Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Jeu 25 Mai 2017 - 1:53
Rena tenait à être là, à mes côtés. C'était mon premier entrainement avec le kamigan, pour le travailler particulièrement. Mon père se tenait non loin de moi. On ne savait pas vraiment pourquoi je possédais le kamigan et pas les autres membres de ma famille, il n'y avait eu que ma mère et moi dans la famille entière. C'était étrange. Ce dojutsu était un dons si on savait s'en servir. Je me concentrais au maximum que je le pouvais. Ma meilleure amie semblait vraiment présente, ça me rassurait un peu au fond. Mon père ne rigolait pas trop. La dernière fois que j'osais m'entrainer avec lui, il manqua de me casser un bras... Je ne comprendrais pas pourquoi il était si dur avec moi. Maman me disait souvent que c'était pour me rendre plus forte parce qu'il s'inquiétait pour moi.

Il y avait tout de même une autre manière de le montrer n'est-ce pas ? Rena n'appréciait pas vraiment mon père, elle me disait souvent que je ne méritais de porter le poids de tout cela sur mes épaules, qu'il devrait être plus présent pour moi pas comme un sensei mais comme un père, un vrai. Petit à petit, je commençais à le penser un peu aussi. Mon père me manquait. Lorsque ma mère était encore en vie, Papa était un peu brutal parfois mais il s'occupait de moi, même si il ne me le disait, il me montrait qu'il m'aimait et ça me suffisait. Désormais, lorsqu'il posait son regard sur moi, j'avais cette étrange impression qu'il semblait troubler, dégoûté, déçu... Je secouais la tête. Je ne devais pas le décevoir cette fois-ci. Elle nous proposa de commencer l'entrainement.

Dans la forêt, je devais m'enfoncer le plus possible et une fois cela fait, je devais esquiver tout ce qui arrivait vers moi et qui plus est, je devais éviter d'être repéré. Aucun des deux ne possédaient de dojutsu. Je me concentrais un maximum pour cela. Tout d'abord, je devais faire en sorte de les distancer le plus possible et qu'il ne puisse pas me repérer. Une fois cela fait, j'attendais planquer dans un buisson. Mon père passa juste au dessus de moi, je le sentais une seconde avant. Je m'arrêtais de bouger et rien. Il ne se passait rien. Je devais voir plus loin, je devais m'attendre à plus de choses, de plus loin. J'essayais de voir mon père arrivait de loin que 2 pauvres mètres. Mais rien n'y faisait, un kunai me frôla l'oreille, j'eus le temps de l'esquiver evidemment.

Je bondissais en relevant ma tête, Rena était là. De la chaleur, je n'avais pas besoin de me tourner pour savoir qu'un ninjutsu de type katon arrivait sur moi, de la part de mon cher père. Entre Rena qui me balançait des shuriken dans tout les sens et la technique, le timing allait être juste, en réalité, le timing était quasi foutu pour moi. Je regardais autour de moi, je bondis au dernier moment au niveau d'un arbre. L'attaque brûlait un peu mon mollet. Je ne gémissais pas, je ne pleurais pas. Je ne disais rien. J'avais pourtant si mal... C'était réellement horrible. Je remontais un peu plus haut dans l'arbre. J'étais réellement bloquée. Mon père ne s'arrêtera pas avant que je lui dise stop. Je me concentrais, je devais voir l'attaque plus tôt, je devais la voir avant. Je cherchais du regard mon père. Je devais me concentrer, plus vite. Je fis le vide dans ma tête, je pouvais le faire. La réussite appartenait uniquement à ceux qui s'en donnait les moyens.

Je sortis mon katana pour dégager toutes les attaques de Rena avec vitesse et précision. Tout allait bien se passer. Je la vis arriver cette technique, de plus loin, un mètre de plus mais cela était bien assez pour avoir le temps de sauter de cet arbre en me réceptionnant avec justesse et douleur sur un autre arbre. Je sentais mon sang pulser dans ma jambe, merde, j'avais vraiment mal. Je me cachais derrière un arbre. Je sortis mon arc avant de tirer deux flèches sur mon père, une frôlant sa joue et l'autre se plantant dans sa chaussure. Je reprenais mon souffle comme je le pouvais. J'avais réussis, j'avais réussis à la voir cette technique. Je souriais, un peu fière de moi. Un shuriken vint m'ouvrir la cuisse, je n'avais pas eu le temps d'esquiver les deux techniques en même temps. C'était soit le ninjutsu de papa soit le shuriken. Je décallais, esquivant chacune des prochaines attaques.

Je commençais réellement à fatiguer j'avais mal au mollet et désormais à la cuisse, mon sang collait sur ma brûlure intensifiant un peu plus cette douleur vive. J'allais me la prendre cette technique, je n'en pouvais plus. Puis, un chakra, je le sentis, je relevais la tête, juste au dessus de moi, se trouver Zetsu, il m'agrippa et me balança sur son épaule avant d'esquiver sans trop de problèmes la technique. Je voyais qu'il semblait vraiment en colère contre mon père. Il ne disait rien, bien-sûr. Il me posait contre un tronc d'arbre en replaçant une mèche derrière mon oreille, je baissais la tête gênée de tout cela et surtout devant ma famille. Il sortit un bandage de sa sacoche pour venir l'entourer avec délicatesse, il retirait sa veste pour faire pression sur mon saignement, c'était vrai que je perdais pas mal de sang.

Une fois le saignement calmé, il annonça calmement "Je vais l'emmener à l'hopital pour sa brûlure"Ce n'était pas une question mais une réelle affirmation. Mon père ne protesta pas. Il connaissait l'existence de Zetsu dans ma vie dorénavant... Je me demandais ce qu'il allait bien pouvoir dire. Avant que Zetsu parte réellement me tenant dans ses bras, à moitié évanouie "Inaya... Nous reprendrons cette entrainement quand tu iras mieux !". Je sentis une grande inspiration de la part de mon beau brun comme pour retenir sa colère. Il partit en me regardant avec inquiétude. Je lui parlerais de mon père, un jour, c'était promis.
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Jeu 25 Mai 2017 - 16:58
Niveau 3 : Vous avez un champ de vision de 360° étendu sur 5 mètres. Vous êtes aussi capable de voir le chakra de votre adversaire.

Mon père me le signalait bien avant que Zetsu vienne me secourir. Une fois debout, je repartirais au combat. Cela faisait deux jours que je semblais aller bien. Zetsu était parti en mission, j'étais une sorte de secrétaire pour lui. Je savais où il était, pourquoi et je lui donnais même la plupart de ses missions. Finalement, cette idée me rendait malheureuse. Pourquoi mon père tenait tant à me faire du mal ? J'enfilais ma tenue de combats, mes mi-bas, mon short, ma ceinture, mon tee-shirt mi-ventre et mon veston en cuivre, qui se fermait dans mon dos. Je regardais mon mollet en soupirant avant de le débander, la blessure s'était quasi cicatrisé, qu'est ce que dirait Maman ?

Une main se posa sur mon épaule "Allons-y Inaya !" Sa voix était sèche et froide. Je me tournais vers lui avant d'avancer. Avait-il aussi emporter ma mère dans son monde de glace ? Du plus loin que je me souvenais, ce n'était pas le cas. Je ne comptais pas vivre ainsi, tout le reste de ma vie. Je marchais avec calme mais détermination. Je connaissais les règles du jeu et je tenais à ce que Rena soit là, aussi. Je ne valais pas grand chose et mon père me le faisait bien comprendre. L'honneur de la famille se jouait sur les épaules de mon frère, ça faisait un moment qu'il n'attendait plus rien de moi.

Je n'avais jamais pleurer depuis ce jour-là. Pas une seule larme ne coulait sur mes joues. Je devais tenir les formes, rester forte alors que je n'étais pas bien âgée, pas assez pour supporter la mort d'une mère. Je devais me débrouiller. Rena lui en voulait, de m'avoir abandonner à mon propre sort. Quand je me rendais doucement compte que lui aussi avait beaucoup perdu. Il avait perdu sa femme, la seule qu'il avait réellement aimé. Je commençais à comprendre ce qu'il dût ressentir à cet instant et sans me rendre compte de cette pensée je me disais et si je perdais Zetsu ? Balayée par le sifflement de mon père pour me donner le top départ.

Je connaissais les capacités de mon dojutsu. Non seulement je pouvais détecter toutes les personnes se trouvant à 3 mètres de moi, mais toutes les choses aussi, n'importe où c'était. Je ne possédais aucun angle mort. Je pouvais aussi distinguer le chakra de quelqu'un, les flux de chakra se trouvant dans son corps. J'aurais besoin de cela contre mon père. Pour couper ses flux, pour ne plus jamais me prendre un jutsu. Aujourd'hui ne sera sans doute pas la bonne, mais un jour, je batterai mon père. Et il sera fier de moi, fier de ce que je serais venue. Je courrais dans la fôret, je pris mon arc. Je ne serais pas passive cette fois-ci.

Je me cachais en hauteur avant de me concentrer. J'activais mon dojutsu, mes yeux devinrent bleus et blancs. Il était transperçants un peu comme le byagukan. Je vis mon père approcher, je vidais mes poumons de l'air qu'ils contenaient tout en bandant mon arc. Il était réellement rapide. C'était vraiment un bon ninja, il possédait un grand niveau. Pourtant, il n'avait le dons que ma mère m'avait fais, il ne pouvait pas me voir aussi distinguement, il ne voyait pas derrière lui. Une fois ma respiration calmée, je tirais une première flèche dans son épaule, atteignant sa cible avec vitesse. Je me déplacais de mon lieu, initial avant que mon père et Rena me tombait dessus.

Rena arrivait aussi. Finalement, je devais l'arrêter elle avec mon père. Mais pour cela, j'avais besoin des flux de chakra. Je devais les distinguer pour les rompre, je devais couper les liens de chakra qu'elle possédait avec ses armes et celle qui se trouvait dans son corps aussi. Je connaissais assez bien ce genre de choses. Je m'intéressais énormément à la médecine. Je lisais beaucoup. J'aimais la culture. Je me concentrais, je tirais une première flèche à l'aveuglette, elle percuta le kunai de mon amie. Ma position venait d'être cramée mais cela ne faisait rien. Si je voulais m'en sortir, pendant que mon père otait la flèche dans son épaule, je devais combattre Rena.

Je forçais de toute mes forces sur mes yeux pour anticiper au possible, pour esquiver comme je le pouvais. Elle ne me toucha pas une seule fois mais moi non plus. Comme je le disais, l'unique avantage que j'avais sur elle restait ma vitesse. Pourtant, ma concentration n'était suffisante. Je ne voyais rien, aucun flux, rien. J'esquivais juste ce qu'il arrivait sur moi. Pourquoi ? Pourquoi je n'arrivais pas à faire cela ? Je soupirais longuement en reposant mon amie d'un coup de pied, direct. Elle me souriait doucement avant de me dire "Tu as peur, Inaya... Peur de ne pas être à la hauteur. Mais tu n'as pas à avoir peur. Tu es forte plus forte que n'importe qui. Depuis 3 ans, malgré tout ce qui se passe, malgré l'abandon, la mort de ta mère, tu es restée debout, à me sourire en me disant que tout ira mieux demain. Tu y croyais plus que moi et étrangèment, tu étais plus malheureuse que moi. Ta mère te manque, chaque jour. Je sais que tu vas sur sa tombe et tu pourrais demander pourquoi elle ? Pourquoi devait-elle mourir ? Moi, je l'aurais fait. Pourtant, tu ne fais rien de cela, tu ne pleure pas et tu te dis je deviendrai plus forte pour pouvoir me battre, défendre les gens que j'aime. Tu es vraiment timide et un peu introvertie mais je crois en toi, moi, Inaya. Tu es capable de beaucoup, tu as été capable de me faire sourire, même après plusieurs années. Je sais ce que tu vis, mon père n'est pas mieux mais montre lui qu'il a tord. Que tu y arriveras, maintenant."

J'entre-ouvris la bouche pour lui répondre avant de lui sourire comme réponse. Je la pris dans mes bras, un contact rare venant de moi. Je sentais sa surprise de sa part mais elle ne se raidit pas et me prit dans ses bras à son tour. Mon père arrivait, je la basculais au sol pour éviter l'attaque. Je la sentis me frôler le dos. C'était trop. Il était hors de question qu'il blesse Rena. Je me fichais quand c'était moi, ça n'avait pas d'importance. Pas elle, il n'avait aucun droit sur elle, absolument aucun. Je me relevais avant de sortir mon katana. Mon dons s'était désactivé avec la chute, sans vraiment expliquer pourquoi. Je les voyais, les flux dans son corps. J'avais réussis et c'était amplement suffisant.
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Makimura
Administrateur
avatar
Inaya Makimura
Messages : 57
Date d'inscription : 30/04/2017

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Ven 26 Mai 2017 - 16:44
Niveau 4 : Vous avez un champ de vision de 360° étendu sur 7 mètres. Vous êtes aussi capable de voir le chakra de votre adversaire.

Finalement, c'était quoi tout cela ? Un monde qui s'essouffle ? Une paix qui tremble ? Je n'en savais rien. Je ne comprenais pas pourquoi Zetsu avait été envoyé à Kumo. Pourquoi vouloir détruire cette paix ? J'étais vraiment inquiète pour Zetsu. Je croyais en lui, je savais ce qu'il valait. Mais rien n'empêchait que sur ses épaules reposaient l'avenir d'un monde entier. Les dirigeants n'auraient jamais du lui donner une telle responsabilité, c'était irresponsable de leur part. Ca me rendait réellement en colère. Je 'étais morte de trouille à l'idée de le perdre. Je ne pouvais pas y croire.

Je marchais calmement vers mon terrain d'entrainement. Quand, soudainement, un nukenin fit sous apparition devant moi. Je relevais la tête vers lui, avec calme "Ce que tu as l'air triste, jeune fille." Je posais une main discrète sur mon katana. Je n'aimais pas beaucoup ça. Il ne bougeait pas. Je me maudissais. Pourquoi fallait-il toujours que ça tombe sur moi ? Qu'est ce que j'avais fais pour me prendre tout les nukenin sur le dos ? Je ne lui répondais pas. A quoi bon ?

Il s'approcha de moi d'un pas, je reculais de deux. J'avais eu ma dose de nukenin qui chercher à me tuer. C'était bien assez d'un seul. Zetsu n'était pas là, j'étais seule et j'allais devoir me débrouiller seule. A chaque fois je me reposais sur Zetsu, il était temps d'avoir un peu plus confiance en moi. Une main se posa sur mon épaule, je sortirais mon katana directement pour lui mettre sous la gorge. Elle me regardait sans broncher. Ce n'était que Rena. Je me calmais et le nukenin s'approcha de nouveau de nous. Je reculais Rena avec moi, passant une main devant elle.

Elle posa une main sur sa ceinture où se trouvait ses couteaux de lancés. On était tout les deux prête à se battre, le Nukenin prit la parole une autre fois "Vous n'avez aucune chance, je suis plus rapide que vous". Je ne disais rien et Rena non plus. Je rangeais mon katana calmement pour sortir mon arc. Il lança quelque chose, directement j'activais mon dojutsu. Je voyais le chakra de ce type et celui se trouvant sur l'objet. Je me jetais sur Rena.

Un note explosif s'y trouvait. Je sortis une flèche en même temps pour taper dans le kunai et le dévier de sa trajectoire. De justesse, j'eus le temps de faire cela et l'explosion se fit quelque secondes après même pas. "Vous êtes bien silencieuses" Mon amie me pressa la main me montrant derrière mon dos une direction. Rena connaissait bien le kamigan, elle savait que je pouvais la voir. Sans avoir besoin de regarder, je voyais ce qu'elle voulait me dire. Des gardiens se trouvaient là-bas. Si on les atteignait, ça nous sauverait sans doute la vie.

Je voyais ses mouvements avec claireté pourtant, quelque chose clochait. Je ne voyais pas plus loin que 5 mètres mais un pré-sentiment. Celui qui voulait me dire que nous étions en danger me faisait dire que je devais voir plus loin. Je devais le faire. Je ne pouvais pas bouger de là où j'étais. Je me concentrais tout en faisant signe à Rena de me couvrir. Je fixais juste en face de moi avec intensité. Je devais dépasser les frontières de mon esprit. Aller au delà des barrières que je me faisais. Je vidais l'air de mes poumons, tout en vidant mon esprit. Le seul mot se promenant dans mon esprit n'était autre que Regarde. Je tenais mon arc. Cela durait sans doute 2 ou peut-être 3 minutes. Mais j'étais dans l'urgence.

La vie de Rena et la mienne était en jeu. Rena me bascula en avant pour m’éviter de me prendre un coup. Je ne me déconcentrais pourtant pas. Je ne devais pas. Je pouvais y arriver, je pouvais voir plus loin. Je connaissais la puissance de mon dons. J'étais capable de voir à plusieurs mètres. Je plissais les yeux et avant, je le vis. Quelqu'un se cachait juste derrière. Il faisait des mudras, je voyais les flux de son chakra se dirigeait vers la terre. Je réflechissais quelques secondes avant de me relever rapidement. Et de hurler "Ils sont deux... ILS SONT DEUX ! RECULE RENA !" Je partis à toute vitesse sur le haut d'un arbre entraînant mon amie avec moi.

Je tirais une flèche dans le sol, puis une seconde. je regardais les portes d'Oto avant de faire un rapide calcul "Il faut qu'on aille retrouver les gardes. Tu es prête, je te couvre d'accord ?" Elle me regardait en secouant négativement la tête, je le regardais avec sérieux "Je suis la seule capable de les voir, Rena. Il faut que tu y ailles." Elle me fixait un moment avant de commencer à partir et m'annonça calmement et triste "Pourquoi faut-il que ça soit toi, qui te sacrifie ?" L'homme commença à la suivre. Je sautais en tirant deux flèches. Une se dirigeant vers l'homme caché et l'autre si l'autre homme. Je ne les laisserais pas passé. "Vous ne la toucherez pas.."
Inaya Makimura
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» entrainement de Shinji

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Paperasses :: Les rp et missions-
Sauter vers: