Une Princesse de royaume et une reine de coeur PV Temari *Flashback*

 :: Paperasses :: Les rp et missions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 26 Nov 2016 - 1:57
C'était une journée banale. Une journée comme les autres à Suna. J'étais aller chasser et je revenais maintenant avec mon butin. Ma maison était à l'écart des autres, plutôt éloigné. Autant dire qu'on ne cognait pas très souvent à ma porte. Je me permettais donc quelques libertés sachant que je n'allais pas être mal vue par mes voisins puisque je n'en avais pas avant 15 minutes de marche à pieds. Même si la maison que mon père m'avait offerte n'était pas des plus spacieuse, j'y vivait très bien. J'avais un séchoir à l'extérieur de la maison que j'avais protégé par des rideaux. Ainsi le vent passait aisément, mais pas le sable poussé par le vent.

Étant plutôt pauvre, je gardais mon argent pour les coups dur et comme je venais d'une famille d'artisans, je savais très bien comment me débrouiller dans la vie. Pour me nourrir, plutôt que d'acheté de la viande d'élevage trop coûteuse pour la qualité qui était offerte, je chassais dans le désert et mangeait ce que j'y trouvait. Pour l'eau, il y avait toujours l'oasis de Suna. À mon arrivé dans la maison de mon père, j'avais été surprit à moitié de trouver un établit remplit de marionnettes inachevées et d'outils qui semblaient peu affecté par le temps. Décidément, mon père avait eu plus de chance que moi dans la vie. Je ne me plaignais pas de ma situation. Les gens du coin qui savait d'ou je venais me considérait chanceux de pouvoir m'instruire aussi loin de chez moi et c'était vrais après tout.

J'entendis bientôt des pas dans le sable qui se dirigeait vers moi. J'étais curieux par nature alors je me retournai. Elle était plus jeune que moi de quelques années et visiblement d'un rang social au dessus du mien. Elle était belle comme aucune des rares femmes que j'avais fréquenté à l'académie mais il fallait bien dire que dans l'aile réservé à l'apprentissage du Kugutsu, les filles étaient rarissimes voir quasiment absente.

Je me demandais bien ce qu'elle pouvait bien faire si loin du village. Je mangeais une brochette d'iguane en attendant qu'elle soit à porter pour que la discussion soit possible.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Temari
Modérateur
avatar
Temari
Messages : 219
Date d'inscription : 24/02/2012

Fiche du shinobi
Grade: Anbu
Point de vie:
1500/1500  (1500/1500)
Points de chakra:
1500/1500  (1500/1500)
Lun 28 Nov 2016 - 6:01



Première rencontre - FlashBack



C'était une douce journée au village. Ce genre de climat était rare, mais agréable. J'en avais profité pour sortir un peu, question de prendre l'air. Quand je me promenais seule, j'adorais regarder le ciel bleu pendant de longs moments, admirer le paysage et surtout, fredonner un peu. C'était mon plus grand secret, que je refusais d'admettre à qui que ce soit. À force de regarder un peu partout, ça me permettait de me libérer les esprits de ces cancres qui rôdaient dans le village...

Alors perdue dans mes pensées, je ne m'étais point rendu compte que je m'éloignais du village et que je me dirigeais vers une partie éloignée de ce dernier. C'est donc avec grande surprise que j'ai fais ce constat. Où étais-je ? Je l'ignorais complètement, n'ayant jamais vraiment mise les pieds dans ce coin. Je balayais la zone d'un regard scrutin, cherchant désespérément un repaire quelconque. Puis, je vis ce qui semblait être un domicile. Aussi loin du village ? Ce devait être certainement être une habitation d'agriculteurs qui ne pensaient qu'à cultiver quelque chose de bon dans ce désert sournois...

C'est alors que j'aperçut ce qui semblait être un homme, au loin, mangeant quelque chose. À priori une brochette. Je ne voyais aucun intérêt à interagir avec lui, car il semblait relativement... étrange. De toute façon, je voyais que son regard s'était posé sur moi. Qu'étais-ce ? Un genre de psychopathe dragueur de femme ? Je ne le pensais pas vraiment, car ce dernier semblait assez jeune. Du coup, je fis comme si de rien n'était et continuais mon chemin que j'avais entrepris, peut-être en direction d'un repaire qui me guiderait au village. Je n'avais nullement l'intention de prendre du bon temps si loin du village.

Code ▲ RomieFeather




♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



♥️ Mon devoir est de protéger les êtres qui me sont chers ♥️
Temari
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 28 Nov 2016 - 6:39
- Qu'es-ce que vous faites si loin du village ? Les gens ne viennent jamais ici. Excusez ma curiosité. Je ne voulais pas paraître impoli ou un truc du genre. Je la regardais le plus normalement du monde mais néanmoins avec une certaines curiosité. C'était comme quand on observe une oeuvre d'art abstraite en se demandant ce que l'artiste pouvait éprouver en peignant. Sauf que là, le chef d'oeuvre était une jolie fille blonde. Je remarquai soudainement l'éventail dans son dos. Tu suis la même formation que la princesse ? Dit moi c'est vrais que c'est la plus jolie fille du village ? Parce que il y a des mecs à l'académie qui arrête pas de parler d'elle comme si c'était une déesse tu vois ? Je me demande combien d'homme compte son fan club.

Du bout des doigts je rapprochai doucement mon pantin sans le moindre bruit. Ce n'était pas seulement une arme pour moi mais aussi un moyen de me rassurer et en ce moment j'étais stressé car impressionné par la jolie fille sous mes yeux. Je m'assis sur l'une des marches de l'entrée de ma maison et sortie de mon sac à dos un serpent. Il était mort naturellement. Je sortie ensuite un couteau à bois user de ma poche et je commença à couper la tête du serpent et retiré la peau du serpent comme on apprêterait un poisson dans d'autre pays.

- Ça ne te dérange pas trop j'espère ? Je ne voudrais pas te dégoûter ou te faire fuir. Pour une fois que quelqu'un passe par ici, je ne m'en plaindrai pas. Tu pourrais me parler de toi ? Excuse moi, je suis incorrigible. Je suis et serai toujours trop curieux. Soudainement je tournai la tête vers ma marionnette.

- Ne dit pas ça ! Tu sais bien que c'est irrespectueux...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Temari
Modérateur
avatar
Temari
Messages : 219
Date d'inscription : 24/02/2012

Fiche du shinobi
Grade: Anbu
Point de vie:
1500/1500  (1500/1500)
Points de chakra:
1500/1500  (1500/1500)
Lun 28 Nov 2016 - 7:10



Première rencontre - FlashBack



Finalement, peut-être qu'il avait un petit côté psychopathe. S'adresser à moi d'une telle façon, sans prévenir... Du moins, quand j'ai fais le constat qu'il ne me connaissait pas, j'eue l'idée d'en profiter un peu. Si ma réputation ne s'était pas rendu à ses oreilles, c'est qu'il n'était pas du tout du même coin que moi, et surtout pas très haut dans la hiérarchie du village. Probablement un moins que rien qui prenait pas trop la vie de ninja au sérieux. Il me demanda si la princesse de Suna était la plus belle fille du village. Honnêtement, je n'aimais pas trop jouer la princesse. Oui, mon père est le dirigeant du pays, l'un des 5 plus grands au monde, mais je n'aimais pas trop me faire voir comme une personnalité populaire. Au contraire. Ma principale vocation était celle de kunoichi du village caché du sable.

« On parle souvent d'elle également, mais ce n'est probablement qu'une gamine. À l'académie, les garçons préfèrent jouer après leur jouets au lieu de se concentrer sur la matière en classe. Ça en devient pathétique...  »

Ce qui me retenais là, c'était sa capacité à manipuler les pantins. Mon frère, Kankurô, possédait ce pouvoir et c'était quelque chose qui me fascinait beaucoup quand nous étions plus jeunes. C'était une capacité prestigieuse que seuls quelques personnes au village savaient maîtriser. Pourquoi ce jeune n'était-il pas au village ? Je l'ignorais. Ses capacités semblaient pouvoir atteindre de grandes choses. Peut-être profitait-il du coin reculé pour bien s'entraîner, sans se faire trop déranger.

Il sortit alors un couteau pour retirer la peau et la tête d'un vulgaire serpent. La majorité des filles du village aurait vomit ou en aurait fait tout un drame sur la liberté des animaux et insectes. Moi, ça ne m'atteignait pas. Malgré mon jeune âge, j'avais vu des choses déjà bien pires... Il voulait alors en savoir plus sur moi. Je ne comptais pas trop parler de ma propre vie, sachant très bien qu'il aurait probablement une montée d'hormones en lui. Du coup, j'ai joué la partie de la fille innocente.

« Ohh, eh bien, rien de bien spéciale à dire sur moi. Une Genin, simplement. J'apprends l'art du Fuuton, ce qui est facile pour moi. Je suis très ordinaire, comparé à cette princesse dont tu me parles. »

Finalement, je voulais changer de sujet. Je ne voulais pas en révéler davantage sur moi.

« Parle-moi donc de cette princesse. Qu'à-t-elle de si spéciale, d'après les rumeurs ? »

Code ▲ RomieFeather




♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



♥️ Mon devoir est de protéger les êtres qui me sont chers ♥️
Temari
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 28 Nov 2016 - 8:05
-Tu n'as que trop raison, beaucoup de garçon de ma classe pensent trop aux filles. Je ne les comprend pas. Enfin... je les comprend de penser aux filles, mais je ne crois pas que ce soit le temps d'y penser quand on est en court et encore moins en entraînement. L'académie c'est fait pour s'entraîner. Quand nos professeurs nous dises que les marionnettes sont réservé aux plus grand et aux plus discipliné parfois je me compte chanceux de ne pas être là pour les cours normaux. Pour ce qui est d'être une gamine, à ce qu'il parait, elle aurait notre âge.

Lorsqu'elle me dit qu'elle était une Genin lambda et qu'elle ne daigna même pas me dire son nom je vis qu'elle me mentait. En plus, elle me répondait en cherchant sans cesse ses réponses. Je finis de traiter le serpent en question et le mit dans un bac avant d'en prendre un autre et recommencer. J'en avais capturé et tuer plusieurs durant ma balade en plein désert et cela allait probablement me servir de soupé.

- Tu sais... ma famille, est réputé pour... comment dire ? être... je pris mon couteau et tournoya le long de ma tampe (signe pour dire qu'une personne est folle). Néanmoins, nous ne sommes pas connu pour notre naïveté. Si tu serais réellement Genin et lambda on t'apprendrais pas à te servir d'une arme exotique. Tu sais bien que peu importe le grand pays ou es ton académie, qu'on soit à Suna ou ailleurs... que cet enseignement est un honneur tout comme apprendre l'art des marionnettes. De plus, si tu crois être ordinaire physiquement... c'est que tu n'es pas un homme. Tu es très jolie.

Lorsqu'elle me questionna sur la princesse je me posai des questions. Les filles étaient rarement intéressés par d'autres filles et encore moins considérant qu'elle venait de la traiter de gamine cinq minutes auparavant. Bien, elle serait blonde...aux yeux bleu, avec des formes à en séduire les garçons plus vieux qu'elle, mais aussi dangereuse que belle. En plus le comble de l'ironie c'est qu'elle serait experte dans le fait de mettre des vents aux garçons alors qu'elle apprend l'art du futon. Je ne connais pas très bien la royauté du coin, mais à ce qu'il parait, le grognon dans ma classe serait son frangin. Dommage qu'il soit aussi grognon d'ailleurs car ses surements son impatience qui est son seul défaut en combat. Il s'appel Kankuro, t'en as entendu parler ? Il aurait pratiquement déjà sa place dans l'unité d'élite des marionnettistes alors que c'est un Genin, une grande première ! Personnellement, je connais personne dans le coin et tout ce que je sais c'est que la réputation de famille est quelque peu... mauvaise dans le coin.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Temari
Modérateur
avatar
Temari
Messages : 219
Date d'inscription : 24/02/2012

Fiche du shinobi
Grade: Anbu
Point de vie:
1500/1500  (1500/1500)
Points de chakra:
1500/1500  (1500/1500)
Lun 28 Nov 2016 - 8:26



Première rencontre - FlashBack



Il me parlait de sa vocation de marionnettiste avec passion. J'aimais bien voir cela d'un ninja en devenir. Quoi qu'il semblait légèrement différent des autres... Du moins, la foi du shinobi était en lui et c'est quelque chose d'important dans notre pays. Les gens qui se concentrent sur l'entraînement vigoureux et les études académiques sont généralement ceux qui percent le mieux dans le monde ninja. J'en étais probablement la preuve vivante, étant parmi l'élite du village et malgré mon jeune âge. Il me dit alors qu'il était peut-être fou, mais pas naïf. Décidément, il n'était pas du genre à se faire berner facilement et qu'il en fallait probablement plus pour gagner sa confiance. C'est un genre de comportement que Suna requière de ses ninjas. Il deviendra probablement un grand ninja, selon mon jugement. Au niveau de mon éventail, il avait possiblement raison. Ce n'est pas tout le monde qui a les capacités nécessaires pour le manier aussi bien que moi. À vrai dire, je suis la seule répertorié à Suna pour l'utiliser. Du coup, mentir là-dessus était un peu plus complexe.

Bon, après, il y eu le petit baratin de tout les gars, dans le style ''tu es magnifique, bla bla bla.'' J'étais habitué de me faire courtisé, s'en était presque une routine. Cependant, mon tempérament prenait généralement le dessus et les garçons qui venait trop près savaient à quoi s'attendre de moi quand on pousse la limite trop loin. Mais bon, il ne me connaissait pas, donc je n'allais pas en faire un drame.

L'individu décrit alors ce qu'il en savait sur la princesse Temari et selon les rumeurs, j'aurai des formes à séduire les garçons plus vieux. Ce n'était pas totalement faux, parfois même trop vrai. Disons que parfois, les gens sont tendus et que m'avoir en leur présence n'est jamais désagréable. Enfin... Il se mit alors à parler de Kankurô comme un être ''grognon'', ce qui me fit rire sur le coup. Effectivement, mon jeune frère était bien ce genre de garçon. Il faisait également partit de l'élite du village. D'après tout, il était également le fils du Kazekage de Suna.

Du coup, il me dit que sa famille avait une réputation mauvaise dans le coin où il vivait. Cela me surprit, car il n'y avait pas beaucoup de familles qui avaient une mauvaise réputation à Suna.

« Quel est le nom de ta famille et pourquoi a-t-elle une mauvaise réputation ? »

Code ▲ RomieFeather




♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



♥️ Mon devoir est de protéger les êtres qui me sont chers ♥️
Temari
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 28 Nov 2016 - 9:02
- Mon père & moi portons le nom de famile "Takumi" tout comme le village que mon père a créé avec quelques commerçant. Mon père a fait son éducation militaire ici comme toi...et comme moi. Il n'était pas vu comme un monstre, mais il faut dire que pour accueillir des gens comme moi et mon père, il faut une certaine ouverture d'esprit j'imagine. Je crois que j'ai été accueillit ici pour remplacer mon père. Il fabriquait les pantins d'entrainement de l'académie. À sa place, j'aurais été honoré. Néanmoins mon père comme la plupart d'entres-nous ne tenait pas en place alors il est tout bonnement partit. Il a vécu sur les routes tel un bandit et... il a rencontré l'amour je ne sais ou. La seule chose que je retiens de ma mère c'est sa peur de notre art. Tu sais... je me doute bien que c'est toi Temari. Même si tu es visiblement digne des rumeurs sur toi, j'apprécie beaucoup plus que tu m'offre assez d'intérêt et de respect pour me parler que je n'apprécie ta simple vue. Ne le prend pas mal, c'est simplement que je n'ai jamais l'occasion de socialiser hors de l'académie.

Je jetai un oeil sur le serpent que je finissais et l'écrasa pour être sur qu'il n'avait rien dans le ventre. Pour m'apercevoir que ce n'était pas le cas.Ah... t'étais simplement gros toi.

Je prêta de nouveau attention à ma nouvelle amie. " vous mangez quoi dans ta famille ? Je ne suis pas sans savoir que la plupart des gens du coin se nourrissent avec des viande d'élevage tel que le poulet, mais vous avez plus de moyen. Pour ma part, mon père a ré-acheté cette maison pour moi et pour ce qui est de se nourrir... je chasse dans le désert c'est plus facile et efficace que de chercher un job dans un village qui n'a retenu que la mauvaise partie de l'histoire de mon père. J'espère que le peu de bien que tu pensais de moi ne s'envolera pas parce que tu sais maintenant qui es mon père.

Puis je la regardai un instant. Elle semblait confortable dans des vêtements plus "masculin". Ça t'arrive de porter des trucs féminin ? Je me pose la question n'y voit aucun mal. Au fait, ça vient avec des obligations que d'être une princesse ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Temari
Modérateur
avatar
Temari
Messages : 219
Date d'inscription : 24/02/2012

Fiche du shinobi
Grade: Anbu
Point de vie:
1500/1500  (1500/1500)
Points de chakra:
1500/1500  (1500/1500)
Lun 28 Nov 2016 - 9:42



Première rencontre - FlashBack



Certes, la famille Takumi était tristement réputé du fait que ses membres étaient classés dans une catégorie à part. À vrai dire, les hauts dirigeants du village les considéraient comme fou. Le jeune homme semblait banaliser la situation, mais son père s'est classé comme un déserteur au sein des forces de l'ordre du pays en prenant la fuite, malgré un contrat qui le liait à la fabrication de pantins d'entraînement pour le compte de l'académie ninja de Suna. Si je l'aurai voulu, j'aurai lancé une chasse à l'homme contre son père en le capturant et en extirpant des informations, afin d'arrêter le fameux déserteur qu'était son père. Par contre, je voyais en ce jeune un grand potentiel et surtout la misère dans laquelle il vivait. Ce jeune avait beau être fort au niveau de sa maîtrise des marionnettes, il restait une jeune garçon considéré ''pauvre.'' Cette situation m'attristait, sachant que j'étais complètement du côté inverse à lieu au niveau social et économique.

Il serait probablement utile pour le village, et donc, pour mon père. L'unité d'élite marionnettiste recrutait souvent de jeunes ninjas afin qu'ils suivent une formation vigoureuse avant d'officiellement intégrer les forces spéciales du village, quelques années plus tard. Connaissant brièvement son potentiel, je me suis dis que cela pourrait intéresser les personnes en charge. Le seul défaut, c'est qu'il vivait loin du village et qu'il était considéré fou, comme la grande totalité des membres de sa famille. Serait-il possible de l'introduire socialement au village pour qu’il rejoigne les forces spéciales plus tard ou étais-ce trop risqué ? À mon retour, j'allais en glisser un mot à mon père. Pendant ce temps, je voulais retrouver le chemin du retour.

C'est alors qu'il grilla mon identité, après tout ce temps. Dans ma tête, je me disais ''bravo, champion !'' Seulement, j'avais un peu pitié de lui. Il me demandait même ce que je mangeais. S'en était presque touchant. Il était jeune et ne méritait pas d'être mis à l'écart pour l'histoire de sa famille. Il n'était peut-être même pas d'accord avec ça. En fin de compte, je ne pouvais pas non plus l'aider, de part mon statut. Les gens au village n'auraient peut-être pas confiance en lui et préféreraient l'éviter. Je comprenais parfaitement ce positionnement face à cette situation. Néanmoins, je ne voulais pas le mettre à part, car ses talents pourraient être utiles pour le compte de notre pays.


« Ce que je mange n'est pas important. Dit toi seulement que je mange et que mon système digestif va bien. »

Il me demanda alors si ça m'arrivais de porter des vêtements féminins parfois. J'en était presque insulté, mais il devait comprendre que mon statut de princesse du pays ne faisait pas de moi une femme super féministe et que je me promenais toujours en robe pour attirer tous les regards vers moi.

« Ça m'arrive de porter des robes, mais très rarement. Seulement dans les occasions les plus spéciales, comme la visite d'un dignitaire important ou bien pendant une cérémonie importante du village. Excepté ces occasions, je reste d'abord et avant tout une kunoichi et mon rôle est de protéger Suna et de défendre ses habitants au péril de ma vie. Disons que la majorité de ma garde-robe laisse place à des tenues pratiques et tactiques pour des situations de combat. »

Il était temps de passer aux choses sérieuses et de rapatrier ce jeune homme au sein du village. Je devais donc le convaincre de vendre sa maison, question de faire un peu d'argent, pour ensuite venir s'installer au village.

« Bon, écoute. Malgré la réputation de ta famille, je crois honnêtement que tu es une bonne personne et que tu as une place au village. Je te propose donc de venir t'installer au village, question d'être proche de tout. Tu pourras peut-être, qui sait, intégrer le groupe d'entraînement de l'unité d'élite marionnettiste et devenir un puissant shinobi des forces spéciales du village un jour. Tu as beaucoup de potentiel et tu dois l'utiliser pleinement et en permanence au village, au lieu de fabriquer des pantins. Tu n'es pas obligé de suivre les traces de ta famille. Nous n'avons qu'une vie et tu peux bâtir ta propre histoire. Et elle pourrait commencer maintenant. Suna a besoin de ninjas comme toi, avec une tel mentalité de la vie. »

Code ▲ RomieFeather




♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



♥️ Mon devoir est de protéger les êtres qui me sont chers ♥️
Temari
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 28 Nov 2016 - 10:04
- Ma mère était comme toi sur ce point, elle détestait porter des vêtements typiquement féminin. Elle n'avait pas de formation militaire comparé à toi, mais elle disait que plaire à un homme dans des vêtements dégradant était facile mais que de plaire à un homme dans des tenues plus banal prouvait que ces hommes valait au moins son attention. Je n'ai jamais su pourquoi mais elle détestait les hommes et pourtant elle a fini par avoir un enfant avec l'un d'entres-eux. Lorsqu'elle entra dans le sujet que j'aménage dans une partie plus visible de Suna, je me montrai réticent. Je ne détestais pas les habitants ou quoi que ce soit mais pourquoi vivre proche de gens qui nous apprécies que très peu. Tu sais, j'ai tout ce dont j'ai besoin ici à l'exception d'une agréable compagnie mais pour l'instant tu es là. Ici, je ne reçois pas de cailloux dans mes fenêtre, je suis tout près du désert et donc de ma source de nourriture. Sois honnête, même si je vendais cette maison, je n'en tirerais pas de quoi habité dans une maison situé là ou tu le souhaite. En plus, quand j'ai envie de voir de m'amuser, il me suffit de deux ou trois marionnettes et je vais divertir les enfants sur la place publique. Je n'ai néanmoins rien contre rejoindre cette escouade d'élite dans un futur quelconque. Ne crois pas que je m'arrêterai un jour de fabriquer des pantins. J'en suis incapable tout comme mon père l'était avant moi. Ma famille est destiné à créé. Nous sommes des artisans avant d'être des fous. Je regardais le visage remplit de compassion de ma nouvelle amie.

- Ne t'en fais pas, la pauvreté n'empêche pas qui que ce soit de vivre quand on est débrouillard tu sais... et dans des siècles, quand on racontera l'histoire de "Temari l'impératrice du vent", je suis sure qu'un de ses chapitre sera consacré à son fidèle ami "Haki". Nul n'écrit l'histoire pour moi. Je ne reproduirai pas les erreurs de mon père.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Temari
Modérateur
avatar
Temari
Messages : 219
Date d'inscription : 24/02/2012

Fiche du shinobi
Grade: Anbu
Point de vie:
1500/1500  (1500/1500)
Points de chakra:
1500/1500  (1500/1500)
Lun 28 Nov 2016 - 10:31



Première rencontre - FlashBack



Il n'était pas comme les autres. Il me plaisait bien, ce jeune garçon. Des valeurs propres, que personne ne peut retirer. Il savait clairement ce qu'il voulait dans la vie et n'avait pas peur de dire les vrais choses. C'est quelque chose qui vint me chercher directement. Je me voyais un peu en lui, mais pas totalement. Haki, de son prénom, avait quelque chose de... spécial. Quelque chose qui le rendait facilement aimable. J'ignore pourquoi quelqu'un voudrait se méfier de lui, excepté le fait que sa famille soit reconnu comme étant des fous à un niveau étonnant. L'homme devant moi ne semblait pas être fou. Il semblait avoir un coeur et une tête sur les épaules, ce qui le rendait charmant à comparé des autres garçons qui ne cessent de baver lors de mon arrivé.

Je respectais son choix et l'acceptait totalement. Il est libre, d'après tout. Avoir eu cette chance, j'aurai probablement aimer vivre dans une région éloigné, tout comme lui. Vivre paisiblement, sachant que personne ne ce soucis de ta vie. Vivre en paix, garder les choses simples, comme elles sont. Ne pas se casser la tête pour donner une bonne impression, rester soi-même en permanence. C'est vraiment un rêve que j'aurai aimé réaliser, mais qui est impossible, dû à mon haut statut dans la hiérarchie du village. J'étais tout de même considéré comme l'une des personnes les plus importantes du pays et j'avais des responsabilités en conséquent, malgré mon jeune âge.

Ce Haki m'avait intéressé grandement, de part le fait qu'il n'était pas du tout comme les autres. Je me devais de garder un œil sur lui, car il deviendra un grand ninja plus tard, sans aucun doutes. Le jeune homme était quelqu'un a surveillé, car il avait été capable de gagner mon respect en si peu de temps et si facilement. S'en était presque incroyable.

« Peut-être, qui sait. Je suis bien heureuse d'avoir fait ta rencontre, Haki. Je suis habitué de rencontrer des garçons qui bavent en me regardant et qui ne pense qu'à me draguer. Quelques-uns vont même jusqu'à me suivre partout dans le village et je dois souvent faire appel à la force pour leur montrer que je n'ai pas de temps à perdre avec eux. Mais toi, tu es si... différent. En bien, rassure-toi. Je n'ai jamais connu de garçon comme toi. J'avoue que tu me plais bien comme type. Tu as un bel avenir devant toi. Il faut seulement croire en tes convictions et tout est possible. »

Un sincère sourire aux lèvres, je venais de réaliser que je m'étais fait un prodigieux allié. Avec lui, je me sentais en confiance, et du coup, bien. C'était rare que ça m'arrivais et je savais que quand c'était le cas, c'était toujours les meilleurs expériences.

Code ▲ RomieFeather




♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦



♥️ Mon devoir est de protéger les êtres qui me sont chers ♥️
Temari
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» La Reine de Coeur
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» ANASTASIAㄨ votre véritable reine de coeur
» la reine de coeur et son joker △ betsabe
» UN APERÇU DE L'ENDROIT ☩ le château de la reine de coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Paperasses :: Les rp et missions-
Sauter vers: