Entraînement Maîtrise d'Arme

 :: Paperasses :: Les rp et missions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Soni Hattori
Modérateur
avatar
Soni Hattori
Messages : 259
Date d'inscription : 08/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Sam 20 Mai 2017 - 23:08
Entraînement Maîtrise d'Arme 4 (c'est mon premier à Oto mais j'en avais déjà fais 3 avant mon retour)

Soni était devenu puissant, beaucoup plus qu'au par avant. Il était à présent très rapide, résistant et sa force physique était bonne, voir très bonne. Décidant de lui même que dans ces trois domaines, il était devenu assez fort, il fallait à présent qu'il s'entraîne dans un autre domaine: le maniement de sa faux, Shi. Le nom de son arme signifie mort, et le Hattori devait rendre ce nom réaliste, il devait faire un sorte que tous ses ennemis croisant sa faux meurent. Le Shinobi aux cheveux blancs s'habilla, prit sa faux (je me répète sûrement) et sortit de sa maison. Il était quatorze heures. Soni préférait s'entraîner le matin, mais il ne s'était pas réveillé aujourd'hui et il était donc forcé de s'entraîner l'après-midi. Hors maintenant, il connaissait un terrain où il pourrait s'entraîner tranquillement: le secteur 4, dont Toranku lui avait donné un double de la clef lors de leur dernier entraînement. C'est donc vers là-bas que le Shinobi aux cheveux blancs se dirigea.

Il arriva bientôt devant le grillage rouillé. Ouvrant la porte dans un grincement horrible grâce à sa clef, Soni rentra dans l'ancien terrain d'entraînement à présent abandonné, apparemment maudit. Soni rigola légèrement en se disant que certaines personnes que ce lieu était maudit seulement parce qu'un massacre y avait eut lieu, n'importe quoi. Les massacres façonnent l'esprit de fer des Shinobi, et les poussent à devenir plus forts. Soni en était la preuve vivante: jamais il ne serait devenu si fort s'il n'avait pas cette violente envie de vengeance, jamais il ne serait devenu aussi fort s'il n'avait pas envie de détruire ce satané village de Konoha. Le Hattori marcha tranquillement jusqu'à arriver un peu plus loin, de sorte que vraiment personnes ne puisse le déranger. Il sortit sa faux et commença à courir, s'entraînant à faire des mouvements farfelus avec sa faux en donnant des coups tranchants à plusieurs arbres qui résistaient tant bien que mal aux assauts incessants du Hattori. C'est alors qu'une dizaine d'individus portant des sabres basiques entourèrent le Shinobi aux cheveux blancs. Ils portaient tous des bandeaux avec des symboles différents, mais à chaque fois, le symbole était barré. Des Nukenin. Celui qui semblait être le chef du groupe (il portait deux sabres et portait une tenue de Chuunin).

-Regardez moi ça les gars, un imbécile qui fait mumuse avec une faux!
Ta maman ne ta jamais appris à ne pas jouer avec les objets tranchants?


Ils s’esclaffèrent tous dans un rire sonore qui résonna dans toute la forêt. Seul Soni resta muet. Il attrapa sa faux par la chaîne et la propulsa à grande vitesse, tuant d'un coup sec un Nukenin. Les neuf autres sortirent leur sabre.

-Puis-je savoir comment des imbéciles comme vous ont réussi à rentrer ici?

-Pour des Shinobi de notre trempe, c'est un jeu d'enfant! Liquidez-le les gars!

Les neuf Nukenin, sabre en main, foncèrent sur le Hattori. Ce dernier en tua deux d'un rapide coup de faux, esquivant tant bien que mal avec grande vitesse et grande agilité les nombreux coups de sabres. Un Nukenin lui fonça dessus, donnant un coup partant d'un haut à droite et tentant de le tranchant vers le bas à gauche. Son mouvement fut arrêté dans une effusion de sang: Soni avait coupé la main du Nukenin qui, surprit, ne put esquiver le coup de faux qui lui trancha la tête. Il n'en restait plus que six, dont le chef de la bande. Trois se placèrent en triangle autour du Hattori avant de l'attaquer par trois points. Attrapant sa faux par la chaîne, Soni se mit à tourner sur lui même, permettant à sa faux de découper ses trois imbéciles. Les deux autres lui foncèrent dessus de front, grave erreur. Esquivant un premier coup de sabre, il rétorqua par un coup de coude à la tempe qui assomma son adversaire avant de trancher le torse du deuxième, faisant gicler beaucoup de sang sur son visage. Cela rappela la mort de ses parents à Soni qui rentra dans une sorte de transe, et fonçant sur le chef de la bande, il le découpa en plusieurs morceaux dans un incessant carnage à base d'incessants coups de faux. Lorsque l'homme assommé et le chef de la bande ne furent plus qu'une bouillie de sang et des membres éparpillés, Soni rentra chez lui, remerciant les cadavres pour se divertissant entraînement à la faux.






♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Soni Hattori
Revenir en haut Aller en bas
Natsume Uchiha
Administrateur
avatar
Natsume Uchiha
Messages : 1370
Date d'inscription : 19/05/2014

Fiche du shinobi
Grade: Genin
Point de vie:
500/500  (500/500)
Points de chakra:
500/500  (500/500)
Sam 20 Mai 2017 - 23:30
Validééééé ! +10 :3
Natsume Uchiha
Revenir en haut Aller en bas
Soni Hattori
Modérateur
avatar
Soni Hattori
Messages : 259
Date d'inscription : 08/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Dim 21 Mai 2017 - 20:43
Entraînement maîtrise d'arme 5


Le petit massacre qu'avait commis Soni hier après-midi lui avait mis en tête que se battre à la faux était un excellent moyen de vaincre tous ses adversaires en les découpant en morceaux. C'est pour cela que le Hattori avait décidé que ses prochains entraînements se concentreraient uniquement sur le maniement de sa faux, Shi. Son nouveau lieu d’entraînement de prédilection étant le Secteur 4, il se rendit là-bas, ouvrant la porte dans un grincement tonitruant. Il pénétra à l'intérieur, et referma le grillage, cherchant quelque chose de bien précis: un fauve pour le combattre. Alors qu'il marchait dans la jungle entourée par les grillages rouillés, un tigre sauta sur le Shinobi aux cheveux blancs. Parfait, exactement ce qu'il cherchait. Soni esquiva de justesse l'attaque du fauve qui revint à l'assaut en courant. Agrippant la chaîne de sa faux, le Hattori entoura le fauve avec et exerça une pression qui empêcha le tigre de bouger. Maniant avec habilité la chaîne, Soni n'eut aucun mal à faire en sorte que la pointe de son arme se plante droit dans le droit du faux. Le Hattori déroula la chaîne et attrapa sa faux par le manche, continuant son chemin, laissant le tigre blessé, mais pas mort.

Bientôt, le Shinobi aux cheveux blancs arriva au milieu du Secteur 4. Cela faisait peut-être des années que le massacre des Chuunin avait eut lieu, mais cet endroit puait toujours la mort. Peut-être était-il en effet maudit? Non, impossible, c'est ridicule. C'est alors que l'atmosphère devint glaciale. Un frisson parcourut le dos du Hattori. Une douce mélodie se fit entendre et une voix féminine s'éleva dans les arbres, portait par le vent. Soni regarda autour de lui, mais il n'y avait rien. Non, c'est ridicule, cet endroit ne pouvait être maudit! Pourtant il faisait de plus en plus froid, et les ombres des arbres se mirent à danser et à se rapprocher de Soni dont le coeur commença à se serrer. Il ne pouvait rien faire! Soni ne voulait pas à croire à cette absurdité de malédiction, mais il n'avait pas le choix, le lieu était bien maudit...Mais non! C'est alors que le Shinobi aux cheveux blancs eut un déclic. Il s'entailla le bras avec sa faux et tout redevint normal d'un coup. Les ombres redevinrent normal, et la température elle aussi. Un Genjutsu!

-Montre toi, toi qui ose t'amuser des morts!

C'est une jeune femme portant une flûte qui descendit d'un arbre en applaudissant. Soni comprit immédiatement que c'était le son de la flûte qui l'avait envoyé droit dans un Genjutsu.

-Bravo, résister ainsi à mon Genjutsu! Mais goûte à ça!

Des dizaines de clones d'eau apparurent, mais Soni les balaya en envoya sa faux grâce à la chaîne avant de foncer sur la jeune femme qui transperça Soni avec un sabre. Nuage de fumée...Un clone! Soni était derrière la femme et lui trancha la gorge.

-This is the end...

Sur ce, Soni rentra chez lui.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Soni Hattori
Revenir en haut Aller en bas
Soni Hattori
Modérateur
avatar
Soni Hattori
Messages : 259
Date d'inscription : 08/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Lun 22 Mai 2017 - 17:56
Entraînement maîtrise d'arme 6

Une mission avait aujourd'hui était confiée à Soni. Des types louches organisés secrètement des tournois de manieurs d'armes, dont les affrontements étaient des combats à mort et le prix de ces tournois des armes magnifiques. Manque de bol pour eux un genin, malheureusement ou heureusement selon par les yeux de qui on voit ça, le genin était trop faible pour intervenir. C'était donc à Soni qu’incombait la tâche d'arrêter ces petits tournois ridicules, mais le mieux dans cette histoire, c'est que le Shinobi aux cheveux blancs avait le droit de tuer ses ennemis si cela se montrait nécessaire. Sa faux dans le dos, le Hattori se dirigea vers le lieu qui lui avait été indiqué. Il arriva bientôt, sans se faire repérer bien sûr. Les combats n'avaient pas encore commencé. Ils allaient avoir lieu dans un petit espace dégagé, sans arbre, au beau milieu de la jungle. Un rectangle d'environ quinze mètres sur vingt mètres. Un gars musclé, chauve, allure et habits de gladiateur, qui se trouvait au milieu de l'espace dégagé prit la parole, s'adressant aux quatorze types, portant tous des habits de combats et des armes, qui l'entouraient.

-Tous les participants sont là?!Gueula-t-il

Entrant dans l'espace dégagé, Soni prit la parole. Il avait prudemment laissé son bandeau d'Oto chez lui, avant qu'on ne découvre pas qu'il était en réalité un Shinobi en mission.

-Je veux participer.

Les quinze gars présents, tous des types immenses et musclés, le regardèrent et s'esclaffèrent de rire en voyant Soni avec son allure de gringalet.

-Si tu veux, mais on est pas responsable des dommages collatéraux!

Ne faisant pas attention à la pique, Soni resta sur place. Le tirage des adversaires fit que Soni devait combattre le premier, contre un gars portant un marteau. Il devait faire au moins deux mètres et avait des bras plus gros que les cuisses du Hattori. Ce dernier sourit. Offusqué, le gars au marteau lui fonça dessus et tenta un coup avec son arme. Soni l'esquiva facilement: le type était incroyablement lent, et ça n'avait rien d'étonnant. En esquivant, le Hattori taillada à toute vitesse les jambes de son adversaire avec sa faux. Pas du tout impressionné, le type empoigna son marteau à deux mains et commença à donner une série de coups du haut vers le bas, série de coups que Soni esquiva en s'esclaffant de rire. Le type tenta un coup beaucoup plus puissant que les autres, offusqué, mais le Chuunin n'eut aucun mal à l'esquiver et s'esclaffa de rire en voyant son adversaire tomba. Le Hattori dû donner une bonne vingtaine de coups de faux dans la nuque du titan avant qu'il ne finisse par mourir. Tout le monde accueillit l'issue du combat par un regard étonné, tandis que le Hattori, rangeant sa faux dans son dos, rejoignit les rangs de ceux qui n'avaient pas encore combattu pour regarder les autres combats.

Bientôt, ce fut de nouveau son tour. Soni s'avança. En face de lui une femme, allure athlétique, musclé. Avec ses deux sabres, elle fonça sans hésité sur le Hattori. Elle était rapide. Soni esquiva le premier coup de sabre qui visait sa tête en basculant vers la droite, et lorsque la jeune femme d'une vingtaine d'années tenta un coup circulaire vers les jambes du Chuunin, ce dernier bondit et envoya un magnifique coup de pied dans la joue de son adversaire qui, ne tombant même pas, recula seulement de quelques mètres. N'attendant pas une seconde, le Hattori fonça et d'un rapide coup de faux donnait en courant, il coupa la main droite de la jeune femme qui ne put esquiver le coup. Une grande quantité de sang se mit à couler, mais Soni n'avait pas le temps d'attendre que cette femme meurt du faite de se vider de son sang. Attrapant le chaîne de sa faux, il la propulsa vers la jeune femme, coupant avec la plus grande précision la jugulaire de son adversaire qui tomba au sol dans une mare de sang, morte. A nouveau, le Hattori rejoignit les rangs de ceux qui observaient les combats, attendant leur tour. Tout le monde était ébahi par les capacités du Shinobi aux cheveux blancs, et ces imbéciles commencèrent à le prendre au sérieux.

Ce n'est qu'à l'issue du troisième combat qu'ils commencèrent à le craindre. Lors de ce troisième combat, Soni se retrouva face à une masse de muscle telle que vous n'en avait jamais vu. Un géant, littéralement, de deux mètres cinquante minimum. Des poings aussi gros que votre tête, des bras faisant deux fois la taille de vos cuisses, des pieds si grands qu'ils vous propulseraient de Konoha à Suna. Dans sa main droite, une massue gigantesque, faisant quasiment la taille de Soni. Pas impressionné le moins du monde, le Chuunin lança une pique à son adversaire: "Tu viens te battre ou t'attends de mourir de vieillesse, grosse masse? Ou peut-être es-tu juste incapable de bouger parce que tu pèses trop lourd?". Piqué au vif, le colosse fonça vers le Hattori. En réalité, il était assez rapide, mais pour le Hattori, c'était juste un escargot qu'il allait écraser. Il l'attendit patiemment et esquiva les coups de massue avec agilité, mais alors qu'il allait taillader son adversaire, celui-ci propulsa le Hattori, avec un magnifique coup de poing en plein dans le ventre, qui vint s'écraser contre un arbre. Tout le monde rigola, le croyant K.O. définitivement. Ce n'était pas le cas. Et ce type. Non, ces types, allaient en payer le prix. Et la note était salée. Le Hattori se releva, une lueur sanglante dans les yeux. Il fonça vers son adversaire à une grande vitesse, et agrippant sa faux par la chaîne, il la propulsa vers la tête de son adversaire qui esquiva. Soni reprit sa faux et, mettant un peu de chakra dans ses pieds sans que personne ne le remarque, il monta à grande vitesse sur le colosse. Il atteignit son épaule et sauta, se laissant tomber en étranglant son adversaire avec la chaîne de faux. Le Shinobi aux cheveux blancs était suspendu en l'air, tenant le bout de la chaîne qui étrangler le colosse. Puis il récupéra sa faux et se laissa tomber, esquivant le cadavre du colosse qui tomba au sol, raide mort.

Cette fois, plus personne ne riait. Ils laissèrent tous passer le Hattori, craignant le démon sanglant qui c'était réveillé en lui. Les derniers combats eurent lieu, et à la fin, il ne resta plus que Soni et l'organisateur du tournoi qui fonça sans fair-play sur son adversaire, une lance et un sabre à la main. Il propulsa la lance sur Soni qui l'esquiva d'un mouvement de tête magnifique tout en courant vers le maudit organisateur de ce putain de tournoi. Ce dernier tenta de taillader Soni qui arrêta tous les coups de son adversaire, et lorsque le Hattori repéra une ouverture, il trancha net la tête de son adversaire. Content de son massacre, Soni redevint normal. Ne faisant même pas attention à l'arme ridicule, un petit sabre sûrement émoussé, revenant au gagnant du tournoi, le Hattori rentra directement chez lui, se disant que ce tournoi lui avait fait un bon entraînement.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Soni Hattori
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Mar 23 Mai 2017 - 0:57
C'est tout bon +20 (Je ne sais plus si c'est toi qui adorait que je mettes des avis constructifs sur tes entrainements ? xD Si c'est le cas, tu peux le dire j'essayerai de passer pour le faire ! xD )
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Soni Hattori
Modérateur
avatar
Soni Hattori
Messages : 259
Date d'inscription : 08/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Mer 24 Mai 2017 - 21:20
HRP: j'ai pas souvenir de ça, mais si tu veux mettre des avis constructifs ça peut toujours m'aider à progresser xD (par contre, puisque mes entraînements sont validés, je devrais être à 70 en maîtrise d'arme et sur ma fiche shinobi je suis qu'à 50)

Entraînement maîtrise d'arme 7

Soni se plaisait de plus en plus à manier sa faux pour vaincre (et tuer) ses adversaires. Il faut dire qu'utiliser une faux, lorsqu'on la manie bien, et un bon moyen de vaincre ses ennemis sans utiliser de Chakra, ce qui est en soit est plutôt pratique. Malheureusement, aujourd'hui, le Hattori n'avait aucune idée de comment s'entraîner à la faux. C'est en marchant dans la rue qu'il vit une petite affiche "cours de maniement d'arme". Juste pour rire, le Shinobi aux cheveux blancs arracha l'affiche, et, la lisant, ce rendit au lieu indiquait. Après quelques minutes de marches, il arriva devant un dojo plutôt classique mais en soit assez classe. Sans même prendre le temps de toquer, Soni poussa les portes du bâtiment. Lorsqu'il arriva, il y avait à l'intérieur deux zigotos d'environ quatorze ans entrain de se battre avec des sabres de bois. Trouvant cela parfaitement ridicule, le Hattori voulut rebrousser chemin, mais une voix vieille et pourtant forte le rattrapa. Une voix qu'il connaissait.

-Reste Hattori.

Soni se retourna. Au fond de la salle siégeait un vieil homme, portant une sorte de toge traditionnelle japonaise, un chapeau asiatique dans le dos et le bandeau d'Oto. Cet homme était assis en tailleur, un sabre entre les jambes. Cet homme, c'était le Sensei de l'équipe de Toranku. Soni l'avait déjà croisé, lorsqu'il cherchait  la Forêt Mystique afin d'apprendre le Mokuton. Sans se retourner, Soni dit d'un ton sec.

-Pourquoi le devrais-je? il n'y a personne ici qui peut m'apporter ce que je cherche.

-Et que cherches-tu?

-Le pouvoir. A travers ma faux.

-Alors je peux t'aider. Mais commence par vaincre mes deux élèves qui se battent actuellement, tu seras surpris par leur volonté et leur puissance, Soni.



Un sourire s'afficha sur les lèvres du Hattori lorsqu'il sentit comme un puissant vent dans le Dojo, signe d'une puissance montante. Apparemment, il avait mal jugé les deux idiots se battant avec des épées de bois. Le bois laissa place à l'acier en tombant sous forme de fines écorces au sol. Les deux gamins se lancèrent sur le Hattori. Se dernier se retourna d'un coup , tentant de faire voler le sabre d'un de ses deux adversaires avec un habile coup de faux. Pas de chance pour Soni, l'épéiste en herbe était aussi agile que son coup et l’esquiva d'un mouvement presque félin avant de rétorquer avec un coup portant vers la poitrine du Shinobi aux cheveux blancs, un coup portait avec la pointe que le Hattori esquiva en sautant en arrière, manquant de se prendre la porte. Après un mouvement agile sur le côté droit, il fonça vers le milieu de la salle pour être mieux positionné. Les deux épéistes concentrèrent le Chakra dans la de leur arme. Les deux lames furent enduis d'éclairs qui foncèrent vers Soni dans un Slash foudroyant lorsque les deux gamins agitèrent frénétiquement leurs armes vers lui. Loin d'être impressionné, le manieur de faux se dit que c'était le bon moment pour faire une démonstration de vitesse. Fonçant à toute vitesse vers ses adversaires en faisant des zigzags, il surprit le premier en attrapant sa faux par la chaîne, entoura avec le poignet du gamin qui l'attira vers lui avant de lui adresser un coup de boule qui le fit tomber au sol. Il s'occupa du deuxième en l'affrontant dans un duel de lame impressionant. Les lames de la faux du Hattori et du sabre du gamin s'entrechoquèrent dans un fracas violent qui provoqua des étincelles et fit sourire le vieillard au fond de la pièce. Remarquant que son adversaire commençait à fatiguer, le Hattori saisit l'occasion pour attaquer de plus belles avec des mouvements d'une rare rapidité. Bientôt, il remarqua une ouverte et en profita pour saisir son adversaire par le col, lui une magnifique entaille à la jambe avant de le balancer sur son camarade au sol.

Fin de la musique

-Alors vieil homme?Dit Soni en s'adressant au Sensei de son propre Sensei

-Pas mal, impressionant même, et toi, comment as-tu trouvé mes deux protégés?

-Pas mal non plus. Manque d'expériences, peut-être.

-Veux-tu que je t'enseignes quelques tours? Je m'y connais aussi bien en sabre qu'en faux, qu'en toutes autres armes munie d'une lame!

-Je veux bien oui, mais laisse moi d'abord me reposer, tes apprentis m'ont donné du fil à retordre!



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Soni Hattori
Revenir en haut Aller en bas
Soni Hattori
Modérateur
avatar
Soni Hattori
Messages : 259
Date d'inscription : 08/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Ven 26 Mai 2017 - 0:52
Entraînement Maîtrise d'Arme 8

Soni se reposa. Son combat avec les deux épéistes qui aux premiers abords lui avait semblé être des minables alors qu'ils étaient des utilisateurs du Raiton et de bons manieurs de sabres l'avait épuisé. Pour autant, il savait ce qui l'attendait: un combat avec le maître du Dojo, le Sensei de son propre Sensei! Ce combat allez être rude, un des plus grands affrontement de sa vie, mais le Chuunin n'allait pas renoncer pour autant, et il savait, tout du moins il espérait, que le maître-épéiste ne lui ferait pas de mal, pas de blessures mortelles tout du moins. Se relevant, Soni fit face au maître du Dojo. Ce dernier sourit, mais ses yeux étaient fermés, comme si le vieil homme était dans une grande concentration. Ne vous y trompez pas, l'âge ne rend pas faible, pas chez les Shinobi tout du moins, et encore moins chez ce vieil homme Shinobi suivant une sorte de code et d'art martial Samouraï qu'il inculquait à ses apprentis. Apprentis qui, le Shinobi aux cheveux blancs en avait fait l'expérience, semblait apprendre très vite. Pas étonnant quand on a un tel maître. Le vieil homme se releva.

-Avant que tu me combattes, je veux que tu saches mon nom puisque je sais le tien. Je m'appelle Masuta Saberu.

Masuta dégaina son sabre et salua respectueusement d'une révérence remixé en mode épéiste son adversaire, attendant que celui-ci soit prêt pour attaquer. Reprenant sa faux dans la main, Soni tenta de reproduire à peu près la même révérence avant de se redresser. Les deux manieur d'arme comprirent immédiatement qu'il était temps de combattre. Soni fonça à toute vitesse vers Masuta qui, lui, resta calme, esquivant chaque coup avec une nonchalance presque insolente. Comprenant que ses attaques ne faisaient que le fatiguer, le Hattori cessa, sauta en arrière et attrapa sa faux par la chaîne, la propulsa vers son adversaire qui la repoussa à l'aide d'un puissant et habile coup de sabre. Passant à l'assaut, le Saberu donna de multiples coups avec le bout de sabre, coups que le Hattori eut bien du mal à esquiver. Masuta commença alors un enchaînements de coups portait à une vitesse impressionnante, que Soni réussit vaillamment à contrer avec sa faux. Étonné, Masuta recula.

-Tu es habile, il me reste peu à t'apprendre, mais ta garde est encore trop ouverte lorsque tu tentes des offensives, et tes offensives sont trop peu précises.

Masuta continua ses assauts, regardant avec attention chacun des gestes du Hattori qui contrer avec grande difficulté mais non sans habilité les coups de son adversaires. il détecta bientôt une faiblesse et fit une entaille légère sur le torse du Hattori qui ne put retenir une grimace de douleur.

-Contrer c'est bien, dans certaines situations, esquiver, c'est mieux! A toi d'attaquer à présent!

Le Hattori, ne se faisant pas prier, lança une offensive rapide et brutale sur Masuta qui contra tous les coups, sauf quelques uns portaient avec plus d'habilité qu'il préféra esquiver.

-Tu es rapide et fort, mais sois précis! Tes mouvements sont bien trop prévisibles.

Soni lança un coup de faux du haut vers le bas, et alors que Masuta sauta en arrière, il prit la chaîne de sa faux et, d'un habile mouvement, entoura le poignet de son adversaire et le fit basculer au sol avec force.

-Bien bien, tu progresses! Rentre chez toi à présent, j'en ai assez vu.
Reviens demain, je t'enseignerais à manier la faux comme personne n'a jamais manier la faux!


-Bien, merci Maître Masuta.

Joignant ses mains pour faire une courte révérence, Soni s'en alla chez lui.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Soni Hattori
Revenir en haut Aller en bas
Soni Hattori
Modérateur
avatar
Soni Hattori
Messages : 259
Date d'inscription : 08/06/2015

Fiche du shinobi
Grade: Juunin
Point de vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Ven 26 Mai 2017 - 12:56
Entraînement Maîtrise d'Arme 9

Il était dix heures (du matin, évidemment). Soni était déjà habillé, sa faux dans le dos, son bandeau accroché à son front mais légèrement caché par ses cheveux blancs argentés. Il était de partir vers le Dojo de Masuta. Le jeune Hattori sortit de chez lui, sentant le vent agitait ses cheveux, Soni ne put retenir un sourire. Il ne s'était plus senti aussi bien depuis un certain temps, plusieurs années pour tout dire. Il marcha donc dans les rues du village caché du son, toujours ce petit sourire aux lèvres, bercé par la douce musique des flûtes et autres instruments envoûtants les rues d'Oto chaque matin et chaque après-midi de chaque journée dans ce petit village. Sourire qui s'effaça lorsqu'il arriva devant le Dojo. Deux types en armure de Samouraï, portant chacun deux sabres à leur ceinture. Soni ouvrit les portes du Dojo, et les Samouraï ne bronchèrent pas. Quand il entra, Soni put admirer une équipe de trois Samouraï dans des tenues magnifiques. Ils étaient splendides. Deux garçons et une fille. Masuta Saberu était assis au fond de la pièce, un grand sourire aux lèvres.

-Soni, je t'attendais. Et euxMasuta fit un signe de tête vers les trois Samouraï-Eux t'attendaient encore plus que moi!Dit-il en riant.

-A quoi rime tout cela Masuta? Vais-je devoir les affronter?

-Oui. Je te présente Kemono Uzumaki, Meiyo Uchiha et Eiga Miyamoto. Avant que Toranku, Hachu et Kupin ne deviennent mes élèves, ces trois là étaient mes élèves. Je te mets au défi de trouver meilleurs manieurs de sabres dans le monde entier. Si tu arrives ne serait-ce qu'à en battre un seul, tu m'auras prouver que ton maniement de la faux est parfait, et j'accepterais de t'enseigner des techniques ancestrales.

Le premier, dénommé Kemono, s'avança. Il portait des habits avec le symbole d'Uzushio partout, son casque, recouvrant sa tête et son visage, ne laissant démasquer que sa bouche et ses yeux, était orné d'un magnifique démon-renard sur sa tête. Soni comprit immédiatement, à l'aura que dégageait cet homme, qu'il ne serait pas facile de le battre.

Kemono:
 

Kemono salua respectueusement Soni d'une révérence. Le Hattori fit de même. Kemono dégaina alors ses sabres avec une vitesse rarement vu, les portant entre ses doigts telles des griffes acérées prêtes à déchiqueter n'importe quel adversaire de leur maître. L'Uzumaki fonça sur son adversaire à une vitesse impressionnante, faisant une croix avec ses six sabres, croix que Soni contra non sans mal avec le manche de sa faux. Il repoussa Kemono d'un rapide coup de pied avant de bondir en arrière, attrapant sa faux par la chaîne et propulsant la lame de sa faux vers la tête de Kemono qui esquiva brillamment, se baissant sa tête et son torse à l'extrême vers l'arrière avant de se redresser, fonçant sur Soni qui esquiva une multitudes de coups avec une vitesse impressionnante. Agrippant fermement sa faux par le manche,  Soni l'agita avec vitesse, propulsant des lame d'air sur le Uzumaki qui en esquiva certaines, contrant les autres avec ses sabres. Ce combat était un choc de deux maîtres des armes. Mais on voyait bien que Kemono se débrouillait mieux. Il fonça vers Soni, et une aura orangée entoura ses sabres. Kemono rugit, et Soni eut l'impression qu'il était devenu un immense renard et que les six sabres étaient ses griffes. Le Uzumaki bondit sur son adversaire, l'immobilisant au sol, s’apprêtant à l'achever d'un coup de sabre fatal.

-Stop!Cria Masuta

Kemono se retira alors. C'est le dénommé Meiyo qui s'avança. Épaulettes de Samouraï, habits décorés de multiples symboles du clan Uchiha, protection frontal, sabre protégé par un nœud dans le dos. Un digne Samouraï Uchiha. Le regard noir du Uchiha en disait bien plus que n'aurait pu dire sa bouche. Soni se releva. Il savait que si son combat de tout à l'heure avait été un combat à mort, il ne serait plus de ce monde, et maintenant il allait devoir affronter un Samouraï Uchiha à l'aura meurtrière.

Meiyo:
 

Les deux adversaires se saluèrent. Le Uchiha sortit son sabre. Soni s'empara de la chaîne de sa faux et, sans plus attendre, il lança le tourbillon de la faux enchaîné. Il fit tournoyer sa faux autour de son adversaire avant de tenter d'enfoncer la pointe de son arme dans le dos du Uchiha qui, en se baissant habilement et rapidement, esquiva le coup. Soni fit revenir sa faux vers lui et attrapant le manche en fonçant vers son adversaire avant de lui donna une multitudes de coups que Meiyo contra habilement avec son sabre avant de l'enflammer et de tenter un coup sur le thorax du Hattori, coup que ce dernier esquiva en bondissant en arrière. Mais le Uchiha n'avait pas dis son dernier mot. Il créa un double illusoire de lui-même à l'emplacement où il se trouvait avant de foncer à toute vitesse vers son adversaire, sabre à la main, ce qui  donna l'impression qu'il c'était déplacer à une vitesse incroyable. Soni ne put que difficilement contrer le coup, et la lame du sabre du Uchiha glissa sur celle de la faux du Hattori qui, ne renonçant pas,  tenta un puissant coup de pied vers le torse de son adversaire qui esquiva d'un bond en arrière, activant son puissant Mangekyô Sharingan. Des flammes en sortirent et entourèrent le Uchiha, prenant l'apparence d'un dragon humanoïde, une épée de feu noir à la main. Meiyo leva son sabre en l'air et le dragon-humanoïde d'Amateratsu fit de même. Meiyo abattit le sabre vers le bas et, alors que le sabre d'Amateratsu allait s'abattre sur le Hattori, Meiyo stoppa son coup, conscient de sa victoire et se retira.

-Tu n'as plus qu'une chance, Hattori!

La femme Samouraï s'avança. Elle portait une armure rose foncée, des habits munis de multiples fleurs roses de la même couleur que ses cheveux. Son arme était une sorte de lance dont la lame était légèrement recourbée. Elle dégageait une grande sagesse, mais aussi une aura de puissance implacable. Soni savait que c'était sa dernière chance, mais merde, il allait affronter une Miyamoto dans un combat d'armes!

Eiga :
 

Les deux adversaires se saluèrent, comme lors des deux derniers combats. Les deux adversaires se firent face et foncèrent l'un sur l'autre. Le choc des deux lames s'entrechoquant se répandit dans tout le Dojo et fit frissonner le Hattori. Les deux adversaires frappèrent tous les deux avec une multitudes de coups portaient à une vitesse impressionnante. Des étincelles fusèrent et, lorsqu'ils virent que cet affrontement n'apportait rien, les deux bondirent en arrière. Soni lança des lames d'air avec sa faux, lames d'air que la Miyamoto esquiva avec facilité avec de danser avec sa lame, avançant vers Soni dans des mouvements gracieux et difficiles à percevoir de par leur rapidité. Elle tenta de frapper son adversaire au torse avec la lame recourbée de sa lance, mais le Hattori contra le coup avec force, obligeant la jeune femme à reculer, avant de tenter lui même un coup au torse que la jeune femme esquiva d'un coup de lance qui fit partir la faux de son adversaire vers le bas. Eiga comprit que son adversaire était puissant et décida de lancer son ultime attaque, comme l'avait fait Kemono et Meiyo auparavant. Une multitude de pétales de fleurs roses se mirent à tourbillonner autour de la jeune femme, puis se retranchèrent (verbe parfait pour la situation, il y a trancher dans retranchèrent) vers la lance de la jeune femme et se mirent à tourbillonner autour. La Miyamoto lança sa lance sur Soni. Les pétales prirent de l'avance, propulser, et tranchèrent le corps du Hattori qui ne put rien faire lorsque la lance fusa vers lui. Masuta se leva et dégaina son sabre avec une rapidité hors du commun, se déplaçant à toute vitesse et repoussant la lance avec son sabre. S'il ne l'avait pas fait, Soni serait mort à l'heure qu'il est. Eiga récupéra sa lance et vint retrouver ses camarades. Masuta rengaina son sabre.

-C'est incroyable...Kemono, Meiyo et Eiga ont senti quelque chose en toi,
Soni Hattori. Ils ne lancent leur ultime attaque que lorsqu'il décèle une puissance digne d'un maître d'arme inégalable chez quelqu'un. Tu...Tu as quelque chose en toi. Mais ce sont des Sannins, tu étais incapable de les battre. Je vais te prendre son mon aile, reviens ici quand tu le voudras, et je t'enseignerai de puissantes techniques. A présent, rentre te reposer chez toi.


Remerciant Masuta et saluant respectueusement ses adversaires du jour, Soni s'exécuta.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Soni Hattori
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Ven 26 Mai 2017 - 17:01
Ok c'est bon pour moi ! + 30 ! (Oui désolée j'ai oublié d'ajouter le +20 à tes statistiques la dernière fois ! ) Sincèrement, de mes souvenirs, tu t'es vraiment amélioré. Tu as une bonne longueur de poste, tu as quelques dialogues pour rythmer tes écrits, c'est plutôt pas mal. C'est plutôt agréable à lire. Continue comme ça ! Smile
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Paperasses :: Les rp et missions-
Sauter vers: