voir la criminelle hocher la tête à chacune de ses paroles, comme s'il elle-même s'amuser à analyser les propos du Shinobi aux cheveux blancs. Mais ce qu'elle ne savait pas, c'est que Soni analyser toujours les personnes qu'il avait en face de lui, et il s'amusait beaucoup à lui aussi  scruter et à analyser la Nitsu. Mais malheureusement pour le Hattori, la Nitsu avait de l'expérience, plus que lui, et elle était plus difficile à analyser que lui-même ne l'était. Après avoir croisé les bras, la Hattori se mit à rire légèrement quand Soni lui exposa son projet pour Konoha. Ça se confirmait très nettement, Ashley en voulait aussi à Konoha. Cela amusa Soni qui se dit que peut-être bientôt, le Konoha actuel ne sera plus. Vous ne pouvez pas savoir la sensation que cela procure de savoir que votre rêve va être accompli!

-Je mets en place la destruction de ce village. Cela risque de me prendre un certain temps. J'avais besoin d'information et il semblerait que ma proie en possédait énormément. Tu vois ça?Dit-elle en tirant sur sa cape -Tu vois ça ? C'est la marque de l'akatsuki, celle qui a fait de nous des personnes puissantes. Les gens l'appellent la marque maudite mais peut-être n'est-pas elle juste le démonstration du changement ?"

-Et bien, et bien, tu veux donc détruire Konoha, cela m'amuserait beaucoup de voir le spectacle de Konoha à feu et à cendres, mais cela m'amuserait encore plus d'être au milieu du village quand cela se passera, ma faux à la main, déchirant le corps de quelques Shinobi de ce village maudit. Soni ne put s'empêcher de sourire en même temps qu'il prononçait ces mots -La démonstration du changement? Il y a bien une raison pour que les gens la nomment marque maudite, je suppose? Mais sûrement les gens sont-ils trop sensibles, ou simplement pas assez intelligent pour comprendre que le changement nécessite la mort de gens innocents...Mais pourquoi me montres-tu cette marque?

-Même si tu connais l'existence d'un dons chez les Nitsu, tu n'étais pas en capacité de connaitre leurs pouvoirs. Je suis la seule Nitsu actuellement qui possède le dojutsu, l'héritage de ma famille. Tu n'avais aucune chance de savoir ce qu'il allait se passer.
Comment t'appelles-tu ?


Tout était silencieux. La forêt semblait écouter la conversation de la criminelle et du Chuunin avec une concentration et un calme exemplaire. Soni rigola légèrement, son nom n'avait aucune importance pour tout dire. Il ne contenait que les souvenirs d'une ancienne vie qu'il fallait mieux oublier. Bientôt, Konoha tomberait, le Hokage avec, et tout ce que Soni souhaitait voir mort. Bientôt, le projet qu'il entretenait depuis près de six ans serait mis en oeuvre. Bientôt, ce magnifique et paisible petit village serait découpé par la faux du Hattori, et Soni se réjouissait de voir ce moment arrivait de plus en plus vite, bien qu'il était encore assez loin. Et Soni venait de trouver une potentielle alliée, et pas n'importe laquelle, une potentielle alliée de taille.

-Mon nom n'a que peu d'importance, mais si tu tiens vraiment à le savoir...Je m'appelle Soni Hattori.

-Pourquoi cherches-tu à détruire Konoha ? Car, ton vœu, si tu le souhaites, nous pouvons le réaliser... Même voir, tu pourras le voir naitre de tes propres mains

-Ce village m'a trahi, il n'a rien fait quand les miens mouraient alors que j'avais donné ma vie à ce village, et il mourra pour cela. Insinuerais-tu que tu pourrais m'aider à concrétiser ce projet, Ashley Nitsu?

Le Hattori continua de regarde la criminelle dans les yeux, avec son visage dénué de toute émotion. Puis Soni se mit à rire doucement. Un rire carnassier, sadique, presque démoniaque.

-Car si c'est bien le cas, je risque de beaucoup m’amuser à découper les têtes des gentils gens de Konoha !




♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Soni Hattori
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Nitsu
Administrateur
avatar
Ashley Nitsu
Messages : 906
Date d'inscription : 01/08/2013

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
4000/4000  (4000/4000)
Dim 21 Mai 2017 - 13:40
Je fis un pas vers lui, d'un air tranquille voir nonchalant. Konoha m'avait fais grandir mais m'avait détruit. Il m'avait trahis, trahis ma famille entière, séquestrer ma soeur et mise à mort mon frère. Jamais, je l'oublierais. Pourtant leur hokage était un ami, un excellent ami qui une fois me détestait. Je pouvais le comprendre finalement. Après tout ce que je montrais au monde, après tout ce que je détruisais avec l'akatsuki comment ne pas me haïr ? Ishi vit Ashley disparaître, dans le sang et la haine. je n'imaginais pas la douleur que cela devait être. je n'imaginais pas ce qu'il avait subi en me voyant sombrer doucement. Malgré ces paroles, malgré cette idée que mon ami était là, à sa tête de ce village. Je tenais à ma vengeance, je tenais à ouvrir à ce village la liberté qu'il méritait et surtout et avant tout, la vérité.

Je hochais la tête comme pour dire que j'entendais ce qu'il me disait. Soni Hattori, il était temps que quelqu'un prenne notre relève. La guerre, je l'avais faite, je sortais les armes pour notre survie, pour cette génération, pour ce gamin se présentant devant moi, sans crainte. Les gens me craignaient mais lui ne semblait pas troubler par ma présence. Je ne disais rien et je l'écoutais avec attention. Je remarquais cette flamme, cette flamme qui voulait me dire que dans quelques temps, ce gamin sera prêt. Son rire m'étonna un peu. Il y avait une certaine instabilité chez cet homme qui pouvait être autant un avantage qu'un problème.

Je le savais bien. J'avais passé une année entière au côté de Seiya, après tout. Je fermais les yeux comme pour me concentrer. "Ce que je dis, c'est que j'ai le pouvoir de t'offrir ce que tu souhaites. Reste à savoir si toi, tu le possèdes ?" Je marquais une pause comme pour réflechir et ajoutais "Que connais-tu de moi ? Sais-tu ce que j'ai fais ? A quelle organisation j'appartenais ? La pensée que je représentais ?" Je fermais les yeux pour sentir le vent me caressait ma peau. Une agréable sensation égal à cette agréable journée. J'étais vraiment concentrée sur cette discussion mais je devais tout de même surveiller nos arrières.

"Je ne joue pas dans la cours des enfants. Regarde ce système, ce monde sera vouer à l'échec si il continue dans un système tenu par la haine. Les villages chassent les criminelles mais pour quel raison ? Comment ose-t-il s'en prendre à des personnes qui font exactement la même chose qu'eux mais contre eux ? Tout ce que j'ai fais n'était en rien criminelle. Je leur ai montré à quel point leurs systèmes étaient bancales. La guerre, si nous l'avons gagner, c'est parce que les criminelles étaient là. C'est amusant de voir que sans nous, ils auraient perdu cette guerre. Et ils osent être encore fiers ? Ils osent dire Nous avons survécu à cette guerre ?" Je riais soudainement en hochant les épaules.

"On nous proclame criminelle lorsqu'on s'impose au pouvoir actuel. Il est beau ce système n'est-ce pas ? Un système dans lequel on nous interdit de penser sans risque d'être vu comme un paria. Mais ne penses pas que tu es seul lorsque tu pars de ton village, tu ne le seras jamais. Tu n'as pas idée du nombre de personnes qui pensent de la même manière que moi ou que toi." Je m'étirais un peu, détendue. Ce combat je le menais depuis si longtemps qu'il y avait beaucoup de choses que je compris. Beaucoup de moments que changeait absolument toi de ma pensée et surtout Aeon qui apaisait ma haine, qui apaisait mon envie de vengeance.

Ce n'était plus à moi d'organiser la tombée de Konoha mais à la nouvelle génération. C'était à eux de décider de changer le système comme nous l'avions fais. "La question étant, veux-tu changer ce système dans lequel tu t'es sacrifié, dans lequel ta famille a été massacré sous aucun pretexte véritablement valable ? Veux-tu un futur meilleur pour les générations qui seront ta suite ? Ne voudrais-tu pas empêcher quiconque de souffrir comme tu l'as fais ? Tu as le choix, Soni Hattori. Le choix de prendre les armes et de les tourner vers ton véritable ennemi." Je montais en haut d'un arbre, assise sur une branche. Je balançais mes jambes comme une petite enfant, j'observais les réactions du jeune homme en attendant de voir ce qu'il serait capable de répondre.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Ashley Nitsu
Revenir en haut Aller en bas
Soni Hattori
Modérateur
avatar
Soni Hattori
Messages : 259
Date d'inscription : 08/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Jeu 25 Mai 2017 - 14:24
Soni n'avait pas peur. Ashley s'avança d'un léger pas vers lui. Cette femme aurait pu le tuer sur le champs, mais le Hattori n'avait pas peur. Pourquoi craindre quelqu'un qui ne lui avait encore rien fais alors que cette personne aurait pu le tuer à plusieurs reprises? Des images défilèrent dans la tête du Shinobi aux cheveux blancs. Pas des souvenirs, non, seulement des rêves. Le rêve qu'un jour Konoha sera à mis à feu et à cendre. Et le rêve que quand cela se produira, la cause sera Soni. Le rêve que Soni sera là, au milieu du village caché de la feuille, brandissant sa faux haut dans les airs, dégoulinantes du sang des Shinobi de Konoha. Dégoulinante du sang de ce qui furent ses amis et qui ne sont aujourd'hui plus rien pour lui que des ordures à éliminer le plus vite possible et dans la plus grande souffrance possible. Dit comme cela, on pourrait penser que le Shinobi aux cheveux blancs était fou, mais chaque Homme à un grain de folie en lui, et comment ne pas devenir fou après avoir assisté au massacre de sa famille pendant que le Hokage se prélassait dans son bureau alors qu'il se prétendait ami de Soni? Parfaitement ridicule.

Soni se demandait malgré tout si l'Akatsuki était une bonne alternative. Il n'avait pas peur de tuer, il l'avait déjà fais à plusieurs reprises et il y a cinq ans, il n'avait pas hésité à rejoindre Hebi, mais qu'est ce que cette organisation lui avait apporté? Rien du tout. Non, il n'hésitait pas à cause de la peur. Il hésitait à cause d'Oto. Il hésitait à cause de Zetsu. Non pas qu'il portait une affection grandissante envers Oto, mais ce village l'avait accueilli les bras ouverts, sans lui demander son passif, sans le juger...Et Zetsu était devenu son ami, il avait réussi à tisser un lien avec le Uchiha en accomplissant plusieurs missions avec lui. Il ne pouvait pas prendre à la légère la décision de laisser tout cela derrière lui, mais il faut bien avouer que l'idée de rejoindre l'Akatsuki pour détruire Konoha et fonder un nouveau monde où régnerait une justice bien réelle et non illusoire comme celle qui régnait actuellement sur le monde était vraiment alléchant.

-Ce que je dis, c'est que j'ai le pouvoir de t'offrir ce que tu souhaites. Reste à savoir si toi, tu le possèdes ?Ashley marqua une pause. -Que connais-tu de moi ? Sais-tu ce que j'ai fais ? A quelle organisation j'appartenais ? La pensée que je représentais ?

En réalité, Soni ne savait pas grand chose d'Ashley Nitsu. Seulement ce que des Shinobi portant sûrement une haine prononcée à l'égard d'Akatsuki avait écrit sur elle dans le Bingo Book, liste des grands criminelles et des personnes ayant une grosse somme d'argent sur leur tête.

-En réalité je ne sais de toi que ce qu'il y a écrit sur les pages du Bingo Book. Une dangereuse criminelle qui posséderait Gobi en elle et qui serait le bras droit du chef de la Lune Rouge. Et je suppose que pour l'instant, cela est suffisant, n'est ce pas?

Soni plongea son regard vide d'émotions dans celui de cette mystérieuse femme. Non il n'allait pas activer de Sharingan, non il n'allait pas plonger Ashley Nitsu dans un puissant Genjutsu. Le Shinobi aux cheveux blancs était parfaitement incapable de faire l'un ou l'autre. Il cherchait simplement quelque chose dans le regard de cette femme. Les yeux sont souvent bien plus bavards que les bouches. Et Soni avait appris à entendre les paroles des yeux. Il vit dans les yeux de cette femme une haine évidente envers Konoha, mais les pupilles de la Nitsu n'étaient pas très bavardes.

-Si je possède quoi? La puissance? C'est là une quête perpétuelle, mais tu ne seras pas déçu de moi. La haine? En cinq ans, elle a eus le temps de mûrir et de se transformer en violente envie de détruire Konoha et de maître en place sur ce monde une justice réelle, différente de la justice illusoire qui règne actuellement.

-Je ne joue pas dans la cours des enfants. Regarde ce système, ce monde sera vouer à l'échec si il continue dans un système tenu par la haine. Les villages chassent les criminelles mais pour quel raison ? Comment ose-t-il s'en prendre à des personnes qui font exactement la même chose qu'eux mais contre eux ? Tout ce que j'ai fais n'était en rien criminelle. Je leur ai montré à quel point leurs systèmes étaient bancales. La guerre, si nous l'avons gagner, c'est parce que les criminelles étaient là. C'est amusant de voir que sans nous, ils auraient perdu cette guerre. Et ils osent être encore fiers ? Ils osent dire Nous avons survécu à cette guerre ? On nous proclame criminelle lorsqu'on s'impose au pouvoir actuel. Il est beau ce système n'est-ce pas ? Un système dans lequel on nous interdit de penser sans risque d'être vu comme un paria. Mais ne penses pas que tu es seul lorsque tu pars de ton village, tu ne le seras jamais. Tu n'as pas idée du nombre de personnes qui pensent de la même manière que moi ou que toi

-En réalité, le monde entier est criminel. Vous êtes des criminels aux yeux du système Shinobi, les dirigeants du système Shinobi sont criminels à vos yeux...La véritable question n'est pas est ce qu'ils auraient survécus à cette guerre sans Akatsuki,
nous savons déjà la réponse, et c'est nom. La véritable question est: est ce que Akatsuki aurait survécu sans eux à cette guerre? je pense que la réponse est non. Ce qui à fait que le monde à survécu à cette guerre, c'était l'alliance inattendue de deux grandes puissances en conflit. Mais je suis en accord avec tes idées, Ashley Nitsu. Simplement la haine invoque la haine qui à son tour invoque la haine. Vous voulez détruire le système Shinobi en attaquant les villages. Dans ces combats, des gens perdront leur famille. Ces gens deviendront comme toi et moi, et certains grossiront les rangs de l'Akatsuki, et ils auront certainement raison. Mais d'autres grossiront les rangs du Système Shinobi, vouant une haine sans fin à Akatsuki qui a tué leur famille, et eux aussi, au final, auront raison, et comment leur en vouloir? C'est là une boucle infernale. Et ma seule question sera: est ce que si je donne ma confiance à l'Akatsuki, l'Akatsuki pourra-t-elle détruire cette boucle infernale de la haine?


Soni pensait ce qu'il disait. Il n'avait pas dis ça à la légère, sortant un long discours tout préparé. Non, il pensait réellement ce qu'il disait. Le monde avait grand besoin d'être changé, mais comment détruire cette boucle infernale de la haine? pouvait-elle seulement être détruire? C'était là une question qu'il fallait se poser.

-La question étant, veux-tu changer ce système dans lequel tu t'es sacrifié, dans lequel ta famille a été massacré sous aucun prétexte véritablement valable ? Veux-tu un futur meilleur pour les générations qui seront ta suite ? Ne voudrais-tu pas empêcher quiconque de souffrir comme tu l'as fais ? Tu as le choix, Soni Hattori. Le choix de prendre les armes et de les tourner vers ton véritable ennemi

Cette réponse agaça fortement le jeune Hattori qui serra les dents, et sur un ton énervé il répondit.

-Bien sûr que je le veux! J'ai tout donné à Konoha, pour recevoir quoi en échange? Le massacre de ma famille! Regarde mes yeux Ashley Nitsu, qu'est ce que tu y vois? La haine, sans autres émotions, seulement une haine profonde qui tiraille au fond de moi. Mais une lueur naît dans cette haine, car à Oto j'ai rencontré des personnes qui m'ont accepté comme je suis. Zetsu, Toranku... Soni se calma.-Excuse moi,
je suis désolé...Oui, je suis prêt à prendre les armes. Mais simplement...Me laisseras-tu le temps d'y réfléchir plus longuement? Et avant toute chose, apporte moi ta réponse, Akatsuki est-elle assez forte pour détruire la boucle infernale de la haine sans l'attiser encore plus?








♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Soni Hattori
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Nitsu
Administrateur
avatar
Ashley Nitsu
Messages : 906
Date d'inscription : 01/08/2013

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
4000/4000  (4000/4000)
Lun 29 Mai 2017 - 23:09
Je souriais à ces propos. L'idée grandira dans son esprit et jamais ne fanera. Personne n'était là pour me guider, personne n'avait tendu la main jusqu'à l'akatsuki, personne ne m'avait laissé le choix et personne ne m'avait autorisé d'être ce que je voulais, sans chaines, sans lois. La seule lois que je me devais de respecter était celle contre la trahison, le reste, peu importait, si d'autres existaient personne n'osait me les imposer. J'étais plus libre que je ne l'avais jamais été. Akatsuki m'offrit l'asile que je réclamais depuis mon plus jeune âge, depuis le massacre de ma famille. Les images ne partaient pas malgré le temps et les attaques, malgré les morts dont j'étais responsable.

Rien ne s’effaçait et s'était étrange de me rendre compte que plus personne ne contrôlait tout cela, pas même moi. Je haussais les épaules à sa question. Ses paroles étaient juste, elles me faisaient penser à Aeon finalement. Avais-je trouver notre suite ? J'étais persuadée que c'était le cas, qu'un jour, Soni viendra dans nos rangs ou peut-être dans les siens. Je m'étirais en l'écoutant avec attention.

"L'akatsuki n'est plus. Ses rangs ont été divisés. Nous avions accomplis une part des choses et on estime que nous avons méné notre guerre dans les deux sens de ce terme. Mon surnom a été la prodige dès mes débuts. Pourtant, je serais incapable de gagner face à mon ancien chef. J'y arriverais sans doute un jour. N'oublie jamais que personne n'osera lever le petit doigt si ils te sont inférieurs. Que crois-tu ? Pourquoi je peux me promener ainsi sans la moindre crainte ? Aujourd'hui, personne n'atteindra notre niveau mais j'espère que tu y arriveras et que ce jour-là tu en ferras bon usage ! Rappelle-toi de mon nom, un jour tu apprendras la vérité sur moi."

Je marquais une pause, tout en écrivant sur mon petit carnet. Je semblais griffonner quelques choses comme un dessin. Je lui montrais rapidement. C'était l'intégralité de la protection de Konoha, la position des gardes, la position de l'hokage, les défenses et les sortis du village, tout y était, au moindre détails. Je refermais mon carnet avec calme en ajoutant enfin... "Nous possédons la puissance pour anéantir cette boucle. La haine engendre la haine. Tout nos choix n'ont jamais été simple à prendre. Et dans un sens, j'espère qu'un jour, quelqu'un prendra de nouvelles décisions et peut-être même des meilleurs. Tout cela ne tient plus de nous, plutôt de vous, cette nouvelle génération qui nous suive. C'est à toi de te poser cette question... Veux-tu détruire cette boucle infernale ?"

Je commençais à marcher vers le soleil tombant. Moi aussi, je devais me rentrer. Quelqu'un m'attendait, quelques parts dans les terres occupées par nos anciens membres où aucune personne n'était considérée comme criminel. "Si tu doutes de ce qu'a accomplis Akatsuki tu devrais jeter un oeil à Kumo ou Iwa. Un jour, tu comprendras..." Je continuais de me l’éloigner de lui, un petit sourire aux lèvres. Je tenais un papier sur les doigts "Si un jour, tu souhaites devenir plus puissants et prendre la cape de l'akatsuki, appelle-moi, je t'entendrais. Ou tu peux aussi aller ici, sur ce papier est marqué un lieu, j'y serais. Et si un jour, tu souhaites avoir ce papier de Konoha, celui qui te permettra d'anéantir ce village, alors tu viendras à moi !" Je lâchais le papier et je disparus en une fraction de seconde avant même que le papier eut le temps de tomber au sol. Le monde grandira avec toi, Soni Hattori.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Ashley Nitsu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'armée d'Haïti est-elle soluble dans la démocratie ?
» Que ce cache-t-il dans ce briquet ? (terminée)
» Comme quoi, la peinture a aussi du bon [PV Masaki]
» C'est ainsi qu'elle entra dans ma vie [Ashlyn] TERMINE
» Cimetière de Godric's Hollow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Paperasses :: Les rp et missions-
Sauter vers: