Amaterasu
Membre
avatar
Amaterasu
Messages : 3
Date d'inscription : 02/10/2017

Fiche du shinobi
Grade: Genin
Point de vie:
500/500  (500/500)
Points de chakra:
500/500  (500/500)
Lun 2 Oct 2017 - 16:36
▬ ft. Yennefer du jeu The Witcher III

Carnation : Blanche.
Taille : 1m65
Corpulence : Frêle
Cheveux : Noirs ébène arrivant au milieu du dos légèrement bouclés
Yeux : Bleus mais virant au violet lors de l'usage de Fuinjutsu (Héritage)
Signe(s) distinctif(s) : Porte la moitié du symbole Uzumaki en pendentif autour de son cou. La seconde partie est à sa jumelle.
Amé est une femme très secrète même si son apparence laisse à pensée qu'elle est docile et fragile. Penser de cette manière serait un préjugé qui pourrait vous être fatal. Il est toujours bon de se méfier des sourires resplendissant qu'elle montre, nulle sincérité ne se cachent derrière ceux-ci, sauf pour les privilégier.
Cette kunoichi là est bien plus redoutable qu'il n'y paraît. Son regard est aussi ardent qu'un félin, sa langue aussi venimeuse qu'un serpent, son intelligence aussi subtile qu'un renard. Il y a quelque chose en elle de terriblement animal et attracteur qui ont conduit bien des hommes à leur perte dans le plaisir charnel. Le sourire qu'elle laisse consciemment se dessiner sur ses lèvres fines laisse à croire qu'elle est une femme douce et chaleureuse, ce qui est vrai mais qui peut vite devenir un cauchemar. Son regard bleu pouvant virer au violet peut montrer des envies non avouables qu'on pourrait la croire comme étant possédée par les Sept pêchés capitaux. Mais deux semble prédisposée pour elle : la paresse et la luxure. Cependant, lorsqu'on la pousse, il n'y a pas plus consciencieuse et méticuleuse que cette jeune femme. Elle aime le travail bien fait, sérieuse et appliquée, elle est une passionnée qui donne toujours le meilleure d'elle-même, à la fois pour son égo, mais aussi pour le bien de son idéologie. Bâclée et échouée, sont des mots qu'elle a bannie de son vocabulaire... Mais lorsqu'on la pousse pas, elle est flemmarde, préfère rester au lit le matin plutôt que se lever pour aller à l'académie par exemple. Honnêtement, si on compare les deux aspects, on a l'impression qu'elle est à la fois le jour et la nuit.

Ne baissant jamais les bras, amère lorsque l'on lui ôte une opportunité quelconque qui se présente ou que l'on lui impose certaines choses qui vont à l'encontre de ses idéaux, elle est capable d'aller très loin pour ses convictions mais seulement si elle est accompagnée de sa jumelle ou qu'on la pousse à bout. Même si elle n'est pas d'un caractère aisé, cette demoiselle est doté d'une grande intelligence et esprit. Elle est agile et habile, autant physiquement que dans la réflexion. Elle est capable de se montrer grande diplomate et oratrice si la nécessité le voulait, mais peut faire preuve de déraisons si l'émotivité l'emporte. Il est vrai qu'elle a bien du mal à reconnaitre ses erreurs, et ne l'avouera jamais, mais elle en tire facilement des leçons. Sa sagesse peut être grande tout comme ses enfantillages. Un vrai paradoxe à elle seule.

Cependant, elle est capable de faire preuve d'un très grand calme, ne s'emportant pas pour n'importe quoi (sauf si son émotivité est touchée par un évènement de sa vie qu'il ne fallait pas aborder). Elle est d'un grand sang froid et on peut aisément compter sur elle pour exécuter une mission. En dehors des missions, elle est une bonne profiteuse de la vie et elle aime bien se souler ainsi que s'envoyer en l'air puis partir le lendemain en faisant comme s'il ne s'était jamais rien passé.

Néanmoins, elle se cache une femme simple dont le cœur est fragile et meurtri. Mais il ne faut pas croire qu'elle est faible, bien au contraire. Provocatrice pour son simple plaisir, défier ou faire preuve de harangue afin de remettre en place les grands prétentieux, cette jeune femme ne doit pas être négligée, tout comme sa rancune qui peut être tenace et patiente. Avec Amé, rien n'est jamais véritablement acquis, que se soit la confiance, ou l'amitié. Son cœur s'est endurci avec les blessures qu'elle a connu et qu'elle subit encore aujourd'hui...
NAKAMURA Améthyste JadeÊtre fragile ne veut pas dire être sans défense

Âge : 22 ans ▬ Métier/études : Kunoichi qui aime la Politique ▬ Nationalité/origines : Konoha No Kuni / Uzushio par ses grands parents ▬ Situation conjugale : Célibataire ▬ Situation familiale : Jumelle encore en vie ▬ Situation financière : Moyenne

Née il y a vingt-deux ans au village caché du pays de la feuille, elle était la dernière née avec sa jumelle de la famille. Sa mère avait perdue la vie en les mettant au monde et son père est décédé en mission. Dés lors, elle fut placée en orphelinat avec sa jumelle tandis que les seuls souvenirs dont elles disposent sont leur pendentif et une photo de leurs parents. Heureusement pour les fillettes, elles ne sont pas restés longtemps au sein de l'Orphelinat car une certaine famille a demandé à les adopter alors qu'elles avaient trois mois. C'est ainsi qu'elles héritent du nom de Nakamura. Cependant, bien que les trois mois suivants se passent sans anicroche. A huit mois, elle commença à marcher et elle pouvait traverser toute une pièce sans difficulté. Son corps commençait déjà à lui donner des muscles performants. Et cela continua. A douze mois, elle traversait la maison sans tomber ni s'essouffler. Il fallait constamment la surveiller et ranger les objets tranchants. A seize mois, elle commença à babiller ses premiers mots. Mais bien qu'elle ne parla presque pas, ses parents avaient l'impression qu'elle comprenait tout. Elle était ainsi une jeune fille très sage car elle obéissait quand on lui demandait de faire quelque chose. Cela ne l'empêchait pas de n'en faire qu'a sa tête certaines fois, comme tout enfant. Et dans ces moments où elle s'entêtait, ses tuteurs (parents adoptifs) étaient à la fois contents et inquiets devant sa bouille aussi concentrée que la sienne. Mais quelques jours après son troisième anniversaire, elle était libre comme l'air. Elle se leva et sortit dans la rue déserte. En effet, c'était l'heure du déjeuner et presque tout le monde était rentré chez soi. Elle trouva la rue sale et ennuyante. Elle décida alors de sortir. Elle trottina sur ses petites jambes jusqu'à la porte. Elle vit alors une charrette arrêtée car le marchand donnait à manger à son cheval. Elle marcha alors jusqu'à la carriole et grimpa dedans silencieusement après une montagne d'efforts. Elle se cache un peu et quelques minutes après, elle sentit que le cheval avait reprit la route. Elle sortit de sa cachette quelques minutes plus tard et vit qu'elle était coincée. Elle ne voulait pas sauter de la charrette en marche. Elle avait bien trop peur. Alors, elle sentit qu'une force s'emparait d'elle et elle sauta de la carriole. Elle atterrit par terre et sentit la douleur se répercuter à travers son tout petit corps. Mais elle ne put crier, elle ne se contrôlait pas. Finalement, elle pu recommencer à bouger par elle-même pour se faire retrouver par un garde de Konoha qui la ramène à la maison
Les années passèrent et alors qu'elle était âgée de cinq ans, elle trouve un kunaï sur la table. Curieuse, elle le prend dans les mains sans même se blesser. Bien entendu, elle savait qu'il était interdit de jouer avec les armes de papa et maman mais cela ne l'a aucunement déranger. La jeune fille savait que son père avait un petit coin à lui et elle s'y rend. Heureusement, les parents n'étaient pas là et elle était en âge de se débrouiller seule. Il faut dire que la solitude lui à apprit à être indépendante très tôt. Une fois sur place, elle trouva une cible et elle commence à l'envoyer. Elle avait déjà vu son père s'entraîner la-dessus et elle essaye de reproduire le même schéma que lui. A se douter que c'est difficile mais sa ténacité légendaire n'a fait que renforcer son envie de réussite. Elle reste plusieurs heures comme ça et sans même se rendre compte que le temps avait passé. C'est alors que ces parents rentrent en pleine après-midi et qu'ils la rejoignent après avoir entendu du bruit. Mais à sa plus grande surprise, son père avait le sourire sur les lèvres tandis que sa mère eu la même réaction. Discutant un peu, il lui dit qu'il est maintenant temps pour elle de recevoir les bases de son avenir: être Kunoichi. C'est de cette manière qu'elle appris la manipulation des Shuriken et des Kunaïs mais rapidement, la fillette utilisa les kunaïs d'une façon étrange: elle s'en servit comme des armes de corps à corps. Mais sans comprendre véritablement comment, cela lui était venu d'instinct.

Après des contrôles récurrents de la part de son père adoptif, il pensait qu'elle était largement apte à entrer à l'académie des aspirants ninjas à Konoha. Le lendemain, il emmène la petite pour des petits tests afin de connaître son niveau. C'était très simple, l'instructeur lui demande ce qu'est la technique de clonage de base. Mais elle fait mieux, non seulement, elle en parle mais elle la fait. Un seul petit clone à ses côtés. Voilà qui surprend les instructeurs qui sont censés leur apprendre la petite technique. Surpris, il lui demande qui est son père et lorsqu'elle leur donne son nom, ils arque tous un sourcils et semble soudain beaucoup moins surpris. En effet, son père adoptif est un ancien membre des ANBU de ce même village. Elle est alors admise et entre en première année avec sa jumelle où elle rencontre une autre fillette un peu plus âgée qu'elle mais qui est dans la même classe. Au début, le contact fut difficile entre les trois mais après un mois, les trois petites finissent par s'entendre et à rester ensemble. Elles finissent même par changer de place pour rester avec celle qui passe son temps à râler. Et c'est ainsi que démarre une amitié de très très longue date. Les trois jeunes filles terminent rapidement leur années à l'école des aspirants avant de passer l'examen Gennin. C'est main dans la main, solidaire et motivée qu'elles s'y présentent et qu'elles le réussissent. Lors de son passage réussi, ses parents organisent une petite fête et elle y invite son amie. Toutes les deux firent la fête car les deux méritaient de la faire pour leur réussite. Mais le lendemain, le réveil fut assez difficile surtout que leur senseï était inconnu. Mais elle ne l'ont pas su de suite car elles étaient obligées de se rendre à l'académie pour voir les résultats avec précision pour connaître les équipes. C'est donc parti pour une dizaine de minutes. Amé' et sa jumelle étaient assez enthousiaste mais c'était moins le cas pour son amie. C'est alors qu'elles la rassurent. Enfin, elle essaye du moins. Les dix minutes passent et vient le moment des résultats. C'est Amé qui y va la première. C'est alors qu'elle s'approche du tableau et qu'elle cherche son équipe. Après deux minutes de recherche, elle finit par trouver l'équipe: c'était l'équipe six. Elle regarde avec précision les membres et avant tout le senseï. Sans attendre, elle se précipite vers elle pour lui annoncer la merveilleuse nouvelle. Elles n'étaient donc pas séparer. Voilà une nouvelle qui ravit les trois fillettes.

C'est ainsi que les trois amies progressent ensemble jusqu'à ce qu'un accident se déroule. Pour une raison inconnue, la maison familiale prend feu avec son père et sa mère. Comme elle était partie faire des courses, elle est la première sur place et malgré les consignes, Amé entre à la maison pour rechercher ses deux parents. La recherche est difficile, surtout contre l'instabilité de la bâtisse en feu mais aussi celui-ci qui progresse.  Malheureusement pour elle, elle finit coincée et les secours parviennent à la sortir de là laissant les parents adoptifs s'en aller dans le monde des esprits. Elle avait alors 15 ans. Se réveillant alors à l’hôpital, elle apprend que sa jambe droite est gravement blessée. Se maudissant, elle sait que l'examen Chunnin est fini pour elle. Arrive l'heure de l'examen chuunin. Bien qu'elle est handicapé et qu'elle ne puisse participer, elle y va pour encourager sa sœur et son amie. Mais la chose la plus flagrante, c'est qu'elle n'avait plus le moral. En effet, elle sortait de plusieurs semaines d'hôpital à la suite de l'incendie. Le médecin ont eu beaucoup de mal à soigner sa jambe mais pire que tout, elle a interdiction de se servir de son chakra jusqu'à nouvel ordre. Elle s'en voulait profondément... Mise en haleine par l'épreuve, elle reste dehors avec son senseï à discuter tandis que sa jumelle et son amie devraient être en train de cravacher à l'épreuve. Puis lorsqu'elle apprend qu'elles sont passées, elle a poussé un lourd soupire de soulagement et elle s'empressa d'aller serrer sa jumelle et son amie dans ses bras. Elle rentre alors dans le petit appartement qu'elle avait avec sa sœur et elle est super contente et la soirée se passe dans la joie et la bonne humeur. Elle mange en riant et en racontant des conneries.

Arrive alors la seconde épreuve et elle suit la progression de sa jumelle avec attention. Dans la mesure où elle ignore si elle pourra reprendre son entraînement un jour, elle cherche quoi faire de sa vie et il ne se passe pas un jour où elle se dit qu'elle aurait mieux fait de se retenir... C'est une torture pour elle de ne pas pouvoir se servir de son chakra vu que son cycle et ses nœuds ont été endommagé depuis l'incendie. A défaut de pouvoir y participer, elle va encourager comme ça, elle sera quand même là pour elles. Tout semble se passer correctement pour les deux chipies et elle compte suivre ça jusqu'au bout. Quelques jours après, elle se rend sur les lieux de la troisième et dernière épreuve. A la fin de l'examen Chuunin, les deux chipies sont promues et elle va les féliciter. Ne pouvant pas faire autrement, elle devient petit à petit quelqu'un de flemmard et de fêtard. Au plus grand désarroi de sa jumelle... Les années ont passées et sous l'instance de sa jumelle, elle se soigne afin d’espérer un jour pouvoir reprendre la voie des ninjas. Toujours en soin, elle décide de suivre la voie des diplomates et donc d'embrasser la carrière des politiciens. Autant les aider au possible... Ce n'est que l'année dernière qu'elle y parvient et qu'elle reprend alors son grade de Gennin même si elle doit tout revoir depuis le début.

A votre propos

Pseudonyme : Mirabelle
Âge : 31 depuis hier
Commentaire : DC de Meï Nishimura

Amaterasu
Revenir en haut Aller en bas
Amaterasu
Membre
avatar
Amaterasu
Messages : 3
Date d'inscription : 02/10/2017

Fiche du shinobi
Grade: Genin
Point de vie:
500/500  (500/500)
Points de chakra:
500/500  (500/500)
Mer 18 Oct 2017 - 21:42
Salut la Compagnie,

Juste un petit message pour rappeler que ma fiche est terminée par ici.

Bonne lecture Razz
Amaterasu
Revenir en haut Aller en bas
Katsuo Miyamoto
Administrateur
avatar
Katsuo Miyamoto
Messages : 227
Date d'inscription : 04/05/2015

Fiche du shinobi
Grade: Chuunin
Point de vie:
750/750  (750/750)
Points de chakra:
750/750  (750/750)
Jeu 19 Oct 2017 - 23:49
Piou ! Après avoir fini la lecture de ta fiche, je t'annonce.... Que tu es validée ! (Elle était nul ma blague... :/)

Bref Wink , tu as le droit à 5 techniques de départ ainsi qu'un examen pour obtenir le grade chuunin. (Si tu le veux ou non)

Une fois ton choix fait, je t'invite à poster tout ceci ici : http://naruto-rp-lds-fr.forumactif.org/t5071-technique-de-depart



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



Katsuo Miyamoto
Revenir en haut Aller en bas
Amaterasu
Membre
avatar
Amaterasu
Messages : 3
Date d'inscription : 02/10/2017

Fiche du shinobi
Grade: Genin
Point de vie:
500/500  (500/500)
Points de chakra:
500/500  (500/500)
Ven 20 Oct 2017 - 18:33
Chic, chic et je veux bien pour le test RP. Il me faut juste ma couleur verte Razz
Amaterasu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Fiche d'île] Nakamura
» Kira Nakamura [Pouffy]
» La porte d'Améthyste [libre]
» Taiki Nakamura
» Deux long-bras de Nakamura très corrompus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Vos Personnages :: Présentation :: Présentations archivées-
Sauter vers: