Rencontre inattendue ? [Pv Hikaru Yutsuki][Terminé]

 :: Zone de RP :: Pays mineur :: Yu no Kuni Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Tatsuki Mei
Administrateur
avatar
Tatsuki Mei
Messages : 1354
Date d'inscription : 19/05/2014

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
5000/5000  (5000/5000)
Dim 27 Aoû 2017 - 2:02
Il ne fallait pas perdre de temps... Le brouillard n'allait pas la retenir longtemps, à vrai dire... Mei avait du mal à reprendre ses esprits, elle perdait un peu ses repères... Mais ce n'était pas le moment de faiblir, elle ouvrit alors deux portes de chakra. La porte de la vision et celle de la forêt, elle ressentit la présence meurtrière d'Hikaru... Utiliser ses techniques lui demander beaucoup de ressources, mais c'est certainement ce qui lui sauva la vie ce jour-là... Elle utilisa juste à temps la porte de la douleur, limitant le plus possible les dégâts de l'assaut. Tatsuki retomba lourdement au sol, même en ayant encaissé le plus de dégâts possibles, c'était douloureux... Elle cracha une gerbe de sang sur le sol, se relevant difficilement et regardant Hikaru.

-Oui... Ça fait mal... Mais j'ai connu pire...

Mei essuya le sang qui couler d'une de ses lèvres... Elle n'avait pas beaucoup de temps, très peu même. Mais elle n'avait pas l'intention d'abandonner, non... Elle ne voulait pas abandonner... Mais la victoire était seulement possible à l'heure actuelle ? Certainement pas... Ce qu'elle avait en elle, ce devait être ça, l'un des fameux démons...

-Allez... Montre moi ce que tu peux faire...

Elle sentait que ses forces étaient en train de la quitter... Ce n'était plus qu'une question de minutes à ce niveau-là...


------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cela faisait déjà presque dix ans ?! C'était fou comme le temps passait vite. Et puis ? C'était quoi ça ? Un regard qui intimidant ? Non, cela ne fonctionnait pas. Visiblement, elle avait gagné beaucoup d'arrogance depuis... Mais bon, à vrai dire... Dans tout cet amas d'émotions, il y avait aussi de la joie... Oui, Mei était heureuse d'être là...

-Tu t'ennuies ? Et bien moi, je suis contente d'être avec toi ! Même si je suis un peu déçue. Tu es devenue une vraie teigne avec le temps. Une vraie teigne prétentieuse.

Tatsuki lui tapota l'épaule amicalement, avant de reprendre ce petit air enfantin. Puis, après quelques secondes, elle reprit un air plus mature dirons nous. Baissant légèrement le regard. Était-ce réellement une bonne idée de lui demander ça ? Pour le coup, Mei n'en savait rien du tout...

-Tu as déjà pensé à ce que seraient nos vies, si tout ceci ne se serait pas passer ?

Elle leva un instant le regard vers le ciel, un peu pensive. C'était une chose à laquelle elle avait pensé souvent. Puis elle posa de nouveau son regard sur Hikaru, qui avait un regard neutre depuis tout à l'heure. Elle haussa les épaules, si elle voulait jouer les durs ici, qu'importe. Ce n'était pas l'endroit pour, mais Mei c'était calmer. Il n'avait pas fallu beaucoup de temps.

-Oh ! Et sache aussi que, tu n'es pas la seule à pouvoir progresser. Après tout, cela fait presque dix ans non ?

Elle donna une nouvelle tape amicale sur l'épaule d'Hikaru, dire qu'elles allaient peut-être se battre à mort dans les jours, semaines, mois, ou bien même heures à suivre. Mais bon, Mei était déjà résolue au fait de tuer son amie. Au départ, elle ne voulait pas, elle pensait pouvoir trouver une autre solution, mais bon, même si elle avait eu des doutes aujourd'hui, ce cadeau du hasard n'aurait pas que confirmer ce qu'elle pensait déjà.

-Oh ! Je peux te demander une autre faveur ?  


Aide au Combat :
 
Tatsuki Mei
Revenir en haut Aller en bas
MJ/Hikaru Yutsuki
Fondateur/Admin
avatar
MJ/Hikaru Yutsuki
Messages : 1505
Date d'inscription : 23/04/2011

Fiche du shinobi
Grade: Kage
Point de vie:
3000/3000  (3000/3000)
Points de chakra:
8000/8000  (8000/8000)
Dim 27 Aoû 2017 - 2:40
Mei... Elle avait utilisé les portes de chakra... Ahaha, parfait, sublime ! Il n'y avait pas de valeur à abattre une proie faible... Et plus que tout... Jamais Ichiyo n'aurait été vaincue par une femme aussi faible... Aussi minable... La colère d'Hikaru ne faisait que redoubler. Son chakra sembla de nouveau exploser. Son aura semblait augmenter, et son corps commençait à muter, tandis que la marque se répandait dans l'intégralité de ce dernier. Sa présence était telle que les ninjas qui étaient présent semblaient tétanisé.

Tandis que son visage se relevait, avec un sourire froid et sauvage à la fois, et plus que tout, un regard imbibé de sang. Elle voulait voir tout ce qu'elle pouvait faire ? Très bien... Hikaru serrait l'arme qu'elle avait en main. Avant la bataille, Ichiyo lui avait confié son katana. Avait-elle prévu que tout cela se passerait ? Peut-être... Quoi qu'il en soit, Hikaru comptait bien en finir. Elle plaça son arme au niveau de son front.

-Tsubame...

En un instant, elle se retrouvait devant Mei, l'ayant surpassé en terme de vitesse. Son coup commençait à partir. Son coup ? Non, ses coups. Comme simultanément, trois attaques furent portés. Elle venait chacune d'un côté, bloquant toute possibilité de fuite ou de parade. Une technique absolument sans faille, qui représentait la maîtrise absolue du sabre qu'avait acquis Ichiyo. Une technique parfaite, qu'elle lui avait légué. Le Tsubame...

-GAESHI !

Le trois attaques arrivèrent alors sur Mei, la tailladant de trois côtés différents. Une attaque parfaite.

-C'est terminé.


------------------------------------------------------------------------------------------------------

Hikaru continuait à regarder Mei d'un air neutre. Elle n'était pas particulièrement affectée par ce que cette dernière pouvait lui dire, à présent. Non, elle restait globalement neutre. C'était étrange, comme se mêlait en elle l'excitation... Et le désintérêt total. Puis, Mei, lui demanda... Ce que serait leurs vies si les choses avaient été différentes... Comment les choses auraient pu se passer autrement. A ce moment là, la jeune Shogun fronça les sourcils. Venait-elle vraiment de poser cette question ? C'était ridicule. Positivement ridicule. Le passé était le passé. Rien d'autre. Il n'avait qu'un seul futur. Le Présent. Mais très bien. Hikaru lui répondrait, puisqu'elle le voulait tant. Elle se contenta d'avoir un léger sourire, en la fixant.

-Eh bien, je suppose... Que je t'aurais probablement dit que je t'aimais.

Hikaru continuait à la fixer. Elle ne fit pas attention à son autre remarque. Il était évident qu'elle avait progressé, et la jeune femme aurait été déçu du contraire. Elle aurait détesté Mei si cette dernière s'était contenté de rester la même faible femme après dix ans. Après sa défaite. Mais pour l'instant, elle n'était rien. Voilà tout. Elle n'avait aucune reconnaissance à donner à son amie d'enfance, si c'était cela qu'elle attendait. Elle voulait simplement jouer un peu avec elle pour le moment.

Une autre requête ? Hum, qu'est-ce que cela allait être, encore ?

-Eh bien, vas-y, pose moi ta dernière requête. Que l'on s'amuse un peu.

Aide au combat:
 



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦





MJ/Hikaru Yutsuki
Revenir en haut Aller en bas
Tatsuki Mei
Administrateur
avatar
Tatsuki Mei
Messages : 1354
Date d'inscription : 19/05/2014

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
5000/5000  (5000/5000)
Dim 27 Aoû 2017 - 4:35


Le souffle de Mei était fort, les goûtes de pluie étaient d'une froide et amère douceur... La vision de la jeune femme commençait à se troubler, était-ce au final réellement une belle journée pour mourir ? La combattante n'en n'était plus certaine... Ses jambes se faisaient lourdes, de plus en plus... Elle commençait à chuter en avant, ne quittant pas son adversaire des yeux... Elle n'avait pas pensé, que l'ange de la mort qui lui serait envoyer, serait celle qu'elle aimait... Et ce fut dans un moment d'absence qu'elle eut cette vision... Son sourire si doux... Non ! Ce n'était pas le moment... La vitesse de l'attaque d'Hikaru était époustouflante serte, mais le Sharingan lui permettait de la suivre.

-Non...

Ce fut le seul mot qu'elle prononça à cet instant, utilisa la technique du Shindensen pour plonger vers l'avant droit d'Hikaru... Elle n'avait serte pas évitée toute l'attaque, mais bien la moitié. Du sang commença à couler de sa hanche droite, qui était méchamment entaillée... Elle était arrivée un peu plus loin derrière son adversaire, titubant de quelques pas, finissant par chuter au sol. Le brouillard se dissipa, laissant paraître le massacre d'Hikaru. L'aura qui entourait Mei disparue lentement, elle n'avait définitivement plus de force. Cependant, elle était toujours consciente... Contrairement à ce qu'elle pensait, la douleur n'était pas présente... Son corps était léger comme une plume, elle ne ressentait plus rien... Était-elle déjà morte ?

Son regard se leva difficilement vers le ciel, vers les nuages... Comme dans une œuvre dramatique, les cieux s'ouvrirent pour laisser passer les rayons du soleil... À quoi bon cette bataille avait servit ? À quoi toute cette force que la jeune femme avait difficilement accumulée avait servit ? À quoi cette volonté de vivre, de s'accrocher et de ne pas abandonner avait servit ? Et bien au final, à rien... Rien de plus que l'échec... Mais Mei avait eut la chance de au moins la revoir une dernière fois... Peut-être, était-ce à cela que tout avait servit... Elle resta là, sur le sol, toujours éveillée à regarder le ciel s’éclaircir.



--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La jeune femme soupira en regardant son "amie", elle allait continuait longtemps de jouer les cailloux comme ça ? Non pas que ce n'était amusant de parler à un rocher, elle l'avait déjà fait, et ce fut fort instructif ! À moins qu'elle était vraiment devenue ainsi... Si c'était le cas, la conversation n'allait pas être drôle du tout... Par contre, lorsque Hikaru répondit à la question de Mei, cette dernière ne put s'empêcher de claquer des doigts en laissant s'échapper un petit "Zut !" de sa bouche. Puis elle fronça les sourcils... Un détail venait de la perturber, elle rapprocha fortement son visage de celui d'Hikaru.

-Comment ça "probablement" ?

Les joues de Mei étaient gonflées, pourquoi probablement ? Son regard était devenu accusateur et c'était comme-ci une aura meurtrière flotter au-dessus d'elle, si ce n'était pas la réalité, cela aurait pu faire penser un code de gag manga... Puis elle reprit un air plus normale, un peu contrarier pour le coup... Elle faisait légèrement dos à Hikaru, puis lorsque cette dernière lui demanda sa deuxième requête, elle se retourna en souriant. Comme si rien ne c'était passer, elle approcha de l'oreille droite de son "amie", venant y chuchoter doucement.

-Pourrais-je avoir un baiser de toi ? Après tout, j'aimerais bien voir ce que cela fait avant de mourir...

Elle avait un petit ton amusé, reculant alors légèrement, un sourire sur les lèvres. Elle était sérieuse, non pas sur le fait de mourir, mais sur le baiser. Elle continuait de regarder Hikaru.



Aide au Combat:
 
Tatsuki Mei
Revenir en haut Aller en bas
MJ/Hikaru Yutsuki
Fondateur/Admin
avatar
MJ/Hikaru Yutsuki
Messages : 1505
Date d'inscription : 23/04/2011

Fiche du shinobi
Grade: Kage
Point de vie:
3000/3000  (3000/3000)
Points de chakra:
8000/8000  (8000/8000)
Dim 27 Aoû 2017 - 5:21
Eh bien, c'en était fini. Bien sur, Mei avait partiellement réussit à esquiver l'attaque, mais elle l'avait partiellement subit. Et elle n'était plus capable de faire quoi que ce soit. Hikaru se contenta de lentement détourner le regard. Elle regardait Mei d'une façon neutre. Lentement, ses pas commencèrent à la rapprocher de celle qui était presque morte... Comment quelqu'un d'aussi faible avait-il pu tuer Ichiyo ? Comment ? Comment ? La question résonnait encore et encore dans la tête d'Hikaru.

Pourquoi, cela était évident. C'était la guerre. Non, c'était le comment qui lui posait problème. Elle ne pouvait pas l'imaginer. Ichiyo était invincible. La meilleur sabreuse qui existe. La plus belle, compétente et gracieuse des femmes. Elle ne pouvait pas avoir été vaincu... Pas en combat singulier. En fin de compte, il n'y avait là devant elle qu'un serpent qui avait attaqué en traître une proie affaiblie. Ca ne pouvait être que ça... que ça...

Finalement, Hikaru arriva au niveau de Mei. Elle la toisait. La colère avait presque quitté son regard. Car en voyant le visage amoché de la jeune fille... Elle revit un autre visage. Une visage d'une petite fille, aussi amoché, non pas par le combat, mais par la vie. Une seconde d'hésitation. Ce fut cette simple seconde d'hésitation qui changea tout. Une seconde durant laquelle sa colère s'estompa. Une seconde nécessaire pour perdre le contrôle de Kyuubi.

Alors, apposant ses mains sur sa tête, elle poussa de nouveau un hurlement bestial. Il raisonna sur tout le champ de bataille. Et le chakra du démon explosa littéralement. Tout ce qui l'entourait fut balayé. Les os furent réduire à néant. Et Mei emportée au loin. Une explosion de puissance, de sauvagerie, et d'émotions incontrôlées. Il s'agissait là de la pure puissance du démon. Un hurlement qui ne dura pas quelques secondes, mais bien plus d'une minute. Rien que la puissance du chakra fut suffisante pour abattre nombre d'ennemis, tandis que des jutsu ravageaient leurs rangs. Des dragons de cristaux, des dizaines d'épées, et d'autres formes cristallines semèrent la mort.

Et tandis que le cours de la bataille changeait, le chakra d'Hikaru s'épuisa. Alors, tout devint calme, et son corps tomba simplement au sol. Les soldats l'entouraient alors, pour la protéger. Dans ses derniers instants, elle tendit sa main, vers le cadavre d'Ichiyo. Et tomba dans l'inconscience, baignant dans la boue ensanglantée. A jamais, sa vie serait tâchée de sang.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Eh bien, Mei aurait pu avoir une réaction un peu plus surprise. Oh, ce n'était pas bien grave. Hikaru se contenta de hausser les épaules, notamment quand elle entendit le "zut" de la jeune femme. Il est vrai que la vie aurait été plus simple. Peut-être ? En tout cas, ce qui l'étonna c'est la réaction de Mei au "probablement". Lorsqu'on parle d'une possibilité éventuelle, on est sensé utiliser le terme "probablement", non ? Enfin, cela créa sur le visage d'Hikaru une expression étonnante de surprise... Oui, après tout, elle était bien humaine.

Mais lorsque Mei gonfla les joues... C'est bon elle n'en pouvait plus. C'était trop adorable. Alors, étonnamment, elle se mit à rire. A partir dans un fou-rire, tandis qu'elle semblait perdre bien dix ou quinze ans. Elle finit par lui répondre un sourire au visage.

-Probablement, car j'aurais pu mourir avant. Ou j'aurais pu être marié par ma famille. Donc, oui, probablement.

Elle sa posa de nouveau, semblant retrouver son visage neutre, mais il n'en était rien. Finalement, elle avait décidé d'être bienveillante. Alors quand son amie d'enfance commença à dicter sa deuxième requête... C'est comme si un interrupteur avait été activé en Hikaru. Elle ne lui laissa même pas le temps de terminer sa phrase, saisissant son menton d'une seule main, et apposant en un instant ses lèvres sur celle de la jeune femme. Mais elle ne s'arrêta pas là, forçant le baiser à se prolonger. Le temps semblait d'être stoppé. Les secondes devenaient des heures. Les minutes des journées entières. Et ce ne fut que lorsque le manque d'oxygène rappela Hikaru à la raison.

Elle resta silencieuse quelque seconde contemplant la jeune femme. Elle ne contrôlait plus ni ses pensées, ni ses émotions. Seul son instinct guidait actuellement son corps. Alors, elle plaqua contre une paroi rocheuse son amie, avant de la forcer de nouveau dans un baiser. Elle avait essayer de maintenir une façade tout ce temps si, mais pour cet instant, elle voulait se laisser complètement aller, peu importe ou cela la menait.

Elle finit cependant éloigner de Mei. Elle se leva, laissant cette dernière la contempler complètement. Son regard semblait être redevenu froid.

-Le premier c'était ta requête. La deuxième, c'est la mienne.

Elle se retourna alors, se dirigeant vers la sortie du bain. Cependant, elle dit une dernière chose à son amie avant de sortir.

-Si tu veux vraiment savoir comment les choses auraient été si les choses avaient été différentes... Viens dans ma chambre, cette nuit.

Elle sortit alors des bains.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦





MJ/Hikaru Yutsuki
Revenir en haut Aller en bas
Tatsuki Mei
Administrateur
avatar
Tatsuki Mei
Messages : 1354
Date d'inscription : 19/05/2014

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
5000/5000  (5000/5000)
Dim 27 Aoû 2017 - 7:01
Que ? Quoi ? Comment ? Vraiment ? Pour le coup, Mei ne savait plus où donner de la tête... Était-ce un rêve ? Non, un genjutsu d'Hikaru ? Non, cela semblait être réel... C'était réel. Le cœur de Mei était sur le point de sortir de sa poitrine, lors de cet instant juste magique... C'était comme-ci plus rien n'exister... Elle n'arrivait plus à pensé correctement, c'était impossible, tout était flou dans son esprit ou plus... Non, il n'y avait que Hikaru...

Lorsque le baisser se stoppa, Mei eut le reflex d'avancer de nouveau son visage, avant de s'arrêter... Elle n'osait plus vraiment regarder celle qu'elle aimait... À vrai dire, la surprise l'avait totalement déstabilisée... Mais quand le deuxième baiser arriva, Tatsuki était aux anges, elle ne pouvait pas rêver mieux... Son corps tremblait même d’excitation... Pour une fois... Le hasard avait bien fait les choses... Lorsque Hikaru s'éloigna, la jeune femme en profita pour essuyer le sang qui avait couler de son nez...

-Euh... Je... Mais... Oui... D'accord...

Impossible d’aligner deux mots pour le moment, elle observait la belle aux cheveux blancs s'éloigner... Elle ne voulait pas la laisser partir, non pas après cet échange... Et pour le coup, même le regard froid d'Hikaru l'avait un peu plus perturbé... Elle se leva assez rapidement, se dirigeant également vers la sortie des bains... Cependant, devait-elle vraiment le faire ? C'était peut-être même un piège...

Elle décida de rattraper Hikaru avant que cette dernière de sorte des bains, lui saisissant le poignet droit de manière assez douce. Le visage de Mei était encore tout rouge, cette dernière avait la tête légèrement baissée. Elle laissa un petit silence, avant de relever timidement la tête.

-Qui... Qui me dit que tu ne vas pas... Que tu ne vas pas partir avant...

Elle resserra légèrement son emprise sur le poignet d'Hikaru, baissant de nouveau la tête. Pour le coup, Mei était totalement différente... Elle semblait plus... Fragile. Sur l'instant en tout cas. Et, elle arrivait à le ressentir. Ce qui ne faisait qu'augmenter cette déstabilisation, au final, elle était juste vulnérable. Et si on y regardait d'un peu plus prêt, on pouvait même voir le début de quelques larmes sur les coins des yeux de Mei...
Tatsuki Mei
Revenir en haut Aller en bas
MJ/Hikaru Yutsuki
Fondateur/Admin
avatar
MJ/Hikaru Yutsuki
Messages : 1505
Date d'inscription : 23/04/2011

Fiche du shinobi
Grade: Kage
Point de vie:
3000/3000  (3000/3000)
Points de chakra:
8000/8000  (8000/8000)
Dim 27 Aoû 2017 - 8:11
Alors qu'elle s'apprêtait à sortir des bains, Hikaru pouvait sentir quelque chose la retenir. Ou plutôt quelqu'un. Et par retenir, il fallait plutôt comprendre essayer de la retenir, car, de manière assez étonnante, elle s'y était pris sans aucune force. C'était bien la preuve que Mei avait clairement été affecté par ces baisers... Mais c'était bien l'effet attendu, après tout. Et puis, il fallait bien avouer qu'elle était mignonne à balbutier, tout à l'heure, et à avoir peur qu'elle ne parte. Car oui, il semblerait que c'était là l'enfant abandonnée qui parlait. Hikaru eut un léger sourire en entendant cela. Elle était si vulnérable... C'était touchant. Elle se retourna alors.

Elle se dirigea vers un coin de la pièce prenant visiblement une serviette de rechange. Puis, elle fit en sorte de procéder à quelques opérations, sans que Mei ne puisse voir ce qu'il en retournait. Lorsqu'elle revint, peu après... Son gant gauche avait disparut. A la place, une serviette recouvrait son bras. De son autre main, elle tenait le gant. Elle le plaça alors ensuite dans une des mains de Mei. Après cela, elle rapprocha sa tête de celle de son amie. Leurs front se touchaient dorénavant, et elle la fixait droit dans les yeux en souriant.

-Je ne partirai pas sans mon gant. Je compte sur toi pour le ramener... Mei-chan.

Mei-chan. C'était la façon dont elle l'appelait quand elles étaient plus jeune. Et le regard d'Hikaru était pur et honnête. Elle comptait sincèrement sur elle et lui faisait confiance. Elle n'avait aucune hésitation. Elle se contenta de rester comme cela, dans ce moment d'intimité avec son amie d'enfance. Avant de reprendre la parole.

-Si tu viens, ce qui pouvait probablement arriver... arrivera.

Elle déposa ensuite un baiser sur le front de la jeune femme avant de partir. En sortant, une vieille dame semblait se demander pourquoi elle portait une serviette autours du bras, mais un simple regard eut vite fait de faire taire la vieille dame. Elle devait aller se préparer... Cette soirée serait inoubliable. Un grand sourire se dessinait sur son visage.

"Tout comme je le pensais, Mei... Notre rencontre était vraiment une bénédiction du destin."

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La soirée arrivait. Hikaru avait bien sûr réserver pour elle la plus grande chambre de l'établissement. Actuellement, elle se tenait près d'une fenêtre. Elle était debout, semblant fixer un katana. Ses pensées s'égaraient. Elle devrait haïr Mei, vouloir lui faire payer la mort d'Ichiyo. Et c'était en partie vrai. Mais, elle ne pouvait s'empêcher de l'aimer. De la désirer. Elle ne pouvait l'expliquer. Mais sûrement que cela était le destin.

Que dirait Ichiyo si elle savait qu'Hikaru avait plus tôt embrasser celle qui l'avait tué ? La vérité, c'est qu'elle ne lui en voudrait pas. Elle était morte au combat, et c'était la mort qu'elle désirait. Hikaru aimerait se dire que son amante serait révulser... Mais non, elle ne le serait pas. Dans ce cas, il n'y avait pas de mal à faire cela, non ? Il n'y avait sûrement aucun mal. Voilà ce que se disait la jeune femme. Et peu lui importait que cela soit bien ou mal. Elle n'avait besoin de l'acceptation de personne.

Elle soupira, rangeant le katana. Elle prit la décision de s'asseoir au niveau d'une table. La table était une petite table circulaire, sur laquelle se trouvait une bouteille d'un vin de luxe, ainsi que deux verres. Et bien entendu, deux chaises. Hikaru, de son côté, était habillé avec une robe rouge et noire, qui lui allait à peu près jusqu'aux genoux. Elle regardait, dans le verre, le reflet de la Lune. Si elle décidait de venir, ce serait le moment pour Mei d'arriver...



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦





MJ/Hikaru Yutsuki
Revenir en haut Aller en bas
Tatsuki Mei
Administrateur
avatar
Tatsuki Mei
Messages : 1354
Date d'inscription : 19/05/2014

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
5000/5000  (5000/5000)
Lun 28 Aoû 2017 - 6:35
La jeune femme ne regarda pas Hikaru se détourner, elle se contenta juste de baisser légèrement le regard... Mei n'arrivait pour le moment pas à reprendre le dessus, elle avait l'impression d'être revenu à la case départ... Elle sursauta légèrement quand celle Hikaru déposa son gant dans sa main, elle observa alors le bras gauche de cette dernière, remarquant la serviette autour de ce dernier. Elle était sur le point de parler quand son amie d'enfance posa son front contre le sien... Mei leva alors les yeux, croisant alors son regard.

Lorsqu'elle l'appela "Mei-chan", un sourire se dessina sur son visage, alors que quelques larmes se mirent à couler doucement. Une volonté de fer hein ? Il fallait croire que non au final... Elle ne put s'empêcher de serrer Hikaru dans ses bras, alors que cette dernière lui déposa un baiser sur le front... Puis elles se séparèrent, alors tout ceci était bien réel... Mei posa une main au niveau de sa poitrine, un doux sourire sur le visage. Son regard n'avait plus cette étincelle de fourberie habituelle, lui aussi, c'était désormais adouci.

Elle se dirigea vers la cabine ou ses affaires étaient stockées, elle s'habilla en sortant. Il y avait une vielle dame non loin, Mei ne remarqua pas son air inquiet. Non, elle se contenta de lui faire un sourire gracieux. Se dirigea alors vers sa chambre, il fallait bien se préparer pour ce soir... Cependant, la jeune femme n'avait pas l'habitude d'avoir ce genre de rendez-vous. Elle avait de belles tenues, mais comment savoir laquelle choisir... Alors qu'elle arriva devant la porte de sa chambre, elle eut une idée... En venant dans cet hôtel, elle avait vu une boutique de vêtement en ville avec beaucoup de clientes... Elle hésita un instant, la main sur la poignet de porte, avant de se diriger vers la sortie.

Elle ne devait pas perdre de temps, prendre un chemin normal lui prendrait beaucoup trop de temps... Les toits semblaient être une meilleure alternative, commençant alors à bondir de bâtiment en bâtiment, elle ne tarda pas à arriver à la dite boutique. Il y avait autant de monde que la dernière fois, la jeune femme entra à l'intérieur... C'était comme-ci un autre monde s'ouvrit à elle, c'était... Perturbant. C'était une jungle, non, un champ de bataille, non ! C'était bien pire que ça ! Mei fit en sorte de se diriger vers la vendeuse, qui malgré le chaos ambiant, gardait un sourire professionnel.

-Euh... Excusez-moi, j'aurais besoin de...

-Oui ! Vous avez besoin d'aide pour un rendez-vous, suivez moi, je vous en prie.

-Q-Quoi ?! Mais comment vous...

-Oh, ça se voit sur votre visage mademoiselle.

Mei eut un pas de recul, cette vendeuse était une redoutable observatrice... Elle accepta de la suivre au niveau d'une cabine d'essayage un peu spéciale. Au départ, la vendeuse lui donna des vêtements un peu bizarre... Elle refusa, et les essais furent nombreux, mais après une bonne heure, ce fut le jackpot ! Elle suivit la vendeuse et passa en caisse. Elle repartit tout aussi vite, passant de toits en toits. Le soleil était déjà assez bas... Non, elle n'avait pas pris une heure, mais bien trois ou quatre ! Comment pouvait-on passer autant de temps à essayer des vêtements ?! Elle doubla son rythme de course, arrivant enfin à l'hôtel.

-Vite, vite, vite !

Elle se dirigea vers sa chambre à toute vitesse, détruisant presque la porte en arrivant. Elle devait se dépêcher, enfilant alors sa tenue avec soin... Se demandant si Hikaru allait apprécier... Non, pas de temps à perdre ! Le choix était déjà fait de toute manière. Et après quelques dizaines de minutes, elle était enfin prête. N'oubliant pas de prendre le gant de son amie d'enfance, l'enrobant dans un mouchoir de soie bleu royal. Elle sortit alors de sa chambre, avant de réfléchir un instant... Elle ne connaissait pas le numéro de la chambre d'Hikaru... Elle se dépêcha d'aller à l’accueil, demandant alors.

-Bonsoir, enfin... Re-bonsoir, je cherche la chambre d'une femme, Hikaru Yutsuki.

-Hum, c'est la chambre numéro 6.

-Merci beaucoup !

Elle se dirigea alors vers la fameuse chambre, un peu de traque, après tout... C'était un premier rendez-vous ? Perdue dans ses pensées, la jeune femme ne fit pas attention aux quelques enfants qui se mirent à courir dans le couloir, l'un trébucha et ce cognat légèrement contre une porte. Mei fut sortie de sa rêverie et l'aida à se relever en le grondant légèrement, lui expliquant qu'il ne fallait pas courir dans les couloirs. Puis, elle leva les yeux en vers la porte en question. C'était celle de la chambre d'Hikaru ! La jeune femme prit une grande inspiration, ouvrant lentement la porte.

La pièce était sombre, elle s'y avança doucement... À vrai dire, la pression était assez forte, mais Mei prenait sur elle. Elle chercha interrupteur de la pièce, pendant quelques minutes, avant de finalement le trouver. Elle alluma la lumière en souriant et en se détournant vers le centre de la chambre.

-Bonsoi...

Mei tomba nez à nez avec un homme âgé, habillé de façon étrange... En effet, il était visiblement habillé comme une serveuse de maid café, assit sur un cheval de bois avec un bâton muni d'une étoile au bout. Un lourd silence s'instaura dans la pièce, puis le vieil homme détourna le regard vers Mei. Il lui envoya un regard noir comme la nuit en se levant.

-Oh nom de la lune ! Pouvoir suprême ! Transforme mo...

-Ne t'approche pas de moi vieux dégouttant !!!

La jeune femme lui envoya un uppercut qui le fit passer au travers du plafond, laissant de petites particules de poussières tomber sur le sol. Mei sortit rapidement de la chambre, fermant la porte et reprenant son souffle, elle regarda le numéro de la chambre avant de remarquer quelque chose... Ce n'était pas la chambre 6, mais la numéro 9... Lorsque cet enfant trébucha en se prit la porte, l'ornement se retourna... La jeune femme souriait, c'était nerveux.

-Bon... Trouvons la bonne chambre cette fois...

Elle arriva alors, cette fois-ci, devant la bonne porte. Elle frappa à cette dernière, entrant alors lentement, à pas de loup. Elle vit rapidement Hikaru, qui elle aussi avait fait en sorte de bien s'habiller pour l'occasion. Bon, ce n'était pas très poli d'entrer dans une pièce sans attendre la permission, mais Mei n'avait pas eut une éducation très exemplaire... Elle fit un petit signe à son amie en souriant.

-Coucou...

Mei essayait de le cacher, mais ce n'était pas très efficace. Elle était gênée, non seulement du fait d'être avec Hikaru, en rendez-vous, mais aussi pour le retard... Combien de temps avait-elle attendue ? Les joues de la jeune femmes étaient en train de passer au rouge, elle resta sur place, détournant par moment le regard d'Hikaru, gardant un sourire sur le visage.

-J'espère que je ne suis pas trop en retard...

La tenue de Mei :
 
Tatsuki Mei
Revenir en haut Aller en bas
MJ/Hikaru Yutsuki
Fondateur/Admin
avatar
MJ/Hikaru Yutsuki
Messages : 1505
Date d'inscription : 23/04/2011

Fiche du shinobi
Grade: Kage
Point de vie:
3000/3000  (3000/3000)
Points de chakra:
8000/8000  (8000/8000)
Lun 28 Aoû 2017 - 16:16
Le regard d'Hikaru se portait sur la lune tandis qu'elle attendait. En effet, sa chambre possédait un balcon, accessible via une porte quasiment entièrement vitrée, mais possédant tout de même des rideaux, actuellement disposé de façon à laisser la lumière de l'astre illuminait la pièce. Ainsi, en plus d'une bougie allumée sur une table de chevet, il s'agissait de la principale source de lumière de la pièce. Hikaru s'était servi un fond d'alcool, qu'elle avait commencé à boire, tout en s'amusant, faisant un pur tourner son verre entre ses doigts.

-J'ai entendu dire une fois que la lune était le reflet de nos âmes. Est-ce pour cela que j'ai parfois l'impression de la voir rouge ? Mon âme est-elle déjà au delà de toute rédemption ? Elle l'est, très probablement. Je n'ai pas besoin de celà pour le savoir.

Elle détourna ensuite le regard vers l'entrée. Mei se trouvait là. Elle était vêtue d'une sublime robe, qui la mettait très bien en avant et qui révélait une certaine quantité de peau, surtout au dessus de la poitrine. Elle sourit tendrement en direction de son amie. Elle savait bien que cette dernière l'avait entendu, plus tôt. Et cela ne la dérangeait pas. Peut-être même que, d'une certaine façon, sa tirade était aussi bien destiné à elle même qu'à Mei. Quoi qu'il en soit, elle se leva de sa chaise, tout en se dirigeant vers Mei. C'est à ce moment là que quelqu'un de chose de frappant put se remarquer. Ses mains n'étaient pas couverte. Pour la première fois en neuf ans, Hikaru Yutsuki avait découvert ses mains en présence de quelqu'un d'autre.

Elle déposa sa main, marquée par les brûlures, sur la joue de la jeune femme, la caressant tendrement. Elle plongeait son regard dans celui de Mei, lui souriant simplement, avant de lui répondre d'une voix douce.

-Peut-être devrais-je te punir pour ton retard.

Elle resta comme cela, avant de s'éloigner légèrement puis de se détourner. Elle finit par se rasseoir au niveau de la petite table faisant signe à Mei de s'asseoir. Elle prit la bouteille de vin, et versa son contenu dans le verre vide, qui se tenait à l'opposé, devant la chaise destinée à Mei. Hikaru prit ensuite son verre, et le porta au niveau de ses lèvres, lentement. Elle laissa le silence s'installer entre elle. Puis, lorsqu'elle eut fini de boire, son verre encore à moitié plein, elle s'adressa de nouveau à son amie.

-Je me suis posé de nombreuses questions en neuf ans. Mais une est plus importante que toutes les autres. Une m'obsède. Si nous pouvons être aussi bestial... Qu'est-ce qui sépare l'homme de la bête ? De l'animal ?

Elle  se leva, toujours avec son verre. Elle commençait à se rapprocher du balcon, lentement. Tandis qu'elle se déplaçait, elle gardait autours d'elle cette aura d'autorité qui lui était propre. Et elle continuait à parler.

-L'amour et la haine ne nous sont pas propre. Tout comme le désir de survivre. Et même le désir de protéger est quelque chose que possède les animaux. L'instinct, les émotions, et même la réflexion, tout cela ne nous est pas vraiment propre.

Elle faisait légèrement tourner son verre, reprenant une gorgée. Elle resta plusieurs secondes là, à fixer la Lune et les Etoiles. Puis, elle se retourna de nouveau, en se rapprochant de la table, sans pour autant s'y diriger.

-Et j'ai fini par comprendre, en observant clan d'Iwa. Le clan Meikai. Ce qui est le propre de l'humain, ce qui le rend unique, supérieur... C'est son désir d'atteindre le Paradis. Je ne parle pas d'une quelconque conception religieuse. Le Paradis est quelque chose qui est propre à chaque humain. Il s'agit de l'état dans lequel sa valeur est à son maximum.

Elle finit enfin par de nouveau regarder en direction de Mei, un sourire au visage. Il était difficile de savoir à quoi penser la jeune Shogun. Mais elle se contenta de se rapprocher, de poser son vers sur la table, et de se pencher vers Mei. Elle passa ses deux mains au niveau de ses joues, ses doigts se retrouvant dans ses cheveux, avec lesquels elle jouait un peu.

-Mei... Tout comme il existe une force qui nous ramène sur terre, il existe une force invisible qui attire les individus. Il existe une gravité qui attire les personnes. Cela peut s'apparenter au destin, peut être. Ou a des affinités. Tu le sais. Tu sens cette force, nous attirer, l'une vers l'autre. Tu as besoin de moi, tout comme j'ai besoin de toi. Pour atteindre ce Paradis.

Elle déposa alors simplement un baiser sur ses lèvres. Il fut bref, mais doux.

-Je t'aime, Mei.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦





MJ/Hikaru Yutsuki
Revenir en haut Aller en bas
Tatsuki Mei
Administrateur
avatar
Tatsuki Mei
Messages : 1354
Date d'inscription : 19/05/2014

Fiche du shinobi
Grade: Sannin
Point de vie:
2000/2000  (2000/2000)
Points de chakra:
5000/5000  (5000/5000)
Mar 29 Aoû 2017 - 20:54
La jeune femme fut surprise, les mains d'Hikaru étaient découvertes... Elle savait que ce n'était pas commun, les rumeurs disaient qu'elle se baladait toujours avec des gants de cuirs, cachant cette blessure que Mei lui avait infligé lors de cet affrontement. Sur le coup, elle ne fit pas attention à la tirade de son amie d'enfance. La rédemption hein ? Mei n'avait pas vraiment d'avis là-dessus, c'était une chose qui l'importait peu. La punir ? Ce n'était plus une enfant, elle gonfla légèrement les joues avant de sourire.

Mei se dirigea vers la chaise lorsque Hikaru lui fit signe de s'asseoir, observant alors le diamant rouge se remplir sur fond de cristal. La jeune femme prit une gorgée, observant en silence. Le ciel était dégagé, était-ce aussi le signe du destin ? Comme le calme après la "tempête"... Mais la tempête n'avait pas encore eu lieu, et qu'importe ce qui serait dit ici, après cette soirée, la réalité les rattrapera.

La voleuse observait Hikaru, qui parlait, elle avait cette faculté à imposer son autorité, un certain charisme que peut possédait. Il y avait quelque chose d'étrange, Mei souriait toujours, mais ses cinq sens étaient à l’affût. Mais malgré cela, les événements qui s'étaient passés au niveau des bains avaient encore de l'impact... La notion de paradis hein ? De gravité... Et lorsque Hikaru s'approcha de Mei pour l'embrasser, lui expliquant qu'elle avait besoin d'elle pour atteindre se paradis, la jeune femme ne savait pas trop quoi en penser...

-Hum...

La jeune femme se leva, se plaçant face à Hikaru. Elle ne pouvait s'empêcher de sourire, et ses joues n'avaient toujours pas changer de couleur... La situation était agréable, et dire le contraire serait clairement mentir.

-Nous avons beaucoup de points en communs Hikaru... J'ai également besoin de toi pour atteindre cette notion du paradis.

Elle prit alors tendrement les mains d'Hikaru, les regardant, voici les conséquences d'un être égoïste. D'une personne qui voulait pour elle seule, celle qu'elle aimait.

-Je veux t'aider à l'atteindre, parce que moi aussi, je t'aime. Cependant, je sais qu'au fond de toi, tu rêves de me tuer.

Elle releva alors les yeux, plongeant son regard dans celui d'Hikaru. Au final, cette soirée n'était pas une perte de temps... ? Mei n'arrivait pas à trouver de réponse à cette question.

-Et au final, après cette soirée... Tout redeviendra comme avant. Toi et moi continuerons cet affrontement ridicule...

Elle resserra légèrement son emprise sur les mains d'Hikaru, fermant un instant les yeux. Un petit sourire triste se dessina sur son visage, perdu entre raison et folie...

-Et au final... Ce n'est pas ce que je désire... Je n'ai pas voulu de tout ça, cette rage, cette colère...

Elle marqua un petit silence, ouvrant de nouveau les yeux, posant son regard sur la pleine lune et le ciel étoilé. C'était un spectacle à la fois magnifique et effrayant, ce dire que nous ne sommes rien. Rien que de petits être dans une immensité sans fin.

-Tu ne me dis pas tout. Pour atteindre ton paradis, ne faut-il pas que tu en finisses avec moi ? Que tu venges cette femme ?

Et son regard se posa de nouveau sur Hikaru, venant à son tour lui déposer un doux baiser.

-Au final, tout ce que je voulais, c'était pouvoir rester avec toi...


Tatsuki Mei
Revenir en haut Aller en bas
MJ/Hikaru Yutsuki
Fondateur/Admin
avatar
MJ/Hikaru Yutsuki
Messages : 1505
Date d'inscription : 23/04/2011

Fiche du shinobi
Grade: Kage
Point de vie:
3000/3000  (3000/3000)
Points de chakra:
8000/8000  (8000/8000)
Mer 30 Aoû 2017 - 2:49
Hikaru fixait Mei. Elle était vraiment belle... Son visage n'avait pas une imperfection, et sa tenue laissait aisément entrevoir sa sublime silhouette. Elle pouvait difficilement retenir son désir, en la voyant comme cela. Et les souvenirs de son corps dénudé, dans les bains, revenait à son esprit. C'était comme si un soif insoutenable s'emparait de son corps. Le même genre de sensation que lorsqu'elle se trouve sur le champ de bataille. Non, elle devait contenir sa soif. Calmer son instinct. Il y avait beaucoup trop en jeu. Il y avait son avenir, son salut, qui se jouer ici. Sa seule chance de transcender réellement l'humanité. Elle ne pouvait pas se laisser dicter sa conduite par son corps. Son âme, seule, devait rester plus forte que le reste.

Hikaru écoutait ainsi Mei, en faisant de son mieux pour rester maîtresse d'elle-même. Cependant, ses réponses étaient loin de la laisser indifférente... Elle semblait sceptique. Bien entendu, elle ne pouvait pas comprendre son Paradis. Elle voulait simplement rester avec elle... Elle voulait simplement tout laisser tomber pour cela, visiblement. Cela fit froncer un sourcil à Hikaru. Elle aimait Mei cela était certain, mais pourquoi ? Pour son joli visage ? Pour le soutien émotionnel qu'elle lui a apporté plus jeune ? Non, elle aimait Mei car Mei désirait, plus que n'importe qui, être forte. Elle aimait cela chez elle. Elle l'aimait car elle la considérait comme son rival. Son plus grand ennemi. Son nemesis. Elle l'aimait comme la lune aime le soleil. Pour elle, Tatsuki Mei était ce genre d'entité. Pas une simple compagne, pas une simple partenaire. Cela, c'était le lot de ceux qui ne désiraient pas démonter leur valeur. Mais elle était différente.

Après le baiser de Mei, Hikaru la regarda, de manière grave et sévère. Elle fit un pas de recul, avant de se retourner. Elle parlait d'un don doux, mais aussi sec.

-Est-ce que tu te souviens ? Quand nous étions petites. Il y avait quelqu'un qui me courait toujours après. Un jeune garçon. Mais jamais je ne lui ai accordé d'importance. La raison est simple : pourquoi accorderai-je une quelconque importance à un minable se contentant de regarder mon dos ? Il n'y a véritablement aucune réponse.

Elle se retourna alors vers Mei. Son regard se voulait perçant, déstabilisant. Elle marchait lentement vers cette dernière. Son ton se faisait de plus en plus sombre, de plus en plus grave.

-Mais tu n'as jamais été comme ça. Tu as toujours essayer de m'égaler, tu es rentré à l'Académie. C'est cela que j'aime chez toi. Ta force. Ta volonté.

Elle saisit alors violemment le menton de la jeune femme.

-Alors, en aucun cas, je ne peux considérer une proposition comme cela. M'arrêter de continuer vers l'avant ? Jamais. Et ce n'est pas en vengeant Ichiyo que j'atteindrai le Paradis. Cela ne serait que pour ma satisfaction personnelle.

Elle lâcha alors Mei. Elle instaura un silence, tandis qu'un sourire apparaissait sur son visage. Elle commença alors à se déplacer dans la pièce, semblant presque danser en cercle, tout en continuant son monologue.

-Mon Paradis, je ne l'obtiendrai qu'en prouvant que j'ai plus de
valeur que n'importe quel autre humain sur cette planète. Le champ de bataille, c'est là ou l'homme peut sortir de son état naturel. Là ou il peut prouver sa valeur. La ou il peut s'élever. Pour moi dont la vie est liée à ce dernier, le Paradis sera mon ultime, mon absolu, mon plus grand champ de bataille.


Elle s'arrêta enfin. Elle posa son regard sur son amour. Sa folie enfin dévoilée au grand jour, on ne pouvait y lire que son obsession, sa détermination et son désespoir. Elle saisit alors le visage de Mei entre ses mains, caressant tendrement ses joues.

-Toi qui m'aime plus que tout. Toi qui jamais ne se contentera de la vision de mon dos. Toi qui est forte, et qui continuera à le devenir. J'ai besoin de toi Mei... Je veux que tu devienne plus forte. Je veux que tu devienne plus grande. Et que tu m'offre mon ultime champ de bataille. Et au sein de ce dernier, notre ultime combat marquera la fin de notre chemin. Si je gagne, la montagne de corps qui restera des suites du combat me mènera au Paradis. Et si je perds...

Elle s'approcha alors de son visage, assez proche pour sentir le souffle de la jeune femme.

-Alors, si tu deviens plus forte que moi, cela voudra dire qu'il ne me restera plus qu'une seule chose. Plus que mon amour. Et c'est en celui-ci que je trouverai mon Paradis. Et alors, à ce moment là...

Elle apporta alors ses lèvres juste au niveau des oreilles de celle qu'elle aimait, son souffle s'insinuant en elle. Elle lui susurra alors quelques mots, aussi doux que du miel, d'une voix sensuelle.

-Je serai entièrement tienne... Alors considère cette soirée... comme un avant goût.



♦ -------------------- ♦ -------------------- ♦





MJ/Hikaru Yutsuki
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Hikaru Nanahara [Terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RP, la voie du shinobi :: Zone de RP :: Pays mineur :: Yu no Kuni-
Sauter vers: